Connexion  •  M’enregistrer

Le front africain peut-il être considéré comme secondaire ?

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de 13emeDBLE  Nouveau message 19 Sep 2011, 14:46

ET bien si la Méditerranée n'est qu'un théâtre "secondaire", ces forces auraient dù rester en Angleterre pour parer un éventuel débarquement ou au contraire préparer l'ouverture d'un second front.

C'est tout le débat : les historiens ont tendance à reprendre cette affirmation du caractère accessoire du théâtre méditerranéen dans la seconde guerre mondiale, suivant en cela une vision "Hitléro-stalinienne" du conflit.

Or, cette vision (partagée par les USA et par l'OKH rappelons-le) est-elle justifiée ?

Le théâtre méditerranéen n'a-t-il pas été décisif ?

Alex répond par l'affirmative à partir de fin 1942.

Moi, je pose la question et suis heureux de vous lire là-dessus. :cheers:

CM
La Stratégie ? c'est dix contre un et par d'ailleurs, le reste n'est que poésie...
Général Etienne

Major
Major

 
Messages: 223
Inscription: 10 Sep 2005, 23:26
Localisation: marseille

Voir le Blog de 13emeDBLE : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 19 Sep 2011, 15:40

Je rejoins votre avis sur la Grande-Bretagne et l'intérêt de mettre des troupes en Egypte qui ont pu menacer les Italiens et forcer ainsi Hitler à intervenir.
On peut aussi ajouter que l'AFN-AOF Vichyste aurait très bien pu continuer d'exister dans sa neutralité jusque 1944 si les Américains n'y avaient pas pris pied. De là à ce que Vichy ait en 1942-43 rejoins l'Axe acculé à la ligne Mareth il n'y à qu'un pas pour Pétain, avec ou sans menaces de la part des Allemands...
Par voie de conséquence cela n'aurait pas permis l'invasion de la Sicile et de l'Italie et le revirement d'alliance de ce pays (avec pour conséquence pour les Allemands de devoir assurer un front entier supplémentaire).
Donc pour moi, même si c'est par voie de conséquence, le front Africain a eut une place déterminante dans la conduite de la guerre.
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3213
Inscription: 20 Fév 2008, 23:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 19 Sep 2011, 18:34

Moi, j'aime bien l'idée de débat, et j'aime pas les diktat, surtout ceux du capitalisme exploiteur apatride exilé par exemple en Thaïlande.

Donc, Afrique front secondaire ?

a mon avis :

Pour l'Allemagne très certainement (au moins en 1941 et jusqu'à El-Alamein)
Pour Hitler, la partie se jour à l'est, même avant juin 41.
En Afrique, il s'agit d'abord de dépanner le copain Mussolini.
Après El-Alamein et après Torch, il semble que les allemands fassent un effort démesuré au vu des résultats à attendre. Pourquoi ?
Volonté de protéger l'Italie ou le sud de l'Europe (prochaine étape logique après l'éviction de l'axe d'Afrique) ou tout au moins de différer un assaut ?
Amour propre, aveuglement et obstination de Hitler qui n'a pas fait le nécessaire pour emporter la partie quand c'était possible et qui rêve de repartir vers Alexandrie ?
résultat, la capitulation tunisienne.

Pour l'Angleterre, depuis le début, l'Afrique et un endroit stratégique; Canal de Suez, communication avec les Indes, ravitaillement et image de marque.
Pas question de se faire sortir par les italiens (aidé peut-être par les français, en juillet 40, ça aurait pu).
Donc renforcement du front d'Afrique
L'obstination de Churchill d'intervenir en Grèce ne permet pas d'évincer l'axe d'Afrique dès 1941 après, le coche est loupé. L'Angeleterre s'engage alors à fond (autant qu'elle le peut) pour garder ouverte ses lignes de communications.
Churchill pense longtemps (et peut être l'a t'il toujours pensé) que la décision pourra se faire au sud de l'Europe. dans cette logique, la possession de l'Afrique du nord est primordiale.

Pour l'Italie, c'est un front important, pour ne pas dire le front.

Pour les américains, ce n'est qu'un front destiné à dérouiller les Gi's et à apaiser Staline en attendant que les anglais adherent à l'idée d'uen opération grand style en France.

En résumé :
front secondaire pour les allemands et les américains
front principal pour les anglais et les italiens

En absolu ?
Je pense que la campagne d'Afrique n'a pas eu un rôle absolument primordial dans le déroulement de la guerre, bien que les allemands, au final, y aient subi des pertes importantes, mais pas significatives en rapport au fronts russe puis ouest européen.
Par contre, elle a eu des conséquences importantes sur les points suivants :
- le niveau d'engagement de la France (via l'armée de Vichy) et sa participation à la victoire finale
- l'usure de la combativité du peuple italien et la préparation du renversement des alliances de 1943
- la décolonisation qui suivra la guerre


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de fozzy  Nouveau message 19 Sep 2011, 18:41

Front principal pour le Général de Gaulle et les français libres.


 

Voir le Blog de fozzy : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 19 Sep 2011, 22:34

Front "je ne sais pas trop", mais en tout cas je ne partage pas ceci :
Snakealx a écrit:Pas question de se faire sortir par les italiens (aidé peut-être par les français, en juillet 40, ça aurait pu).
et
Vincent Dupont a écrit:De là à ce que Vichy ait en 1942-43 rejoins l'Axe acculé à la ligne Mareth il n'y à qu'un pas pour Pétain, avec ou sans menaces de la part des Allemands...
C'est quoi vos sources ???
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8142
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 19 Sep 2011, 23:28

JARDIN DAVID a écrit:
Vincent Dupont a écrit:De là à ce que Vichy ait en 1942-43 rejoins l'Axe acculé à la ligne Mareth il n'y à qu'un pas pour Pétain, avec ou sans menaces de la part des Allemands...
C'est quoi vos sources ???

C'est de l'uchronie JD !!! :mrgreen: (même si j'ai horreur de ça c'est un peu nécessaire pour bien évaluer si oui ou non ce front était important) donc autant dire de l'improbable... Je voulais juste dire que si il n'y avait pas eu le débarquement en AFN en novembre 1942 et que le DAK aurait continué sa retraite en Tripolitaine, Hitler n'aurait sans doute pas accepté de voir des unités allemandes détruites sous les yeux des français gardant la frontière tunisienne et aurait sans doute fait pression sur Vichy pour un concours plus grand de l'AFN. Reste à voir si l'armée d'Afrique aurait suivi, perso je pense que non...
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3213
Inscription: 20 Fév 2008, 23:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 20 Sep 2011, 08:18

Ah, ok, uchronisons alors !
Cas d'école intéressant. Mais, sachant qu'il est déjà compliqué de retrouver nos petits pour les faits établis, les interprétations de ce genre sont trop aléatoires pour moi. Je passe mon tour, sans oublier, pour notre ami le serpent, que l'anti-germanisme était tout de même une marque de fabrique de l'Armée d'Afrique.
Ce front reste à mes yeux relativement secondaire (mais si bien expliqué dans le mag !) . Son grand mérite fut d'arriver à sortir l'Italie de l'Axe. Mais à part ça ???
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8142
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de 13emeDBLE  Nouveau message 20 Sep 2011, 18:44

Deux faits historiques à rappeler dans ta réflexion :

1) l'armée d'Afrique a aidé de manière substantielle et à un moment clé Rommel (fin 1941, période délicate pour les italo-allemands avec la retraite à la suite de la défaite de Sidi Rezegh), par des livraisons importanets de munitions, de vivres (produits frais), et quelques armes lourdes (canons de 155 C Schneider modèle 1917, automitrailleuses coloniales Laffly).... C'est Weygand qui a ordonné ces livraison, applications des accords de Paris ;

2) en novembre 1942, l'Armée d'Afrique résiste sans états d'âme face aux anglo-américain mais ne tire pas un coup de feu contre les italo-allemands.

Il est sûr qu'après-coup, de nombreux soldats se sont découverts une "germanophobie exemplaire" (à commencer par Weygand qui minimisera au maximum dans ses mémoires cette aide effective sous son commandement qui se poursuivra après), mais à l'époque, disons qu'à la lumière des faits et des actes historiques avérés, l'uchronie d'un soutien actif vichyssois en Afrique à l'Axe n'est pas nécessairement un "délire" intellectuel dénué de fondement et/ou légitimité.

Désolé de rappeler ces faits peu glorieux pour nos armées, et dont les traces ont mystérieusement disparues des archives (mais pas des archives allemandes et italiennes).

Pour revenir au sujet du débat, je précise ma question : le caractère décisif du théâtre méditerranée des opérations ne découle-t-il pas justement d'une appréciation erronée de ce secteur par Berlin ?

