Connexion  •  M’enregistrer

L'argent est le nerf de la guerre !

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 07 Mai 2011, 12:15

Je ne vois pas bien le but de vos questions (et je vous prie de pardonner mon ignorance)...

Par définition, l'Allemagne de l'Occupation possède une économie de guerre, dans laquelle l'Etat à la mainmise sur tout l'outil industriel, les matières premières, etc...

Elle profite de sa victoire pour placer l'économie des pays qu'elle occupe sous sa coupe (cours forcé du Franc et frais d'occupation, pour la France).

Dans ce cadre, le rôle de la monnaie est des plus mineur. Il se limite à l'Allemagne et, par sa convertibilité forcée, à celle des pays occupés.

Les achats hors de cette zone (Suisse, Suède,... ) sont faits par du troc ou de l'or, éventuellement par quelques devises convertibles pillées ici ou là. Il n'est, bien sùr, pas question d'emprunter sur le marché international, et cela depuis avant la guerre même, le pays n'ayant aucune solvabilité. Le risque de ne jamais être remboursé suffit à repousser tous les bailleurs sains d'esprit .

En "interne", l'argent est limité à son rôle de facilitateur d'échanges. Et encore, pour les biens non contingentés (on peut payer sa place au cinéma, mais il faut un ticket de rationnement pour se procurer du beurre. Ou un bon d'attribution, si une usine veut de de l'aluminium ou autres matières premières).

Si on en revient à la France: taux d'échange et frais d'occupation sont fixés dans les conditions d'armistice. Elles permettent, de fait, à l'Allemagne d'acheter ce qu'elle veut en France. Ces accords ne seront jamais remis en question par aucun membre de Vichy. Après une période de quelques mois de tentatives de faire redémarrer l'économie, ou l'on fabrique quelques locomotives pour la SNCF, par exemple, avec la continuation de la guerre, "l'Etat Français" va se trouver à cours de matières premières. Le marché traditionnel avec les Colonies (échange de biens de consommation contre matières premières) est interrompu. Le seul moyen de relancer est de travailler pour l'Allemagne. Ce à quoi Vichy va s'employer activement, dans le cadre de ce qui deviendra la "Collaboration".
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 771
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de elgor  Nouveau message 07 Mai 2011, 12:23

vous soulignez deux aspects importants :
- La suréévaluation forcée du mark d'occupation par rapport au franc
- L'impossibilité d'accès aux marchés internationaux

Economiquement, la situation de l'état français n'était pas viable et n'aurait pu perdurer. Le pays était pillé, les ressources agricoles, minières et industrielles partaient pour l'allemagne, et même les revenus traditionnels de l'état (taxes et impots) étaient menacés. Taxes sur qui ? sur quoi ?
La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions

(Mr Prudhomme)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1846
Inscription: 19 Mar 2011, 11:44
Localisation: Myrelingues la brumeuse
Région: région Rhône Alpes
Pays: France

Voir le Blog de elgor : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de alberto  Nouveau message 11 Mai 2011, 10:33

Bonjour,
Merci chef Chaudart pour vos remarques :) : là où je veux en venir c'est de comprendre comment fonctionnait financièrement l’État Français. ::dubitatif::

Sa monnaie était en fait quasiment entièrement démonétisée, car assise sur très peu de garanties (l'or de la banque de France avait été mis à l'abri, mais il serait d'ailleurs intéressant de savoir si certains s'y étaient opposés ?). Seuls quelques avoirs de particuliers, quelques devises, un peu d'or... :(

La plus grande part de l'économie reposait sur les commandes du Reich vers les usines françaises à des tarifs imposés libellés en "francs", dont les bénéfices financiers de ces opérations étaient "taxé" par l’État !

Par ailleurs bien que n'ayant pas encore dépouillé les documents transmis par Pierre.S, j'ai constaté ainsi que dans d'autres sources (voir les tableaux de mes précédents messages) , qu'il y avait un service de la "Dette" : ce qui signifie que quand il y a dette, il y a prêteur(s) et donc emprunt ! Qui prêtait donc à l’État français : des français, des allemands, des suisses... ?

J'ai enfin lu Robert O. Paxton concluant dans son livre "La France de Vichy" ces remarques (je cite) :"En comparant sans complaisance les conditions de vies dans les différentes nations occupées (Gérées par un Gauleiter) on ne voit pas que la France ait eu sensiblement plus d'avantages que les autres, soit qu'ils lui aient été concédés, soit qu'elle les lui aient arrachés."

Plus loin, toujours Paxton, je cite :" Avec un Gauleiter, les français auraient soufferts, mais les allemands auraient sans doute moins gagné en fin de compte."

D'où j'en conclue que les allemands faisaient fonctionner les usine françaises à leurs profits, raflant par ailleurs toutes les matières premières et agricoles possibles, ne laissant que des miettes permettant tout juste aux français de survivre, et laissant le "gouvernement" gérer une pseudo économie avec de la monnaie de singe! :evil:

Bien à vous tous.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de alberto  Nouveau message 11 Mai 2011, 10:41

elgor a écrit:
Economiquement, la situation de l'état français n'était pas viable et n'aurait pu perdurer. Le pays était pillé, les ressources agricoles, minières et industrielles partaient pour l'allemagne, et même les revenus traditionnels de l'état (taxes et impots) étaient menacés. Taxes sur qui ? sur quoi ?


Oui, elgor, :bienvenue: merci pour tes remarques, elles rejoignes les miennes exprimées dans mon (long) commentaire à celles de chef Chaudart.

En espérant que d'autres commentateurs viendront apporter leurs connaissances sur les dessous de cette économie de pays captif. (Ce qui est, à mon avis, différent d'une "économie de pays en guerre")

Bien à toi. :)
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 11 Mai 2011, 17:12

Pas plus que le ReichMark, le Franc de l'Occupation n'est gagé sur quoi que ce soit de matériel. Il ne repose que sur la valeur que veulent lui donner les autorités... et sur la confiance que lui portent les utilisateurs.

Il est donc non échangeable avec aucune des monnaies hors de la "zone ReichMark". De même, il n'est pas question qu'un pays extérieur à cette zone ne prête de l'argent à l'Etat Français, sauf à des taux usuraires pour couvrir des risques de non-remboursement énormes (défaillance possible de l'Etat, ou dévaluation de la monnaie).

A l'intérieur de cette zone RM, le Franc est basé partiellement sur les emprunts effectués auprès de banques et investiteurs "internes". Ceux-ci peuvent juger (ou peuvent être plus ou moins forcés de juger, par l'Etat :) ) que le taux et la sécurité du remboursement sont suffisants pour gager ces prêts.

Néanmoins, la confiance a ses limites et le marché également. Vichy fait marcher "la planche à billet". Cela devrait automatiquement dévaluer la monnaie dans un système "libre", mais l'Etat l'empêche artificiellement en bloquant prix et salaires. Le problème se corrigera à la Libération, quand il faudra dévaluer le Franc massivement (48%) afin de pouvoir entrer à nouveau dans le cercle des devises.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 771
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de alberto  Nouveau message 12 Mai 2011, 16:27

Merci Chef Chaudart pour ton commentaire, :)

J'en conclus (provisoirement) que nos points de vues convergent : Vichy gérait une pseudo économie avec de la monnaie de singe ! :(

De fait les "frais d'occupations" consistaient donc en matériels industriels et matières premières et agricoles qui étaient facturées selon un montant en francs décidé par l'occupant à un taux imposé aussi par lui.

De ce point de vue, Paxton a donc raison d'écrire que le gouvernement de Vichy n'a en rien servi au mieux les intérêts de la France !

Je reprendrais le cours de ce fil un peu plus tard, mon ordinateur semblant affecté d'une petite bronchite... :pleure:

Bien à toi.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 16 Mai 2011, 12:34

Les conditions d'Armistice étaient en effet draconiennes et offraient de gros avantages aux Allemands.

Dans l'esprit des partisans de cet Armistice (Pétain, Laval,...), celui-ci ne devait toutefois avoir qu'une durée limitée, une période intérimaire en attendant la signature de la paix entre Allemands et Britanniques, qui semblait inévitable, dans les mois suivants la chute de la France. Pétain aurait alors signé un accord de paix définitif avec Hitler, réglant tous les contencieux et permettant un nouveau départ dans un pays redevenu autonome. Un mal temporairement nécessaire, donc.

Mais l'Angleterre ne cède pas. Au bout de quelques mois, l'économie Française reste entièrement sous la coupe de l'Occupant. Il n'est plus possible pour l'Etat de Vichy de continuer avec une telle suggestion économique, d'autant plus que la continuation de la guerre en Europe asphyxie le pays, en le privant des ressources en matières premières venues des Colonies, et de ce débouché habituel de l'industrie nationale. Et les Allemands refusent de revenir sur ces conditions d'Armistice. Et de négocier la paix. Seule solution pour la clique Vichiste: chercher désespéremment un désserrement du carcan par une politique du "donnant-donnant": la Collaboration.

Ce qui conduira à ce qu'indique Paxton: les Allemands continueront à piller la France en vertu des accords d'Armistice et accepteront le "donnant" de la part de la France... en oubliant le second "donnant", car ils ne rendront rien en échange. :mrgreen:
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 771
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de alberto  Nouveau message 16 Mai 2011, 12:55

Bonjour,

Et merci lol Chef Chaudart pour ce commentaire avec lequel je suis entièrement d'accord, sauf ;) qu' la fin tu aurais pu ajouter :" c'est à ce point que s’apercevant que c'était un marché de dupe (rien en échange) le gouvernement de Vichy et Pétain en premier, auraient dû démissionner" !

Cette faute capitale sera aggravée par l'entêtement de cette clique à se bercer de l'illusion du pouvoir après l'invasion de la zone dite libre... :evil:

Reste qu'à la Libération le passif financier sera lourd à éponger ? :pleure:

Bien à toi.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de alberto  Nouveau message 18 Mai 2011, 14:28

Bonjour,

J'ai lu les fiches que m'a adressé Pierre.S (que je remercie ici lol ).

En fait il s'agit essentiellement d'estimations sur les coûts de la guerre, de l'occupation et des destructions subies par la France calculés après la Libération en vue de présenter la note aux commissions chargées des d'évaluer les dommages de guerres à réclamer au futur état allemand.

Les estimations de ses coûts sont apparemment assez surévaluées, mais d'autres données telles que l'augmentation du coût de la vie entre 1939 et 1954 sont intéressantes et pourraient être utilisées dans l'hypothèse d'un nouveau fil sur les questions économiques de cette période... grossesurprise

Merci aux quelques intervenants ayant apporté leurs lumières :cheers: sur ce fil qui s'endormira sans doute dans la quiétude de l'indifférence... :pleure:

Bien à vous.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: L'argent est le nerf de la guerre !

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de ANCIENFACTEUR  Nouveau message 25 Mar 2014, 14:22

Les primes alléchantes pour les STO, mais qui payait réellement les français partant travailler pour les usines d'armement du Reich?
Fichiers joints
occupation 010.JPG
occupation 010.JPG (428.77 Kio) Vu 478 fois


 

Voir le Blog de ANCIENFACTEUR : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
il y a 14 minutes
par: HEMBERGER 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
il y a 14 minutes
par: thucydide 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 27 minutes
par: pierma 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 17:07
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 17:07
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 17:06
par: iffig 
    dans:  Hitler en 1940 
Aujourd’hui, 17:00
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 16:31
par: thucydide 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 13:29
par: Alcide NITRYK 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo et 18 invités


Scroll