Connexion  •  M’enregistrer

Historiographie de la France sous l'Occupation

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Historiographie de la France sous l'Occupation

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 13 Mar 2005, 03:07

Parler de la France sous l'Occupation n'est pas chose simple. C'est un sujet passionné (et passionnant). il m'a été doné l'occasion d'avoir un moyen "serein" pour aborder le sujet : l'historiographie, c'est à dire en résumé l'étude de la manière dont on a rapporté l'Histoire.
Si je me permets :oops: de mettre ça ici c'est au vu de certaines réactions passionnées que j'ai pu constater ches des amis : pour les uns tous les français sont collabos, pour les autres tous sont résistants...
Les historiens traitant le sujet ont d'abord, dans les années 50 jusqu'à la fin des années 60, pris pour référence un livre de Robert Aron, "Première Histoire de Vichy", dans lequel Aron voyait Pétain défenseur de la France, et tous les français résistants.
Au début des années 70 le livre de Paxton "La France de Vichy 1940-1944" a complètement renversé la tendance, du coup les historiens français n'ont vu qu'une France collaboratrice, et le film "Le chagrin et la Pitié" n'y a pas été étranger.
Ce n'est que récemment qu'on a enfin commencé à avoir une vision moins partisane et plus aigue, réèlle, des faits.
Si j'écris ça c'est pour vous dire que notre vision de cette guerre est forcément influencée par les livres que nous lisons, lesquels ne sont pas parfaits.

Si vous jugez que mon post est déplacé, ou inutile, n'hésitez pas à me le dire.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Re: Historiographie de la France sous l'Occupation

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Malarkey  Nouveau message 13 Mar 2005, 13:07

XYZ a écrit:Si j'écris ça c'est pour vous dire que notre vision de cette guerre est forcément influencée par les livres que nous lisons, lesquels ne sont pas parfaits.


Malheureusement, c'est le seul lien qui nous unit à cette période, mise à part les vétérans. L'histoire peut variée d'un ouvrage à un autre, cela dépend sur quelle échelle on se place : faits historiques, intentions, admirations, ...

C'est pourquoi, mieux vaut avoir plusieurs livres sur un sujet, plutôt qu'un seul. :wink:

Je pense que juste après la SGM, il était assez difficile de s'exprimer, bien qu'étant libre, la population gardait un certain recul. Mais c'est avec le temps que ce recul a évolué, d'où la redécouverte de nombreux faits.

L'occupation est un sujet très compliqué, l'opinion publique a tellement évolué en 4 années d'occupation, les admirations pour de Gaulle et Pétain étaient assez ambigues.

Quoi qu'on en dise, les Résistants ne furent qu'une minorité, qu'ils se tournent vers de Gaulle ou vers Pétain.


 

Voir le Blog de Malarkey : cliquez ici


Par exemple

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 13 Mar 2005, 14:15

Quand on sait que les Anglais et les Français ne sont toujours par d'accord sur le déroulement de la bataill d'hastings en 1066 :shock: Imaginez les polémiques sur l'occupation...


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de fox  Nouveau message 13 Mar 2005, 19:47

On a coutume de dire qu'environ 5% des Français étaient Résistants, 5% collaborateurs et les autres plus ou moins neutres et "pas concernés"... Proportions invérifiables, et de toutes façons les statistiques toutes seules ne veulent pas dire grand-chose : mais je pense que ça donne un ordre de grandeur et une idée de la situation...

F :roll: X


 

Voir le Blog de fox : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Malarkey  Nouveau message 13 Mar 2005, 20:25

Après les différences viennent des définitions que l'on donne aux mots Résistant et Collaborateur. :?


 

Voir le Blog de Malarkey : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de fox  Nouveau message 13 Mar 2005, 21:30

Malarkey a écrit:Après les différences viennent des définitions que l'on donne aux mots Résistant et Collaborateur. :?


Pour les "vrais Résistants", je dirais tous les hommes et femmes qui se sont engagés personnellement dans la lutte directe contre l'Occupant (sabotages, assassinats, affrontements directs et autres embuscades...) ainsi que ceux qui effectuaient des missions de renseignement pour les Alliés ou contribuaient aux journaux, tracts et radios anti-allemands. Les simples réfractaires au STO ne sont pas à proprement parler des Résistants.

En ce qui concerne les "vrais collabos", il est d'abord question des gens enclins à adopter l'idéologie nazie et à participer à l'application de sa doctrine (au premier rang desquels figurent toutes les personnes liées de près ou de loin au régime de Vichy) ; viennent ensuite les "citoyens lambdas" plus ou moins lâches et traîtres prêts à dénoncer un voisin pour être "bien vu" de l'Occupant...

Peu désireuse de se mouiller, la foule anonyme préfère rester "neutre" sans montrer ses véritables sentiments.

F :roll: X


 

Voir le Blog de fox : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Malarkey  Nouveau message 15 Mar 2005, 18:48

fox a écrit:Pour les "vrais Résistants", je dirais tous les hommes et femmes qui se sont engagés personnellement dans la lutte directe contre l'Occupant (sabotages, assassinats, affrontements directs et autres embuscades...) ainsi que ceux qui effectuaient des missions de renseignement pour les Alliés ou contribuaient aux journaux, tracts et radios anti-allemands. Les simples réfractaires au STO ne sont pas à proprement parler des Résistants.


Oui c'est vrai que les Résistants sont tous ceux qui s'opposaient à l'occupant, de différentes façons : chefs d'entreprise faisant retarder la production, passeurs, et ceux qu'a cité Fox.

Ensuite, il faut bien faire la différence pour les réfractaires dès l'instauration du STO. Ces derniers ont gagné le maquis pour se cacher, il étaient ravitaillé par des Résistants. Si on prend comme définition qu'un Résistant est un homme nuisant à l'ennemi, les maquisards sont donc des Résistants. Ensuite, ces jeunes réfractaires, la plupart volontaires, ont pris les armes pour l'insurection et aider à la Libération du pays.

fox a écrit:En ce qui concerne les "vrais collabos", il est d'abord question des gens enclins à adopter l'idéologie nazie et à participer à l'application de sa doctrine (au premier rang desquels figurent toutes les personnes liées de près ou de loin au régime de Vichy) ; viennent ensuite les "citoyens lambdas" plus ou moins lâches et traîtres prêts à dénoncer un voisin pour être "bien vu" de l'Occupant...

Peu désireuse de se mouiller, la foule anonyme préfère rester "neutre" sans montrer ses véritables sentiments.


Pour les collabos, il faut faire la différence entre le collaborateur, celui qui coopère avec l'occupant, sans être obligatoirement partisan des idées nazies, et le collaborationniste, celui qui coopère avec l'occupant et qui partage ses idées nazis.

Il n'y avait pas beaucoup de collaborationnistes en France. Cependant, collaborateurs étaient contraints de travailler en Allemagne pour la survie de leur famille, d'autres ont écouté Pétain... Plusieurs raisons pour la collaborations existent.

Et puis c'est vrai que la grande masse des Francais (1941, ils suivaient presque tous Pétain) a décidé de ne rien faire, rester neutre tout en espérant d'être un jour Libérer.


 

Voir le Blog de Malarkey : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de raca  Nouveau message 15 Mar 2005, 21:38

La position des Français ????? :shock:

1939: des Français combattent des Allemands au coté des Anglais
1940 : des Français combattent des Anglais
1941 : des Français combattent des Allemands
et des Italiens avec des Anglais
1942 : des français combattent des Américains et des Anglais .
1943-1945 : des Français combattent des Allemands au coté des anglais et des US .
1943-1945 : des Français combattent des Russes (Division Charlemagne et composantes) au coté des Allemands ,
1943-1945: des Français combattent les Allemands au coté des Russes ( Normandie Niemen)
1943 : des Français combattent les Allemands en Italie,
1943: des Français combattent les Allemands avec aussi des Italiens à leur coté
1944-1945 : des Français combattent les Allemands en France et en Allemagne.


et pendant tout ce temps là :

1940-1945 Des Français combattent des Français ...........

et j'ai oublié ,les Siamois et les Japonais ....


Allez donc vous y retrouver ....... :cry:


 

Voir le Blog de raca : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Malarkey  Nouveau message 15 Mar 2005, 21:43

En résumé, la France s'est battue avec les Alliés et elle s'est aussi battue contre les Alliés.
Ce qui prouve un fois de plus l'instabilité de la France au sein du monde en guerre. :?


 

Voir le Blog de Malarkey : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de gavroche  Nouveau message 15 Mar 2005, 21:54

mais justement ne peut-on pas dire qu'"attendre et ne rien faire", comme une partie de la population française, équivaut en quelque sorte à cautionner ce qui se passe?
puisqu'en ne s'opposant pas ou en n'exprimant pas son désaccord on laisse les "chefs" du regime faire ce qu'ils veulent et ils en profitent car ils savent que personne ne protestera
il est vrai que c'est facile de dire ça, maintenant que l'on vit en démocratie mais il est plus facile de réprimer quelques actions isolées qu'un soulèvement total de la population...
lorsque les nazis ont débuté leur programme d'eugénisme, l'Egile allemande, et au travers d'elle la population catholique allemande s'est élevée pour protester contre ces actions, le programme a été stoppé
si durant l'occupation, les français avaient osé exprimé leur désaccord et leur mécontentement, peut-etre les choses se seraient passées différemment..
...enfin on ne peu ré-écrire l'histoire
sous la pression de la rue, pétain et ses sbires n'auraient pas eus les coudées libres pour faire appliquer les lois raciales, certes dictées par les nazis, mais pas seulement


 

Voir le Blog de gavroche : cliquez ici


Suivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 24 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 28 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 20:53
par: P. Vian 
    dans:  transmission électrique / chars 
Aujourd’hui, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Aujourd’hui, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 18:38
par: alain adam 
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 17:47
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll