Connexion  •  M’enregistrer

Les républicains d'Espagne.

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Stanislas  Nouveau message 27 Déc 2008, 03:27

Durant la guerre d'Espagne, le gouvernement du Front populaire français (Léon Blum), soutenait ardemment les républicains espagnols.
Mais lorsque de nombreux d'entre-eux en 1939 demandèrent l'asile en arrivant sur le sol français. Ils ressentirent amèrement notre "hospitalité amicale"...
Les autorités françaises sans ménagement les envoyèrent directement dans des "camps de concentration" euh..pardon, dans des "camps d'internement".
(C'est comme des" camps de prisonniers juifs" et des "camps d'extermination" la nuance m'échappe encore.)
Ils furent d'ailleurs les premiers locataires de ces établissements de triste réputation.
Etions-nous déjà pour la collaboration avant même d'avoir été envahi par l'Allemagne nazie ?


 

Voir le Blog de Stanislas : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 27 Déc 2008, 09:03

Bonjour,
Le gouvernement du Front Populaire a tente de soutenir la legitime Republique Espagnole contre les factieux mais a ete rapidement remplace par un gouvernement de droite partisan de la "non-intervention". Ce sont les memes qui ont considere les refugies espagnols comme de dangereux bolcheviques potentiels.

Pour le devenir de ces refugies republicains, un livre a lire :
La mémoire retrouvée des Républicains Espagnols

Paroles d’exilés en Ille-et-Vilaine
Editions Ouest France, Rennes, 2005, ISBN 2-7373-38/67-0
Gabrielle Garcia et Isabelle Matas
Image

4éme de couverture :
Cet ouvrage est né de la rencontre de deux filles de Républicains espagnols exilés en France a la fin de la guerre civile. La décision de collecter la mémoire républicaine fut prise a leur retour d’Argelès-sur-Mer, en février 2001, alors qu’elles étaient allées rendre hommage aux refugiés espagnols, internés sur les plages du Sud lors de la Retirada en février 1939.
[…]
Gabrielle Marcia et Isabelle Matas sont toutes deux filles de combattants républicains exilés en France. Elles ont également en commun d’être issues de mariages mixes. L’une et l’autre ont senti leur père doublement étranger : dans le pays d’accueil et dans la famille française.
C’est sur cette douleur de leur père, devenue leur propre souffrance, qu’elles ont écrit.

Remplis de témoignages complétés par des sources historiques destinées a remettre ces témoignages dans leur contexte, ce livre est émouvant et passionnant. L’un de ces exiles, selon l’une des auteures, était mort en exil une carte d’Espagne gravée dans la pupille.
Cet ouvrage m’a fait découvrir un forfait de Vichy que je ne connaissais pas : La livraison a l’occupant nazi de refugiés espagnols membres des CTE (Compagnies de Travailleurs Etrangers) engagés en 1939-40, pour la plupart volontaires et qui étaient en zone soi-disant libre après l’armistice. Ils servirent de travailleurs-esclaves sur le mur de l’Atlantique et nombre d’entre eux furent tués dans les Iles Anglo-Normandes, véritables camps de la mort souvent oubliés, sans parler des environ 7000 républicains espagnols morts a Mauthausen.

Commentaires de Daniel :

El rojos ? Les rouges ?
La propagande franquiste, pétainiste et, bien sur, nazie, qualifie les combattants républicains espagnols de « rouges ». Il convient de rétablir les faits, la légitime République espagnole victime d’un coup d’état militaire généré par des généraux félons (Et pas d’une soi-disant guerre civile) n’était pas rouge mais plutôt rose selon un terme contemporain: Sur les 437 sièges que comptent les Cortes (Parlement) en février 1936, le Parti Socialiste en obtient 99, la gauche républicaine 87, l’union républicaine 39, la gauche catalane 36 et le Parti Communiste… 17 !

Enrique Alonso, l’un des témoins cités dans ce livre, dira :
Vous savez, a l’époque en Espagne, il n’y avait pas beaucoup de communistes. Mais qui nous aidait ? Les Russes. Les avions étaient russes, les chars étaient russes. C’est ca que les ignorants voyaient. Pour eux, les bons, c’étaient les Russes, pas les Français. Les Français, eux, ils nous envoyaient du lait condensé. Ce n’est pas avec du lait que l’on fait la guerre. Il faut l’armement. C’est pour cela que le Parti Communiste s’est développé pendant la guerre.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 27 Déc 2008, 14:50

le probléme avec les Républicains Espagnols c'est qu'ils écrivent eux-mêmes leur Histoire ou leurs fils et petits fils, d'où systématiquement une héroïglorification excessive ou victimistation voire un message plus inspiré par le militantisme politique que Historique, le meilleur exemple ce sont les 7000 gazés sous l'étoile bleue des "apatrides" à Mauthausen, il est quand même assez curieux d'accuser plus la France (en général ou celle de Vichy), alors pays occupé, que l'Allemagne nazie qui les deporte et les extermine ou l'Espagne Etat Souverain pro-axe à qui les nazis ont bien pris la peine de solliciter son avis (comme ils l'ont fait à chaque gouvernement pour les juifs de pays neutres ou alliés au moment des Deportations si je ne m'abuse, plus encore dans le cas présent s'agissant de non-juifs d'un Etat pro-fasciste) or en effet il faut souligner que ces de soldats des CTE (pas toujours des volontaires, des requis pour evacuer la presque totalité des camps du Sud Ouest plutôt) appartiennent à des unités de l'Armée Française, encadrées par des officiers et sous officiers Français, en uniforme Français et qui se retrouvent parmi les troupes de l'Armée Française prisonnières des Allemands (60 % d'entre eux pris dans la zone de Belfort en juin 1940), ce n'est pas Vichy qui fait la sélection dans les stalags Allemands pour les deporter et les exterminer.

