Page 1 sur 1

Black code et services secrets italiens

Nouveau messagePosté: 27 Déc 2014, 23:29
de alfa1965
Le 11 décembre 1941, deux Carabinieri (en fait agent du SIM -Servizio Informazioni Militare, les services secrets italiens dirigé à cette époque par Cesare Ame, réussissent à pénétrer dans l'ambassade US de Rome, via Veneto-) et prennent possession du Black code dans le coffre de l'attaché militaire, colonel Norman Fiske.
L'opération a été montée par le Maggiore CCRR (Carabinieri) Manfredi Talamo avec la complicité de deux huissiers qui possédaient les clefs.
Après le forfait, les documents sont apportés à la section 'clichés' du SIM, photographiés et remises dans le coffre de Fiske.

N'ayant pas modifié les codes, les correspondances entre le Département d'Etat et l'officier de liaison au Caire le colonel Fellers avec les Britanniques étaient interceptées par le SIM et remises à Kesselring qui les transmettait à Rommel en Afrique du Nord.
Ainsi, les plans de la 8th Army étaient connus d'avance.
Par une grossière erreur allemande, le chef des services d'information de l'Afrika Korps, von Mellenthin avait envoyé en première ligne le 621º bataillon de transmissions de l' Hauptmann Seebohn qui fut capturé le 9 juillet 1942 et les codes découverts.
SOURCE :
http://www.carabinieri.it/editoria/il-c ... fondimenti
http://it.wikipedia.org/wiki/Furto_del_ ... Volpe166-2

Re: Black code et services secrets italiens

Nouveau messagePosté: 30 Déc 2014, 12:56
de alberto
Des "détails" comme on les aime et qui auraient pu changer le cours choses en Libye...

Merci alfa.

Re: Black code et services secrets italiens

Nouveau messagePosté: 30 Déc 2014, 12:59
de alfa1965
Etonnant le peu de précaution des Allemands, on faisant des recherches, je trouverai bien d'autres faits d'armes du SIM.
ALEX