Connexion  •  M’enregistrer

Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Jan 2014, 23:07

Le 6 février 1941, la force H commandée par l'admiral James Somerville quitte Gibraltar pour réaliser un raid audacieux sur Gênes. Le port a été la cible de la 2e division de croiseurs de la Marine Nationale, commandée par l'amiral Émile André Henri Duplat , le 14 juin 1940 (opération Vado).
Le cuirassé Caio Duilio était en c^le sèche après la tragique nuit de Tarente (11/12 nov. 1940).
Supermarina (commandement italien de la Regia Marina) est en alerte car l'Ark Royal avait envoyé ses Swordfish attaquer la digue de Tirso en Sardaigne le 2 février et s'attend à ce que l' opération se renouvelle.
Pourquoi la Royl Navy décide d'un tel raid et tous les risques qu'il comporte pour finir un cuirassé ?
Image
En fait, le 12 février, Mussolini doit rencontrer son homologue Franco à Bordighera ( viewtopic.php?f=17&t=34728&start=0&hilit=Bordighera ) pour le pousser à entrer en guerre du côté de l'Axe. Ainsi Gibraltar serait à la portée des troupes de l'Axe et ferait de la Méditerranée un Mare Nostrum.
Comment les services secrets britanniques ont eu connaissance de cette rencontre ?
La Navy veut frapper les esprits et montrer au Caudillo qu'elle est en mesure de bombarder où elle veut en Italie.
La force H prend la mer le 6 février et met le cap à l'ouest. Les services secrets italiens (SIM) présents constatent que l'armada prend la route de l'Atlantique.
Elle est composée de trois groupes :
Groupe 1 : le porte-avions HMS Ark Royal (navire-amiral), la HMS Malaya, , la HMS Renown et la HMS Sheffield
Groupe 2 : 13eme flottille de contretorpilleurs : la HMS Foxhound, la HMS Foresight, la HMS Fury, la HMS Firedrake, la HMS Encounter et la HMS Jersey
Groupe 3 : la HMS Duncan, la HMS Firedrake, la HMS Jupiter et la HMS Isis.
De son côté supermarina fait appareiller de Messine la III divisione Incrociatori (amiraglio Luigi Sansonnetti) avec les croiseurs Trieste ,Trento et Bolzano et 4 contretorpilleurs ainsi que la flotte de la Spezia commandée par l'amiraglio Angelo Jachino comptant les cuirassés Giulio Cesar, Andrea Doria et Vittorio Veneto et 8 contretorpilleurs
Fichiers joints
genova.jpg
genova.jpg (39.03 Kio) Vu 1200 fois

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6300
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Jan 2014, 23:25

Le 9 février à 05h00, l'Ark Royal avec les CT Duncan, Isis et Encounter se positionnent entre la Spezia et livourne. 14 Swordfish décollent pour aller torpiller les navires (ils ont déjà pris la mer), bombarder les installations pétrolières de Livourne et larguer des mines dans le port de la Spezia.
A 08h14, le 1er groupe (HMS Renown, Malaya, Sheffield et les autres CT) ouvrent le feu sur Gênes. 50% des projectiles tombent à l'eau mais la ville souffre de destructions : l'église de la Maddalena, l’hôpital, la piazza Cristoforo Colombo. Un obus tiré par la HMS Malaya est retrouvé non exposé et est encore exposé à l'intérieur de la cathédrale San Lorenzo :
Image
144 habitants ont trouvé la mort.
Dans le port, le cuirassé Caio Duilio n'a pas eu a souffrir de dégâts, seuls le navire-citerne Sant'Andrea a été touché et le navire-école Garaventa a été coulé.
La riposte a été faible, la batterie Mameli 4x152 mm), celle qui avait tiré sur l'escadre française a tiré 14 coups, le train blindé T.A. 5 (4x152 mm) 23 coups, les pontons armés GM 194 et GM 269 13 coups.
Les impacts :
Image
A 08h45 le bombardement naval est terminé, il a duré 30 minutes et les navires rejoignent l'Ark Royal pour retourner au Rocher.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6300
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Jan 2014, 23:42

La chasse italienne s'est "montrée"- si elle était au moins apparue- inactive, les avions de l'Ark Royal qui guidaient le tir des navires n'ont pas été gênés.
A 12h20 -4 heures plus tard- deux Fiat BR-20 réussissent à repérer l 'armada lancent quatre bombes -sans résultat- et retournent à leur base où c'est seulementà 15h30 qu'ils signalent la position de la force H, trois heure après !
L'amiral Jachino qui commande la flotte italienne ne reçoit le télégramme chiffré annonçant le bombardement qu'à 09h50 alors qu'il a reçu l'ordre de naviguer vers le sud, en direction de la Sardaigne. Alors que les Italiens sont en supériorité numérique, des retards et des erreurs vont permettre à la force H de rentrer intacte à bon port, en effet, Supermarina reçoit un télégramme indiquant que les navires de Sommerville (plus exactement une force indéterminée) ont été vus vers le cap Corse. Alors que la force H est au niveau de Toulon, Jachino se déroute et se rend compte qu'il s'agit d'un convoi français, cette confusion lui fait perdre du temps.
Si les dégâts matériels sont relativement peu importants , les Anglais n'ayant perdu qu'un seul avion, le prestige de la Regia Marina s'est considérablement affaibli -voire ridiculisé- et Franco refusera d'entrer en guerre du côté de l'Axe.
Il reste aussi d'autres points troublants dans l'opération Grog, pas de sous-marins italiens dans les environs ni de MAS. La chaine de commandement s'est montrée défaillante mais aucun amiral ne sera inquiété, Maugeri (chef du SIM, services secrets militaires) sera même récompensé par les USA pour services rendus.
Alex
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6300
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 21 Mar 2016, 16:37

Question: un historien suisse mentionne dans un article * aujourd'hui, un bombardement du port de Gênes par les Américains en 1944, est-ce exact ? Je ne trouve aucune référence sur internet.

*Journal Le Matin à propos de la marine suisse. Le port de Gênes était utilisé par la Suisse et selon cet historien les Américains l'aurait bombardé à cause du commerce suisse avec l'Allemagne.
Il me semble tout de même que si telle avait été la volonté des Américains, ils auraient plutôt bombardé l'accès au tunnel du Gothard plutôt que le port.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 464
Inscription: 19 Aoû 2009, 16:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Re: Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 21 Mar 2016, 16:55

Il est probable que Gênes fut bombardée en 1944 par l'aviation US, Gênes débouché suisse pour son commerce ? Difficile en raison du blocus allié.
En 1945, il y eut une entente tacite avec le gouvernement en exil de ne pas détruire les installations portuaires en vue de l'après-guerre et les banques suisses qui avaient qui avaient des intérêts dans l'industrie italienne (Ansaldo, Fiat etc) ont du peser également.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6300
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Opération Grog : le bombardement naval de Gênes

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 21 Mar 2016, 17:10

Gênes débouché suisse pour son commerce ? Difficile en raison du blocus allié.

Si si Gênes fut bel et bien le port de la marine suisse.
C'est en 1941 que fut créée la marine suisse.
http://www.swissinfo.ch/fre/marine-suis ... r-/3584656

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 464
Inscription: 19 Aoû 2009, 16:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici



Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Tour Eiffel, avion 
il y a 1 minute
par: Marc_91 
    dans:  LA BATAILLE DES HAIES VUE DU CIEL 
il y a 39 minutes
par: Didier 
    dans:  1e DB Polonaise 
il y a 40 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 11:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Stalag Torun 
Aujourd’hui, 11:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coupe du Monde de Foot 2018! 
Aujourd’hui, 09:36
par: nox 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Aujourd’hui, 09:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 09:25
par: Marc_91 
    dans:  Traduction texte allemand/francais 
Hier, 18:40
par: iffig 
    dans:  Tanks in Town 2018 à Mons (Belgique) 
Hier, 17:38
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium et 3 invités


Scroll