Connexion  •  M’enregistrer

Archives : liste de GMR

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Archives : liste de GMR

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Michel03  Nouveau message 31 Jan 2019, 17:14

Bonjour à tous

J'enquête sur un agriculteur qui a été tué en sept. 1944 par des maquisards dans ma commune.
J'ai demandé aux Archives Départementales de l'Allier et du Puy de Dôme ce qu'ils connaissaient de la personne.
Les AD03 m'ont fourni plusieurs documents, certains datés, un autre non daté montrant que la personne avait fait acte de candidature dans un emploi de gardien de la paix en janvier 1942 et que le préfet de l'Allier avait diligenté une enquête auprès des RG pour juger de l'aptitude de la personne. Dans ces documents, figurent une fiche, genre formulaire, dont seules les réponses dactylographiées en partie droite sont présentes, mais dont les questions en partie gauche sont absentes (elles auraient été occultées par les RG, pratique courante de ceux-ci selon un personnel des Archives).
Sur ce document, on y lit :
"G.M.R. Camp A-Près la Reine-Clermont-Ferrand" et sur la ligne suivante :
"G.M.R. ( Gardien Groupe Mobile de Réserve)"
Je pense donc qu'il a résidé au camp de Près la Reine" à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), lieu de cantonnement de Groupements Mobiles de Réserve.
S'il a adressé sa candidature au préfet de l'Allier, c'était très certainement pour un poste dans le G.M.R. "Bourbonnais" mais alors pourquoi était-il à Clermont-Ferrand, peut-être pour son instruction ?
Mon questionnement :
- Cette personne a-t-elle été dans les G.M.R. et, si oui, durant quelle période ?
- Dans quelles circonstances la personne a-t-elle été amenée à retrouver son ancien métier d'agriculteur à mi 1943 : démission de son emploi de GMR, recalé lors de la période probatoire de stagiaire dans son GMR .... ?

Les Archives départementales n'étant pas en capacité de répondre positivement à son appartenance à un groupe GMR d'après leurs listes, je ne peux m'empêcher de penser que je ne m'adresse pas aux bons services d'Archives. En effet, comment penser qu'un policier enrôlé dans les GMR ne figure pas sur les archives du personnel de la Police Nationale.
D'où ma question,à, vous :
- Où peuvent se trouver les archives du personnel des GMR correspondant à cette époque 1941-1945 ?

Cordialement
Michel03

Private
Private

 
Messages: 21
Inscription: 13 Nov 2017, 19:26
Région: Auvergne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Michel03 : cliquez ici


Re: Archives : liste de GMR

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de AGAG  Nouveau message 12 Mai 2019, 06:38

J’ai pensé à quelques pistes, tu pourrais regarder
- aux AD du Puy-de-Dôme, 900 W Fonds de l'Intendance de police de Clermont-Ferrand 1941-1944. L’intendant de police avait autorité sur la région, tu auras peut-être des documents utiles.
Sur la fiche que tu as reçue, il faut lire Pré-la-Reine, actuellement, c’est une rue près de la caserne du 92 RI. (Je suppose qu’on peut trouver parmi les bâtiments réquisitionnés dans cette rue, celui qui l'était pour les GMR, mais c’est un peu HS). Il y avait aussi un casernement GMR au Château de l’Oradou.
- aux Archives nationales (Pierrefitte) dans la sous-série F/7 : Ministère de l'Intérieur - Police générale
Cabinet du Secrétariat général à la Police (1941-1944)
Ce seront sans doute des directives plus générales, mais on ne sait jamais, parfois, ce qu’on trouvre permet de tirer un fil.......
F7 14894/1. Garde. Groupes mobiles de réserve (G.M.R.).
peut-être aussi :
F/7/15019 à 15085. Recrutement de la police nationale. 1940-1966.

NB: « loi du 23 avril 1941, la police nationale est instituée dans les communes de plus de 10 000 habitants. Paris conserve son statut particulier.
Un Secrétariat général à la Police est créé, organisé en trois directions :
direction de la police judiciaire,
direction des renseignements généraux
direction de la sécurité publique (à laquelle sont rattachés les corps urbains et les groupes mobiles de réserve).
Cette organisation est largement maintenue jusqu'au 9 juillet 1966... »

http://www.archivesnationales.culture.g ... 7-egf-2008.

Tu as vérifié aux AD de l’Allier ce que tu peux trouver pour la période de l’épuration ?

Bonnes recherches
AGAG
“So keep moving. And when we get to Berlin, I am personally going to shoot that paper-hanging son-of-a-bitch Hitler.” General Patton April-May 1944, to 3rd Army, pre Normandy invasion, UK.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 36
Inscription: 12 Juin 2016, 18:04
Région: Auvergne
Pays: France

Voir le Blog de AGAG : cliquez ici


Re: Archives : liste de GMR

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 12 Mai 2019, 10:11

Ces pistes sont tout à fait pertinentes !
Il est possible aussi de partir de l'autre information à savoir le groupe FFI (FTP ?) en question. Peut-être ont-ils mené d'autres opérations contre d'autres GMR, ce qui permet, de fil en aiguilles ...
Sujet hautement sensible localement, je suppose.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8432
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Archives : liste de GMR

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Michel03  Nouveau message 13 Mai 2019, 21:06

Bonsoir et merci AGAG.

