Connexion  •  M’enregistrer

Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de dominord  Nouveau message 06 Juil 2019, 11:05

NIALA a écrit:Personnellement je pense que l'on peut porter un jugement uniquement sur ceux qui savaient, et on fait ou laissé faire des atrocités en connaissance de cause, ou en on tiré parti; mais pas sur ceux qui étaient de bonne foi, mais ont simplement été mal ou pas informés du tout.

Alain

Cela va de soi, mais en l'espèce, dans le microcosme parisien tout le monde avait accès à la mêm information :P

et entre eux cela ne débordait pas de tendresse , voir article sur Yvette Lebon :

"Yvette est de toutes les fêtes et lorsque le ciel de Paris s’assombrit sous la menace nazie, elle s’en aperçoit à peine! Toujours entre un film, une pièce et un voyage sur la côte d’Azur, elle est à peine interloquée quand Paris est occupé! Elle est plus active que jamais et la guerre éclaircit les rangs de ses rivales! Après « Premier Rendez-Vous », Danielle Darrieux se volatilise et passe en Suisse sous un faux nom, Michèle Morgan et Micheline Presle sont en zone libre et ne tournent pas, Annie Vernay vient de décéder, il ne reste guère que Corinne Luchaire pour lui disputer la place car les deux jeunes femmes jouent sur les mêmes arguments! A ceci près qu’Yvette n’a que des amis et que la très fantasque Corinne est considérée par ses contemporains comme la plus bête des oies jamais apparue sur un écran!
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5024
Inscription: 10 Aoû 2011, 20:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de MAG98  Nouveau message 06 Juil 2019, 11:13

NIALA a écrit:Personnellement je pense que l'on peut porter un jugement uniquement sur ceux qui savaient, et on fait ou laissé faire des atrocités en connaissance de cause, ou en on tiré parti; mais pas sur ceux qui étaient de bonne foi, mais ont simplement été mal ou pas informés du tout.

Alain

Ce que tu dis me plait, c'est juste. ::super::

Flight Officer
Flight Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 113
Inscription: 23 Avr 2019, 16:08
Région: Ca dépend
Pays: Ici ou là

Voir le Blog de MAG98 : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 06 Juil 2019, 12:23

NIALA a écrit:Personnellement je pense que l'on peut porter un jugement uniquement sur ceux qui savaient, et on fait ou laissé faire des atrocités en connaissance de cause, ou en on tiré parti; mais pas sur ceux qui étaient de bonne foi, mais ont simplement été mal ou pas informés du tout.Alain

Un personnage célèbre qui avoua sur le tard son faible pour une certaine cité thermale répondit à ses détracteurs : "J'aurais bien aimé les voir à ma place."
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1323
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 06 Juil 2019, 14:20

dominord a écrit:et entre eux cela ne débordait pas de tendresse , voir article sur Yvette Lebon :

"Yvette est de toutes les fêtes et lorsque le ciel de Paris s’assombrit sous la menace nazie, elle s’en aperçoit à peine! Toujours entre un film, une pièce et un voyage sur la côte d’Azur, elle est à peine interloquée quand Paris est occupé! Elle est plus active que jamais et la guerre éclaircit les rangs de ses rivales! Après « Premier Rendez-Vous », Danielle Darrieux se volatilise et passe en Suisse sous un faux nom, Michèle Morgan et Micheline Presle sont en zone libre et ne tournent pas, Annie Vernay vient de décéder, il ne reste guère que Corinne Luchaire pour lui disputer la place car les deux jeunes femmes jouent sur les mêmes arguments! A ceci près qu’Yvette n’a que des amis et que la très fantasque Corinne est considérée par ses contemporains comme la plus bête des oies jamais apparue sur un écran!


En plus, quand l'a France s'était retrouvée occupée, en juin 1940, "la" Corinne était une gamine de 20 ans, qui avait, surement, d'autres chats (cinématographiques et théâtraux) à fouetter et, de surcroit, devait être, sérieusement, phagocytée, depuis sa naissance, par ses ascendants directs, à commencer par son grand-père et son père... si, en plus, elle était l'oie que certains prétendent, son intellect devait être plus proche de ses fesses que de sa boite crânienne! Elle s'était (mal) mariée, avant ses 21 ans, à un lascar qui sentait le soufre et devait rôder dans la bourgeoisie friquée vichyste ou pétainiste, pour chasser le bon parti, mais qu'elle avait quitté un mois plus tard! Il est fort possible qu'elle avait des facilités à sabler le champagne et se débarrasser un peu rapidement de sa petite culotte, mais qualifier de "reine des nuits parisiennes", une jeunette atteinte de tuberculose, diagnostiquée dès 1941, et, donc, obligée de se morfondre la moitié de l'année dans les sanatorium de Haute-Savoie, me parait excessif. On passe sur ses deux tentatives de suicide, entre 1941 et 1944, révélant une fragilité mentale certaine... et elle se retrouve dans le sillage de ses parents, à l'été 44, pour finir par passer quelques mois à la Santé, entre mai et octobre 1945 - si j'ai bien calculé - et se prendre, plein pot, 10 ans d'indignité nationale... très probablement, en "remerciement" de sa "filiation", car, selon Wiki:

Constitue le crime d'indignité nationale le fait d'avoir « postérieurement au 16 juin 1940, soit sciemment apporté en France ou à l'étranger une aide directe ou indirecte à l'Allemagne ou à ses alliés, soit porté atteinte à l'unité de la Nation ou à la liberté des Français, ou à l'égalité entre ceux-ci » (ordonnance du 26 décembre 19441).


100 000 personnes avaient été frappées d'indignité nationale, dont 50 223 cas de dégradation nationale à titre principal (3 578 par les cours de justice et 46 645 par les chambres civiques) - les 10 ans de condamnation, sanction lourde, qui lui avaient été infligés entrent dans cette catégorie.

En 1946, le comité d'épuration avait infligé, à Arletty, un blâme, assorti d'une interdiction de travailler pendant trois ans, mais c'était une personne d'une toute autre stature, qui avait, alors, 48 ans!

Décédée en janvier 1950, "la" Corinne n'avait pu bénéficier de son vivant, de la loi d'amnistie du 5 janvier 1951 !
Elle avait plus la "stature" du pigeon malchanceux, que celle de la collaborationniste "bon crin". .. Enfin, c'est mon avis.

On en revient, ainsi, aux réserves formulées par Alain (Niala), dès le post N°7... comment juger de nos jours du comportement de gamins ou gamines, plongés brutalement dans l'univers complexe d'une situation de guerre totale, dans le sens de sa dimension planétaire ? En plus, à l'époque, la règle était de ne pas contester l'autorité familiale... surtout pour les filles!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3543
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de MAG98  Nouveau message 06 Juil 2019, 16:39

On en revient, ainsi, aux réserves formulées par Alain (Niala), dès le post N°7... comment juger de nos jours du comportement de gamins ou gamines, plongés brutalement dans l'univers complexe d'une situation de guerre totale, dans le sens de sa dimension planétaire ? En plus, à l'époque, la règle était de ne pas contester l'autorité familiale... surtout pour les filles![/quote]
Eh oui, tout le problème est bien là !

Flight Officer
Flight Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 113
Inscription: 23 Avr 2019, 16:08
Région: Ca dépend
Pays: Ici ou là

Voir le Blog de MAG98 : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 06 Juil 2019, 21:53

Loïc Charpentier a écrit:très probablement, en "remerciement" de sa "filiation"

La petite-fille de Papon, quand on sut son ascendance après le procès , fut virée brutalement du Ministère des Anciens Combattants. Il y a des noms durs à porter ...
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1323
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 06 Juil 2019, 23:49

MAG98 a écrit:
NIALA a écrit:Je pense qu'il est très difficile de comprendre cette époque avec les yeux d'aujourd'hui, on connait l'histoire on sait ce qui s'est passé, les tenants et les aboutissants; pour ceux qui l'ont vécu, c'était très différent, ils étaient dans l'action, les choix n'étaient pas toujours évidents; que leur réservait l'avenir? en qui pouvaient ils faire confiance? que savaient ils d'ailleurs de ce qui pouvait se tramer?

Alain

Même pensée + 1.

Je pense qu'en général on ne peut porter un jugement sur les français en général à cette époque, bien des mentalités, des considérations morales, psychologiques, matérielles, de conditions de vies, de circonstances politiques, sociales, de l'occupation, de la pénurie et des rancoeurs nous échappent. Tout comme le ressentiment des français dans la défaite, dans le fait de s'être senti trahit par ceux qui les ont mené et à qui ils voulaient demander des comptes. Mais aussi le ressentiment en deuxième couche et qui a remplacé le premier (responsables de la défaite et qui nous ont mené au gouffre ) par rapport à la trahison de la confiance que le peuple lui à porter, ici évidement je veux parler de Pétain et de ses acolytes.
Ensuite vient le ressentiment envers tous les collabo, hommes et femmes....
On oublie trop souvent les conditions d'occupation pénurie, répression, surveillance, avec abwehr, gestapo, gfp et tous ces bataillons de sécurité, de feld gendarmerie, la milice, les supplétifs de la gestapo...
Nos deux millions de prisonniers qui ont manqué à la France et dont ah s'est servi comme un objet de chantage.

Tout à l'heure j'assistais aux rencontres "décomiques" à Aix en Provence.
Rassemblement de militants ou sympathisants qui ont une vision sociale de l'économie et de la politique autour du monde diplomatique.
Je n'ai pas été surpris lors d'une discussion critique de la France et du peuple qui allait des colonies (comme si les français du commun ont tiré profit de la colonisation et non les banques ) d'attendre l'énième critique des français méchants collabo qui ont dénoncé les juifs et les ont laissé déportés....
Je discutais pour le coup avec quelqu'un que je considère is d'ouvert par rapport à beaucoup, ne parlons pas des antifa, et d'informé.
Nous savons tous ici qu'il n'en ai rien et 75% des juifs français ont été sauvé par le peuple de France.
Il est très difficile de faire comprendre cette époque. Survivre, se nourrir au marché noir ne veut pas dire collaboré, on confond tout ou presque.
On s'est tellement focalisé sur les juifs et leur génocide, que pour le grand public on en a oublié l'essentiel, l'histoire et le vécu du peuple français.

Comme l'écrit Loïc c'est une fille qui est dans le sillage de sa famille:
Loïc Charpentier a écrit:[

En plus, quand l'a France s'était retrouvée occupée, en juin 1940, "la" Corinne était une gamine de 20 ans, qui avait, surement, d'autres chats (cinématographiques et théâtraux) à fouetter et, de surcroit, devait être, sérieusement, phagocytée, depuis sa naissance, par ses ascendants directs, à commencer par son grand-père et son père... si, en plus, elle était l'oie que certains prétendent, son intellect devait être plus proche de ses fesses que de sa boite crânienne!
Il est fort possible qu'elle avait des facilités à sabler le champagne et se débarrasser un peu rapidement de sa petite culotte, mais qualifier de "reine des nuits parisiennes", une jeunette atteinte de tuberculose, diagnostiquée dès 1941, et, donc, obligée de se morfondre la moitié de l'année dans les sanatorium de Haute-Savoie, me parait excessif. On passe sur ses deux tentatives de suicide, entre 1941 et 1944, révélant une fragilité mentale certaine... et elle se retrouve dans le sillage de ses parents, à l'été 44, pour finir par passer quelques mois à la Santé, entre mai et octobre 1945 -


Ici on ne peut même pas la juger ou l'ensemble des français. Mais juste quelques personnes comme son père et ses camarades collabo ou son frère. On ne peut avoir d'analyse que sur des groupes sociaux bien déterminés ou des personnes aux trajectoires bien claires.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1208
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Halhin Gol  Nouveau message 08 Juil 2019, 17:54

La famille Luchaire est l'illustration des attitudes diverses des uns et des autres pendant la 2ème guerre mondiale.
Le père de Jean Luchaire, Julien Luchaire fut un résistant; le neveu de Julien et cousin de Jean, François Luchaire, professeur de droit constitutionnel, évadé, fut également résistant, engagé ensuite dans les FFL. En outre, l'un des arrières grands pères de Jean, était l'historien Jules Zeller lequel était juif.
Bref le parcours de Jean Luchaire, au regard des origines familiales et du comportement d'autres membres, reste des plus étonnants.
"We shall fight on the beaches, we shall fight on the landing grounds, we shall fight in the fields and in the streets, we shall fight in the hills; we shall never surrender"

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 19 Sep 2013, 17:02
Région: Paris
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Halhin Gol : cliquez ici


Re: Corinne Luchaire, la reine des nuits parisiennes sous l'occupation

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 18 Juil 2019, 16:42

Pour ceux qui aiment le cinéma; quelques éléments supplémentaires
https://fr.wikipedia.org/wiki/Corinne_Luchaire

vétéran
vétéran

 
Messages: 638
Inscription: 06 Fév 2008, 17:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a moins d’une minute
par: coyote 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 14 minutes
par: coyote 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
il y a 17 minutes
par: François 
    dans:  L’empereur Hirohito a été empêché d’exprimer ses remords pour la guerre. 
Aujourd’hui, 07:43
par: Dog Red 
    dans:  Treblinka 1942-1943 
Aujourd’hui, 00:17
par: thucydide 
    dans:  OPÉRATION COBRA 1944 
Aujourd’hui, 00:15
par: thucydide 
    dans:  le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris 
Hier, 23:14
par: Richelieu 
    dans:  80° Anniversaire Août 1939 : Le pacte Germano-Soviétique 23/08/1939 
Hier, 22:42
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Listes des Pilotes Belges actifs en Angleterre dès 1940 
Hier, 20:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ecrire l'histoire dans le respect des acteurs. 
Hier, 19:01
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll