Connexion  •  M’enregistrer

Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 111  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 26 Mai 2008, 12:32

Sammy Moreau a écrit:Pour la SD, je suis d'accord, c'était une unité d'intervention de la Gestapo. Par ailleurs, j'ai lu qu'ils étaient en uniforme Waffen-SS.

Pas Waffen-SS, mais SS de la Sipo-SD
Pas la meme chose.
http://www.histoquiz-contemporain.com/H ... /bezen.htm


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 112  Nouveau message de Sammy Moreau  Nouveau message 27 Mai 2008, 08:47

Daniel Laurent a écrit:Pas Waffen-SS, mais SS de la Sipo-SD


J'avais aussi retenu que la constitution du Bezen Perrot se fait en rapport directe avec Hans Grimm, du SD de Rennes. Il y aurait donc effectivement un recrutement direct à la SS via la Gestapo ? Dans ce cas, je pense que c'était également une adhésion au parti nazi : l'étude en anglais citée cette semaine décrit les choses en ce sens.


 

Voir le Blog de Sammy Moreau : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 113  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 27 Mai 2008, 09:33

Bonjour,
Sammy Moreau a écrit:J'avais aussi retenu que la constitution du Bezen Perrot se fait en rapport directe avec Hans Grimm, du SD de Rennes. Il y aurait donc effectivement un recrutement direct à la SS via la Gestapo ?

Tout a fait.
Le "Bretonische Waffenverband der SS" (Détachement armé breton de la SS) dépend sur le plan militaire du Hauptscharführer Hans Grimm, dit Lecomte, du Sicherheitsdienst (S.D.) de Rennes, l'Obersturmbannführer Pulmer assurant le commandement direct des unités
Dans ce cas, je pense que c'était également une adhésion au parti nazi : l'étude en anglais citée cette semaine décrit les choses en ce sens.

Je n'en suis pas certain du tout. La NSDAP etait un parti allemand (Lire "Aryen") et, a ma connaissance, aucun non-allemand n'en a jamais fait partie. Il en fut d'ailleurs de meme pour les francais et autre etrangers engages dans la Waffen-SS.

Mais cela n'empechait pas certains d'entre eux de se sentir nazi, une autre histoire.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 114  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 07 Sep 2008, 14:53

Je remonte ce thread des oubliettes car j'ai quasiment terminé le livre de Jean Jacques Monnier. J'y ai trouvé un certain nombre de chose bizarres qui si l'auteur nous relit ne mériteront pas d'attirer son attention
exemple page 68"en novembre 1942, un grand nombre de bretons des FNFL se retrouvent à Alger où ils participent à la prise du pouvoir des alliés au détriment des forces vichystes Connaissant bien l'histoire de la marine française j'ai beaucoup de mal à visualiser le rôle des FNFL dans le débarquement d'Afrique du nord, sachant que pendant toute la guerre y compris quand les forces navales ont de nouveau fusionnée, les unités FNFL ont ét considérées comme des parias. De mémoire, les FNFL ont bénéficié d'un commandement spécifique resté en grande Bretagne.

Quelques commentaires sur le fond de ce livre, personnellement je le trouve dangereux, on a l'impression que sans la Bretagne point de salut point de libération. On peut en effet considérer que la Bretagne a effectivement été une zone de résistance active, mais on peut aussi citer d'autre régions notamment les Alpes (Glières..) où l'envie dans découdre avec l'ennemi a été particulièrement forte.
S'agissant du rôle du PNB dans la guerre, je suis particulièrement prudent sur le sujet puisque le livre de Jean Jacques Monnier voudrait nous laisser croire que les membres du PNB n'etait pas que des collaborateurs, là j'avoue avoir beaucoup de mal vis à vis de cette théorie, car même si cette période était troubles les convictions d'Olier Mordrelle ont toujours été claires vis à vis de l'Allemagne.
Je veux bien croire que des membres du PNB ont retourné leur veste comme beaucoup l'on fait à cette époque mais il n'y a un certain danger à vouloir montrer ce prti comme un vivier de résistants. Effectivement un novice pourrait, compte-tenu du nombre de personnages cités dans le livre, se dire qu'effectivement le parti national Breton pourrait être autre chose qu'un parti de collaboration.
Par ailleurs, il ne faut pas se tromper non plus et ne pas mélanger l'aspect culturel de la Bretagne et la politique, Jean Jacques Monnier fait référence à des cercles celtiques des cercles culturels dont les membres ont été résistants. Par ailleurs vous osez comparez des organes de presses totalement différents Sao Breizh et les publications du parti national breton, à mon sens les convictions des rédacteurs en chef de ces deux revues n'étaient pas les même.
Je ne remets pas en cause les actions qu'on fait ces hommes et ces femmes, mais quand vous parlez ensuite de leur engagement pour la cause bretonne bien des années plus tard dans des mouvements tel qu'EMGAM, l'UDB et j'en passe, là je dis stop vous sortez du contexte de la guerre. Concernant l’abbé Perrot et l’affaire des bagadous Stourm de Landivisiau vos explications me laissent particulièrement perplexes
Personnellement je trouve que la technique de réhabilitation est fine, mais qu’elle ne trompera pas le public car j’affirme, monsieur Monnier que quelque part derrière vos écrits, vous êtes amer que la Bretagne n'ait pas eu son indépendance et que la libération n'ait pas été cette occasion qu'on lui donne cette autonomie et que vous essayez de donner une image positive de certain mouvement Bretons en perte de vitesse.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 115  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 07 Sep 2008, 15:32

je te sens fâché Hilarion :mrgreen:


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 116  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 07 Sep 2008, 16:36

juin1944 a écrit:je te sens fâché Hilarion :mrgreen:

Absolument pas, mais je n'aime pas les imbroglios regionaux qui pourraient faire que...


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 117  Nouveau message de lebel  Nouveau message 07 Sep 2008, 16:38

P.A Cousteau , journaliste à Je Suis Partout , collabo de choc , condamné à mort à la Liberation , gracié , refera surface en 1953 dans " Rivarol "
Milicien , il operera avec les hommes de Di Costanzo et du Bezen Perrot contre les maquis bretons . son reportage dans JSP du 16Juillet 44

Ken avo :)


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 118  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 15 Sep 2008, 19:38

J'en ai terminé avec le livre de Jean Jacques Monnier, il aurait mieux valu qu'il l'intitule RESISTANCES ET CONSCIENCE BRETONNE. Le S à resitance pour pour dire que si certains Bretons ont lutté contre les Allemands, la pillule de l'autonomie n'est toujours pas passée pour un certians nombres.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: bezen perrot

Nouveau message Post Numéro: 119  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 24 Sep 2008, 22:30

juin1944 a écrit:
Les Bezen-Perrot etaient rattaches au Sipo-SD, donc aux SS et pas aux Waffen-SS

Lorsque l'on sait que le colonel Puaud (Div. Charlemagne) a été nommé Oberfuhrer par Himmler, grade de l'Allgemeine SS alors qu'il servait dans la Waffen SS, conviens Daniel qu'il y a de quoi s'y perdre :mrgreen:
Mea maxima culpa.

Edgar Puaud a été nomme Waffen-Oberführer der SS : forme de grade réservée aux volontaires étrangers de la Waffen SS.



Le chiffre de 30 000 combattants Francais en armes ne me parait toujours pas plausible. Si je totalise la franc garde de la milice, la LVF, la 7ème brigade d'assaut (SS Freiwiligen Sturmbrigade Frankreich) et la Charlemagne, on dépasse difficilement les 15 000 hommes, sachant que ces unités ont joué le role de vases communicants. Au plus fort de son effectif, la Charlemagne n'a pas dépassé 6 000 hommes, dont d'ailleurs au moins 2 000 miliciens déjà comptabilisés par conséquent.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 120  Nouveau message de Judex  Nouveau message 13 Oct 2008, 12:06

Que penser du cas de James Bouillé (l'architecte), son action était-elle uniquement culturelle ou avait-il une action politique également? Son arrestation à la Libération était-elle justifiée (même s'il a bénéficié d'un non-lieu) ?
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Hier, 18:38
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Scroll