Connexion  •  M’enregistrer

Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de carnoy456  Nouveau message 03 Fév 2012, 12:15

Bonjour,

Au sujet du débarquement américain au Maroc, on lit ce qui suit dans Wikipédia:

Les forces terrestres du général Noguès reçurent les alliés à coup de canon et bloquèrent leurs débarquements à Casablanca et Safi. Les hommes d'Eisenhower manquaient d'entraînement ; aussi les professionnels de l'armée d'Afrique leur causèrent-ils de grosses pertes pendant trois jours. (...)
Pendant trois jours, des combats acharnés se déroulèrent à Casablanca, Fédala et Safi, ainsi qu'à Mehdia, avec de fortes pertes dans les deux camps


Mon père était à Safi. Par la suite, son régiment se déplaça vers l'ouest algérien (région d'Oran) où il resta jusqu'au début de l'été 1944. Après, il participa au débarquement en Provence au sein de la 1° armée ("Rhin et Danube").
Que sait-on sur les activités des troupes françaises qui suivirent le même chemin ENTRE NOVEMBRE 1942 ET JUIN 1944 ?
Merci


 

Voir le Blog de carnoy456 : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de lebel  Nouveau message 03 Fév 2012, 14:41

Les officiers superieurs de cette armée d' Afrique , à l'exception d'un noyau infime ( Mast , Barril , Jousse , Montsabert , Bethouart .....) etaient tous acquis à Vichy , s'opposèrent violemment aux Alliés qui leur apportaient pourtant les instruments de cette revanche , dont , parait il , ils revaient !
Ils furent bien obligés de baisser pavillon devant une force superieure , ils retournèrent leur veste , prirent opportunement le train allié en marche , et retrouvèrent pratiquement tous un commandement !
Reconstituée aprés novembre 42 , grace à l'appel de nouvelles classes et l'equipement americain , les forces françaises d' AFN renforcées par les elements de la France Libre ( Leclerc , Koenig , Larminat ...) , s' illustreront en Tunisie , en Italie ( CEF de Juin ) en Provence , en Alsace , jusqu' a la victoire finale


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de lebel  Nouveau message 03 Fév 2012, 14:58

lebel a écrit:Les officiers superieurs de cette armée d' Afrique , à l'exception d'un noyau infime ( Mast , Barril , Jousse , Monsabert , Bethouard .....) etaient tous acquis à Vichy , s'opposèrent violemment aux Alliés qui leur apportaient pourtant les instruments de cette revanche , dont , parait il , ils revaient !
Ils furent bien obligés de baisser pavillon devant une force superieure , ils retournèrent leur veste , prirent opportunement le train allié en marche , et retrouvèrent pratiquement tous un commandement !

D'autant que Giraud et Darlan , intronisés par les americains , ne reniaient rien de Vichy et de ses mesures discriminatoires , en mettant à l'ecart les officiers " putschistes " , les resistants du 8 novembre et en décorant ceux qui s'etaient "ardemment " heurtés aux Alliés


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de carnoy456  Nouveau message 03 Fév 2012, 17:53

lebel a écrit:Les officiers superieurs de cette armée d' Afrique , à l'exception d'un noyau infime ( Mast , Barril , Jousse , Monsabert , Bethouard .....) etaient tous acquis à Vichy , s'opposèrent violemment aux Alliés qui leur apportaient pourtant les instruments de cette revanche , dont , parait il , ils revaient !
Ils furent bien obligés de baisser pavillon devant une force superieure , ils retournèrent leur veste , prirent opportunement le train allié en marche , et retrouvèrent pratiquement tous un commandement !


Ouf ! Trois fois ouf !
Mon père, à Safi, n'était qu'"officier subalterne" (lieutenant), et non pas "officier supérieur" ! Ainsi n'a-t-il pas à subir (paix à son âme!) votre courroux... :) :) :)

Blague à part, je connais toutes les infos que vous me donnez ! Quand j'en parle, je suis simplement un peu moins virulent que vous.
Si vous voulez bien revenir à ma question, c'est celle de savoir ce que faisaient les militaires stationnés en Algérie pendant 18 mois (novembre 1942 - juin 1944) en attendant d'embarquer pour la Provence.
Derrière cette question, il y en a une autre qui va un peu dans votre sens: à savoir, comment, au plan psychologique, faire évoluer des soldats plutôt "vichystes" à l'origine, d'une attitude antiaméricaine vers une attitude résolument antiallemande.
Cordialement


 

Voir le Blog de carnoy456 : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de brehon  Nouveau message 03 Fév 2012, 18:00

Bonjour,
carnoy456 a écrit:savoir ce que faisaient les militaires stationnés en Algérie pendant 18 mois (novembre 1942 - juin 1944) en attendant d'embarquer pour la Provence.
Il y en a pas mal qui ont fait un détour par la Tunisie et l'Italie.
Et il n'y en avaient pas beaucoup qui étaient anti-américains et pro-allemands.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8396
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de lebel  Nouveau message 03 Fév 2012, 23:43

brehon a écrit:Bonjour,
carnoy456 a écrit:savoir ce que faisaient les militaires stationnés en Algérie pendant 18 mois (novembre 1942 - juin 1944) en attendant d'embarquer pour la Provence.
Il y en a pas mal qui ont fait un détour par la Tunisie et l'Italie.
Et il n'y en avaient pas beaucoup qui étaient anti-américains et pro-allemands.

Les soldats sont ce qu'ils sont .......ils suivent , d'autant qu'ils avaient tout à gagner du coté allié :)


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de mark135  Nouveau message 04 Fév 2012, 00:29

Il y a certainement eu surtout dans la marine une attitude anti-anglaise suite aux évènements de Mers el-Kébir et de Dakar, mais je ne pense pas
qu'il y ait eu l'équivalent contre les américains, d'autant que les USA fournissait du ravitaillement à l'Algérie et que sous Weygand on préparait discrètement une armée nouvelle avec les moyens du bord. D'ailleurs si Weygand était resté en Algérie en Nov.42 je ne suis pas certain qu'il
y aurait eu les 3 jours de combats.

cdlt* ;)


 

Voir le Blog de mark135 : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 04 Fév 2012, 01:52

Bonsoir à tous,

Nous avons déjà parlé de l'attitude des militaires français face au débarquement d'AFN (voir HM73) donc pour répondre précisément à ta question les régiments qui constituent l'armée d'Afrique vont participer en partie à la Campagne de Tunisie dans un premier temps. Dans l'attente des renforts américains et britanniques c'est en effet l'armée d'Afrique qui est chargée de prendre position sur les dorsales tunisiennes et de devancer les italo-allemands pour prendre ces positions. Durement accrochés, il participeront même à l'assaut final à leur proportion.

Une fois la campagne de Tunisie terminée, voir même avant pour certaines unités, les futures divisions devant constituer la nouvelle armée vont installer leur cantonnement dans différentes régions d'AFN. Il attendent puis reçoivent leurs nouveaux armements et dotations, s'entrainent, se renforcent et se reconstituent sur un modèle régimentaire américain. Les premiers à être rééquipés sont les unités qui doivent prendre place dans le Corps Expéditionnaire Français en Italie (je parle des divisions d'infanterie). Pour les autres unités, comme les blindées, elles attendent aussi leur équipement et ensuite s'entrainent, tout ça dure le reste de l'année 1943 et le début de 1944.

Le 31 juillet 1943 a lieu la fusion des Forces françaises libres (FFL) avec l'armée d'Afrique. Cependant le décret du 22 octobre 1943 autorise les ex-FFL à continuer à porter leur insigne ce qui induira toujours la disctinction. Néanmoins le brassage a lieu, les hommes auront du mal à se mélanger, et des hommes de l'armée d'Afrique déserteront pour rejoindre d'anciennes unités d'appartenance FFL comme la 1ère DFL et la 2e DB. Le brassage/réconciliation, on utilise le terme amalgame en général, se fera aussi de manière officielle comme par exemple la 2e DB qui, trop faible organiquement, sera renforcée par le 12e RCA et le RBFM d'origines vichystes, le tout faisant comme toutes les autres unités dans l'attente de l'action : de l'entrainement.

Ensuite seulement les unités qui n'avaient pas déjà été déployés sur la péninsule italienne furent employées dans la libération de la Corse, dans les opérations sur l'île d'Elbe, dans l'opération Overlord ou encore Anvil-Dragoon.

Amicalement ;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3208
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Armée française au Maroc et en Algérie (1942 - 1944)

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Poisoux  Nouveau message 04 Fév 2012, 02:03

Pendant ces 18 mois, certaines unités partirent pour combattre en Italie avec le CEF après la rédition des troupes allemandes et italiennes replié en Tunisie comme l'a dit Yvonnick. D'autres furent reformés ou renforcés puis équipés à l'Américaine comme la Brigade Légère Mécanisée du Colonel Touzet qui deviendra la 1ère Division Blindée ou le 1er régiment de chasseurs parachutistes.
Cordialement
Gaël

Ils avaient entendu l'appel
Crié "kentoc'h mervel"
Peint "frankiz" sur leur ciré

Tri Yann, Sein 1940

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2171
Inscription: 23 Sep 2010, 18:25
Région: Rhones-Alpes (Ain)
Pays: France

Voir le Blog de Poisoux : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de carnoy456  Nouveau message 04 Fév 2012, 09:56

A l'attention de Bréhon

brehon a écrit:il n'y en avaient pas beaucoup qui étaient anti-américains et pro-allemands.


Que je sache, je n'ai pas utilisé le terme de "pro-allemand" !


 

Voir le Blog de carnoy456 : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  OPÉRATION COBRA 1944 
il y a 5 minutes
par: Didier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a 42 minutes
par: Didier 
    dans:  Où sont conservés les journaux de marche des régiments d'artillerie ? 
Aujourd’hui, 06:31
par: JARDIN DAVID 
    dans:  La pêche maritime pendant l'occupation. 
Hier, 23:30
par: Richelieu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 23:21
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 23:08
par: Richelieu 
    dans:  A l'Est, du tout nouveau ! 
Hier, 19:23
par: pierma 
    dans:  le poème de Verlaine 
Hier, 19:16
par: pierma 
    dans:  DU 1er Novembre 2019 au 31 décembre 2019]:Les populations civiles sur les routes de l’exode en 1940 
Hier, 14:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
Hier, 11:46
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll