Connexion  •  M’enregistrer

Von Braun, d'Hitler à Walt Disney !

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Von Braun, d'Hitler à Walt Disney !

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 05 Mar 2007, 11:00

Source : Histoire de guerre, n°54, janvier 2005, Wernher von Braun ou le génie corrompu, par Béatrice Faillès, p8-15.

Je peux, parfois, exprimer ma pensée que je fais précéder par un *.

Wernher von Braun, est le deuxième des trois fils du baron Magnus von Braun, né le 23 mars 1912 à Wirsitz, en Posnanie.


1) Une passion envahissante.

En 1927, dans un bistrot de Breslau, est crée la Verein fur Raumschiffart e.V. (VfR), l’Association pour les voyages dans l’espace est née.
Le petit groupe grandit et le 27 septembre 1930, s’installe à Reinickendorf, [sur un terrain de 150 hectares. En septembre 1931, von Braun assiste ainsi au 1er lancement, raté, d’un Mirak, un enginexpérimental, construit par Nebel et Riedel.

2) L’intérêt de l’armée.

Le colonel Karl Becker, directeur du bureau des engins balistiques spéciaux de la Reichswehr va confier au colonel Dornberger le développement d’une fusée militaire de portée supérieure au canon. Au printemps 1932, le groupe de von Braun reçoit la visite des 2 hommes, venus assister au lancement d’un Mirak 2. Becker et Dornberger, impressionnés, invitent les jeunes gens à venir essayer leur fusée sur un champ de tir de l’armée, à Kummersdorf. En novembre 1932, Wernher von Braun devient, employé civil de l’armée allemande, sous la direction de Dornberger, pour développer un moteur de fusée à combustible liquide de forte puissance. Sans s’interroger plus avant sur les éventuelles conséquences de son engagement auprès des militaires, von Braun témoigne de son enthousiasme en ces termes :
Nous avions besoin d’argent pour nos expérimentations et dès lors que l’armée s’est intéressée à nos travaux, nous ne nous sommes plus trop soucié de l’avenir …

3) Von Braun et les nazis.

Le père de von Braun, ministre de l’Agriculture dans les derniers jours de la République de Weimar, décide de rester à l’écart du nouveau régime et essaye de convaincre son fils de faire de même, mais Wernher, ne choisit pas cette voie là !
En 1933, il commence par rejoindre plusieurs organisations affiliées aux Nazis dont la plus notoire, le club d’aviation national Deutscher Luftsport-Verbund. L’organisation devait tomber, l’année suivant, dans l’escarcelle du NS Fliegerkorps, le corps des aviateurs nazis sans que le jeune homme ne s’en offusque.
En 1934, il obtint un diplôme de doctorat en Physique de l’université Friedrich Wilhem.
Le 24 décembre 1934, sur l’île de Borkum, en mer du Nord, deux exemplaires de la fusée A2, baptisées Max et Moritz, sont lancés et montent jusqu’à 2 200 mètres d’altitude. L’armée décide alors d’investir massivement dans le prochain projet : le A3.
Von Braun est à la recherche d’un terrain d’essai plus grand. Il choisit alors, sur la côte poméranienne, dans l’île d’Usedom, le site de Peenemünde, propice au secret. Le 2 avril 1936, l’armée de terre et l’aviation allemandes y installent, conjointement, un centre consacré à la fabrication des fusées et aux essais. En 1935, la Luftwaffe accorde une dotation de 5 millions de marks au groupe von Braun, venant s’ajouter aux 6 millions déjà versés par l’armée. Il intègre d’ailleurs officiellement la Luftwaffe au début de mai 1936.
Au printemps 1940, le SS Standertenführer Mueller lui rend visite et fait pression sur l’ingénieur allemand pour que celui-ci prenne la carte du NSDAP. Chose faite, von Braun rentrant dans le parti nazi avec le grade d’Untersturmführer (Lieutenant).
« Ainsi, mon refus de rejoindre le parti aurait signifié que j’aurais eu à abandonner le travail de ma vie. Par conséquent, je décide d’y adhérer », devait expliquer von Braun, quelques années plus tard.

4) Peenemünde.

Von Braun devient directeur technique civil du centre, le 15 mai 1937. Les caractéristiques de la fusée A4, appelé à devenir le V2, sont figées avant la fin de l’année. Malgré les millions de marks injectés dans ce centre, les résultats sont décevants. La visite du Führer, le 23 mars 1939, atteste du scepticisme ambiant.
Au lendemain de la déclaration de guerre, dès le 5 septembre 1939, von Brauchtisch, commandant en chef de la Wehrmacht, place le programme des fusées sur la liste des priorités. Mais deux mois et demi plus tard, cette faveur est annulée par Hitler. Après sa victoire rapide contre la Pologne, le dictateur considère ne pas avoir besoin de fusées dans cette guerre. Hitler se base sur ce que certains historiens ont appelé une « perspective de tranchées », héritée de la 1e guerre mondiale où il se battit comme caporal d’infanterie. Cette conception des combats privilégie l’expérience du fusil et du mortier sur tout imaginaire d’innovation technologique majeur.
Pourtant les progrès de l’équipe de von Braun s’accélèrent et sont même sur le point d’aboutir ; dès la fin octobre 1939, avec le vol réussi de deux fusées A5, modèle réduit de la A4.
Le 25 février 1942, puis le 3 octobre 1942, une fusée A4 réussit son vol d’essai. C’est la première fusée moderne. Le lancement est suivi d’une allocution de l’ingénieur :
« avec notre fusée, nous avons pénétré dans l’espace. Nous avons fait la preuve que la fusée est utilisable pour les voyages spatiaux. Comme la terre, l’eau et l’air, l’espace aura un jour une importance politique. Ce 3 octobre 1942 est le premier jour d’une ère nouvelle : celle de la navigation spatiale. Mais tant que la guerre durera, notre tâche sera la mise au point des fusées comme armes de combats. Les autres développements encore imprévisibles, seront notre tâche une fois la paix revenue. »

5) Les armes de destruction et la main mise de la SS.

Devant la détérioration de la situation militaire, Hitler convoqua, le 7 juillet 1943, Dornberger et von Braun. Le père des fusées n’a pas vu le Führer depuis 4 ans. Il ordonne cette fois-ci la priorité absolue pour le programme des fusées A4. Dès lors, von Braun va travailler à la construction des « armes de représailles », les Vergeltungswaffen-1 et 2.
Le 18 août 1943, un raid anglais s’abat sur le site. Le 1er septembre 43, la production est transférée près de Nordhausen, dans une gigantesque usine souterraine creusée sous le mont Konhstein, dans le massif du Harz.
Heinrich Himmler a décidé de s’emparer du programme des fusées(*Nouvel exemple de la montée en puissance de la SS, durant la guerre.). La Waffen SS contrôle l’usine Mittelwerke et fournit la main d’œuvre puisée dans le camp de concentration de Dora. En 1943, la construction des V2 commence à utiliser des déportés de Dora-Mittlebau et Buchenwald, comme esclaves. Von Braun est un des dirigeants qui supervise les ingénieurs, les travailleurs civils et les détenus de Dora. La fabrication des V2 fit plus de morts que leur utilisation comme armes !
Von Braun convoqué par Himmler, le 21 février 1944, mais l’ingénieur refuse l’invitation d’entrer dans la SS. Mais le Reichführer SS va user de la ruse et de la contrainte pour amener l'ingénieur à la raison. Le 14 mars 1944, von Braun est arrêté est inculpé de sabotage. Libéré quelques jours plus tard, il comprend qu’il a été victime d’une entreprise d’intimidation. Le 8 août 1944,Himmler nomme Kammler comme son fondé de pouvoir pour l’ensemble du programme des fusées.
Un mois plus tard, la mise en service des V2 atteste du triomphe du jeune homme. Le V1, entrée en vigueur le 13 juin 1944, date à laquelle 9 missiles de ce type furent lancés sur l’Angleterre, avec un résultat décevant, sa vitesse relativement faible en faisant une cible aisée pour les adversaires. En revanche, le missile V2, 1er missile supersonique guidé, qui se déplace à 5 600 km/h, et employé à partir du 8 septembre 1944, sur Paris, se révèle beaucoup plus efficace.

Au total, pas moins de 3 255 V2 sont lancées, faisant 2 724 morts.
(*Exemple caractéristique d'une arme géniale, technologiquement, mais totalement inutile au niveau opérationnel !)

6) Von Braun aux USA, le triomphe de la raison d'Etat !

En 1945, le père des fusées est exfiltré aux Etats-Unis suite à l’opération Paperclip. Les compétences de l’ancien ingénieur nazi dans le cadre de la future guerre froide contre l’URSS, étaient plus importantes que tout autre considération, notamment sa responsabilité dans l’utilisation d’une main d’œuvre servile pour construire ses fusées ! La raison d’Etat fut plus forte que la justice et alors que les dirigeants nazis furent jugés au procès de Nuremberg, Von Braun échappa au jugement de ses actes !
En 1950, il est nommé directeur technique de l’arsenal Redstone à Huntsville (Alabama) pour la mise au point des missiles guidés. Il est à l’origine du premier missile balistique guidé de l’armée américaine, le Redstone. Il est naturalisé américain en 1955 et devint un véritable héros populaire lorsque Walt Disney l’engage comme collaborateur sur un grand nombre de films éducatifs ayant pour thème le programme spatial américain, dont Man in Space , Man and the Moon en 1955 et Mars and Beyond en 1957.
Nommé directeur des recherches de l’Agence des missiles balistiques de l’armée américaine en 1956, il assure la mise au point des missiles Pershing et Jupiter.
Il entre à la NASA en 1960 et devient directeur du Centre spatial de vol Marshall et dirigera les programmes de vols habités Mercury, Geminiet Apollo. Honoré par le président Jimmy Carter, il s’éteindra le 16 juin 1977, en pleine gloire.
Pourtant, Wernher von Braun a bien appartenu au parti nazi et à la SS. Il a été honoré par Hitler en personne. Les victimes qui furent tuées par les armes de représailles et celles qui trouvèrent la mort dans les camps de concentration de ces armes, étaient sans doute, vu de son laboratoire, rien de moins que le prix à payer.
Von Braun fut l’homme, qui, dans sa vie, ne fit qu’un seul choix : celui des astres aux dépens des hommes.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 05 Mar 2007, 15:22

A Cap Canaveral, un centre portant son nom a été débaptisé.

Sinon, tu es mûr pour aller voir "a good german" au cinoch, cela parle de cela en grande partie, y compris de von Braun.

St Ex

PS: le frère de Werhner a été ambassadeur d'Allemagne en France fin des années 60.


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 05 Mar 2007, 15:25

J'ai visité Cap Canaveral en 1991, et il est vrai que je ne me souviens pas d'une référence à Von Braun.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 12 Mai 2007, 21:56

Concernant ses relations avec le parti nazi :
je confirme que son adhésion fut tardive : numéro 5 738692
en revanche il est entré très tôt à la SS : il porte le numéro 185 068 ce qui correspond une adhésion en 1933 !
il a été promu SS Sturmbannführer à titre honorifique dans l'Allgemeine SS à titre honorique le 21/06/1943 et rattaché administrativement au SS Oberabschnitt Ostee (Baltique) correspondant à son lieu de travail.
Il a reçu le tirre de Professeur en date du 21 juillet 1943.

Concernant sa culpabilité dans le programme de production industrielle des engins à autopropulsion dit "programme A 4", Il convient de préciser que suite à la présentation du programme à Hitler, ce dernier signa un décret en date du 25 juillet 1943 ordonnant que tout soit mis en oeuvre pour produire massivement. Toutefois, c'est Albert Speer qui est désigné pour mobiliser les moyens et la main d'oeuvre et assurer la production industrielle des missiles.
Pour sécuriser la production, l'usine fut installé à Mittelwerk sous contrôle SS dans le massif du Harz. le SS Brigadeführer Kammler fut chargé de superviser le programme avec le directeur de l'usine Degenkolb. Von Braun avait qu'un contrôle sur la conception pas sur la fabrication.
Il a certainement une responsabilité morale à avoir soutenu l'effort de guerre allemand (qui était sa patrie) en produisant des armements "de destruction massive" toutefois il n'a pas participé à l'exploitation des déportés dans l'usine de Mittelbau Dora ni à l'utilisation des armements.
Il est à noter que le chef direct de von Braun le général Walter Dornberger directeur du centre d'expérimentation de Peenemunde a été nommé conseiller auprès de l'armée US en 1947 puis est devenu responsable scientifique et vice président de Bell Aero System Company à Buffalo.

vétéran
vétéran

 
Messages: 538
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici



Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 12 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 24 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 13:16
par: Chef Chaudart 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:37
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 12:31
par: iffig 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 11:34
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 11:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités


Scroll