Connexion  •  M’enregistrer

Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 25 Déc 2008, 22:21

ci-dessous l'extrait du Verordnungsblatt der Waffen SS de janvier 1945 avec toutes les promotions d'officers au sein de la Waffen-SS :
- les Waffen-SS d'active
- les Waffen-SS de réserve
et
- les Waffen-SS étrangers dont le grade est précédé du préfixe "Waffen"

avec Jacques Doriot nomme à quelques jours d'intervalle Waffen-Haupsturmführer puis Waffen-Sturmbannführer.
Si la nomination est purement symbolique puisqu'il n'a jamais eu de commandement au sein de la division "Charlemagne", il a définitivement franchi le pas en adhérant à la SS après avoir servi dans la L.V.F. sous l'uniforme de la Heere.
Fichiers joints
PVB-38.jpg
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tom  Nouveau message 26 Déc 2008, 10:33

D'après Robert Soucy, un historien très à gauche, dans French Fascism : The Second Wave, 1933-1939 (Yale University Press, 1995), Jacques Doriot, qui était, avant sa conversion, un des éléments les plus en vue et prometteurs du parti communiste français, aurait déclaré : C'est parce que je connais bien le communisme que je suis devenu son implacable adversaire.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 28 Déc 2008, 18:52

Tom a écrit:D'après Robert Soucy, un historien très à gauche, dans French Fascism : The Second Wave, 1933-1939 (Yale University Press, 1995), Jacques Doriot, qui était, avant sa conversion, un des éléments les plus en vue et prometteurs du parti communiste français, aurait déclaré : C'est parce que je connais bien le communisme que je suis devenu son implacable adversaire.


Doriot n'a surtout jamais digéré être viré par Staline et son "missi dominici", Eugen Freid, la veille du changement de ligne par le Komintern, en 1934, c'est à dire l'arrêt de la ligne "classe contre classe", que Doriot avait critiqué, pour la ligne, opposée, d'alliance avec les réformistes pour faire des Fronts Populaires et faire barrage aux fascistes.
Le militantisme communiste, le Parti, était tout pour le grand "Jacques" et être expulsé de ce même Parti, sera comme une cicatrice qui ne se referma jamais et qui se traduira par une haine viscérale contre le communisme stalinien, fruit d'une volonté de revanche inextinguible sur le Petit Père des Peuples.
Le "moine bolchevique", comme le décrivait Henri Barbé, ex-secrétaire du PCF, viré avec Pierre Célor, futur transfuge du PCF au Bureau Politique du PPF, va se transformer en "lansquenet anti-stalinien" !


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 28 Déc 2008, 19:27

Il est assez intéressant de voir des hommes politiques qui passent d'un extrême à l'autre sauf qu ils y retrouvent des partis de masse avec une organisation très hierarchisée et un "idéal" fort.

En Allemagne, dans les années 30 des sections entières de communistes rallièrent avec armes et bagages la SA :elles furent immédiatement baptisées "sections beefsteack" : brunes à l'extérieur et rouges à l'intérieur.
Hitler autorisa ces adhésions car il se sentait plus proche des ouvriers que des petits bourgeois socio-démocrates de la "Réaktion".

A l'inverse, à la naissance de la RDA, un certain nombre de cadres national socialistes "dénazifiés" ont retrouvé des hauts poste au sein du SED et de l'appareil d'Etat Est Allemand.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 28 Déc 2008, 19:42

orpo57 a écrit:Il est assez intéressant de voir des hommes politiques qui passent d'un extrême à l'autre sauf qu ils y retrouvent des partis de masse avec une organisation très hierarchisée et un "idéal" fort.

En Allemagne, dans les années 30 des sections entières de communistes rallièrent avec armes et bagages la SA :elles furent immédiatement baptisées "sections beefsteack" : brunes à l'extérieur et rouges à l'intérieur.
Hitler autorisa ces adhésions car il se sentait plus proche des ouvriers que des petits bourgeois socio-démocrates de la "Réaktion".

A l'inverse, à la naissance de la RDA, un certain nombre de cadres national socialistes "dénazifiés" ont retrouvé des hauts poste au sein du SED et de l'appareil d'Etat Est Allemand.


Entre les socialistes internationalistes et les nationaux-socialistes, il y a en commun la détestation du régime parlementaire, de l'individualisme, des droits de l'homme et du libéralisme politique.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de carlo  Nouveau message 30 Déc 2008, 16:20

orpo57 a écrit:Il est assez intéressant de voir des hommes politiques qui passent d'un extrême à l'autre sauf qu ils y retrouvent des partis de masse avec une organisation très hierarchisée et un "idéal" fort.

En Allemagne, dans les années 30 des sections entières de communistes rallièrent avec armes et bagages la SA :elles furent immédiatement baptisées "sections beefsteack" : brunes à l'extérieur et rouges à l'intérieur.
Hitler autorisa ces adhésions car il se sentait plus proche des ouvriers que des petits bourgeois socio-démocrates de la "Réaktion".

A l'inverse, à la naissance de la RDA, un certain nombre de cadres national socialistes "dénazifiés" ont retrouvé des hauts poste au sein du SED et de l'appareil d'Etat Est Allemand.


On lit pas mal ce genre d’affirmations sur les nazis postés dans la RDA, permettez-moi de citer Jacques Poumet (L’antifascisme en RDA et sa mise en question in La RDA au passé présent, coll., Paris, 2006, p.212) :
« En 1948, le parti national démocratique, le NDPD, a été créé (3 ans après les autres partis) pour élargir la base politique sur laquelle s’appuyait le SED et permettre aux anciens membres du NSDAP de réintégrer la vie politique. Cette situation n’a pas empêché que d’anciens membres du parti nazi fassent partie du SED. Mais à la différence de la RFA, la RDA n’avait pas d’anciens nazis notoires aux postes de responsabilité. »
Une liste très succincte de quelques uns de ses responsables de la RFA « mouillés» à des degrés divers :
Hans Globke, un des principaux conseillers d’Adenauer, il ne fut jamais membre du parti mais a activement participé à l’application des lois de Nuremberg.
Kurt Georg Kiesinger, chancelier fédéral et membre dès 1933 du parti nazi.
Heinz Reinefarth, SS-brigadefuhrer et un des responsables de la repression de l’insurrection de Varsovie, maire de Westerland après guerre.
Karl von Halt et Guido von Mengden, deux hauts responsables du sport à l’époque nazie et qui le resterons après guerre, mais bien sûr, le sport c’est apolitique…
Theodor Oberlander, participant du putsch de Munich, avocat de la germanisation de l’est et ministre d’Adenauer.
Hanns-Martin Schleyer, ex-officier SS devenu patron des patrons allemands. Un parcours qu’on connu pas mal d’ex-nazis devenus managers bon teint du miracle allemand . Sans parler de tous les criminels de guerre jugés et non exécutés (genre Speer ou Von Schirach), dont pas un seul, à ma connaissance, n’a été s’installer en RDA.
Je pourrais encore parler de Rudolf Ruscheweyh et son octogon trust dont les réseaux d’anciens nazis ont permit le financement occulte de la CDU et sa mainmise électorale. Tout cela pour dire que si la RFA n’est pas l’héritière du troisième Reich (même si financièrement il semble qu’elle le soit en partie), la RDA ne l’est pas non plus et qu’un schéma « totalitaire » s’applique difficilement en cette circonstance, puisque, pour la plupart, les acteurs du nazisme ont préférés la RFA à la RDA.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2036
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 30 Déc 2008, 17:58

carlo a écrit:
orpo57 a écrit:Il est assez intéressant de voir des hommes politiques qui passent d'un extrême à l'autre sauf qu ils y retrouvent des partis de masse avec une organisation très hierarchisée et un "idéal" fort.

En Allemagne, dans les années 30 des sections entières de communistes rallièrent avec armes et bagages la SA :elles furent immédiatement baptisées "sections beefsteack" : brunes à l'extérieur et rouges à l'intérieur.
Hitler autorisa ces adhésions car il se sentait plus proche des ouvriers que des petits bourgeois socio-démocrates de la "Réaktion".

A l'inverse, à la naissance de la RDA, un certain nombre de cadres national socialistes "dénazifiés" ont retrouvé des hauts poste au sein du SED et de l'appareil d'Etat Est Allemand.


On lit pas mal ce genre d’affirmations sur les nazis postés dans la RDA, permettez-moi de citer Jacques Poumet (L’antifascisme en RDA et sa mise en question in La RDA au passé présent, coll., Paris, 2006, p.212) :
« En 1948, le parti national démocratique, le NDPD, a été créé (3 ans après les autres partis) pour élargir la base politique sur laquelle s’appuyait le SED et permettre aux anciens membres du NSDAP de réintégrer la vie politique. Cette situation n’a pas empêché que d’anciens membres du parti nazi fassent partie du SED. Mais à la différence de la RFA, la RDA n’avait pas d’anciens nazis notoires aux postes de responsabilité. »
Une liste très succincte de quelques uns de ses responsables de la RFA « mouillés» à des degrés divers :
Hans Globke, un des principaux conseillers d’Adenauer, il ne fut jamais membre du parti mais a activement participé à l’application des lois de Nuremberg.
Kurt Georg Kiesinger, chancelier fédéral et membre dès 1933 du parti nazi.
Heinz Reinefarth, SS-brigadefuhrer et un des responsables de la repression de l’insurrection de Varsovie, maire de Westerland après guerre.
Karl von Halt et Guido von Mengden, deux hauts responsables du sport à l’époque nazie et qui le resterons après guerre, mais bien sûr, le sport c’est apolitique…
Theodor Oberlander, participant du putsch de Munich, avocat de la germanisation de l’est et ministre d’Adenauer.
Hanns-Martin Schleyer, ex-officier SS devenu patron des patrons allemands. Un parcours qu’on connu pas mal d’ex-nazis devenus managers bon teint du miracle allemand . Sans parler de tous les criminels de guerre jugés et non exécutés (genre Speer ou Von Schirach), dont pas un seul, à ma connaissance, n’a été s’installer en RDA.
Je pourrais encore parler de Rudolf Ruscheweyh et son octogon trust dont les réseaux d’anciens nazis ont permit le financement occulte de la CDU et sa mainmise électorale. Tout cela pour dire que si la RFA n’est pas l’héritière du troisième Reich (même si financièrement il semble qu’elle le soit en partie), la RDA ne l’est pas non plus et qu’un schéma « totalitaire » s’applique difficilement en cette circonstance, puisque, pour la plupart, les acteurs du nazisme ont préférés la RFA à la RDA.


En même temps, vu la domination du NSDAP pendant 12 ans, et son acceptation par la population allemande qui a, malgré tout, adhérée au projet nazi, difficile d'écarter, pour un nouvel Etat tous les fonctionnaires qui ont travaillé pour l'Etat nazi ... Un peu comme en France, lorsqu'on demandait à De Gaulle pourquoi il gardait, dans l'Etat français, certains fonctionnaires qui avaient travaillé pour Vichy, le Général avait répondu qu'il ne pouvait pas mettre tous les fonctionnaires au violon !


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 30 Déc 2008, 19:29

l'implication d'anciens nazis dans la vie politique et l'appareil d'etat des deux allemandes était beaucoup plus important.
En 1965, le conseil national du Front National de la DDR a publié un celèbre ouvrage :
BRAUNBUCH Kriegs- und Naziverbrecher in der Bundesrepublik 386 pages
LIVRE BRUN les criminels de guerre et les criminels nazis en RFA et à Berlin Ouest 478 pages édition française enrichie
il cite des centaines de personnes ayant occupé des postes à responsabilité dans les domaines de l'Etat, l'Economie, l'Administration, l'Armée, la Justice et la Science sous le III Reich et leur fonction en RFA.
En réaction, l'université libre de Berlin a édité "Ehmalige Nationalsozialisten in Pankows Diensten (anciens NS au service de Pankow - quartier de Berlin siège de l'appareil d'Etat de la RDA-)
Il ressort que les deux allemagnes n'ont pu se priver des competences de ceux qui n'ont pas été condamnés pour crimes de guerre ou crime contre l'humanité.

Je ne peux resister de vous livrer quelques exemples de la RDA (6) et vous aurez la même quotité pour la RFA

RDA
Otto Zander Chef du service culturel de la Direction de la Hitler Jugend 1943 - 1945
Chef du département Culture du "National Zeitung"à Berlin Est
Siegfried Dallmann Membre du Comité central du NDP
NS-Gaustudentenführer in Thüringen 1940 (ligue des étudiants nazis)
Horst Dressler-Andress Membre du Comité Directeur du NDP
Beauftrager der NSDAP auprès du Gouverneur nazi à Lvov puis à Cracovie en Pologne (nazi depuis le 1.05.1930à
Ernst Grossmann membre du Comité Central du SED
ancien membre des SS Totenkopf : SS-Unterscharführer à Oranienburg-Sachsenhausen
Prof Werner Hartke pdt de l'académie des sciences de Berlin Est
Blockleiter der NSDAP
Kurt Lange SS Obersturmbannführer und Kriminalrat
collaborateur de la Gestapo au RSHA
collaborateur du Ministère de la Sécurité en charge de la création d'un service de sécurité
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 30 Déc 2008, 20:21

quelques exemples de la RFA

Dr Harster ancien commandant de la SIPO SD en Hollande et en Italie (condamné en Hollande puis libéré)
Oberregierungsrat au Ministère de l'intérieur de Bavière de 1953 à 1963

Ernst-Gunther Mohr secrétaire de légation à l'ambassade de Pekin et un des responsable du Groupe NSDAP des allemands nazis de Pekin après la guerre ambassadeur en Argentine

Karl Maria hettlage capitaine SS et Generalreferent au Ministère de l'Armement de Speer
secrétaire d'Etat au Ministère des Finances de la RFA

hans-maria Globke auteur et co auteur de lois et décrets importants au Ministère de l'Intérieur du Reich notamment les lois raciales de Nuremberg Secrétaire d'Etat à la Chancellerie de la RFA

Franz Nusslein Procureur Général à Prague dans le Protectorat de Bohême Moravie
Consul général à Barcelone

Arno Bezekow capitaine à la Gestapo de Magdeburg et membre des commandos Skorzeny
chef de la 1er Direction de la Police Judiciaire du Schleswig Holstein.

Willy Schmelcher ancien préfet de Police à Metz SSPF à l'Est puis chef du Technische Nothilfe de 1943 à 1945 directeur Ministèriel dans l'Administration de Sarre après la guerre
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Jacques Doriot SS-Sturmbannführer à titre honoraire

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de carlo  Nouveau message 30 Déc 2008, 20:43

tietie007 a écrit:En même temps, vu la domination du NSDAP pendant 12 ans, et son acceptation par la population allemande qui a, malgré tout, adhérée au projet nazi, difficile d'écarter, pour un nouvel Etat tous les fonctionnaires qui ont travaillé pour l'Etat nazi ... Un peu comme en France, lorsqu'on demandait à De Gaulle pourquoi il gardait, dans l'Etat français, certains fonctionnaires qui avaient travaillé pour Vichy, le Général avait répondu qu'il ne pouvait pas mettre tous les fonctionnaires au violon !


Bien entendu, les deux Allemagnes pouvaient difficilement se passer de tous ceux qui avaient travaillé avec les nazis ou adhérer au parti, là n'était pas le but de ma remarque; je notais juste que la RDA n'était certainement pas plus nazifiée que la RFA, à mon avis, c'est même le contraire et il n'y a, en tout cas, pas de quoi trouver une "filiation" naturelle entre 3ème Reich et RDA, les dirigeants de cette dernière ayant de façon générale donner des preuves beaucoup plus tangibles de leur résistance au nazisme que leur homologues de l'ouest. Ernst Grossmann a été écarté du Comité Central du SED en 1959, son appartenance à la SS depuis 38 ayant été avérée. On trouve peu d'exemple du même type en RFA, le cas extrême restant évidemment celui d'un criminel comme Reinefarth.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2036
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Suivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 13 minutes
par: dominord 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
il y a 15 minutes
par: Tomcat 
    dans:  Nikola Tesla, génial inventeur 
il y a 38 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 44 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 15:37
par: Tomcat 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 12:32
par: P. Vian 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 12:30
par: Meteor14 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 12:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 12:05
par: Rogers 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Scroll