Connexion  •  M’enregistrer

Bataille de Crète - Du coté Néo Zélandais.

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Bataille de Crète - Du coté Néo Zélandais.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Donald King  Nouveau message 09 Mai 2008, 21:07

Opération Merkur : Les Néo-Zélandais en action. (Jour 1-3 seulement pour le moment)

Apres un bref passage en Afrique du Nord et une participation active a la défense de la Grèce, la 2nd New Zealand Expeditionary Force évacue cette dernière pour se positionner sur l’ile de Crète, accompagné de 15 000 autres soldats du Commonwealth qui vienne s’ajouter au 14 000 soldats britanniques déjà en place sur l’île.

I/ De la Nouvelle-Zelande a Crète
Deux jours seulement après l’invasion de la Pologne, le Gouvernement Néo-Zélandais se jette dans la bataille en déclarant la guerre a l’Allemagne le 3 septembre 1939. Pour le peuple, il est tout naturel de porter assistance a la Grande-Bretagne. C’est dans cette optique que le gouvernement crée la 2nd New Zealand Expeditionary Force dont le commandement sera attribué Freyberg le 22 novembre 1939. La 1ere brigade sera envoyé en Egypte en janvier 1940, une autre devant venir la renforcer, mais les actions de l’Italie en Afrique du Nord l’en empêcheront et celle-ci n’arrivera qu’en mars 1941.Et finalement une troisième brigade arrivera en septembre 1940 toujours au même endroit, en Egypte. La division prendra part a quelques combat contre les Italiens, puis la division entiere sera envoyé, début mars 1941, avec d’autres troupes du Commonwealth, porter assistance a la Grèce.
Elle participera a la défense au nord du Mont Olympe, puis se retirera pour défendre la cote près de Lamia, la 6eme Brigade Néo-Zélandaise permettant aux deux autres de se retirer.
Forcé de reculer une nouvelle fois, l’évacuation, Opération Demon, commencera. Dès la 1ere nuit la 5eme brigade sera évacué, tandis que la 4eme ne sera évacué que dans les derniers jours avec la 6eme.

II/ Bataille de Crète

L’avant Bataille

Alors que la 6eme Brigade rejoint l’Egypte, la 4eme et 5ème Brigade se positionnent en Crète. Sur place la 10eme Brigade est crée a partir de deux Regiments de civils Crétois recrutés sur place, d’un Bataillon composé de spécialiste sans leurs équipements (cuisiniers, artillerie, cavalerie…) et du 20eme Bataillon Néo Zélandais. Aux forces Néo-Zélandaises viennent s’ajouter 7000 Australiens, 15000 hommes de Grande-Bretagne et 11000 Grecs.
Le 30 avril l’ensemble de ces forces prend l’appellation de CreForce et Freyberg perd provisoirement le commandement de la division Néo-Zélandaise pour en prendre celui des troupes sur l’ile de Crète.
Malheureusement, même si ce nombre est imposant la majorité de ces troupes proviennent de l’évacuation et ont perdu tout leurs armements lourds, au total les troupes du Commonwealth ne disposent que de 85 pièce d’artillerie, un grand nombre étant Italiens. Malgré cela, le Général Freyberg met en place un dispositif de Défense basé sur le Nord de l’Ile et autour des aérodromes, notamment celui de Malerme qui jouera un rolé clé dans la bataille, défendu par les 21st, 22nd, et 23rd Bataillons Neo Zelandais de la 5th brigade. La 10th Brigade, très mal armé , occupé quant a elle le secteur de Canea-Galatas jugé calme, accompagné de quelques éléments de la 4th Brigade. Les Forces Néo-Zélandaises occupent donc Maleme et ses alentours.

Jour 1(20 Mai 1941)

Secteur de Malerme : L’attaque commença a 6h avec un bombardement intensif de la Luftwaffe. Aussitôt le bombardement fini, les premiers planeurs Allemands se dessinèrent dans le ciel sur les coups de 8h. L’objectif prioritaire de l’aérodrome de Malerme fut assigné au IIIème Bataillon de Fallschirmjagers à qui s’opposaient la 5th Brigade. Durant les premières heures de l’opération, les Allemands subirent de graves pertes, mais peu à peu ils commencèrent a prendre pied et purent établir des positions a l’ouest de Maleme. La position devenant intenable pour le 22sd Battalion du Lieutenant-colonel Andrew, il demanda des renforts a la 23rd Battalion mais devant une réponse négative, se retirera de Malerme laissant derrière la Companie C et D qui n’avaient aucun contact avec son QG. Ce fut la l’une des plus graves erreur de la Bataille de Crète. Quant à l’est de l’aérodrome, occupé par le 23rd Battalion, et le sud occupé par le 21st Battalion, ils tinrent bon, subissant quand même des attaques régulières de la Luftwaffe. Les autres unités du secteurs, notamment le 28th Battalion Maoris passèrent leurs journées à patrouiller.
Dans la zone attribué a la 4th et 10th Brigades de nombreux combats eurent lieu, notamment à Pink Hill ou la 1st NZ Composite Battalion repoussa une attaque allemande mais du charger a la baïonnette le secteur voisin ou les Grecs avaient fui, pour combler la brèche. Ils parvinrent à établir une ligne de défense. Néamoins, subissant de fréquent tir de mortiers de la Prison en contrebas, zone qui fut perdu des les 1eres de l’après midi, ils durent se replier à Wheat Hill. Le soir même, différentes compagnies du 18th et 19th Battalion contre-attaquèrent la Prison mais sans succès.
Image

Jour 2 : La bataille pour l’aérodrome de Maleme continue

Dans la nuit, les différents commandant de Bataillon se réunirent, et décidèrent de tenir leurs positions avant de tenter une autre contre-attaque. Durant cette période aucun accrochage sérieux n’eut lieu et les seuls combats consistaient en quelques tirs de mortiers ou de canons.
En mer, le convoi allemand transportant de nombreuses troupes pour un débarquement fut sérieusement pris a partie par la Royal Navy, qui força le 1er et le 2eme convoie, qui venait de partir, à faire demi-tour.
Dans l’après midi, Freyberg décida qu’une contre-attaque était nécessaire sur l’aérodrome de Maleme, le 20th et 28th Battalion devaient attaquer une fois la nuit venue ce qui explique que le 5th Battalion ne fasse aucun mouvement dans la journée a part des patrouilles.
Dans le secteur de la 10th Brigade, assisté par une partie de la 4th Brigad , le No man’s land de Pink Hill ne trouva pas preneur mais c’est sur la Colline voisine de Cemetery hill qu’eut lieu les combats. En effet les Néo-Zélandais du 19th Battalion subissant des attaques venant de la position allemande, l’attaquèrent aux alentours de midi avec la companie D et l’appuie de quelques chars. Ce fut un succès mais il l’abandonnèrent peu après puisque, comme Pink Hill, Cemetery Hill était trop exposé au tir de mortier et des bombardement de la Luftwaffe. Au cours de la journée le 3eme régiment de Fallschirmjagers vint renforcer les positions allemandes.

Image
Secteur de Pink Hill
Image venant de http://www.battleofpinkhill.org.nz/more.php

Jour 3 : Le tournant

Peu avant minuit, le 28th Battalion de la 5th Brigade se mit en place pour l’offensive, mais le 20th Battalion n’était toujours pas arrivé. Il s’averra en faite que le Brigadier Puttick avait ordonner a ce Battalion de ne pas bouger tant qu’il n’avait pas reçu le remplacement Australiens venant de Georgeoupolis. La raison de cette décision résidée dans le fait que Puttick avait était informe que le débarquement allemand aurait lieu dans la nuit de l’attaque. Le problème ne venait pas de l’heure de départ des Australiens de Georgeoupolis mais du fait qu’en route il avait subi un lourd bombardement ce qui pour effet de séparer le Batalion. C’est ainsi que la Companie A et B se mit en tête suivie plus loin des trois autres. De plus d’autres problèmes surgirent tel que la méconnaissance de certains mot de passe ou encore une prise de directions erronés. En conséquence, la Companie A et B ne rejoignirent le 20th Batalion qu’à une heure du matin ! Ils se mirent donc en route malgré l’unité Australienne incomplète et n’arrivèrent a leurs positions de départ qu’a 3h15 mais, avec seulement deux companies, la C et la D, les autres étant non localisé ! Brigadier Hargest suggéra a Puttick de reporter l’attaque, mais cette dernière devait absolument être lancé avant l’aube. De plus même si les deux hommes tombèrent d’accord sur le fait qu’il était trop peu nombreux pour l’assaut il fallait le faire car si l’aérodrome de Maleme n’était pas repris, les allemands pouvait renforcer le secteur a leurs guises.
C’est donc 3h30 du matin que l’attaque de l’aérodrome de Maleme est entreprise.
Lors de son avancée le 20th battalion forte de seulement 2 companies rencontrent de nombreux nids de résistance équipés de mitrailleuses et, n’ayant pas le temps de planifier une attaque, chargèrent les positions adverses. Au fur et à mesure qu’il s’approche de Pirgos (village près de l’aérodrome) la résistance allemande s’intensifie. Le 28th Battalion a lui une résistance moins marquée, mais de la même façon que pour le 20th la résistance devient de plus en plus farouche. Le jour s’approchant, les 3 chars accompagnant l’attaque doivent rebrousser chemin, ayant été sérieusement pris a parti. Pendant ce temps la, les autres companies ont rattrapé leurs retard et ont rejoint le reste du Battalion qui sont aux abord de l’aérodrome. Les allemands opposent une farouche résistance et bloque les deux Battalions.
Pendant ce temps, le 21st Battalion parvient jusque Xamoudhokhori mais alerté du piétinement de l’attaque suspend sa progression. En début d’après midi, après avoir subi de nombreuses attaquent, ils se replient jusque Vineyard Ridge, lieu de départ. Dans l’après midi le Lt-Col Dittmer (28 Batailion) s’entretint avec les commandant du 22sd et du 23rd Battalion et s’aperçut alors que peu d’actions pouvaient réellement être entreprise et que le mieux était de rester sur les positions acquises. La contre-attaque était un échec. L’artillerie avaient fait de son mieux mais le manque de communication avec les battalions a l’avant et surtout la très faible quantité de munitions l’handicapèrent beaucoup.
Puttick fut mis au courant en cours d’après midi de l’échec de la contre-attaque. Et pour ajouter plus de désarroi a la situation, les Allemands ont réussi a établir une position a Ay Marina qui se situe entre Canea et Maleme, ce qui peut potentiellement couper la route.

Dans le secteur de Pink Hill ce fut un après-midi mouvementé après une matinée calme.
En effet, certains Allemands prirent positions sur la colline, et ayant peur d’une attaque des renforts furent appelés pour soutenir le Composite Battalion. Ils s’étaient mis en position d’attaque lorsque, soudain un bruit de grondement attira leurs attentions. Dans une foret au Nord-Est, courant, une horde d’une centaine de civils Grecs armée comme il le pouvait, emmener par un simple soldat, Forrester criant, bondissant comme des Peaux-rouges leurs fonçait dessus. C’en était trop pour les Allemands qui s’enfuirent sans hésitation.

Au QG de la CreForce, Freyberg compris que l’attaque avait échoué et donna en milieu d’après midi les ordres pour une nouvelle contre-attaque. Mais quant Puttick revint du QG de la Creforce sur le théâtre des opérations la situation avait changé. Les allemands menaçaient de couper la route entre le 4th et le 5th Brigades ce qui signifiaient un encerclement possible de la 5th Brigade. Aussitôt il téléphona à Freyberg pour lui demander de retirer la Brigade du front. Il apparaissait claire a Freyberg que cela signifiait la perte irrécupérable de Maleme mais il n’y avait pas d’autre choix. La décision fut donc prise de repositionner la 5th Brigade sur la route côtière aux alentours de Platanias.
L’avantage de ce plan était que la Ligne de front s’en retrouvé raccourci et que les communications étaient plus sur. Néanmoins, au soir du 22 mai, les Allemands ont constitué une réelle Ligne de Front et peuvent acheminer autant de renforts qu’ils le souhaitent grâce a l’aérodrome de Maleme.

Désole pour le manque carte mais niveau infographie je suis débutant et j'ai donc fait avec ce que j'ai trouvé. Je m'excuse aussi pour les fautes d'orthographes.

Source: Battleofpinkhill.com
Wikipédia.com
Nz-history.com
digger-history.com
Panorama de la Guerre

edit: A ceux qui auront le courage de lire, si vous pouviez emmetre un avis le plus critique possible sur la qualité de cet écrit. Merci
Dernière édition par Donald King le 10 Mai 2008, 00:35, édité 1 fois.

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Inscription: 31 Mar 2007, 22:05
Localisation: Le plessis-Robinson(Région Parisienne)
Région: Ile de France
Pays: L'hexagone

Voir le Blog de Donald King : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Robin l'Amiral  Nouveau message 09 Mai 2008, 21:56

Bonjour,
Ne t'excuse pas trop, c'est très bien de faire l'effort de nous donner un descritif valable de cette bataille.
Cette conquête eut une incidence importante sur la suite de l'arme parachutiste allemande, à discuter.

MODO: je mettrais la Crète en Méditerranée et pas en guerre de l'Est
Merci


 

Voir le Blog de Robin l'Amiral : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Mai 2008, 23:48

Robin l'Amiral a écrit,
MODO: je mettrais la Crète en Méditerranée et pas en guerre de l'Est


Bonne réaction Robin, seulement cette rubrique ( la Méditerrannée ) n'étant pas reprise, je l'ai déplacé le sujet dans la rubrique la Guerre en Afrique.
C'est plus approchant.
Cordialement
Prosper ;)
P.S. Hilarion pourrait éventuellement reprendre l'article pour le Centre de Documentation
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 72463
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 10 Mai 2008, 09:54

petite remarque sur la forme ne joues pas avec trop de variation de temps présent de l'indicatif, futur... Préfère le passé composé


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Croisement de parcours... 
Aujourd’hui, 00:08
par: Loïc 
    dans:  Quand l'Allemagne nazie organisait un faux Tour de France en 1942. 
Hier, 22:55
par: alfa1965 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Hier, 22:55
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Hier, 22:50
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 22:49
par: iffig 
    dans:  Crash à identifier à EPAGNE (80) ? 
Hier, 22:40
par: schmol80 
    dans:  Le Panther, selon l'interrogatoire d'un sous-off. allemand 
Hier, 22:06
par: thucydide 
    dans:  Fieseler Storch abattu mai 1940 
Hier, 21:46
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La propagande transforma le peuple allemand en nazis 
Hier, 21:17
par: thucydide 
    dans:  9ème Train auto ? 
Hier, 21:03
par: Belchasse 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll