Connexion  •  M’enregistrer

Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 07 Mai 2014, 18:41

'Alsace comme la Moselle ont été annexés de fait en 1940 Le statut des habitants était "Lothringer" ou "Elsasser" comme Volksdeutsche. A ctte époque et jusqu'en 1942 l'incorporation se faisait sur la base du volontariat dans une des 4 branches de la Wehrmacht qui avaient chacune un contingent (Heere, Luftwaffe, Kriegsmarine et Waffen-SS)
A compter de aout 42 le statut de Deutsche Volksangehöriger auf Wiederuff ou membre de la communauté allemande révocable permet d'instaurer la conscription des alsaciens et des mosellans. Dès lors en fonction des besoins, ils pouvaient être incorporés dans l'une des 4 branches de la Wehrmacht. Dans le cas de la Division Das Reich 4000 alsaciens ont été incorporés de force en 1944 pour reconstituer la division étrillée sur le front de l'Est avant d'être envoyés pour reformation dans le secteur de Montauban. Au sein du régiment Der Führer dont une compagnie a commis le massacre d'Oradour.
Au procès de Bordeaux : 14 accusés alsaciens . les 13 malgré-nous ont été acquitté le 14e étant volontaire avant 42 a été condamné à mort et exécuté.
(sources: Mémoires parallèles Moselle- Alsace Philippe Willmouth domini Editeur, entre deux fornts les incorporés de force alsaciens dans la waffen-ss Nicolas Mengsu Editions Pierron )
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de gherla  Nouveau message 07 Mai 2014, 18:48

catherine a écrit:L'Alsace a été allemande de 1871 à 1918. Ensuite, elle est redevenue française. Les,Alsaciens étant considérés par le 3eme reich comme germaniques,donc, les alsaciens-lorrains ont été enrolés de force après la drole de guerre dans la Wehrmacht ( et les femmes également). On les appelait les malgré nous. Cependant, pour entrer dans la waffen SS, il fallait être volontaire, à a connaissance et sauf erreur de ma part.Donc, les alsaciens présents dans la division das reich, tristement célèbre ( oradour) étaient, je pense, volontaires, puisqu'ayant fait allégeance au Fuhrer.Maintenant, je peux me tromper et je vous invite à me corriger. Mais c'est vrai que l'histoire de l'alsace est terrible.



Catherine bonjour
Encore une fois il y a amalgame,je m'explique les Alsaciens-Lorrains ( comme les Belges,Luxembourgois etc...)sont ( du point de vue des nazis) des citoyens du grand reich donc soumis au même "régime" que les Allemands, à savoir qu'ils (Alsaciens-Lorrains etc...) peuvent être versé dans une unité de la heer ou de la waffen. Attention je ne dit pas qu'il n'y avais pas de volontaire,mais en règle général nos anciens furent "forcés" de revêtir un uniforme autre que celui de leur pays de naissance ( la France).
Amicalement.
Patrick.
Nous concevons nos avions de telle façon qu'un pilote de 21 ans, exténué au retour d'une mission difficile puisse apponter en toute sécurité.
Leroy Grumman(faire simple,fiable et solide)


Image

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1301
Inscription: 23 Déc 2005, 07:27
Localisation: dans le sud
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de gherla : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 07 Mai 2014, 20:04

je tiens à repréciser ce point.
jusqu'en 1942 les alsaciens et les mosellans étaient considérés comme des allemands de souche (Volksdeutsche). la nationalité allemande n'était octroyé qu'individuellement en raison de mérites particuliers. Engagés volontaires dans l'armée allemande ou implication particulière dans une organisation du parti nazi.
A partir de 1942 en raison du décret évoqué ci dessous tous les alsaciens et les mosellans ont été considérés comme appartenant à la communauté allemande de façon révocable.

dès lors je reprécise que :
- avant 42 : engagement volontaire individuel uniquement
- après 42 conscription des classes d'âge mobilisables (malgré-nous)

avec responsabilité familiale c'est à dire qu'en cas de fuite en France, la famille était envoyée à titre de représaille en Silésie ou dans les Sudètes dans des camps du Vomi pour y travailler. Si la famille était complice c'est au mieux les Sonderlager Metz Queuleu ou Schirmeck et au pire la déportation.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 07 Mai 2014, 21:26

Les Malgré-Nous volontaires pour servir dans les Waffen SS est une légende. Certes il y en a eu, mais c'est une infime minorité, au même titre que d'autres français d'une autre région. Ensuite, il faut savoir que l'appel des alsaciens pour servir l'Allemagne ne fut imposé qu'a partie de 1942.

A Bordeaux lors du procès concernant les exaction d'Oradour sur Glane, sur les quelques inculpés dont la majorité étaient des Malgré-Nous, un seul était volontaire pour servir dans la SS (il le paya de sa vie).

Ces incorporés de force devaient prêter serment d'allégeance au Führer et au Reich selon l'ordonnance du 25 août 1942 promulguée par Robert Wagner (publié dans le bulletin d'annonce officielles du chef de l'administration civile et publié dans tous les journaux alsaciens), sous peine de sévères poursuites pour eux et leur famille. Ce jour là est devenu "le jour le plus noir de la guerre pour les alsaciens"

"En vertu des pouvoirs qui m'ont été conférés par le Führer, j'ordonne :
1. Les hommes appartenant au peuple allemand en Alsace et faisant partie des classes qui seront ultérieurement indiqués par un règlement spécial sont soumis au service militaire obligatoire dans la Wehrmacht
2. Les hommes soumis aux obligations militaires et appelés sous les drapeaux tombent sous le coup des prescription applicables aux soldats allemands et ont tous les droits qui appartiennent aux soldats allemands
3. Les hommes soumis aux obligations militaires en congé de service actif, mais non appelés à ce service, sont soumis aux prescriptions applicables à cette catégorie
4. Cette ordonnance entre en vigueur le 25 août 1942
signé : le chef de l'administration civile en Alsace Robert Wagner, Gauleiter et Reich statthater


"Avant la cérémonie, on nous a fait comprendre que serait poursuivi quiconque ne lèverait pas le bras pour prêter serment. Nous avons levé le bras, mais avons pensé ce que pense un Alsacien lorsque quelque chose ne lui convient pas" (Jean Hartman "Une tranche de ma vie, ou une histoire parmi... 130.000")

Toute l'année 1943, la répression contre les "évasions" d'Alsace fut renforcée, ainsi que la surveillance des "frontières". Le nombre d'arrestation et d'exécution (oui, oui..., exécutions) c'est multiplié durant cette année. Sans compter le nombre de déportation, voir de transplantation, des famille des "évadés".

"Celui qui se dérobe à ses devoirs, qui déserte son travail ou cherche à échapper à ses obligations militaires doit s'attendre à notre combat sans pitié. Celui qui se livre à la résistance, qui sabote ou emploie la force va mourir". Robert Wagner, mars 1943.

Le R.A.D. (qui se déroulait en Allemagne) concernait d'octobre 1942 à mai 1943, 70 000 jeunes alsaciens, qui furent "versés" dans la Wehrmacht. Concernant les incorporés de force dans la Waffen-SS, il faut attendre le début de l'année 1944 (février 44) et selon la promesse de Wagner à Hitler, de verser la moitié des incorporés de force alsaciens dans la Waffen-SS. Il faut savoir qu'avant 1944, le R.A.D. durait environs 1 an, puis fut raccourci à quelques mois en 1944. A savoir aussi, que les critères pour entrer dans la SS étaient bien précis (être allemand, arien, race pure ...etc.), ce qui va changer en 1944 face au besoin croissant d'effectif pour compenser le taux élevé de pertes. Un exemple, en avril 1944 après l'arrivée de la 2.Panzerdivision "Das Reich" en décembre 1943 aux environs de Bordeaux puis son installation aux environs de Toulouse en février 1944 pour sa recomposition, suite à la déculottée qu'elle avait subi en Russie, 800 alsaciens sont affectés de force dans cette division (5% de l'effectif total) en mars 1944. En tout, ce sont 9000 garçons âgés de 17 à 18 ans qui vont remplacer les manques de la division en 1944. Tous ne sont pas alsaciens, on trouvait des italiens, des roumains, des ukrainiens, des polonais, des hongrois ... etc., étant bien loin des préceptes d'affectation dans la SS.

Les Malgré-Nous étaient continuellement surveillés durant les missions, les cadres allemands n'avaient pas un confiance aveugle envers "leurs soldats" issus d'Alsace.

A la question si souvent rencontrée : Mais pourquoi ils n'ont pas déserté ? je laisse la réponse à Raymond Ditchen qui répond à cette même question dans une interview près bibiographique :
"Si vous voulez que nous continuions, il ne faudra jamais parler de désertion, mais uniquement d'évasion. On déserte l'armée de son pays, ou l'armée que l'on a choisie. On ne déserte pas de l'armée d'un pays ennemi qui vous a enrôlé de force : on s'en évade. Un incorporé de force ne déserte pas, il s'évade. N'oubliez jamais cela. Sinon j'arrête."

Puis sa réponse fut : "la loi Sippenharft"

Cette loi est la reprise par le régime nazi d'une ancienne loi allemande tombée dans l'oubli. Elle consistait à étendre la sanction d'un acte interdit à l'entourage de l'auteur de cet acte.
Afin de limiter les envies de s'évader aux incorporés de force, les nazis exerçaient des représailles sur leurs familles, en les déportant, les déplaçant, les expropriant. Tous les degrés de parenté étaient concernés, parents, frères, sœurs, oncles, tantes, cousins. En alsace, il y eu 12 393 cas de déportation ou de transplantation, 5691 pour la Haut-Rhin et 6702 pour la Bas-Rhin.

en un mot, les familles étaient prises en otage.

le pitaine.
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 717
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de gherla  Nouveau message 07 Mai 2014, 22:09

Merci le pitaine pour vos explications et vos chiffres. :bravo: ::respect::
Amicalement.
Patrick.
Nous concevons nos avions de telle façon qu'un pilote de 21 ans, exténué au retour d'une mission difficile puisse apponter en toute sécurité.
Leroy Grumman(faire simple,fiable et solide)


Image

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1301
Inscription: 23 Déc 2005, 07:27
Localisation: dans le sud
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de gherla : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 07 Mai 2014, 23:02

Bonjour,
Merci au pitaine pour cet exposé qui concerne une majorité de "Malgré nous".
Maintenant il y eut aussi beaucoup (peut être trop à entendre pour des oreilles cocardières) beaucoup dis je, ce n'est pas un jugement de valeur, qui ont joué la carte du Gross Deutsch Reich. Deux exemples le premier , un ami Alsacien décédé depuis peu dont j'ai la copie de son pass alors au RAD en 1944 qui avait adhéré au système nazi et qui ne cachait pas son antisémitisme qu'il avait conservé d'une façon fort haineuse. Le second, un jeune Alsacien qui faisait sont service militaire en France fin années 50 et qui accrochait sa croix de fer sur le châlit de son lit, comme il en avait le droit. Croix acquise lorsqu'il était servant de flak à l'âge de 14 ans. Ce n'étaient pas des malgré eux. Après tout, pour eux, l'Allemagne pouvait présenter quelques attraits.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2904
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 07 Mai 2014, 23:33

Il convient d'être précis sur les termes employés. "Malgré-nous" désigne exclusivement les alsaciens mosellans mobilisés par voie de conscription après les décrets d'aout 1942 par les deux administrations allemandes en Alsace et en Moselle.
les Alsaciens et Mosellans qui n'ont pas été évacués, ni expulsés ou qui sont retourné chez eu en juillet 1940 ont fait l'objet d'une nazification forçée.
En Moselle 300 000 mosellans ont été inscrits à la Deutsche Volksgemeinschaft (DVG) avec des pressions pour rentrer dans une organisation du parti : SA, NSKK, SS, Feuerwehr et pour les jeunes la Hitlerjugend ou le BDM pour les filles. le maintien dans un poste administratif, l'entrée en apprentissage, au lycée étaient conditionnés par l'adhésion.
il y a eu des alsaciens et des mosellans qui ont adhéré à la cause allemande mais pas plus que de français qui ont adhéré à des organisation de Vichy, onT lutté contre la résistance et ont combattu sous l'uniforme allemande.
La différence notable est que en Alsace et en Moselle vous êtiez en Allemagne, régit par des lois allemandes, les habitants avaient perdu la nationalité française et étaient jusqu'en 1942 considéré comme "Lothringer" et "Elsasser".
Dès lors pour une majorité a agit sous la contrainte.
En France occupée ceux qui ont adhéré à la cause de Vichy ou à la cause allemande étaient tous volontaires.
Enfin je préciserais qu'un résistant capturé en France était considéré comme un partisan. Un alsacien mosellan capturé en Alsace Moselle pour un acte de résistance au profit de la France était convaincu de haute trahison et condamné à être décapité à la hache.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 07 Mai 2014, 23:49

Autre point. les luftwaffenhelfer étaient des éleves ayant obtenu leur passage en 5e et 6e classe des Oberschule (Collège) et Gymnasium (Lycée) ce qui correspond au passage de 3e en seconde.
En 1943, par un ordre de Hitler, les artilleurs de la Flak ont été mobilisés pour le front de l'Est et remplacés par des collégiens et des lycéens.
des ados des classes 26, 27 et 28 soit environ 500 mosellans et 1000 alsaciens se sont retrouvés à servir les canons de la 88 de la Flak. Certains n'avaient pas 16 ans lorsqu'ils reçurent leur ordre de mobilisation.
ils servirent au chargement des canons (obus de 16 kg) pour des canons pouvant tirer jusqu'à 16 coups. Authentiques combattants quelques uns furent décoré pour "services exceptionnels contre les bombarbements".
La croix de fer de 2ème classe est une décoration militaire pour service au front. pas une décoration politique.
il est facile de montrer du doigt un jeune qui a gagné une décoration militaire fusse t'elle étrangère. Cela ne fait pas de lui un nazi.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Alsaciens volontaires ou malgré-nous ?

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 08 Mai 2014, 00:37

il faut savoir que dans les années 60, certains Paras avaient des drapeaux nazi dans leur chambrée... ça n'en faisaient pas obligatoirement des nazis
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 717
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 5 minutes
par: iffig 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 14 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 27 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 32 minutes
par: iffig 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
il y a 33 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 13:52
par: RoCo 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 12:52
par: pierma 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 12:47
par: carcajou 
    dans:  Le Camp de Drancy: seuil de l'enfer juif 
Aujourd’hui, 12:29
par: carcajou 
    dans:  Transcription 
Aujourd’hui, 12:09
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll