Page 1 sur 4

Le massacre d'Ascq

Nouveau messagePosté: 17 Juin 2004, 13:09
de Lille
Pour nous gens du nord, on compte le massacre d'ascq (la ville se nomme désormais Villeneuve d'Ascq (banlieue de Lille), mais aussi le massacre du train de Loos.

Nouveau messagePosté: 17 Juin 2004, 13:35
de Yves
Larminat, parmi les commentaires possibles tu as oublié les fameux

"c'est la guerre et c'est pas beau la guerre"

"on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs"

Je suis bien d'accord avec tes commentaires...

Nouveau messagePosté: 17 Juin 2004, 18:38
de Seth Soldier
:) on oublie malheureusement trop souvent le sacrifice du nord, le sacrifice de toute une population.

le 62 et le 59 représentait à peu preès 550 000 soldats qui sont partis combattre et ne sont rentré chez eux que cinq ans aprés.

On oublie aussi trop souvent les massacres qui ont eu lieu durant l'invasion malgrés l'exode ... il suffit de voir le parcours des totenkopf et de compter les morts ...
les massacres lors de retraites ...

Mais aussi les bombardements alliés etc ...
et puis aussi l'effort fourni apres guerre ...

Bref je dis cela rapidement car faire un post dessus serait trop long et tomberait dans le politique ...

Nouveau messagePosté: 17 Juin 2004, 19:07
de chti soldat
En effet, le nord fut très touché par la guerre et surtout par les bombardements alliés car il ne faut pas oublié que le Pas-de-Calais était la région où la plupart des V1 et des V2 étaient stationnés du fait tout simplement de la courte distance avec l'angleterre. Parmi ces bases de lancement de V1 et V2, on peut citer: Eperlecques(le plus grand blockaus de France), la Coupole, les nombreuses rampes de lancement V1 présent dans les campagnes boulonnaises mais aussi la bases de Mimoyecques sur la cote où devaient être lancés sur l'angleterre les V3 ( et oui ça a exister :) ). Bref, le Pas de Calais a payé le prix fort de cette guerre. Au cours d'un bombardement sur une rampe de V1, une personne de ma famille a été tué par une bombe et beaucoup d'autres bléssés, c'est pour dire:cry:

Nouveau messagePosté: 18 Juin 2004, 00:08
de Panzer pépère
et n'oublions pas la destrucution d'une ville du nord que je connais bien qui s'appelle Dunkerque qui fut détruite à plus de 90% et ou se déroula l'opération Dynamo qui vit le réembarquement de milliers de soldats britanniques et français. La ville ne sera totalement libérée que le 9 mai 1945 :(

Nouveau messagePosté: 18 Juin 2004, 10:12
de Seth Soldier
Le littoral a environ 70 % de destruction avec parfois des village qui furent détruit à 95 % ( moi je pense que c'est plutot 100 % mais bon il y avait peut-etre encore un poutre debout ? .... )

Nouveau messagePosté: 22 Juil 2004, 10:13
de Papa schultz
On oublie aussi le rôle joué par la résistance nordiste dans le repérage des sites de lancements des armes V et dans les grèves organisée contre Vichy et l'occupant pour ralentir l'effort de guerre. Ce n'est pas pour rien que la RAF a bombardé la prison d'Abbeville au début 1944, c'est pour empêcher les allemands d'exploiter les renseignements qui aurait pu être donnés par les résistants emprisonnés qui étaient très renseignés sur fortitude et certains autres secrets du D-Day (souce : opération jéricho-fortitude de Michel Talon)

Re: Le massacre d'Asq

Nouveau messagePosté: 20 Jan 2012, 12:59
de Jacques A.COLIN
Bonjour
Témoin auditif involontaire du massacre d'Ascq (nous étions cinq ajistes qui campaient à 800 mètres du quai mortel), j'offre à tous cette oeuvre (carte grattage)postérieurement inspirée par ce souvenir atroce...
Nuit des Rameaux.JPG

Mon récit sera publié sur le fil: 39/45 Récits d'un ancien
Salut les CH'TIS

Re: Le massacre d'Asq

Nouveau messagePosté: 20 Jan 2012, 13:54
de dynamo
Nous attendrons patiemment ce récit.

Un dunkerquois. (nous ne sommes pas Ch'tis, là haut ! ) grossesurprise

Re: Le massacre d'Asq

Nouveau messagePosté: 20 Jan 2012, 16:07
de Jacques A.COLIN
" in dit qu'Dunkek est mort..! est mort et intérré...ché pas vrai....!"
...la preuve...:
Vive les enfants de Jean Bart..!

Salut au Pays

Cojac