Connexion  •  M’enregistrer

Les soldats italiens au combat: démotivation ou lacheté?

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Enrico Cernuschi  Nouveau message 16 Déc 2007, 10:43

It's almost perfect. The only detail lackinf is the info the Black shirt prisoniers seized at gaudalaiara were shot (fusille) by the Spanish Republicans soon after that episode. It was a bloody Civil War (Like the French one in 1944-1945 or the Italian one).

Greetings

EC


 

Voir le Blog de Enrico Cernuschi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 16 Déc 2007, 22:25

Enrico Cernuschi a écrit:It's almost perfect. The only detail lackinf is the info the Black shirt prisoniers seized at gaudalaiara were shot (fusille) by the Spanish Republicans soon after that episode. It was a bloody Civil War (Like the French one in 1944-1945 or the Italian one).

Greetings

EC


C'est presque parfait. Le seul détail qui manque est que les chemises noires faits prisonniers à Guadalajara ont été fusillés par les Républicains espagnols peu après les événements. Ce fut une guerre civile sanglante (Comme celle de France en 1944-45 ou celle d'Italie).
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5685
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de navigant  Nouveau message 16 Déc 2007, 23:22

Bonne traduction au sujet des jeunesses fascistes il doit y avoir peu de ressemblances avec les jeunesses hitlériennes, je n'ai pas lu que des jeunes facistes ont combattus les forces alliées pour défendre le fascisme ou le pouvoir de Mussolini, comme les HJ en allemagne.


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 17 Déc 2007, 00:37

Voici donc comment j'ai cru comprendre le second message d'Enrico:

Les chemises noires constituaient seulement une petite fraction des forces armées italiennes (Tout comme les SS qui n'était qu'une petite composante de l'armée allemande s'élevant à 10 % des forces en 1944-45, malgré l'ajout sur papier des unités d'origine russe, française et même indienne).

Les généraux d'armée italiens jouèrent un rôle décisif dans l'avènement du Fascisme (et sa chute en 1943) pourvoyant les Squadistris en armes, véhicules et personnel à partir de l'automne 1920 jusqu'en 1922 et supportant aussi le Parti Fasciste en lui fournissant 100 000 fusils en 1924 durant la crise qui suivit le meurtre de Matteotti. Se baser uniquement sur ces faits pour déterminer le rôle de la Regio Esercito entre 1922 et 1943 ne serait pas très pertinent puisque les relations entre l'Armée italienne et les chemises noires étaient plutôt tumultueuses.

Immédiatement après l'établissement de la République de Salò, une tentative de Ricci, le nouveau chef de la milice (GNR), afin de faire des chemises noires le seul service militaire en Italie a été repoussée par le maréchal Graziani, le membre le plus en vue du nouveau gouvernement républicain, qui avait imposé comme condition sine qua non une armée, et non une milice de parti, basée sur la conscription au lieu de l'enrôlement, pour en faire l'Armée du peuple au lieu de celle d'un simple parti. En réalité, l'appel aux armes d'octobre 1943 reçut par exemple dans le comté rouge d'Emilia un accueil favorable à 98 %, tel que relaté par Giorgio Bocca, célèbre journaliste et partisan, en 1973. Ce fut seulement à partir du Printemps 1944, quand la guerre semblait tirer à sa fin, que le pourcentage de désertions se mit à augmenter pour atteindre l'année suivante, en avril, 25 % du total des forces appelées en service*.

* En France, un fait similaire s'est produit à partir de février 1943 avec les gens requis pour le STO. Plusieurs d'entre eux devinrent partisans l'année suivante.


Don't hesitate, Enrico, to let me know again if I did not understand your text correctly.

Audie
Dernière édition par Audie Murphy le 18 Déc 2007, 23:47, édité 2 fois.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5685
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Enrico Cernuschi  Nouveau message 18 Déc 2007, 23:36

Hello Audie, it's perfect and over. The only detail it was not 100.000 cartouches, but rifles (fusils et mosquetons) in 1924.

Salut Navigant. I don't know about HJ activities on the field, except their auxiliaries activities (for example Flack adjutants) and the final first line clashes in 1945.
The Italian ONB (Opera Nazionale Balilla) and GIL (Gioventù Italiana del Littorio) could not serve under the colours as they were under 18.
Anyway during the Civil War after the 8 Sept. 1943 Armistice, there were some volunteer battalions of the Fiamme Bianche formed by under 18s coming mostly from the southern and center Italy counties no more under the RSI rule, which were used against the partisans. They had a sound reputation and had many losse, in particoular after the war.

Before the a.m. armistice some classes of GIL served, since 1940, as volunteer auxiliaries in the DICAT (the ack ack artillery) before to become 18 and to join the colours.
In the Italian East Africa there was, in 1941, a battalion of under 18 at Addis Ababa for town cecurity duties. One of them was Hugo Pratt, the famous artist "father" of Corto Maltese. It had only a night skirmish with Ethiopian partisans.

Some other single boys (even less than ten) were present in the Balck Shirts battalions in East Africa. Two of these pupils were recorded at Keren for their gallantry (they could not been awarded for a medal for legal reasons). Some other under 18 (a dozen) were used in uniform in Russia (not with the stars, anyway, being so young, but with the fasces of Militia) as their families had worked there in the Thirties in the many enterprises, like FIAT and RIV, building big factories there and were able to speak Russian.

Greetings

EC


 

Voir le Blog de Enrico Cernuschi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 18 Déc 2007, 23:49

I made the correction Enrico.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5685
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de navigant  Nouveau message 18 Déc 2007, 23:54

Merci Enrico Cernuschi, sur youtube j'ai vu une fiction sur l'exécution du Comte Ciano et une vraie éxécution d'un cadre fascite assis sur une chaise le dos tourné très impressionnante son crane explose sous les balles.
Ce type d'éxécution assis sur une chaise à mon avis pire que debout attaché à un poteau c'est une invention du régime de Mussolini ou pendant le première guerre mondiale cela se faisait déjà de cette façon ?


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Enrico Cernuschi  Nouveau message 19 Déc 2007, 19:27

Not at all. When Pierre Laval was shot, on 15 Oct. 1945, at Fresnes, he was offered a chair, but he refused it, even if he was very weak after his attempted suicide, stating that a former Premier of France dies standing up.

My compliments

EC


 

Voir le Blog de Enrico Cernuschi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de lebel  Nouveau message 19 Déc 2007, 22:48

Bonsoir
la fusillade devant un peloton d'execution n'a rien d'infamant ( contrairement à la corde ou au couperet )

la fusillade fascite n'etait elle reservée qu'aux traitres ?

ciao Enrico
la fucilazione "alla francesa" non é infamante
(al contrario del patibolo o la ghigliottina )

furono fucilati " le volte spalle " unicamente i tradittori ?


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 20 Déc 2007, 20:43

Je crois qu'ici, Enrico nous faisait part de l'indignation de mourir assis et non fusillé.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5685
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  ABREVIATIONS SUR FICHE MATRICULE 
il y a 4 minutes
par: YOLAINE 
    dans:  un coup de chapeau pour les forumeurs passionnés et incollables 
il y a 23 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Photo d'Iwo Jima: les Marines reconnaissent une seconde erreur. 
il y a 27 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 45 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Aujourd’hui, 14:27
par: Didier 
    dans:  Mein Kampf va être réédité en France en 2020 
Aujourd’hui, 14:18
par: H.Pekar 
    dans:  le Musée de la Moselle annexée s'agrandit. 
Aujourd’hui, 14:16
par: JARDIN DAVID 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Aujourd’hui, 14:11
par: coyote 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
Aujourd’hui, 14:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ah la Belgique ! 
Aujourd’hui, 13:45
par: François 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités


Scroll