Les AD63 ont été de bonne composition et m'ont aidé mais ils n'ont trouvé que le nom de cet agriculteur cité dans une enquête à postériori lorsque le nombre de victimes de l'épuration était trop élevé alors que cette enquête a été diligentée pour la région de Commentry (03) qui faisait parler d'elle.
La piste des Archives nationales pour les dossiers individuels ou des listes de gardiens de la Paix dans la sous-série F7 m'avaient semblé une bonne piste mais j'ai lu ceci http://docplayer.fr/21722626-F-7-police-generale-etat-general-des-fonds-des-archives-nationales-paris-mise-a-jour-2008.html :
"Aucun versement n’est venu alimenter la sous-série F/7 entre 1920 et 1945. En août 1945, l’intervention
rapide de l’archiviste Robert-Henri Bautier auprès des services du ministère a permis de sauver de la destruction
les archives de la direction des Renseignements généraux pour la période 1910-1936 (F/7/12948-13965)
constituant ainsi une source de tout premier ordre. La sous-série est en grande partie lacunaire pour les années
1930 à 1940. Les archives produites par la Police durant cette période ont été saisies par les autorités allemandes
d’occupation puis transportées en Allemagne où elles tombèrent entre les mains des troupes soviétiques.
Conservées à Moscou depuis la fin du conflit, ces archives ont fait l’objet en 1992 d’un accord de restitution
signé entre les gouvernements russe et français. Ces fonds constituent ce que l’on appelle couramment «
le fonds de Moscou » (conservé actuellement sur le site de Fontainebleau des Archives nationales)
".

Enfin, il faudrait que je me rende moi-même aux AD03 pour chercher également et aux AD63 (quand ils rouvriront après travaux).
Merci pour les pistes et la localisation du camp de Pré-la-Reine.

JMM du site http://polices.mobiles.free.fr m'a écrit ceci :
" Les recherches sur les GMR sont un vrai casse tête. Pas ou très peu d'archives.

A ma connaissance, il n'y a pas de dossiers individuels des GMR aux archives Nationales, seules quelques archives départementales détiennent quelques dossiers.

Le Fonds de Moscou que vous citez ne contiennent que les dossiers individuels établis par les services de la Sûreté nationale entre la fin du XIXè siècle et juillet 1940 dans le cadre des enquêtes de :

- police administrative des étrangers (demandes de titres de séjour, demandes de naturalisations)
- police judiciaire (application des peines d'interdiction de séjour)
- surveillance des militants politiques
- police des cercles et des jeux, etc.

Les GMR après avoir suivi la formation en école étaient en effet considérés comme stagiaires et pouvaient donc être renvoyés s'ils ne satisfaisaient pas leurs chefs ou démissionner.
Les premiers GMR de Clermont-Ferrand ont du être formés au Camp A avant que l'école ne soit implantée au château de l'Oradou.
Peut être qu'en cherchant dans les archives des renseignements généraux, les archives judiciaires et la presse de l'époque, vous pourrez trouver des informations sur les circonstances de son assassinat qui n'a peut être rien à voir avec son appartenance aux GMR.
"
Cordialement
AG

Private
Private

 
Messages: 21
Inscription: 13 Nov 2017, 19:26
Région: Auvergne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Michel03 : cliquez ici


Re: Archives : liste de GMR

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Michel03  Nouveau message 13 Mai 2019, 21:25

Merci Jardin David de votre contribution.

Coté des auteurs de l'assassinat, j'ai deux témoignages complètement opposés.
- L'un attribuerait le meurtre à des maquisards de Préveranges (18) car le corps avait été trouvé à proximité de la commune ; or, aucun groupe constitué de maquisards n'était sur cette commune mais relevait de maquis du sud de l'Indre.
- Le second me semble plus plausible car le témoignage m'a cité deux noms comme étant des personnes qui venaient faire du marché noir sur la commune de l'agriculteur et seraient de Montluçon (03) ou alentours. L'enquête de gendarmerie a postériori a été bâclée car la personne chez qui ils avaient l'habitude de venir n'a pas été entendue par les gendarmes !!! Enfin, c'est le témoin qui le dit !
Donc, j'ai de la peine à "localiser" ces deux "maquisards" qui l'auraient enlevé. Quel groupe ? MUR ou FTP ou des têtes brûlées qui voulaient faire la justice eux-mêmes !
Probablement une initiative individuelle qui, comme je l'ai vu dans une enquête sur d'autres assassinats, était couverte par le chef du groupe qui ne "donnait" pas ces gars aux enquêteurs.
Votre piste est donc intéressante mais, autant je connais les noms de chef de maquis de Montluçon et alentours, autant ceux-ci ne sont plus là pour en parler ! Mais enfin, peut-être qu'un membre de ce groupe encore vivant pourrait m'en parler. Et cela me donne une possibilité auprès de deux anciens maquisards de ma connaissance !
Merci à vous. Bien cordialement.
AG

Private
Private

 
Messages: 21
Inscription: 13 Nov 2017, 19:26
Région: Auvergne
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Michel03 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le musée d'Auschwitz appelle Amazon à retirer de vente les livres de propagande nazie. 
il y a 24 minutes
par: charlemagne 
    dans:  Carnaval d'Alost 
il y a 36 minutes
par: Dog Red 
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
Aujourd’hui, 09:48
par: Signal Corps 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Aujourd’hui, 09:30
par: coyote 
    dans:  Douille trouvée proche frontière italienne 
Aujourd’hui, 08:41
par: champ de blé 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
Aujourd’hui, 08:36
par: coyote 
    dans:  TnT n°78 
Aujourd’hui, 08:22
par: alain adam 
    dans:  batailles rangées entre résistants et troupes allemandes 
Aujourd’hui, 08:15
par: fanacyr 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
Aujourd’hui, 08:13
par: François 
    dans:  Libres d'obéir ! J CHAPOUTOT 
Hier, 23:43
par: thucydide 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 53 invités


Scroll