Connexion  •  M’enregistrer

Historiographie de la France sous l'Occupation

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 61  Nouveau message de Invité  Nouveau message 19 Mar 2005, 23:09

De GAULLE pour asseoir son Regime devait absolument faire reconnaitre le Marechal comme traitre a sa Patrie et son Regime, l'Etat Français, comme illegal!!
Sinon c'eut ete reconnaitre son illegitimite personnelle!!

Ce Proces fut politique et le verdict de culpabilite,dicte par De GAULLE!!


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 62  Nouveau message de Invité  Nouveau message 19 Mar 2005, 23:16

Pour ce qui est de la "poignee de mains" reprochee au Marechal PETAIN, elle n'etait que "protocolaire"!!
Lors de l'Armistice de 1918 les "signataires" de ce dernier se serrerent la main apres la signature!!
Tout comme les "signataires" de la capitulation Allemande a REIMS!!
Y voir "l'accord du Marechal PETAIN et son assentiment a la Collaboration" est une contre verite!!
Souvenez vous qu'a ce moment precis la FRANCE etait a genoux, occupee, et a la merci du vainqueur.

Qui est au courant que les soldes des officiers Français en "dissidences" refugies en Angleterre et"rallies" a De GAULLE furent versees par l'Etat Français a leurs familles??
Et ce pendant la totalite du Regime de VICHY!!


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 63  Nouveau message de Belmont  Nouveau message 19 Mar 2005, 23:36

La poignée de mains de Montoire n'est que l'officialisation de la collaboration.
Pétain avait déjà commencé à entamer une politique de collaboration officieuse avant, et cependant, si l'Allemagne avait occupé la France et imposé ses conditions, elle n'a pas obligé l'Etat Français à collaborer en participant à la déportation.

Pétain avait ses mérites et ses excuses, certes, mais il avait aussi pas mal de torts.


 

Voir le Blog de Belmont : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 64  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 20 Mar 2005, 00:09

De GAULLE pour asseoir son Regime devait absolument faire reconnaitre le Marechal comme traitre a sa Patrie et son Regime, l'Etat Français, comme illegal!!
Sinon c'eut ete reconnaitre son illegitimite personnelle!!


Y'a quand même des limites !!!

Si le début de l'analyse est à peu près correct, la conclusion est totalement aberrante.

L'enjeu n'était pas d'asseoir une légitilité personnelle mais de positionner la France clairement dans le camp des vainqueurs et la faire considérer comme un pays alliés du premier au dernier jour de la guerre. il en allait de sa position internationale.

Que Pétain et sa clique soient des traitres à la Patrie est une question d"opinion personnelle (pour moi, il n'y a pas photo), en tout cas, ils ont été jugés comme tels.
Quand a contester la validité de ces procès, ils ne doivent de toutes façons pas avoir été plus "iniques" que ceux de la cour de Riom qui a jugé les soi-disant responsables de la débâcle de 1940 et les accusés ont au moins eu le mérite d'avoir une tribune pour s'expliquer (explications que Briard nous cite presque in extenso), chance que les juifs et les résistants arrêtés par Vichy n'ont jamais eue.

Quand au "vainqueur de Verdun", il ne faut tout de même pas oublier que la doctrine militaire française entre 1925 et 1939 est quasiment son oeuvre. L'icone qu'il représentait et la soif d'intrigues et d'honneurs qui était la sienne lui ont permis d'imposer ses idées durant l'entre deux guerre avec le résultat que l'on sait en 1940. cela n'en fait pas un traitre, mais pour le moins un un vieillard qui aurait du prendre sa retraite.
Avec Vichy, il utilise la notoriété qui est la sienne pour égarer les français dans l'aventure collaborationniste, devenant le jouet de tout ce que le pays compte de fascistes et de réactionnaires. encore une preuve qu'il aurait du raccrocher bien avant.

Enfin, tout ces arguments ne servent à rien pour ceux qui ne veulent pas entendre, il y en a depuis 60 ans, et si un jour on marche à nouveau au pas de l'oie sur les Champs Elysées, on retrouvera ces mêmes sourds à l'hotel du parc ou rue Lauriston.


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 65  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 20 Mar 2005, 08:07

Briard a écrit:
Qui est au courant que les soldes des officiers Français en "dissidences" refugies en Angleterre et"rallies" a De GAULLE furent versees par l'Etat Français a leurs familles??
Et ce pendant la totalite du Regime de VICHY!!

Alors la Briard c'est entierement faux les services du commissariat mirent un zele non dissimulé à supprimé les soldes des militaires français ralliés au FFL et FNFL source histoire des FNFL TOME 1 ET 2

Cela faisait longtemps, mais mon cher Briard tu sais très bien que selon le côté ou l'on se pose pour les uns Petain sera une victime, pour les autres un dictateur. La réunion du parlement en juin 40 n'est qu'une mascaradre puisque Petain a gouverné pendant 4 ans sur la base d'une pseudo constitution ..

Tu nous cites la défense de Petain lors de son procès, maintenant dire que cette haute cour etait incompétente , je n'irais pas jusque là nous sonmmes sous la IV ème republique et il convient de faire quelques recherches là dessus.

Je vois que dès que l'on parle de Petain certains voient toujours en lui le vainqueur de verdun et l'un des artisans de la victoire de 1918, il a aussi été chef d'un gouvernement de collaboration sous l'occupation il serait quand même bon de faire la part des choses... et c'est pour cela qu'on la juger à la fin de la guerre et non pas pour ses victoires en 14-18

J'ai pu lire que certains présidents ont envoyés des fleurs sur sa tombe , eh oui c'est le moyen qu'ils ont trouvé pour honorer le vainqueur de Verdun, certain y verront autre chose.....

La poignée de main de Montoire, ne fait que renforcer son attitude collaborationniste avec l'armée allemande....

Dire que De Gaulle avait besoin de la disparition de Petain pour asseoir sa légitimité alors la j'ai lu des trucs mais celui ci me parait du délire et ote toute crédibilité à une analyse à peu près correct... Certains reliront les mémoires du général de Gaulle ou il parle de sa traversée du Désert à la fin de la guerre .


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 66  Nouveau message de raca  Nouveau message 20 Mar 2005, 09:43

Hilarion :: III ° République et non pas IV ... :wink:

**************
Contrairement à une légende populaire, il n'est pas " le vainqueur de Verdun " mais bien celui qui - en 1916 - conseilla l'abandon de la rive droite de la Meuse. Le Maréchal Joffre lui interdit par deux fois ce repli désastreux et notera plus tard dans ses Mémoires : " […] je tiens à affirmer que le vrai sauveur de Verdun fut Nivelle. " En 1918, le général Pétain s'emploie à contrecarrer les dessins offensifs du général Foch et prépare un vaste repli des armées françaises vers le sud. Il estime la victoire impossible et fait donner l'ordre d'évacuer Reims. Foch doit rattrapper ces interventions déplorables. .......
L'incurable pessimisme de Pétain était connu de tous les chefs, civils et militaires, au point que le général anglais Wilson en parlait comme d'un " général pacifiste ". ............
En 1934, alors ministre de la guerre, le maréchal Pétain réduit lui-même de 603 millions à 470 les crédits militaires que le Parlement avait votés. Il se bornera à n'en utiliser que 403, tandis que l'Allemagne porte à un milliard et demi son budget de la guerre. La même année, devant la Commission de l'armée du Sénat, il déclare : " Les forêts des Ardennes sont impénétrables. Ce secteur n'est pas dangereux. " En conséquence, les crédits nécessaires à la fortification de la frontière nord ne sont pas débloqués, laissant dans cette région une faille par laquelle les blindés allemands opéreront leur percée. ...........

Le 18 mai 1940, le double objectif de Pétain est déjà clairement défini : a) provoquer rapidement la cessation des hostilités par une demande d'armistice et b) s'emparer du pouvoir absolu en liquidant la République. De son côté, le président Reynaud est toujours décidé à poursuivre la guerre et à transférer le gouvernement en Afrique du Nord.
Pendant plusieurs semaines, les partisans de l'armistice travaillent à miner le gouvernement Reynaud, lui ôtant, à l'aide de promesses, autant de ministres qu'ils le peuvent.
Le 16 juin à vingt heures, découragé, Paul Reynaud démissionne et Philippe Pétain devient président du Conseil.
Le soir même, le Maréchal adresse au Führer une note lui demandant de faire connaître les conditions d'un armistice. Et sans attendre la réponse allemande, il annonce aux Français sa décision le lendemain, d'une voix qu'un laudateur qualifiera de " pathétique, véridique, poignante comme la prière des agonisants. " Mais la capitulation n'est pas encore signée.
Le Président de la République, les présidents de la Chambre et du Sénat s'accrochent encore à l'idée d'un transfert du gouvernement à Alger, que Pétain feint d'asssimiler à une désertion.
Les militaires dicteront désormais leur conduite aux élus : le 22 juin, le Maréchal donne l'ordre de signer l'armistice, puis fait entrer Pierre Laval dans son cabinet, en qualité de ministre d'État. Il n'y a plus alors qu'à renverser la République.

Le 10, après un discours persuasif devant l'Assemblée, Laval fait voter cet article unique: " L'Assemblée nationale donne tous pouvoirs au gouvernement de la République, sous la signature et l'autorité du maréchal Pétain, à l'effet de promulger, par un ou plusieurs actes, la nouvelle Constitution de l'État français. "
Le lendemain, en vertu de ces pouvoirs, le Maréchal se proclame chef de l'État et met fin à la IIIe République. Alors qu'il déclarait agir dans l'ordre et la légalité républicaine, son premier acte est d'abroger l'article 2 de la loi constitutionnelle du 25 février 1875 qui, précisément instituait en France la République.
Philippe Pétain allait pouvoir désormais imposer à la France ce qu'il nomma plus tard " la politique pour laquelle j'ai demandé l'armistice. "

Marc-André Cotton .

***************


 

Voir le Blog de raca : cliquez ici


tiens

Nouveau message Post Numéro: 67  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 20 Mar 2005, 10:22

Tiens, un revenant... Decidemment Briard, tu n'as toujours pas saisi que le statut de Légionnaire ou d'ex-légionnaire ne supposait pas implicitement qu'il fallait prendre à tout prix la défense de Vichy et du 3ème Reich ...
A ma connaissance, si la France a retrouvé la face c'est un peu plus grâce à De GAulle que Pétain. Révolution Nationale, croisade contre le Bolchévisme, Milice, Légion des volontaires Français, déportation des Juifs de France, 33ème Pz GR Division "Charlemagne" : voilà quelques uns des bienfaits de l'ère Pétain.

Mais on peut comprendre qu'il existe encore des nostalgiques de cette période dorée. C'est tellement bien. Sauf bien sûr ce "De Gaulle" apatride et traitre qui n'a pas daigné assister au sabordage de la flotte à Toulon... ni se rallier au Sauveur de Verdun... Sale type, qui n'a compris le sens de la Révolution Nationale. Vichy a eu parfaitement raison de le condamner à mort. Petite différence : contrairement à Pétain, la peine capitale infligée à De Gaulle n'a jamais été commuée...

La poignée de main de Montoire n'est pour sa part qu'un détail de l'histoire. comme Auschwitz...


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 68  Nouveau message de Igor  Nouveau message 20 Mar 2005, 10:27

Briard a écrit:Qui est au courant que les soldes des officiers Français en "dissidences" refugies en Angleterre et"rallies" a De GAULLE furent versees par l'Etat Français a leurs familles??
Et ce pendant la totalite du Regime de VICHY!!


C'est absolument faux. Les militaires ralliés aux FFL furent considérés comme des déserteurs par Vichy, certains furent même condamnés à de lourdes peines (prison voire peine de mort).
En tout cas, comme l'a rappelé Hilarion, les familles ne reçurent aucune pension alors que ces hommes se battaient pour la France. D'où la mise en place d'une entraide pour les familles des Français libres.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


et

Nouveau message Post Numéro: 69  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 20 Mar 2005, 10:28

Et pour rebondir sur Auschwitz, je propose un nouveau débat : "Joseph Mengele n'a commis aucun crime, il a simplement soigné des enfants qui sont ensuite décédés de mort naturelle malgré les soins prodigués"....
Ca vous dit ???
Puisqu'on tombe dans le cynisme, autant faire mieux que la réhabilitation de Pétain. Allons, un petit effort, y'en a bien un dans le lot qui va nous apporter la preuve formelle que Mengele était un honnête medecin...


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 70  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 20 Mar 2005, 10:42

raca a écrit:Hilarion :: III ° République et non pas IV ... :wink:


***************


Très juste mais au reveil le matin, en effet le proces petain debute en 1945 et la IVème republique en 1946;, merci de cette remarque RACA


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 7 minutes
par: dominord 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
il y a 9 minutes
par: Tomcat 
    dans:  Nikola Tesla, génial inventeur 
il y a 32 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 39 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 15:37
par: Tomcat 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 12:32
par: P. Vian 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 12:30
par: Meteor14 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 12:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 12:05
par: Rogers 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium et 14 invités


Scroll