Connexion  •  M’enregistrer

Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 151  Nouveau message de jade  Nouveau message 08 Juil 2010, 00:17

pour Kristian Hamon

comment contacter ce Monsieur Menard qui habite à Recife ? ou tout au moins le nom du Thonnier en question ? mes parents aussi ont pris un thonnier pour l'Amerique du Sud en 1948-49.
Ce serait le meme ? coincidence...
Merci
jade


 

Voir le Blog de jade : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 152  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 06 Déc 2022, 20:34

Je reprends ce fil. Je viens de trouver par hasard une carricature anti-nazi datant de 1943 du peintre Felix Jobbé Duval
Image
Felix Jobbé-Duval (1879-1961) est issu d'une longue lignée de peintres bretons toujours active dans le domaine des arts (Son cousin Felix Armand Jobbé-Duval (1821-1889) avait recommandé à Paul Gauguin d'aller à Pont-Aven. Il existe une photo réunissant Felix Armand Jobbé-Duval, Vincent Van Gogh, Paul Gauguin et Emile Bernard
Image
)
Né à Rennes il s'est installé dans les années 30 en région parisienne à Eaubonne jusqu'à sa mort. Résistant de la première heure il créé en 1940 un journal clandestin "Quand même" 3 numéros clandestins, aout, octobre et novembre 1940)
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8779158
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8779171

Quand Même sera ensuite le nom de son réseau, il prendra l'alias de Palette. Le réseau opèrera à convoyer des pilotes vers la Bretagne pour les exfiltrer.
(Cote(s)Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 309919
Service historique de la Défense, Vincennes SHD/ GR P 28 4 387 11)
Malgré cela ses descendants sont fatigués de devoir se justifier que Felix Pol Jobbé-Duval n'était pas un collaborateur.

Caricaturiste, illustrateur, il a beaucoup travaillé pour la presse féminine, enfantine (illustration des contes de la Comtesse de Ségur) et par goût pour la presse catholique. Pendant la guerre il a travaillé pour le journal de jeunesse Ololé de Herri Caouissin. De plus en 1944 il a illustré une Histoire de Bretagne par Herri Caouissin.
Image

Pire il a collaboré avec l'abbé Perrot pour publier les Eurioù Pasion an Aotroù Krist.
Image

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 301
Inscription: 20 Déc 2020, 10:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de landevenneg : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 153  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 06 Déc 2022, 21:07

Est-il certain que l'abbé PERROT représente le "pire" ? Il est a priori hors de cause pour les responsabilités du Bezen, mais n'a t-il pas été en quelque sorte "récupéré" ?
Quant à ces caricatures, c'est du même niveau que HANSI pour l'Alsace, à mon avis.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8558
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 154  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 07 Déc 2022, 08:43

Beaucoup, et y compris dans le mouvement breton actuel, pour des raisons aussi bien historiques que pour des calculs politiques contemporains, ont intérêt à faire l'amalgame entre les différentes mouvances du mouvement breton et trouvent commode d'utiliser l'image de l'abbé Perrot. Cela dépasse largement le cadre historique et le domaine de ce forum.
En 80 ans il y a eu beaucoup d'affirmations mais aucune preuve avancées concernant les accusations portées. Je dirais même que depuis que j'ai lu les documents que certains "historiens" citaient, on constate que leur contenu ne correspond pas à ce qu'ils ont écrit. A l'époque, il fallait les croire sur parole.

Les caricatures de Jobbé-Duval sont restés dans le style de ce qu'il faisait pour le journal "La baionnette" en 14-18 alors que la nature de l'ennemi était différente.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 301
Inscription: 20 Déc 2020, 10:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de landevenneg : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 155  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 09 Déc 2022, 08:13

Francis Gourvil, spécialiste de littérature celtique a été incontestablement un Résistant, membre du réseau Johnny (évasion de pilotes alliés), arrêté à Quimper en 1942 par la Gestapo, interné à Angers il est finalement libéré au bout de 6 mois.
(interné résistant Cote(s)Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 265851
Service historique de la Défense, Caen SHD/ AC 21 P 618122)
A la Libération il devient membre du CDL à Morlaix dans le Finistère.

Sa biographie dans le Maitron,
https://maitron.fr/spip.php?article87210
le présente comme issu du peuple et appartenant à la Gauche sociale et catholique. Le Maitron signale son parcours dans le mouvement breton même si quelques coups de gomme opportuns sont passés par là.

"Animateur de la Fédération des étudiants bretons, c'est lui qui organise, le 23 février 1913 à Rennes, la première manifestation des étudiants contre l'inauguration du groupe statuaire évoquant l'union de la Bretagne à la France, qu'ils appellent le monument de la honte."
https://dictionnaire.sensagent.leparisi ... rvil/fr-fr
Le même monument que Celestin Lainé et le groupe Gwenn-ha-du feront exploser 10 ans plus tard.

"Très jeune, séduit par le thème du fédéralisme, il était devenu militant de l’Union régionaliste bretonne, puis du Parti nationaliste breton, fondé en 1911, transformé en Parti autonomiste breton (1927) et enfin en Parti national breton (PNB). Il se sépara de cette formation en 1938, en raison de son évolution vers le fascisme."
Il est écrit qu'il quitte le PNB en 1938, pour ne pas dire 1939 au moment de l'interdiction du PNB. Gourvil aura vraiment trouvé le PNB d'Olier Mordrel acceptable jusqu'au dernier moment.

Sa bio oublie aussi de mentionner qu'il a publié dans la très élitiste revue Stur du très "extrêmiste" Olier Mordrel.
Gourvil a publié uniquement des livres sur la littérature et d'onomastique (Etudes des noms propres, noms de famille, noms de lieu) pourtant ses écrits laissent entrevoir un homme au caractère difficile. Les articles qu'il donne à Stur en 1934, 1935 et 1936 sont consacrés à l'onomastique. Rien de polémique à priori. Sauf qu'il ne peut pas écrire 10 lignes sans s'en prendre violement à François Jaffrennou, le barde Taldir chef du Gorsedd (l'assemblée druidique), qui a aussi publié un livre d'onomastique, "La clé des noms".
Querelle scientifique? Peut-être pas.
Taldir est un de ceux qui ont lui mis le pied à l'étrier, en préfaçant un des premiers livres de Gourvil. Mais surtout la frange ultra nationaliste (Breizh Atao) attaque violemment Taldir pour son positionnement politique. Régionaliste, Taldir veut une reconnaissance de la Bretagne sans exiger ni indépendance , ni autonomie. Il rêve d'une Bretagne limitée à la zone britophone (La Basse Bretagne). Positionnement qui a de quoi énerver plus d'un Nationaliste.
A la déclaration de guerre, Taldir suspend la publication de sa revue en écrivant:
"La guerre a éclaté. La plupart de nos lecteurs sont sous les armes. Nous avons donc décidé de ne pas paraître pendant les hostilités.
Nous ne dirons qu'une chose: Forts de leurs droits, Français, Anglais et Polonais appuyés par l'opinion de tous les peuples libres, feront en sorte cette fois que la Germanie soit mise définitivement hors d'état de nuire.
Chans vat d'an holl chans vad ha distro yac'h.
(bonne chance à tous et revenez en bonne santé)"
Très ironiquement, ce sera François Jaffrennou qui sera condamné à la Libération pour Collaboration.

Après guerre persuadé d'avoir été dénoncé aux Allemands par les Nationalistes, Gourvil qualifiera de suspecte la Libération de René Yves Creston, membre du réseau des Droits de l'Homme, après le raid anglais sur Saint Nazaire en 1941. (Creston n'a trahi personne, c'est Olier Mordrel qui est intervenu). Jusqu'à sa mort il soulèvera dans le milieu breton des polémiques littéraires qui feront oublier certains de ses engagements passés. Ss polémiques ont été récemment relancées.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 301
Inscription: 20 Déc 2020, 10:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de landevenneg : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 156  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 13 Déc 2022, 03:14

S'il y a un soir pour parler de l'abbé Le Breton, c'est bien aujourd'hui.
Témoignage de l'abbé Le Breton.
Né dans le Trégor l'abbé Le Breton (1913-2000), sa mère consacre sa pension de veuvage pour son mari mort à la guerre de 14-18
pour faire faire à son fils des études à Saint-Malo avant de poursuivre dans une université catholique en Belgique puis chez les Capucins en Hollande. L'abbé Le Breton revirnt rn Bretagne en Mission principalement dans le Léon (nord Finistère). Ordonné prêtre à Tréguier en 1940 il est affecté dans différentes communes du Centre-Bretagne. A Plougroas, commune des Cotes du Nord et limitrophe du Finistère l'abbé Le Breton est en contact avec des Résistants qui viennent se cacher chez lui et qu'il finit par rejoindre (Maquis de Carnoet).
Au cours de l'entretien il évoque son parcours depuis son enfance, la guerre et ses engagements après-guerre. Pas politisé, il se consacre essentiellement aux études dans le cocon des écoles catholiques. A saint-Malo s'il dit se ressentir Breton c'est parce qu'en dehors du lycée où il parle breton dans la cours avec ses camarades, en ville on parle exclusivement le français. Pour autant Il dit n'avoir jamais ressenti de brimade en tant que bretonnant. C'est seulement à son retour en Bretagne après ses études que l'abbé Le Breton prendra conscience de la spécifité de la foi en Bretagne, d'abord par son travail de Mission puis en Centre Bretagne où il fera la connaissance de l'abbé Pierre-Marie Lec'hvien dont l'exemple lui montra l'importance de la langue: L'abbé Pierre-Marie Lec'hvien dit la messe et prêche exclusivement en breton. (C'est à parti de ce moment qu'il dit se mettre à étudier sérieusement la langue bretonne)
Dans le maquis l'abbé Le Breton partage la vie des Résistants sans tenir un rôle d'importance. "Je faisais ce qui avait été décidé, les bombes et tout ce qu'il fallait pour faire partir les allemands" L'évocation de la guerre lui est très pénible.
Le journaliste le pousse dans ses retranchements en l'interrogeant sur la question des autonomistes.
"Qu'avez vous pensé lorsque l'on a crée une unité après que l'on ait tué l'abbé Perrot? Qu'est ce pense un homme dans la Résistance lorsque les Allemands ont été aidés et des Résistants tués par des Breton? Il y a eu des gens tués, dénoncés, c'est bien arrivé..."
L'abbé
"

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 301
Inscription: 20 Déc 2020, 10:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de landevenneg : cliquez ici


Re: Resistance et consience Bretonne (1940-1945)

Nouveau message Post Numéro: 157  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 13 Déc 2022, 03:35

(Suite)
L'abbé Le Breton ne sait pas quoi répondre. " Ces histoires ne sont pas facile à raconter parce que ceux qui les ont vécu sont encore vivants, on pourra en parler plus tard..."
L'interviewer aborde ensuite la question de l'Epuration et notamment des femmes tondues.
"Vous avez vu des femmes se faire tondre?
Oui
Je cherche à comprendre la façon dont cela s'set passé..."
L'interview s'interrompt à ce moment là, il ne veut plus aller plus loin.

Dans l'extrait qui suit, l'abbé Le Breton raconte sa rencontre avec l'abbé Perrot.
https://kaouenn.net/sellout/611a41e0d29 ... bd0a6e1ae4
J'ai traduit le texte, mais le fait qu'il est enregistré et d'entendre sa voix permettra à chacun de faire sa propre opinion:

Je venais d'un maquis dans le Finistère et j'allais dans un maquis du côté de Guigamp. J'étais à pied et en passant du côté de Scrignac je me suis dit que je pourrais peut être passer la nuit au presbytère, chez l'Abbé Perrot. L'abbé Perrot était bien chez lui.
-Oui, oui, dit il, il n'y pas de problème.
Au moment de descendre pour le diner il y avait tout autour de la table plein d'assiettes et des gens.
-Oui, me dit il,il ya un grand nombre d'esprits est descendu du ciel qui vont prendre leur repas. Un grand nombre d'esprits descendu du ciel!??
Je me suis mis à table et les autres sont venus.
Oh yes!
Des Anglais! Dans la maison de l'abbé Perrot que l'on disait du côté des Allemands! Des Anglais descendus des cieux! Ila allaient quelque part plus loin à pieds et étaient logés par l'abbé Perrot. J'ai raconté cela aux gens mais cela n'a jamais été écrit, non. L'abbé Perrot me parlait en breton et les Anglais parlaient entre eux dans leur langue.
-Vous avez dit qu'ils allaient quelque part, mais où?
-Vers Brest!
-C'était en quelle année, juste avant que l'Abbé Perrot soit tué?
-Oui, quelques mois avant.
-Et quelle sorte d'homme était l'abbé Perrot?
-Il accueillait tout le monde, même si c'était des Allemands, il accueillait tout le monde. Il n'en avait rien à faire, il n'allait pas les mettre dehors. Cela n'a jamais été expliqué cette histoire d'Anglais et de l'Abbé Perrot. Il a été tué après cela. On dit qu'un ordre est venu d'Angleterre mais c'est venu de Bretagne, de Scrignac vraiment!
-C'est quand même étrange cette histoire de l'Abbé Perrot, cinquante, cinquante cinq ans après, il n'est pas possible d'en parler en Bretagne.
-Non
-Pourquoi? Vous n'avez jamais voulu mettre cela au clair?
-Plus d'une fois je suis allé prier, dire la messe à côté de là où a été tué l'abbé Perrot.
-A Koat Kev?
-Oui, Koat Kev.
Cinq six fois j'en ai parlé pour le pardon à Koat Kev. Je leur ai demandé de parler, de ce qui s'était passé.
Vous y pensez encore?
-Oui cela reste dans ma tête.
C'était quand, en 43?
-Oui en 43.
-Après la messe, les gens qui m'avaient écouté me demandaient pourquoi vous n'écrivez pas pour défendre l'abbé Perrot, vous!"


Le post 87 de ce fil se réfère à ce témoignage avec une désinvolture toute approximative, et c'est volontaire:
Message Post Numéro: 87 Message de Daniel Laurent Message 03 Mai 2008, 09:15

Bonjour,
Kristian Hamon m'a envoye des precisions au sujet de l'Abbe Perrot. Tout ce qui suit est donc de lui, je ne suis que le facteur tout en le remerciant de la confiance qu'il me fait a ce niveau :
Cher Sammy Moreau,
(...)
Je veux bien croire J.J. Monnier lorsqu'il affirme que l'abbé Perrot planquait des réfractaires au STO (alors qu'il dénonçait leur comportement dans des courriers adressés à Fouéré !) mais j'en reste pas moins dubitatif face à un presbytère occupé par les Allemands et des visites incessantes de tout ce que le PNB comptait de responsables ! Peut-être dans les toilettes au fond du jardin... Mais alors là c'est "La grande vadrouille".
(....)
Kristian Hamon

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 301
Inscription: 20 Déc 2020, 10:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de landevenneg : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers L'OCCUPATION ET LA COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Les cosaques et les forces de l'Axe 
Hier, 23:30
par: alfa1965 
    dans:  80e anniversaire. Campagne de Tunisie. Janvier-mai 1943. 
Hier, 23:00
par: alfa1965 
    dans:  Le Quiz-Suite 4 
Hier, 22:58
par: kfranc01 
    dans:  Le "SURCOUF" et son hydravion 
Hier, 22:53
par: brehon 
    dans:  SS-Kavalerie-Brigade dans les marais du Pripet. 
Hier, 19:51
par: carlo 
    dans:  fabrication des BUNKERS 
Hier, 19:33
par: jobunker 
    dans:  Officier allemand tué le 6 juin 
Hier, 19:10
par: AETIUS 
    dans:  [du 1er février 2023 au 31 mars 2023 ]villages et villes à la Libération. 
Hier, 17:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  matériel militaire 
Hier, 14:31
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1/72 HALIFAX kit Airfix 
Hier, 13:28
par: Gaston 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Joldan et 65 invités


Scroll