Page 1 sur 1

Corps francs d'Afrique

Nouveau messagePosté: 26 Déc 2004, 21:48
de Igor
Bonsoir

Je cherche des renseignements sur ces unités. Je sais juste qu'elles ont été formées en Afrique du nord après le débarquement allié, et qu'elles ont combattu en Tunisie contre les forces de l'Axe. Il y a ensuite eu dissolution, et les volontaires se sont répartis entre la division Leclerc et les commandos d'Afrique.
Ma source sur le sujet:

http://www.amazon.fr/exec/obidos/tg/det ... -1533023#3

Alors si vous en savez plus, merci d'avance. :)

Nouveau messagePosté: 28 Déc 2004, 15:57
de Laurent Pépé
Ce livre (De Giraud à de Gaulle : Les corps Francs d'Afrique )
a le mérite de parler d'une période ignorée, voire occultée de l'histoire de la guerre 1938-1945. Il présente un double interêt. D'une part, il narre l'histoire des "Corps Francs d'Afrique" dont l'existence fut éphémère mais qui pourtant ont joué un rôle de premier plan lors de la prise de Bizerte le 8 mai 1943 et de la capitulation des forces de l'Axe en Tunisie. Son chef de corps était alors le Colonel Magnan (de l'Arme) qui y était arrivé avec un renfort massif de cadres entraînés et instruits prélevés sur le "RICM" dont il venait de quitter le commandement. Il vait fait d'une bande mal instruite, indisciplinée, peu efficace, particulièrement démunie d'armement et de moyens et qui ne faisait pas le poids vis-à-vis des allemands, une troupe ardente qui s'illustrera à nouveau au sein du "Groupe de Commandos d'Afrique" et du "Régiment de Marche du Tchad" entre lesquels ses effectifs seront répartis après sa dissolution. D'autres part, il donne un aperçu haut en couleur de la période trouble qui se déroule du débarquement allié en Afrique du Nord (8 novembre 1942) et l'assassinat de l'Amiral Darlan (25 décembre). Nombreux et divers par leurs motivations, leurs aptitudes et leur origine sont alors les volontaires pour combattre l'Allemand, mais bien peu d'entre savent à qui se rallier (à Giraud ? à de Gaulle ? aux Anglais ? Aux Américains ?) et, dans les premiers jours au moins, personne n'a vraiment besoin d'eux. De plus, les cadres compétents et confirmés y sont rares. L'auteur de ce livre n'est pas un militaire. La clarté et la cohérence de son récit en souffrent. En contrepartie, il dispose d'une documentation de première main qu'il tient tant de son père qui fut un des cadres fondateur du CFA, que du Service historique de l'Armée de Terre et à laquelle s'ajoute une importante bibliographie. Les nombreuses notes qui clôturent chaque chapitre sont précieuses. Son récit témoigne également de la volonté farouche de vaincre qui animait ces "Soldats de l'An II" que furent les troupes françaises engagées en Tunisie en 1942-1943.
Jean Parisot

http://www.troupesdemarine.org/outils/b ... 000152.htm

Extrait de la 2e db de Erwan Bergot :
"...Comme beaucoup de cadres et de soldats de la 7e compagnie(II RMT), Guignon vient du 7e bataillon de corps francs d'afrique, unité spontanement créée en Algerie à la fin de 1942 pour aller combattre aux cotés des americains contre les allemands de tunisie.
A l'issue de la campagne, au moment où la querelle gaullistes-giraudistes prenait un tour aigu, ceux du 7e bataillon ont poté pour la Croix de Lorraine, puis, apres maintes demarches de leur patron le capitaine Fonde, pour la 2e DB. La 7 est donc arrivée, dejà soudée par des epreuves, precedeé d'une reputation de bagarreurs non conformistes que les cadres, le lieutenant Guigon notemment, s'efforcent de maintenir.
Si la discipline y est aussi rigoureuse qu'ailleurs, elle repose davantage sur un esprit, une foi, un enthousiasme communs que sur une notion abstraite de devoir"


:wink:

Re: Corps francs d'Afrique

Nouveau messagePosté: 29 Déc 2004, 11:42
de Igor
Merci beaucoup pour ces renseignements. :wink:


Larminat a écrit:Commando d'Afrique !
Rien que le nom m'amuse !
et pourquoi pas des zouaves d'Ameriques ?!!!

Au sujet des Commandos d'Afrique:

http://anampara.chez.tiscali.fr/pages/h ... frique.htm

Et rappelons qu'il y avait aussi des zouaves pontificaux !

Image

Nouveau messagePosté: 31 Déc 2004, 17:31
de raca
Igor Geiller a écrit:Bon messieurs, vous serez de corvée de patates pour le restant de la semaine. :!:

:twisted:


moi je vais pas aux patates , je vais au charbon .... :D

Bonnier de la Chapelle faisait partie des corps francs d'afrique , les chantiers de jeunesse en algérie en ont fourni la plus grande masse d'homme .
des liens :
http://www.angelfire.com/oz/1spy/Donovan.html

http://www.army.mil/cmh-pg/books/wwii/b ... -intro.htm

http://geoffroy.dastier.free.fr/complot.htm

http://www.livresdeguerre.net/forum/min ... sujet=334$

http://www.farac.org/php/article.php3?id_article=182

http://war.megabaze.com/page_html/009-A ... tance-1942

http://juanmario.rey.en.eresmas.net/les ... dronne.htm

etc.....
:wink:

Nouveau messagePosté: 06 Jan 2005, 16:23
de raca
encore un :

*******
Le 1er Groupe de Commandos d'Afrique a été constitué le 26 juillet 1943 à partir d'un noyau du Corps Franc d'Afrique. C'est la Commandant BOUVET qui en fut le chef. Le recrutement se fit parmi les volontaires de tous âges et origines nationales ou confessionnelles. Parmi eux des jeunes koubéens d'une vingtaine d'années : Georges BONNET, Jean CREUSAT, Henri FABRE, Roger FONT, Georges GENER, Georges HILAIRE, Paul MARION,,Raphael MUNOZ, Vincent PASTOR, Jean RIBERT, Roger SALORD, René SASTRE et Pierre VELSCH

http://www.kouba-amicale.com/incAccueil/provence44.htm

*************

:wink:

Re: Corps francs d'Afrique

Nouveau messagePosté: 17 Juil 2010, 17:54
de PORTIER David
Bonsoir,

Je reprends ce post qui date un peu car à part rigoler, il n'y a pas eu beaucoup d'éléments d'informations sur la création du CAF.
Pour ma part, je sais que le capitaine Puech-Samson intègre le Corps Franc en novembre 1942 et il prend le commandement de la 1re Compagnie. Blessé grièvement près de Bizerte en avril 43, il est dirigé vers l'hopital d'Oran où, considéré comme gaulliste, il est laissé sans soin. Finalement, il se portera volontaire pour le 4e BIA, rejoindra la GB en novembre 43 et sera l'adjoint de Bourgoin avant d'être commandant du 2e RCP.
Ainsi, de nombreux évadés de France et des volontaire originaires d'AFN se porteront volontaires pour le CAF mais il semble difficile de savoir si il s'agissait d'une unité giraudiste ou plutôt gaulliste. En tout état de cause, beaucoup de ces hommes déserteront le CAF pour des unités FFL.
Si quelqu'un à des éclaircissements.

David

Re: Corps francs d'Afrique

Nouveau messagePosté: 02 Aoû 2010, 23:23
de lebel
Les CFA furent constitués à partir de novembre 42 par le general de Monsabert
Ce general republicain , haut en couleurs , fut l'un des rares officiers superieurs ( avec Mast et Jousse ) a rallier les conjurés du 8 novembre .........ce qui lui valut d 'etre mis à l'ecart par Juin et Giraud
Un de mes cousins , rappelé en novembre 42 , avait été relegué , comme conscrit juif , à la base de Cheragas , prés d' Alger ..........par la grace de Giraud , petainiste , vichyste et antisemite inveteré ! Ils etaient astreints , comme pionniers , a faire des travaux de terrassement , cette ganache leur refusant l'honneur de porter les armes , en maintenant les lois discriminatoires de Vichy
Il reussit avec 3 de ses copains à s'echapper de ce bagne , et grace à Monsabert put joindre les CFA et combattre en Tunisie ; Monsabert l'engagea comme chauffeur et il le suivit depuis l' Italie jusqu'a Marseille
en aout 44 ............il sauta sur une mine prés d'Avignon et grievement blessé fut definivement réformé ( avec medaille à la clé )
Il voua jusqu'a la fin de sa vie une grande admiration pour son chef , et tint , malgré sa santé , à assister à ses obsèques en 1981

Re: Corps francs d'Afrique

Nouveau messagePosté: 03 Aoû 2010, 16:17
de PORTIER David
Bonjour Lebel,

Effectivement, je confirme que les hommes qui ont aidé au débarquement du 8 novembre ont dû retourner dans la clandestinité et les juiffs ont été versés dans des bataillons de pioniers dans les gorges de la chiffa.ésPour le reste, beaucoup de FFL se sont engagés dans le CAF mais ont finalement déserté.

David