Connexion  •  M’enregistrer

Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 30 Déc 2017, 20:01

On entend beaucoup parler des zazous dans le milieu swing. C’est d’ailleurs un mot utilisé dans la plupart des chansons de variétés françaises des années 40. Mais que cela veut-il dire au juste ? Quel est sa relation avec le swing ?
Tout d’abord un peu d’histoire. La définition du Zazou ne saurait être élaborée sans au préalable parler du jazz, de la guerre, des nazis et de la France. Car c’est là qu’ils sont nés. Sans jazz, il n’y a pas de swing et sans swing, pas de zazous. Nous sommes en 1940. La France est divisée en deux. Les Nazis occupent Paris et les collabos, à la morale ultra conservatrice, régissent à coup d’interdictions une jeunesse morose et ennuyée.
Depuis les années 30, on était témoin en France d’un intérêt tiède des français pour le jazz. Pendant la guerre, c’est une véritable explosion de concerts qui éclate aux quatre coins du pays et dans les caves de Paris. Ces concerts réunissent des salles pleines à craquer de jeunes tapant du pied aux rythmes effrénés des musiciens de jazz français. Les Petits Swing sont nés.
Le swing en France devra beaucoup à Charles Delaunay alors Secrétaire Général du Hot Club de France. C’est lui qui sera à l’origine du premier festival de Jazz. Sous l’occupation Nazi, Delaunay sait que même si le jazz est toléré, ce n’est qu’une question de sursis. Il décide de faire jouer par les musiciens de jazz français des hits américains sous couverture de titres français. Ainsi camouflés, ils n’ont pas de mal à passer la censure allemande. Ainsi St-Louis Blues devient La Tristesse de St-Louis, Tiger rag est rebaptisé La Rage du Tigre et Some Of These Days, Bébé d’Amour… Tel que prévu, l’entrée en guerre des Etats-Unis contre le 3eme Reich met fin à toute tolérance de musique américaine sur l’Hexagone. Grâce à ce subterfuge, le jazz et le swing français qui connaît alors son heure de gloire peut continuer en toute tranquillité.
Le mot Zazou arrive tout droit des Etats-Unis. Certains l’attribuent à Cab Calloway pour sa chanson ‘’Zah Zuh Zah’’ , d’autres répliquent qu’ils s’agit là des célèbres onomatopées lancées par les chanteurs noirs pendant leur ‘’skat’’ et plus précisément d’un certain Freddy Taylor. C’est lui qui aurait importé la mode vestimentaire des Dandy noirs dès l’avant guerre… Zazouzazouzazouuhé!, l’hymne swing est vite repris par les médias de l’époque. Ainsi, les Petits Swings deviennent les Zazous.
Le Roi du swing, c’est Johnny Hess. Auteur du tube ‘’ Je suis swing’’, il est le premier musicien de Charles Trenet. Avec lui il composera plusieurs titres swing français dont le fameux ‘’Ils sont zazous’’

Image

http://www.djamlarevue.com/tribunes/tribunes/des-zazous-dans-mon-jazz


Depuis l’apogée du swing, les artistes français se doivent d’être ‘’dans le vent’’. Le truc branché de l’époque est de faire figurer coûte que coûte le mot swing dans le titre de son film ou de sa chanson. Les disques se font de plus en plus rares faute de matériel de production au milieu de l’occupation et un disque de Django Reinhardt s’échange maintenant pour 2 voire 3 livres de beurre! Eh oui, c’est la guerre et les jeunes ont besoin de divertissements.
Mais à quoi ressemble donc cette jeunesse férue de jazz et de chanteurs noirs américains? Sous le régime des collaborateurs français sympathiques aux idées ‘’d’ordre nouveau’’,
Jeunesse, un magazine militant pour une jeunesse debout prend en aversion ces étudiants crasseux et dégénérés que sont les zazous. Selon eux ils s’agit de jeunes qui troublent l’ordre public et la morale bien pensante : ‘’Voici le spécimen de l’Ultra swing 1941 : Cheveux dans le cou entretenus dans un savant désordre, petite moustache à la Clark Gable, veste de tricot sans revers, pantalon rayés, chaussures à semelles trop épaisses, démarche syncopée….’’
Les Zazous, c’est d’abord un mouvement de révolte contre le régime en cours. Un mouvement de révolte par l’inertie. Car ces jeunes passent leurs temps dans les cafés à refaire le monde et se moquer de la politique du moment. C’est une provocation gratuite, spontanée mais calculée. Ils se cachent dans les cinémas, dans les caves et dans les surprises parties. Mais de toute façon, on retrouve le Zazou partout dans Paris. Deux lieux de prédilection : la terrasse du Pam Pam sur les Champs Elysées et le Boul’Mich (Le Boulevard St-Michel près de la Sorbonne).
Les Zazous des Champs Elysées viennent d’une classe bourgeoise et plus âgée. Ils sont facilement reconnaissables à la terrasse de leur Q.G. Les après-midis, ils les passent à faire du vélo aux Bois de Boulogne. Dans le Quartier Latin, le zazou se cache dans les caves du Dupont-Latin ou du Capoulade. Situés à côté de la Sorbonne, les cafés ne désengorgent pas d’une population estudiantine et lycéenne. Entre les cafés et les cinémas leurs cœurs balancent…

Image

Un jeune zazou danse au son de musique jazz, vers 1943


Pour les zazous, jouer l’esprit de contradiction est primordial. Ne pas être dupe et accessoirement s’arranger pour le faire savoir constitue un élément essentiel de la philosophie zazou. Cette prise de position et cette attitude ‘’je m’en foutiste’’ leurs amènera beaucoup de problèmes dès 1942.
Faute de ne plus pouvoir dénoncer de Juifs en cavale, le mouvement Jeunesse Populaire Français partira à la chasse aux zazous à travers la France. Plusieurs zazous sont tabassés. Ils deviennent l’ennemi n°1 de cette jeunesse collabos conditionnée par le gouvernement vichyste. Il est vrai que la vue de ces jeunes, vautrés dans les cafés, cachés dans les cinémas et terriblement ironiques sur la situation actuelle peut suffire à rendre certains légèrement irrités au moment où on tente de redresser une France qui s’épuise à se défendre de l’Occupant Nazi. Faute de pouvoir justifier d’une activité professionnelle pendant la journée, plusieurs d’entre eux sont envoyés à la campagne pour les moissons. Les moins chanceux d’entre eux seront attrapés par des jeunes de leurs âges opposés à leurs idées et tondus sur place, en plein milieu de la rue. Avec ces événements, le déclin des zazous est annoncé. La plupart d’entre eux se terrent dans les salles de danse et attendent la fin de la guerre. Vers 1944, un nouveau style entre à l’ordre du jour. Il s’agit toujours de jazz mais nous sommes maintenant à St-Germain des Prés, et plus précisément dans ses caves.
La Belgique connu également les Zazous pendant l’occupation
https://mediathecaire.wordpress.com/200 ... ccupation/
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66863
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 30 Déc 2017, 20:36

cela me semble un mouvement ayant peu d'intérêt sur le fond.
Les zazous ne militent pour personne et ne défendent aucune cause.
Sur la forme, c'est nettement plus intéressant !
s'habiller avec excentricité dans une France occupée, écouter du jazz, rien faire de la journée, choquer les autorités Vichystes exaltant une jeunesse travailleuse, disciplinée et virile.
Fallait oser... et avoir les moyens de vivre.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3459
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 30 Déc 2017, 21:54

Ce sont, à mon sens, pour les quelques exemplaires que j'ai connu 10 ans plus tard, des gens qui "n'en ont rien à faire" de la France, de l'Allemagne, ils veulent Vivre,pour eux , s'éclater ...
Ils dansent le swing, c'est américain, ils sont isolationnistes ...
C'est un rejet total de cette guerre dans laquelle ils se trouvent jetés par la volonté des gens convenables de la société avec des règles de l'establishment, c'est Boris Vian ...

vétéran
vétéran

 
Messages: 1546
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 30 Déc 2017, 22:48

Un de mes oncles par alliance avait une nièce de son sang qui m'avait connu quand j' avais trois ans et qui avait fait partie de cette mouvance, elle m'a dit un jour : "Mon p'tit Pierrot pourquoi passes tu des examens en fac ? Mais ça ne sert à rien, c'est connaître le monde et les gens qui comptent c'est ça la vie, avoir du relationnel,s'éclater" ...

Pendant un temps, elle avait été secrétaire d'un amiral "capucin botté" (elle n'avait pas totalement perdu les relations catholico familiales ) ...
Par la suite, elle n'a gagné sa vie qu'avec des boulots d' intérim bien avant que ce genre d'emplois devienne répandu ...
Quand l'atmosphère de la "boite" lui déplaisait, elle claquait la porte...

vétéran
vétéran

 
Messages: 1546
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 30 Déc 2017, 23:08

A mon avis il ne faut pas chercher un lien entre la Résistance et le mouvement zazou car il n' y en a pas!!!!! Seulement, comme les zazous étaient des admirateurs de culture américaine, pas seulement du jazz mais aussi des films, des "vedettes" américaines, des voitures rutilantes.............., ils étaient au moins idéologiquement du côté américain et étaient en pâmoison devant ses "mœurs décadents" et de sa "société enjuivée"selon les Allemands. Par contre je ne suis pas du tout d'accord avec la façon de se pavaner et de la façon dont ils s'habillaient car dans cette société où la pénurie de textile (et pas que le textile) régnait, il se firent mal voir des Français qui eux ramaient pour nouer les deux bouts.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66863
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 31 Déc 2017, 10:31

:shock: La photo ci-dessous est extraite d'une actualité cinématographique que j'ai revue cette semaine et se passe, je crois, de commentaire. Elle vient de ce fil --> viewtopic.php?p=143386

    Image
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8067
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 31 Déc 2017, 13:48

Bonjour,

Les zazous n'avaient pas la cote chez le populaire des années 40 et le Swing était qualifié par beaucoup d'adultes musique de nègre ( je l'ai entendu dire). On se souvient de la chanson de Claude Nougaro - Quand le jazz est là. La java s'en va.. Le bon peuple était dominé par cette crainte que la propagande vichyste entretenait.
Dans les années 50 et même bien plus tard, 70 même, j'évoque là le milieu du travail, une personne peu sérieuse pouvait être qualifiée de zazou. L'emploi de l'adjectif perdurait, preuve qu'il avait marqué son temps.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3208
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de iffig  Nouveau message 31 Déc 2017, 16:22

Comme contribution :

1- un petit extrait d'un article avec le mode d'emploi :

il s'agit d'une étude de R. Poznanski, " Porter l'étoile jaune à Paris ", dans un numéro de la vénérable Revue Historique , juillet-septembre 1994, 591, pp. 53-71.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... /f58.image

Sa note 51 de la p. 66 cite le National Populaire du 20 juin 1942, un journal de la collaboration, semble-t-il. Le journaliste M.F. Gordon dénonce des jeunes gens très swing qui portaient une étoile jaune par sympathie envers les "israélites".

zazou.JPG
zazou.JPG (89.72 Kio) Vu 754 fois


Il se fait ainsi l'écho du fait que des Parisiens (je n'ai jamais trouvé de statistiques globales) ont porté, par solidarité, par provocation ou par dérision, des étoiles jaunes au moment de l'introduction d'icelles, avec des inscriptions fantaisistes : "Auvergnat", " Bouddhiste", "Zazou", "Swing", etc. . Des zazous ont-ils vraiment porté des étoiles jaunes avec l'inscription "zazou" ou "swing" ? On n'a pas de données précises. Quelques uns sans doute .....
Mais ça suffit pour faire le buzz comme on dirait aujourd'hui. Les zazous avaient tout ce qu'il faut pour se faire détester par tout le monde : les collabos qui les trouvaient enjuivés ; les résistants qui les trouvaient lâches et égoïstes ; les Français attentistes qui les trouvaient insolents, ironiques et fils à papa pétés de thune pour se faire faire des zoot suits (ou du moins la version française, timide et étriquée des zoot suits).

Zoot Suiters.jpeg
Zoot Suiters.jpeg (1008.71 Kio) Vu 529 fois


https://mseffie.com/assignments/zoot_su ... _suit.html

2 - En fait, c'est probablement la théorie sociologique des subcultures qui permet de comprendre le mieux ce qu'étaient les zazous. Ceux et celles qui ont envie d'affronter une langue de Shakespeare relativement dense peuvent lire tout ça.

https://filmhistorytwo.files.wordpress. ... ltures.pdf

Mais on peut faire aussi comme la plupart des étudiants et se contenter de la 4 e de couverture, avec les six point précédés d'un rond noir : l'essentiel y est dit :mrgreen:
- Asinus asinum fricat.
- Euh là ! J'comprends rien à qu'est-ce que tu racontes. J'ai pas fait d'études moi, j'connais pas l'grec, moi !
- Cela veut dire qu'à deux, on se sent plus fort.
- Là, dit comme ça : d'accord !

Louis Ferdinand De Schoete, Balivernes pour une tuerie
Éditions de la Poule Mouillée, Paris, 2019, p. 56.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17341
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 06 Jan 2018, 22:44

Quant on lit Elroy qui narre le los Angeles des années 40, dans son quatuor, il fait mention des zazous et ceux sont des bandes de loulous, qu'il décrit.
Aucun rapport à part la musique et le style vestimentaire avec les français qui peuvent s'acheter des disques, des vêtements, être nourris et ne rien faire en temps de guerre pour survivre.
Mon père, qui est né en 1927 à Marseille qui a du travaillé dés 14 ans pour survivre, en 1941 et aider sa famille, dans un travail de force, il avait participé à combler un bout de côte, sur la mer, en portant terre et cailloux à Mauropianne.
M'a rappelé ce qu'était les zazous à l'occasion de la comédie musicale qui était sortie à l'époque à la fin des années 90.
Ils les voyaient, ils étaient des petits de bourgeois de Marseille, vêtus différemment, que le reste de la jeunesse, très largement populaire.
Mais aux moeurs & comportement différents, ils ne se mêlaient pas à eux, c'est à dire les autres jeunes mêmes ceux non zazous issus de même milieux social qu'eux, c'est à dire petit bourgeois, non zazous.

Ils faisaient comme on devait le dire, à l'époque, bande à part.
Alors les autres jeunes des bourgeoises, parlaient aux jeunes de la classe populaire.
IL faut dire qu'au moins à Marseille la bourgeoisie avait son origine pour une large part dans les milieux populaires.
Comme l' écrit dynamo il faut avoir le moyen de le vivre et de rejeter la guerre.
L'autre ambiguïté, que je note est qu'ils sont issus de milieux qui ont fournis des bataillions de collabos, par leur parents, oncles, frère plus âgés....
Ils ignorent les compromissions de ceux qui les font vivre.
Encore une autre ambiguïté, au moment où l'Europe s'enfonce dans un modèle fasciste & nazi, qui domine et se présente totalitaire en vue de la jeunesse, eux cultivent aussi la soumission à un cadre social, une pseudo norme et un comportement qui est un moule quasi unique.
Ils seront sans doute l'archétype de l'influence américaine et de la domination culturelle par le conditionnement et la normalisation des comportements, goûts et idées de la jeunesse.
On retrouvera cela avec le rock, les hippies et mai 68, quand on sait ceux qu'ils sont devenus au regard de l'influence us, les années 80 et la jeunesse branchée, le hip hop....

vétéran
vétéran

 
Messages: 888
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Le mouvement Zazou : Insouciance ou une certaine forme de résister ???

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 06 Jan 2018, 22:46

Pour s'en faire une idée il faut voir aussi le film de malcolm x de spike lee, sur les éléments de sa jeunesse, les vêtements, la musique, les petites rapines, les filles...;

vétéran
vétéran

 
Messages: 888
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Suivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un officier allemand est tué à CONTES (62) 
il y a 19 minutes
par: schmol80 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 22 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 31 minutes
par: Didier 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DÉFAITE, LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 37 minutes
par: Eric Denis 
    dans:  6 juin 1944 - du 1/16 au 1/76 - 
Aujourd’hui, 16:29
par: Lusi 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 15:43
par: Loïc Charpentier 
    dans:  nouveau dio en préparation au 1.35ème 
Aujourd’hui, 15:32
par: robin76 
    dans:  23 Octobre ....1944 
Aujourd’hui, 15:21
par: betacam 
    dans:  Libération de Ligny-sur-Canche (Frévent) et de Hucqueliers (Pas-de-Calais) 
Aujourd’hui, 15:17
par: Emmanuel 
    dans:  uniforme armée basque 
Aujourd’hui, 14:15
par: Cat 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: AGAG et 13 invités


Scroll