Connexion  •  M’enregistrer

Un officier honnête

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Un officier honnête

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 21 Déc 2007, 10:13

Un officier honnête


Début juin 1940, des parlementaires souhaitant continuer le combat à partir de l’AFN sont embarqués sur le Massilia qui traverse la Méditerranée et accoste au Maroc, à Rabat. Parmi eux, Georges Mandel. Député, ancien Ministre et accessoirement Juif, il avait été l’un des rares à avoir compris, et à le dire haut et fort à l’Assemblée, QUI Hitler était réellement.

Mais la situation change entre le 17 et le 25 juin. Pétain prends le pouvoir, et demande l’armistice qui est signée le 22 avec les Allemands et le 25 avec les Italiens. Ces «bellicistes" deviennent gênants et il convient donc de les neutraliser. Mandel et Daladier peuvent descendre du bateau mais leurs bagages et les autres parlementaires sont consignés à bord.

Lorsque, le 27 juin, les parlementaires sont autorisés à débarquer, Mandel est mis en état d’arrestation.

Le 17 juillet une information pour complot contre la sûreté de l’Etat est ouverte contre Mandel sur la demande de Weygand devant le tribunal militaire, à la suite d’un rapport de Noguès prétendant qu’il avait demandé la venue de deux émissaires anglais.

Un télégramme adressé par Weygand à Noguès, le 8 juillet, donne le branle :
(…) faites ouvrir immédiatement devant le tribunal militaire de Casablanca une information contre X pour atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat.
Cette information pourra être transformée dès la clôture de la session parlementaire par (sic) une information visant expressément M. Mandel.


Ce genre de procédure peut mener directement à une condamnation à mort.

Mais un officier honnête, le lieutenant-colonel Henri Loireau, rend le 7 septembre une ordonnance de non-lieu, en contradiction flagrante avec les désirs, et probable avec les instructions, de sa hiérarchie. Détail piquant : Figurent au dossier deux télégrammes en chiffre du consul d'Angleterre au Maroc, qui contiennent peut-être, est-il écrit, la preuve que Mandel a sollicité une entrevue avec le ministre anglais de l’Information, Duff Cooper, et le général Gort, Gouverneur de Gibraltar, de passage à Rabat à ce moment la... mais ils ne sont ni ne seront déchiffrés !

Passant outre à la décision de Loireau, d’ailleurs durement sanctionné dès la semaine suivante, le gouvernement fait casser son ordonnance puis la cour suprême de justice, installée à Riom depuis le 12 août est saisie du dossier, et Mandel ramené en France par avion le 10 septembre.

Mandel a-t-il couru en cet été le risque d’être condamné à mort et exécuté ? C’est une évidence et, en sauvant son honneur au prix de son gagne-pain, Henri Loireau a œuvré aussi pour celui de la France. Deux éléments de preuve permettent de l’établir. Tout d’abord les mémoires de Reynaud, dans leur première version, la plus fiable, font état d’une confidence de Mandel à l’auteur : il tenait de Loireau que sa hiérarchie lui avait demandé de rendre un arrêt permettant une condamnation à mort.

Le lieutenant-colonel Henri Loireau, qui a gâché sa carrière et peut-être risqué pire par honnêteté intellectuelle à une époque ou nombreux étaient ceux qui se couchaient, mérite qu’hommage lui soit rendu. Hélas, pas un mot de lui sur Internet. Si quelqu’un ici a des détails sur sa carrière, bienvenue.

Source : «Georges Mandel ou la passion de la République», de Bertand Fauvreau, Fayard, 1996 et commentaires de François Delpla sur le sujet.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de lebel  Nouveau message 21 Déc 2007, 16:03

Salut

......et quand je pense que c'est cet ultra vichyste de Weygand que de nombreux temoignages ou bouquins voudraient nous faire passer pour un résistant !! :evil:


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


oui

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 21 Déc 2007, 16:37

Dans le même ordre d'idée, on ne dit pas grand chose non plus sur tous les soldats français évacués de Dunkerque dans le cadre de Dynamo et qui, alors qu'ils pouvaient continuer le combat ont choisi de revenir en France. On parle toujours peu de ce qui dérange lorsque cela vient infirmer certaines thèses plus avantageuses. La France Libre se réduisait simplement à une poignée d'irréductibles.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Pacificelectric  Nouveau message 21 Déc 2007, 18:06

Loin de moi l'idée de voler au secours de ces Français qui sont revenus en France (mais dans quel but et sous quel statut, n'étaient-ils pas alors obligés de se rendre aux Allemands????) mais je me souviens avoir lu des articles lors notamment d'une commémoration de Dynamo et il semblerait (j'emploie le conditionnel) que les autorités britanniques n'auraient pas été très accueillantes et même que les troupes françaises évacuées auraient été internées dans des conditions pas très... cordiales! C'est d'ailleurs curieux que cet aspect post-Dynamo semble un peu opaque et peu connu du grand public.


 

Voir le Blog de Pacificelectric : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 21 Déc 2007, 18:42

Ces soldats n'ont fait qu'obéir, à leur sens et selon leurs informations, à leur hiérarchie.
Parmi eux, une certain nombre rejoignit la résistance intérieur ou la "France libre" après bien des périnigrations .

De plus, peut-on leur reprocher d'avoir choisi la voie du retour vers leur famille et la vie civil, plutôt que le chemin des "larmes et de la sueur".?

A ma connaissance, l'accueil dans les camps ne fut pas incorrect, même si offrir de la nourriture anglaise à des militaires français, peut justifier une ouverture d'enquête pour "crime de guerre".


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Déc 2007, 20:48

Laurent Pépé a écrit:Ces soldats n'ont fait qu'obéir, à leur sens et selon leurs informations, à leur hiérarchie.
Parmi eux, une certain nombre rejoignit la résistance intérieur ou la "France libre" après bien des périnigrations .

De plus, peut-on leur reprocher d'avoir choisi la voie du retour vers leur famille et la vie civil, plutôt que le chemin des "larmes et de la sueur".?

A ma connaissance, l'accueil dans les camps ne fut pas incorrect, même si offrir de la nourriture anglaise à des militaires français, peut justifier une ouverture d'enquête pour "crime de guerre".

Cette analyse me plaît bien, car à l'époque le niveau d'information des hommes n'étaient au niveau de celui qu'on les armées actuelles. Néanmoins certaines questions se poseront toujours notamment sur le mal qu'on eu les français libres à pénétrer dans les camps anglais. Si l'on se remet dans le contexte de l'époque de Gaulle est un traître à la patrie et Chruchill ne sait pas bien quoi faire avec lui. Regardez bien le nombre d'engagement d'officiers à la france libre n'est que très limité. La plupart des hommes n'ont pas la volonté de vouloir continuer le combat l'esprit de défaitisme l'emportant.
L'affaire de mers el kebir et de Dakar puis l'opération Catapult vont sceller le nombre de ralliement à la France libre. Mais là on rentre dans un autre débat.
Plusieurs témoignages de marins des FNFL rappellent la dureté de la séparation familiale . De plus , il ne fallait pas que la situation des familles dont un proche etait rallié aux FNFL soit connu puisque la solde etait immédiatement supprimée


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: oui

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 22 Déc 2007, 14:18

juin1944 a écrit:Dans le même ordre d'idée, on ne dit pas grand chose non plus sur tous les soldats français évacués de Dunkerque dans le cadre de Dynamo et qui, alors qu'ils pouvaient continuer le combat ont choisi de revenir en France. On parle toujours peu de ce qui dérange lorsque cela vient infirmer certaines thèses plus avantageuses. La France Libre se réduisait simplement à une poignée d'irréductibles.


Autant que je sache, c'est soldats peuvent se diviser en 4 groupes :
- ceux qui voulaient revenir en France pour continuer le combat (une minorité à mon sens)
- ceux qui voulaient revenir en France pour retrouver leur famille, leurs parents. (la majorité)
- ceux qui voulaient revenir en France parce qu'ils avaient une analyse de la situation très proche de celle des autres milieux de l'armée (et donc très proches des vues d'un Pétain ou d'un Weygand).
- pour ne pas désobéir aux ordres (surtout des officiers d'active)

Les comptes-rendus des divers échanges qu'il y a eu entre les soldats français qui se trouvaient en Angleterre montrent que l'immense majorité voulaient arrêter le combat et retrouver leurs familles.
Les discussions se limitent souvent à des échanges entre un nombre réduits de personnes. Des officiers d'actives qui disent : "nous devons obéir aux ordres". Même si certains montrent qu'ils désireraient continuer le combat contre les Allemands. Des jeunes officiers ou des jeunes engagés qui veulent continuer le combat et qui essayent de convaincre le maximum de gens de rester combattre.
Souvent, l'intervention relativement brutale des Anglais qui donnent des ultimatums réduit les efforts de ces jeunes à zéro. On se quitte en pleurant; chacun étant sûr de son bon droit. Parfois, on se sera retrouvé dès 1943, ou avant. Certains des officiers français entrant assez vite en Résistance. Parfois, les retrouvailles se feront bien plus tard et ce sera pour constater que la rupture est définitive entre des gens qui ont fait des choix totalement opposés.

vétéran
vétéran

 
Messages: 580
Inscription: 15 Jan 2005, 23:01
Localisation: Alsace

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 22 Déc 2007, 14:58

Bonjour,
La vache, le flop integral...
Je souhaitais vous faire gratter vos archives au sujet du le lieutenant-colonel Henri Loireau.
Et nous voila dans le hors sujet total, style Francais Libres et le genre.
Pas grave, j'ai poste cela de partout.
Esperons qu'ailleurs j'obtienne de meilleurs resultats.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 22 Déc 2007, 18:21

Mais non daniel ce n'est pas un flop le débat s'elargit c'est tout....


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 22 Déc 2007, 19:02

et puis moi, j'aime bien les Floop ! :mrgreen: ;)


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Suivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
il y a 4 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 16 minutes
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 25 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 40 minutes
par: kfranc01 
    dans:  recherches sur le parcours de mon arrière grand père 
il y a 42 minutes
par: brehon 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 43 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 20:00
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 19:26
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 19:18
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 18:31
par: Gaston 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll