Page 1 sur 1

Torch et la Tunisie

Nouveau messagePosté: 27 Aoû 2008, 09:51
de lebel
Le 8 novembre 42 , les Alliés debarquent en Afrique du Nord , c'est l'operation Torch
Si à Alger , l'operation se deroule favorablement: un accord de cessez le feu est signé entre Juin- Darlan et les americains , par contre des combats opposent à Oran et au Maroc , americains et armée de Vichy ...........aprés 3 jours d'ordres et de contre ordres , le cessez le feu intervient le 11

Par manque de moyens ou erreur strategique , les Alliés ne poussent pas leur avantage jusqu'en Tunisie.......les devançant , par air et mer , les germano italiens s'implantent à Tunis dés le 9 novembre

Les autorités vichystes avec Esteva , Derrien laissent faire , n'opposent aucune résistance et interdisent toute action au General Barré
Aprés ordres et contre ordres et malgré l'appel de Juin , le 12 novembre ,
Barré se retire en laissant le champ libre aux forces de l'Axe qui poursuit l'envoi de renforts

Barré disposait d'environ 12000 hommes , au moins aussi équipés et armés que l'armée de Vichy en Algerie et au Maroc ........qui tint tête aux alliés pendant 3 jours !

Negligence coupable ou complicité , pas d'action retardatrice , même pas un baroud d'honneur

Une question ; existait il en Tunisie des reseaux de resistance comme ceux d' Algerie et du Maroc ?
Dans la preparation de Torch , pourquoi les Alliés ont ils negligé l'importance strategique de la Tunisie , avec pour resultat 6 mois d'une campagne couteuse en hommes et materiel

Nouveau messagePosté: 27 Aoû 2008, 19:41
de Pierre.S
Bonjour,
Je ne suis pas un spécialiste de l'opération TORCH, mais je m'y interesse à travers l'histoire de mon pére, marin du Primauguet lors du débarquement américain en AFN.
Tout d'abord vous parlez d'ordres et de contr'ordres: pouvez vous précisez car, il me semble, pour Casa au moins, qu'il y a eu un ordre pour les militaires français: Resistez! et un autre pour les américains : Détruisez!...La confusion apparait plutôt à la fin de l'engagement les 10/11.11.42.
L'opération reposait sur l'effet de surprise (c'est à la limite du compréhensible que les convois n'est pas été repérés ) et était organisée avec des moyens ,certes importants, mais à la limite des capacités du moment pour les américains (gros moyens engagés dans le Pacifique) et les britanniques. Une opération sur la Tunisie semble ,logiquement, necessité 1/3 de moyens et un jour de mer en plus (alors que les Britanniques seraient déjà en Algérie) pour attaquer une position plus facile à défendre que le Maroc ou l'Algérie par les troupes en place. De plus les forces de L'Axe sont proches et n'auraient peut-être pas permis aux Alliés de consolider leurs positions.
L'incertitude quant à la réaction des Francais est sans doute un autre frein mais je ne m'engage pas trop là-dessus. Je lis sur Wikipédia que des opérations de commandos et de troupes aéroportés étaient planifiées mais qu'elles ont été contrariées par les hésitations des autorités françaises à rejoindre le camp des alliés.
Les alliés n'ont pas négligés que l'importance stratégique de la Tunisie ils ont aussi complètement occulté la possibilité de limiter les dégats en refusant l'aide des Français prêt à les soutenir. Votre avis sur ce point m'interesse au plus haut point.
Ceci est l'analyse d'un néophyte et j'accepte toutes les critiques.
Cordialement

Nouveau messagePosté: 27 Aoû 2008, 21:55
de lebel
L'Operation Torch est parfaitement detaillé sur plusieurs sites français et anglophones et Wikipedia
Un cessez le feu local s'etablit à Alger suite aux accords Clark , Murphy et les français Darlan et Juin le 8 au soir ; ordres et contrordres se succedent pendant 3 jours occasionant de furieux combats à Oran et au Maroc
Nogués et l'amiral Michelier , fidèles à Vichy entendent resister aux alliés , au prix de lourdes pertes , en hommes et materiel , et ne capituleront que le 11 novembre

Le croiseur Primauguet, plus grosse unité de l'escadre (en juin 1940, il a apporté au Maroc une partie des réserves d'or de la Banque de France), engagé par les cuirassés et les avions américains, est en feu. En début d'après-midi, il vient s'échouer contre la digue du port, 110 marins meurent à son bord.

à votre service et à vous lire pour d'autres infos