Deux autres exemples aprés la livraison de Companys par Vichy qui sera fusillé par les Espagnols en octobre 1940 les dirigeants en exil reconnaissent eux-mêmes que le Regime de Vichy préférera éviter de les livrer par la suite, plus encore, il y'a eu quelque chose d'assez exceptionnel dans les relations internationales, un accord signé entre Vichy et le Méxique pour faire de celui-ci en quelque sorte la puissance tutelaire des Républicains Espagnols sur le sol Français devant la totale indifférence, pour le moins, de leur propre pays.


 

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Judex  Nouveau message 27 Déc 2008, 15:55

Sais-tu Loïc que dans notre région (Auvergne/R6) il y avait pas mal de républicains au sein d'unités de la résistance et particulièrement dans la zone 4.
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 27 Déc 2008, 19:12

certes, mais furent t'ils aussi nombreux qu'ils le prétendent ou les "premiers" ? Je crois que leur part demographique dans la population Auvergnate correspond ni plus ni moins à celle dans les rangs de la Resistance et que parmi les "premiers" il s'agissait plus d' Alsaciens de l'Université repliée de Strasbourg que d'Espagnols...
Franchement à les lire ce sont eux qui ont inventé la Resistance ou les Maquis en France, je ne manque pas de reciter le coup des "60 000 guerrilleros qui libérent la France" (repris encore dans un recent Osprey) alors qu'il y'avait 67 000 exilés au bas mot en 1944 et que le XIV° Cuerpo/Agrupacion de Guerrilleros Españoles la plus puissante organisation implantée dans toute la France s'élévait à 3400 combattants le 6 juin dont pour l'Auvergne-Bourbonnais théoriquement une "22° Brigade de Guerrilleros" pour l'Allier qui n'a pas été formée avant...juillet 1944 avec 80 membres et une "24e Brigade" pour le Puy-de-Dôme dont je n'ai jamais entendu parler.
Une Histoire vraiment objective des Espagnols Républicains dans la France de Vichy entre 1940 et 1944 reste à écrire... :?


 

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de euskal herria  Nouveau message 28 Déc 2008, 09:33

il est sur que le chiffre de 67000 republicains qui auraient libérés la france est beaucoup exagéré!!!! mais je sais que dans ma région, (pays basque et sud ouest) il y avait beaucoup de republicains espagnols ds la résistence !!! et puis il ne faut pas oublier qu'en 1945 ils ont étés (avec les polonais) "flouer" (en étant polie!!) puisque Franco est resté en place !!!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 371
Inscription: 30 Oct 2008, 10:46
Localisation: Hendaye (Hendaia)
Région: euskal herria
Pays: pays basque

Voir le Blog de euskal herria : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de lebel  Nouveau message 28 Déc 2008, 09:57

Quel que soit leur nombre , les republicains espagnols ont été presents dans les combats de la Resistance , aux Glières notamment , ils ont souffert de la deportation et une unité , uniquement composée de republicains , la " Neuvième" est entrée dans Paris avec la 2è DB de Leclerc
http://pagesperso-orange.fr/jp2k/2db/divers_nueve.html.


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Carlos  Nouveau message 28 Déc 2008, 11:38

Pour Stanislas : Hélas, ne peut pas dire que le gouvernement Blum soutint "ardemment" les républicains espagnols.
Dans ce gouvernement, les radicaux firent obstacle énergiquement à toute aide en faveur de la République espagnole.
Le pacte de NON-INTERVENTION proposé par Léon Blum lui-même fut d'ailleurs signé pendant l'été 1936.
On sait cependant qu'une aide clandestine, forcément très réduite, put être organisée
Pour Loïc : personne n'a jamais prétendu que la Résistance en France ait été "inventée" par les républicains espagnols. Il faut reconnaître cependant qu'ils y prirent une part (souvent ignorée) très importante, décisive dans certains cas : Foix et le département de l'Ariège s'en souviennent. Idem dans les combats de la Résistance et la Libération, que ce soit à Toulouse, Marseille, Bordeaux (grande exposition en ce moment) et même à Paris (pour ne citer que ces quelques villes-là). Une vidéo à visionner ici http://fr.truveo.com/Paroles-de-republi ... 1123746358
Pour ce qui est des déportations, beaucoup d'espagnols furent livrés aux Allemands par les autorités françaises (Pétain) de l'époque. Par exemple, le premier convoi de déportés civils en Europe est parti d'Angoulême vers le Camp de Mauthausen le 20 août 1940 (deux mois seulement après la défaite) avec 927 républicains espagnols à bord. Il a fallu attendre 2008 (eh oui) pour qu'une plaque commémorative officielle soit enfin apposée à la gare d'Angoulême en présence du Maire, du Préfet etc ...


 

Voir le Blog de Carlos : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 28 Déc 2008, 11:56

Merci Carlos
;)


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Les républicains d'Espagne.

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 28 Déc 2008, 11:58

Bonjour Carlos.
Merci pour ta contribution, cependant il est de règle sur ce forum que chaque nouvel intervenant passe faire un tour par le Bureau de recrutement,
viewforum.php?f=28
afin de s'y présenter en quelques lignes.
Cela rendra les échanges futurs beaucoup plus conviviaux
Merci de bien vouloir te plier à cette petite obligation
Bien cordialement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61658
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Suivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
il y a 6 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 8 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 39 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 41 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
Aujourd’hui, 18:38
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 18:24
par: kfranc01 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 16:55
par: P. Vian 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
Aujourd’hui, 14:30
par: alfa1965 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 13:52
par: RoCo 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 12:52
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: virlo-junk et 14 invités


Scroll