J'ajoute quand même qu'outre la question de l'Italie, le secteur méditerranéen est celui qui voit les premiers échecs allemands sérieux (avril 41 devant Tobrouk, avec la mort du premier général de la Wehrmacht), c'est aussi celui où les officiers allemands clairvoyants (ou maniaco-dépressifs) envisagent pour la première fois la défaite (en août 42, à cette date à l'Est c'est une nouvelle époque de victoires). C'est aussi celui des premières victoires britanniques et US, et des l'aguérrissements des matériels et des tactiques.

Je n'ose imaginer un débarquement de normandie avec le matériel utilisé en Tunisie : les antichars montés sur Half-tracks, les tactiques des Combat Command blindés US désuètes, LLoyd Fredendall commandant dans le bocage....

Alors, le secteur méditerranéen, secondaire ou décisif ?

CM
La Stratégie ? c'est dix contre un et par d'ailleurs, le reste n'est que poésie...
Général Etienne

Major
Major

 
Messages: 223
Inscription: 10 Sep 2005, 23:26
Localisation: marseille

Voir le Blog de 13emeDBLE : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Benoit Rondeau  Nouveau message 20 Sep 2011, 18:59

La Méditerranée n'est pas un front secondaire pour de nombreuses raisons.

S'il fallait n'en retenir qu'une, je dirai qu'il a été essentiel pour la victoire en Europe:
-les Britanniques et les américains peuvent y tester doctrines et tactiques (cf les nombreux déboires des alliés)
-ils y testent aussi leur matériel
-et leurs officiers
-on y apprend la complexité d'un débarquement amphibie (Torch, Husky, Avalanche) et d'une opération aéroportée

La guerre en Afrique a été une école de guerre inespérée pour les forces alliées qui, de surcroît, éliminent des forces subtancielles de leurs ennemis.

Imagine t-on un débarquement en Normandie ou dans le Nord de la France en 1942 selon les souhaits de Marshall ? Avec quels chefs? Anderson, Fredendall et Cunningham? Avec des Grant, des Lee et des Valentine aux côtés des Sherman? Avec un manque de réserves, de munitions, aucun entrainement amphibie et une Luftwaffe encore puissante...

Les pertes de l'Axe en Afrique sont loins d'être négligeable, aussi bien sur terre, que sur mer etdans les airs. De toute façon, l'importance d'un front ne se limite pas à une question arithmétique : cf par exemple la bataille cruciale de l'Atlantique qui ne concerne que 40 000 sous-mariniers. Si les alliés la perdent...


Par ailleurs, il faut mesurer les conséquences d'un échec allié en Afrique, c'est à dire saisir les conséquences politiques et stratégiques d'une conquête de l'Egypte et du Moyen Orient par le Reich. Elles sont simplement catastrophiques, bien que, sur le long terpme, il difficile de voir le Reich l'emporter.

Pour moi, négliger le front méditerranéen est faire montre d'une vision hitlérienne, et donc faussée, de la guerre.
Cela n'enlève bien sûr aucunement l'aspect crucial de la guerre à l'Est.


 

Voir le Blog de Benoit Rondeau : cliquez ici


Re: L'Histomag'44 no. 73 est en ligne

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de 13emeDBLE  Nouveau message 20 Sep 2011, 19:25

Bravo Benoît (j'ai complété mon message dans le même sens en même temps).

C'est en effet un début de réflexion.

Sortons d'une vision stalino-roosevelto-hitlérienne de la méditerranée et l'on découvrira qu'il s'y passe beaucoup de choses entre 1939 et 1943...

D'ailleurs, l'expression même de "second front" constitue une négation de l'existence du front Sud.

Et cela réhabilitera l'effort de guerre britannique, souvent dévalorisé injustement.

Mais le débat continue....
::hola!::
CM
La Stratégie ? c'est dix contre un et par d'ailleurs, le reste n'est que poésie...
Général Etienne

Major
Major

 
Messages: 223
Inscription: 10 Sep 2005, 23:26
Localisation: marseille

Voir le Blog de 13emeDBLE : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Treblinka 1942-1943 
Aujourd’hui, 00:17
par: thucydide 
    dans:  OPÉRATION COBRA 1944 
Aujourd’hui, 00:15
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 23:27
par: Marc_91 
    dans:  le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris 
Hier, 23:14
par: Richelieu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 23:12
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 23:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  80° Anniversaire Août 1939 : Le pacte Germano-Soviétique 23/08/1939 
Hier, 22:42
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Listes des Pilotes Belges actifs en Angleterre dès 1940 
Hier, 20:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L’empereur Hirohito a été empêché d’exprimer ses remords pour la guerre. 
Hier, 19:32
par: Signal Corps 
    dans:  Ecrire l'histoire dans le respect des acteurs. 
Hier, 19:01
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll