Connexion  •  M’enregistrer

Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 13 Mar 2012, 22:29

JARDIN DAVID a écrit:Prosper va râler ! On nage en plein HS sur ce fil ...?

Meuh non ou si peu ! Nous ne nageons pas dans le HS. Nous sommes dans les secrets des archives américaines non exploitées par GUN et rapportées, de manière quelque peu fantasmagoriques, par Gabriel JEANTET.
(Que ne ferait-on pEst-ce que N GUN en parle, au fait as pour plaire aux modérateurs)
JD a écrit: Est-ce que GUN en parle ?
Pas que je sache !
Dernière édition par Francis Deleu le 13 Mar 2012, 22:36, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Mar 2012, 22:35

Je ne râle pas car je n'ai jamais été un râleur, je surveille et je dis ce qui est!!!!!
Juste une chose, il faudrait s'en tenir au titre initial de ce fil.
Si vous n'y revenez pas, ce fil risque - au déplaisir de certains - de se retrouver comme le précédent, c'est à dire verrouillé.
Il ne faudra pas venir pleurnicher car vous l'aurez chercher vous mêmes.
Prosper qui est patient, mais qui n'aime pas que l'on vienne le narguer!!!
P.S. Si un administrateur ou un modérateur verrouille ce post, ce n'est pas moi qui ira le blâmer.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61491
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 13 Mar 2012, 23:17

Il n'est pas concevable de disserter sur le bouquin de N.GUN sans approfondir, vérifier, consulter d'autres ouvrages....
Ainsi, par exemple, à propos de l'amiral William Leahy, ambassadeur des Etats-Unis auprès de Vichy, considéré comme un diplomate aimable et conciliant avec Pétain, etc… et qui pourtant, sans ses rapports secrets avec Roosevelt, l'affublait du sobriquet "la méduse".

Exemple :
Le 18 novembre 1941, lorsque Weygand, en poste en AFN, est rappelé en métropole, Leahy s'en inquiète auprès de Pétain. Ce dernier exprime ses regrets d'avoir dû céder à la pression allemande. Le même jour, l'ambassadeur télégraphiait à son gouvernement :
Le gouvernement français a à sa tête un vieil homme faible et facile à effrayer, entouré de conspirateurs ne pensant qu'à eux-mêmes et contrôlé par un groupe influencé par la philosophie nazie" et parlant de Pétain, il renonçait, quant à lui : à reconnaître quelque apparence de colonne vertébrale en cette méduse.

Je peux toutefois comprendre que nos échanges ne vous intéressent pas nécessairement. Pour qui c'est le cas, qu'ils passent à autre chose !

Cordialement,
Francis.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Mar 2012, 23:35

Francis Deleu a écrit,
Je peux toutefois comprendre que nos échanges ne vous intéressent pas nécessairement. Pour qui c'est le cas, qu'ils passent à autre chose !

Vos échanges, comme tu dis peuvent intéresser beaucoup de monde, seulement pour que cela reste intéressant, il y aurait lieu d'y mettre moins de sous entendus et moins de sarcasme.
Je connais d'ailleurs un forum, où ce fil aurait beaucoup plus de succès, pourquoi ne pas tenter l'essai, cela éviterait à nos membres de venir perdre leur temps sur le présent fil.
Prosper :roll:
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61491
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 14 Mar 2012, 16:59

Laissez la modération aux modérateurs et débattez dans la sérénité, on s'occupe du reste ;)
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5905
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 14 Mar 2012, 20:39

Mais il est très bien ce fil !
Et puis, ça fait toujours du bien de revenir consulter de vieux bouquins !
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7294
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 16 Mar 2012, 19:39

JARDIN DAVID a écrit:Mais il est très bien ce fil !
Et puis, ça fait toujours du bien de revenir consulter de vieux bouquins !
+ 5
Bonsoir,

Comme je m’y étais engagé, je vous soumets le compte-rendu des archives américaines à propos de la tentative de sauvetage d’enfants juifs tel que reproduit dans la biographie de Laval par Fred Kupferman. Mais avant cela un rapide rappel.
Le 26 août 1942, Pierre Laval accorde une audience à Pinkney Tuck, le chargé d’affaires des Etats-Unis, venu lui transmettre les reproches de son gouvernement concernant cinquante visas d’entrée aux Etats-Unis.
Laval qui ne manque pas d’à-propos aurait répliqué ironiquement : « Pourquoi ne prenez-vous pas tous les enfants ? »
Il s’agit de 5.000 à 8.000 enfants dont les Allemands ne voulaient pas et dont les parents ont déjà été déportés vers les camps d’extermination. Tuck estime que « vu le caractère des déportations, un grand nombre peuvent déjà être considérés comme orphelins ».
Laval ne s’attendait pas que sa boutade serait prise au sérieux. Or Washington étudie la proposition. Le 28 septembre, Cordell Hull offre 1.000 visas d’entrée et la possibilité d’en obtenir 5.000 autres « sous réserve de l’approbation des autorités françaises ».

La relation des faits tels qu'ils sont repris dans les archives du département d'Etat :

Les Américains s’élevèrent avec vigueur contre les déportations. Au début du mois d’août, David Lowrie, porte-parole de plusieurs organismes de secours et le père Arnou, émissaire du cardinal Gerlier, rencontrèrent le maréchal Pétain. Le vieux chef d’Etat, donnant l’impression d’être à peine au courant des événements, indiqua qu’il ne pouvait rien y changer : « Vous connaissez notre situation. » Le même jour, Roswell McClelland et Lindsley Noble, de l’American Friends Service Committee, eurent une entrevue avec Laval. Celui-ci se lança dans une longue tirade contre les Juifs en général, en insistant sur les dommages que les réfugiés juifs avaient, selon lui, causés à la France. (…)

A la suite d’un échange de messages avec le Département d’Etat, Pinkney Tuck rencontra Laval et protesta avec la plus extrême énergie contre le traitement révoltant infligé aux Juifs. (…)

Deux semaines plus tard, le secrétaire d’Etat Cordell Hull prit le relais en prononçant devant Gaston Henry-Haye, ambassadeur de France à Washington, une condamnation sans ménagements des déportations qu’il qualifia de « révoltantes et diaboliques ». Durant leur séjour à Vichy, Lowrie et les deux membres de l’American Friends Service Committee firent appel au département d’Etat pour obtenir 1.000 visas d’immigration. Grâce au soutien actif d’Eleanor Roosevelt et du President’s Advisory Committee on Political Refugees, l’appel fut entendu. Le 18 septembre, par télégrammes, le département d’Etat demanda à ses consuls en France d’accorder les mille visas et de renoncer à presque toutes les formalités administratives. En raison du caractère de plus en plus tragique des rapports arrivant de France, les organismes de secours ne tardèrent pas à demander à Washington de porter le chiffre à cinq mille. Le département d’Etat accepta à la fin du mois de septembre.

Mais tandis que l’on rassemblait et préparait les enfants, on se livrait à Vichy à toutes sortes de tours de passe-passe. Le 30 septembre, Tuck sollicita le concours de Laval. Celui-ci qu’il était en principe d’accord avec l’exode des enfants, ajoutant, comme le rapporta Tuck, « qu’il ne serait que trop content de s’en débarrasser ». Mais lorsqu’il s’agit de régler les détails les subalternes de Laval, il s’avéra que la situation avait été retournée. Durant tout le mois d’octobre, Vichy repoussa le départ des enfants. Ses fonctionnaires parlaient avec hypocrisie du grand souci qu’avait leur gouvernement de ne pas séparer les familles.

La pression constante exercée par Tuck finit par arracher à Laval, à la fin du mois d’octobre, la promesse de cinq cents visas.
Le 8 novembre, les forces alliées débarquaient en Afrique du Nord et Vichy rompit ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis. Un groupe d’une centaine d’enfants venait d’atteindre Marseille avec le précieux visas de sortie. Il manquait les visas américains. Le consulat était fermé. Le 11 décembre, les Allemands occupèrent la partie Sud de la France (…)


Il existe également le récit de José de Chambrun, gendre de Laval, qui - on s'en doute - apporte un éclairage différent, favorable à Laval. Enfin, ce sont M. Marrus et R. Paxton qui, dans leur livre Vichy et le Juifs, proposent le compte-rendu le plus complet ainsi qu'une analyse détaillée. Mais nous risquons de glisser dans le HS.

Francis.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 17 Mar 2012, 08:15

On peut donc évaluer le chemin parcouru par la diplomatie américaine de 1940 (cf GUN) et 1942.
Prise de conscience ? Meilleure information ? Certitude qu'il faut maintenant "prendre position" ?
J'évite moi aussi de glisser dans le HS avec un commentaire comparatif concernant l'évolution de Vichy, une comparaison entre le degré de liberté des deux gouvernements, ou une appréciation concernant PAXTON, dont il ne saurait être question ici.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7294
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 17 Mar 2012, 19:49

JARDIN DAVID a écrit:On peut donc évaluer le chemin parcouru par la diplomatie américaine de 1940 (cf GUN) et 1942.
Prise de conscience ? Meilleure information ? Certitude qu'il faut maintenant "prendre position" ?
J'évite moi aussi de glisser dans le HS avec un commentaire comparatif concernant l'évolution de Vichy, une comparaison entre le degré de liberté des deux gouvernements, ou une appréciation concernant PAXTON, dont il ne saurait être question ici.
Et si nous poursuivions car, s'agissant des archives américaines, il est vain et illusoire de circonscrire nos "considérations" au seul Nerin GUN ? Il est tout aussi vain de s'en tenir - comme pour les rafles et ce que savait les Français - au cadre trop étroit d'une seule question sans examiner tout le contexte, son évolution, ses disparités, etc…
Revenons à N. GUN ! Si les documents auxquels il se réfère - au demeurant très intéressants - c'est plutôt dans le tri des documents et surtout sur leur interprétation orientée que nous pourrions nous interroger.
La politique américaine à l'égard de Vichy était des plus ambiguës voire erratiques, mélange de pragmatisme et de suspicion. Il faut notamment savoir qu'il n'existait aucune coopération, par exemple, entre l'OSS (Office of Strategic Service ou le service de renseignement) ou l'OWI (Office War Information ou Office de l'Information de guerre ou plus précisément, en temps de guerre, le service de propagande des Etats-Unis) et le Département d'Etat. La ligne politique des uns et des autres étaient contradictoires. L'OSS et l'OWI étaient favorables au mouvement gaulliste et donc violemment opposés au Département d'Etat. N'oublions pas non plus que la presse et l'opinion publique américaine condamnaient la régime de Vichy et soutenaient la dissidence gaulliste.

L'ouvrage le plus pertinent ne serait-il pas celui de William LANGER, Our Vichy Gamble ? Il y a quelques années, je proposais la recension de l'ouvrage sur Livres de guerre : http://www.livresdeguerre.net/forum/sujet.php?sujet=327
Comme c'est pas trop mal analysé (chuis modeste), recyclons de texte :
Dès juin 1940, la presse et l'opinion publique américaine désapprouva l'installation d'un régime autoritaire en France. Les Américains prirent rapidement le parti de cet obscur général qui lançait un appel à la BBC et osait défier à la fois l'Allemagne hitlérienne et le gouvernement de Vichy.
La politique américaine et ses relations avec le régime de Pétain soulevaient de telles controverses aux Etats-Unis que le Secrétaire d'Etat, Hull, excédé, chargea l'historien William Langer, professeur à Harvard, de préparer un rapport objectif sur les relations américaines avec le gouvernement de Vichy depuis juin 1940 jusqu'au débarquement des troupes américaines en Afrique du Nord en novembre 1942.
Il fut entendu que le travail de Langer serait celui d'un historien exempt de parti pris et non celui d'un apologiste. Effectivement Langer reçoit l'accès à toutes les archives qui normalement ne sont mises à la disposition du public que nombreuses années plus tard.

Il n'était pas question de rendre ce rapport public. La presse se déchaîna à nouveau, renforçant dans l'opinion publique que la politique à l'égard de Vichy était loin d'être à l'honneur de la diplomatie américaine. Le Département d'Etat autorisa finalement, en 1947, la publication du rapport qui prit le titre de "Our Vichy Gamble" traduit en français "Le Jeu américain à Vichy".

L'ouvrage est une mine de renseignements qui laissent le lecteur tantôt pantois, tantôt perplexe sinon stupéfait tant le "jeu" des diplomates américains fut complexe. Non seulement astreints à naviguer entre un Maréchal louvoyant et des ministres versatiles mais aussi obligés de tenir compte des rivalités, des luttes pour une parcelle de pouvoir, des renversements d'alliance, des tendances collaborationnistes des uns, attentistes des autres, opportunistes des derniers....C'était à Vichy! A Alger, l'imbroglio fut total. Somme toute, par indulgence, on serait tenté de croire que la diplomatie américaine ne s'en tira pas trop mal en s'appuyant, au bon moment, sur tous les "expédients" à portée de main.... en attendant que le trouble-fête jusqu'alors ne vienne mettre de l'ordre dans cet incroyable fatras.
Curieusement, NERIN écarte l'ouvrage d'un revers de la main. A mon avis, il ne l'a pas lu. Il n'est pas fichu d'orthographier correctement le nom du professeur, ni de préciser les raisons de cette étude suivie de sa publication contrainte. L'ouvrage de LANGER est d'autant plus intéressant que l'auteur a eu accès non seulement aux archives officielles mais également aux notes personnelles de Bullitt, Leahy, Murphy … parmi d'autres acteurs de cette période.

Cordialement,
Francis.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


Re: Les secrets des archives américaines PETAIN LAVAL DE GAULLE par Nerin Gun

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 18 Mar 2012, 21:31

Pour clore ce chapitre accablant pour Vichy, ci-dessous un résumé chronologique tel que je la publiais en 2009 sur Livres de guerre :

Les négociations pour sauver 5.000 enfants juifs commencent à l'été 1942 lorsque les possibilités d'émigration vers les Etats-Unis se ferment.

- En août 1942, l'UGIF implore Bousquet de laisser partir 50 enfants juifs qui avaient déjà reçu des visas d'entrée aux Etats-Unis.

- Le 26 août, Tuck s'en plaint auprès de Laval. Ce dernier lui demanda ironiquement pourquoi les Etats-Unis ne les prenaient pas tous. C'est ce à quoi s'employa le conseiller d'ambassade. Le Département d'Etat américain fera des propositions concrètes.

- Le 28 septembre, le secrétaire d'Etat Cordell Hull proposa 1.000 visas d'entrée et la possibilité d'en obtenir 5.000 de plus.

- Le 12 octobre, Laval dit à Krug von Nidda qu'il insisterait pour que le projet de Tuck ne concernât pas les enfants séparés de leurs parents déportés à l'Est.

- Le 15 octobre, le Département d'Etat rend public sa proposition d'accueillir 5.000 enfants.

- Le 16 octobre, Tuck rencontre Bousquet. Ce dernier accepte d'accorder des visas de sortie à 500 enfants ... en imposant toute une série de restrictions quasiment impossible à remplir comme : "Nous devrions limiter le convoi aux orphelins authentiques, c'est-à-dire dont les parents sont réellement décédés ou n'ont pas donné de nouvelles depuis plusieurs années".
Aux protestations des organisateurs qui avance qu'il n'existait probablement pas 500 orphelins juifs au sens où l'entendait Bousquet, ce dernier reste inflexible et répond "Il n'y avait aucune information sur le sort des Juifs déportés et il ne pouvait donc pas présumer que les enfants qu'ils avaient laisser derrière eux étaient orphelins"

Après avoir surmonté tous les obstacles, les Quakers chargés de rassembler les enfants à Marseille pour préparer leur départ butent sur un nouvel obstacle : les autorités marseillaise affirment n'avoir pas reçu d'instructions.

- Le 20 octobre, Tuck avise les Quakers que Laval, contrarié par le fait que les Américains avaient rendu public le projet, reconsidérait son attitude.

- Le 23 octobre, Tuck reprend contact avec Laval. Celui-ci consentit à accorder 150 visas pour finalement en accorder 500 sur l'insistance de Tuck.

Fin octobre, alors que les enfants commençaient à être rassemblés à Marseille, l'intendant de police de Marseille imposa une nouvelle série d'exigences extravagantes comme des informations précises sur le statut des parents des enfants, l'examen attentif par l'UGIF des demandes de visas de sortie....

- Le 5 novembre, toutes les exigences étaient satisfaites mais il n'y avait toujours pas de visas de sortie.

- Le 9 novembre, un appel est lancé à Laval pour débloquer la situation. Il était trop tard ! Le débarquement en AFN avait commencé et les relations avec les Etats-Unis furent rompues.

J'ajoutais que Vichy aurait pu sauver 5.000 enfants, ergota pour réduire le nombre à 500 .... pour finalement n'en sauver aucun.

Francis.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 7 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 23 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 28 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 13:29
par: Alcide NITRYK 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 13:28
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll