Connexion  •  M’enregistrer

le sud ouest??

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Panzerfaust  Nouveau message 16 Mar 2008, 18:07

Tapez Reddition Colonne Elster dans Google.

J'ai pas le temps mais je sais qu'une patrouille de la 83rd Reconnaissance Troop de la 83rd ID US a atteint Bordeaux.

Les Troupes allemandes se sont retirées du Sud ouest pour éviter de se faire encerclé, la retraite allemande a été orchestrée par Le Generalleutnant Ester qui s'est finalement rendu à la 83rd à Beaugency.

Voilà ce que je pouvais dire succintement.
Image

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

 
Messages: 123
Inscription: 01 Aoû 2007, 14:54
Localisation: Breizh - In Vicinity of St-Cyr-Cöetquidan

Voir le Blog de Panzerfaust : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 17 Mar 2008, 11:50

Bonjour,
atlantikwall a écrit:tu en parleras aux Français qui sont tombés pour prendre la poche du Médoc, à ceux de La Coubre, de St Nazaire et de Lorient. Ca uniquement pour les combats en unités constituées, je ne parle pas des résistants de la ferme de Richemont, du village de Mouleydier, etc

J'avais pris la precaution d'ecrire : "sans rien enlever du courage et de la valeur des FFI la-bas" justement pour eviter ce genre de reactions...

Il n'en demeure pas moins que la decision allemande de retraite fut prise pour echapper a l'encerclement et je ne vois pas trop en quoi le dire denigre les FFI ?


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Tom  Nouveau message 22 Mar 2008, 14:07

Je suis entièrement d'accord avec Daniel. Les courageux F.F.I. n'auraient jamais été de taille à libérer une région réellement occupée si les Alliés ne leur avaient pas envoyé des armes et surtout si ceux-ci n'avaient pas débarqué en Normandie, puis en Provence (l'armée allemande rassemblait environ 1 400 000 hommes en France au début 1944).

Même après le débarquement de Normandie, les F.F.I. n'ont vraiment "libéré" par eux-mêmes que des zones pratiquement vides d'Allemands ou faiblement "occupées" par des forces de sécurité (ex. moins de 5000 h. pour "tenir" une région de 65 000 km2 - neuf départements - au centre de la France). D'après D.W. Pike ("Les forces allemandes dans le Sud-Ouest", Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 152, p. 110), les forces allemandes, de Clermont-Ferrand aux Pyrénées, soit le 66e corps de réserve sous le commandement du général Lucht, étaient chargées d'assurer la sécurité sur les arrières des troupes côtières dans un triangle Clermont - Foix - Montpellier avec seulement 36 533 h. (surtout des auxiliaires russes assez peu fiables)...

A chaque fois que les F.F.I. se sont emparés d'un point stratégique pour les Allemands, ceux-ci l'ont réoccupé (ex. Tulle). Finalement, si les F.F.I. ont "libéré" le Sud-Ouest, c'est effectivement parce que les troupes allemandes avaient reçu l'ordre de se replier dès le 16 août 1944. D'ailleurs, malgré le harcèlement des F.F.I., l'avance et les bombardements alliés, ce repli ne s'est pas trop mal passé, puisque, sur moins de 210 000 hommes devant se replier, plus de 130 000 ont réussi à rejoindre l'aile sud du groupe d'armées B dans la région de Dijon.

Cela dit, les F.F.I. ont constamment harcelé les Allemands et ralenti, voire entravé leur repli en leur causant des pertes notables (même si elles apparaissaient comme des piqûres aux yeux du général von Blaskowitz). Dans certains cas, ils ont obtenu la reddition de petites garnisons de second ordre ou de grosses colonnes hétéroclites de services. Inversement, l'action de sabotage ferroviaire et de guérilla des F.F.I. a parfois considérablement facilité la progression alliée, comme dans les Alpes...

Henri Noguères écrit p. 577/578 du tome 5 de son Histoire de la Résistance en France (Robert Laffont, 1981) : Pour certains, [...] la libération n'est intervenue que parce que les Allemands ont décidé de décamper et le reste n'est que mauvaise littérature. [...] Pour d'autres, c'est l'excès inverse : la libération a été partout l'aboutissement de victorieux combats héroïques [...] ; ils ne veulent connaître que les glorieuses milices patriotiques, symbole de l'insurrection populaire. La vérité est plus complexe, plus difficile à cerner...

En conclusion (provisoire ;) ), la Libération n'a pas été le résultat d'une glorieuse insurrection de la population ou de l'action décisive des F.F.I., mais elle a été un enjeu psychologique et politique important pour la Résistance française dans la mesure où les opérations militaires alliées ont duré presque un an sur le territoire métropolitain (contrairement à la Belgique où la libération en une semaine a pris la Résistance de court !).

Bref, si les résistants avaient laissé l'armée allemande se retirer sans combat, comme à Bordeaux, il n'y aurait eu ni pertes humaines ni dégâts matériels, mais le patriotisme, déjà bien écorné par la défaite de 40 et l'occupation, en aurait pris un sérieux coup tandis que les ambitions politiques de certains auraient été anéanties...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 23 Mar 2008, 06:18

Bonjour,
Tom a écrit:Je suis entièrement d'accord avec Daniel.

Tout arrive !
:D
tandis que les ambitions politiques de certains auraient été anéanties...

La, je te sens venir ! Tu parles sans doute des communistes, des reseaux armes du "Midi Rouge" ou Charles de Gaulle du se deplacer en personne en septembre 1944 pour calmer le jeu et remonter quelques bretelles.

Ses negotiations avec Staline au sujet du retour de Maurice Thorez, qui declara rapidement qu'il convenait maintenant de se "retrousser les manches" (Dans les sens se remettre au travail) furent utiles a ce niveau.

Bon, si on est encore d'accord, je vais aller te provoquer ailleurs, il ne faudrait quand meme pas que les traditions de ce forum se perdent.
:mrgreen:


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Tom  Nouveau message 23 Mar 2008, 14:55

Daniel écrit :

La, je te sens venir ! Tu parles sans doute des communistes, des reseaux armes du "Midi Rouge" ou Charles de Gaulle du se deplacer en personne en septembre 1944 pour calmer le jeu et remonter quelques bretelles.


Oui, ce serait mentir que de prétendre ne pas avoir pensé à cela, mais, sincèrement, entre autres. En effet, par "ambitions politiques", j'entendais celles de tous les courants de la Résistance qui ne pouvaient que profiter d'une libération héroïque (évidemment surtout les gaullistes et les communistes)...

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 30 Mar 2008, 23:43

le débat est toujours passionné en France dès que l'on évoque la Résistance. Le devoir de mémoire et le Patriotisme se marient mal avec la rigueur du fait historique.

une remarquable étude sur la lutte contre les maquisards en France vient de paraitre en 2007
Peter LIEB konventionneller Krieg oder NS Weltanschauunskrieg ?
Kriegsführung und Partisanenbekampfung in Frankreich 1943 - 1944.

traduction : Guerre conventionnelle ou guerre idéologique ?
Conduite des opérations et Lutte anti partisans en France 1943 1944.
631 pages chez Oldenbourg (une référence dans l'édition)

j'en ai vu des extraits sur Google : c'est une étude très fouillée notamment sur le repli allemand en 1944 et les affrontements avec les maquis du Sud Ouest.

J'espère qu'il sera traduit (un jour) en français. En attendant, je vais le commander en V.O.
Si j'en tire des éléments utiles au débat, je vous en ferais part.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 31 Mar 2008, 19:50

Dans le seul livre traduit de l'allemand que je connaisse L'Occupation Allemande en France* (2002) l'Historien Ahlrich Meyer fait le constat que "la lutte contre les bandes (sic) en France reste un thème largement inexploré".

* en V.O. Die Deutsche Besatzung in Frankreich 1940-1944
Widerstandsbekämpfung und Judenverfolgung
(2000)


 

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Tom  Nouveau message 31 Mar 2008, 22:57

Orpo écrit :

Si j'en tire des éléments utiles au débat, je vous en ferais part.


Ce serait vraiment aimable...


... surtout s'il parle de la lutte contre les grands maquis alpins et notamment des Glières ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: le sud ouest??

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de KEPA ORDOKI  Nouveau message 01 Juin 2011, 17:02

Etant le petit fils de KEPA ORDOKi et si vous voulez des photos de son bataillon je peux vous en mettre en ligne. Je suis très fière d'etre son petit fils.
Amicalement
Sébastien


 

Voir le Blog de KEPA ORDOKI : cliquez ici


Re: le sud ouest??

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Barbu  Nouveau message 01 Juin 2011, 21:17

Daniel Laurent a écrit:La, je te sens venir ! Tu parles sans doute des communistes, des reseaux armes du "Midi Rouge" ou Charles de Gaulle du se deplacer en personne en septembre 1944 pour calmer le jeu et remonter quelques bretelles.

Bonsoir. Daniel, vous compromettre dans des vieux poncifs comme celui-là ::fessée:: . Les "réseaux armés du <midi rouge>" n'ont existé que dans l'immaginaire de certains hommes politiques. Tous les écrits régionaux sur cette période, le livre de Serge Ravanel "L'esprit de Résistance" entre autres sont là pour le prouver. Les FTPF n'étaient pas plus nombreux dans le sud-ouest de la France que partout ailleurs ( même moins nombreux que certains secteurs du Massif Central) La Résistance locale ne pensait qu'à la légitimité de la République, maintenant si l'application du programme du CNR doit être considéré comme un acte hautement révolutionnaire, alors là oui. L'arrivée de De Gaulle à Toulouse le 12 septembre 1944 était un évènement extraordinnaire pour les combattants locaux, la déception fut à la hauteur du mépris qui entoure cette visite, avec les conséquences que l'on sait. Il n'empèche que le retour à la normale pour la vie éconnomique et sociale fut très rapide, et l'épuration fut très limitée par la volonté même des résistants ( c'est un ami de mon père, avec son groupe, qui a procédé à l'arrestation des miliciens encore présents dans leur local, rue des martyrs de la libération, et il a du les extraires en les protégeant les armes à la main de la population voisine qui voulait leur faire un mauvais sort). Il n'y a eu jamais de volonté de "révolution" à la libération, par contre un désir de plus grande justice certainement. Amitiés. Bernard


 

Voir le Blog de Barbu : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Histoire économique de Vichy 
il y a 2 minutes
par: Soxton 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 5 minutes
par: kfranc01 
    dans:  "Hitler" par P. Longerich 
il y a 6 minutes
par: Soxton 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 9 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
il y a 13 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
il y a 30 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Harnais de parachute à identifier 
Aujourd’hui, 21:46
par: Michel03 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 20:46
par: alain adam 
    dans:  identification de soldats 
Aujourd’hui, 19:20
par: Didier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll