Connexion  •  M’enregistrer

Affaire Lablache-Combier, alias Paul Lewis Claire

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Affaire Lablache-Combier, alias Paul Lewis Claire

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Rob1  Nouveau message 11 Sep 2021, 01:02

Pierre Lablache-Combier était un capitaine de corvette, passé à la Royal Navy après la bataille de France sous le pseudonyme de Paul Lewis Claire. Début 1941, il fut affecté à la section O (opérations aériennes et maritimes) du Secret Intelligence Service (SIS ou "MI6") et posté en Espagne pour participer aux opérations dans les eaux françaises.

En juillet 1941, le renseignement britannique apprit que Lablache-Combier avait contacté l'attaché naval de l'ambassade vichyste de Madrid, "divulgué de nombreux secrets des activités du service secret britannique en Espagne et ailleurs", et comptait regagner la France. L'ambassadeur britannique Sir Samuel Hoare câbla Londres en urgence en précisant : "je suis face au dilemme (1) le capturer ou le tuer et risquer de compromettre irrémédiablement la Mission [diplomatique] (2) le laisser aller en France avec les informations qui détruiront notre organisation de renseignement actuelle en Espagne et feront encore plus de dommages ailleurs." Il demandait des instructions d'urgence car Lablache-Combier devait passer reprendre son passeport le lendemain soir.

Le chef du SIS Stewart Menzies ordonna d'inciter Lablache-Combier à aller à Gibraltar en lui faisant croire qu'il pourrait y apprendre plus d'informations, et qu'une action serait menée sur place. Sans qu'on sache exactement pourquoi, l'opération ne se passa pas ainsi : le chef de station du SIS Leonard Hamilton Stokes, avec l'aide du captain Alan Hillgarth (attaché naval et représentant du SOE en Espagne), parvint à l'attirer à l'ambassade madrilène et à le mettre inconscient dans la nuit du 24 au 25 juillet. Drogué, il devait être transporté en voiture jusqu'à Gibraltar où il serait détenu. Mais le lendemain, un câble de Gibraltar rapportait : "Colis arrivé complètement détruit dû à sur attention pendant transit... on se débarrasse cette nuit des objets sauvés". Lablache-Combier s'était réveillé pendant le trajet et avait appelé à l'aide, et les agents britanniques l'avaient frappé à la tête avec un revolver, résultant par sa mort.

Étouffer l'affaire

L'homme était mort, mais l'affaire risquait de dégénérer politiquement. En effet, des diplomates allemands et français de Vichy se plaignirent aux autorités espagnoles, et le 12 août Radio France diffusa un compte-rendu selon lequel un Français avait été enlevé en Espagne par des agents britanniques. Deux jours plus tard le Daily Telegraph le dénonçait comme une invention de la propagande allemande, alors qu'en fait l'information était plutôt correcte.

Une fausse "version officielle" fut diffusée à la Croix rouge britannique par le commander Ian Fleming du renseignement de la marine (le futur inventeur de James Bond) en juillet 1942, selon laquelle "Claire" avait été à bord du SS Empire Hurst coulé par l'aviation allemande au large de Gibraltar le 11 août 1941 et était porté disparu présumé noyé.

Après la guerre, toujours pour protéger le SIS, il fut décidé de payer une pension à la veuve de Lablache-Combier. Celle-ci est décédée en 1968, et leur fille en 2012, sans avoir connu son sort véritable. Son gendre, Edouard Benois, l'a appris l'année suivante.

Sources :
- Keith Jeffery, MI6 : the History of the Secret Intelligence Service, 1909-1949
- Identity of double agent killed by MI6 in WWII revealed
- http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_lablachecombier_charles.htm

Selon l'auteur de l'histoire autorisée du SIS, ce service n'a été impliqué que dans deux homicides pendant les 40 premières années de son existence : un par accident (de toute évidence cette affaire-ci), l'autre étant un agent double exécuté par la résistance française avec la connivence, mais pas d'ordre spécifique, du SIS (quelques recherches web me donnent le nom de Arthur Bradley Davies alias Bla, tué par des membres du réseau Alliance).

Source : James Bond the MI6 killer was just artistic licence

Captain
Captain

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 189
Inscription: 12 Sep 2017, 16:50
Région: Île-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Rob1 : cliquez ici


Re: Affaire Lablache-Combier, alias Paul Lewis Claire

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Rob1  Nouveau message 12 Sep 2021, 13:02

Petit ajout : je viens de voir que l'auteur Nigel West avait déjà mentionné cette affaire dès 1983 (!) dans son livre MI6: British Secret Intelligence Service Operations, 1909-45.

Captain
Captain

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 189
Inscription: 12 Sep 2017, 16:50
Région: Île-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Rob1 : cliquez ici


Re: Affaire Lablache-Combier, alias Paul Lewis Claire

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Rob1  Nouveau message 09 Oct 2021, 20:15

Rob1 a écrit:Selon l'auteur de l'histoire autorisée du SIS, ce service n'a été impliqué que dans deux homicides pendant les 40 premières années de son existence : un par accident (de toute évidence cette affaire-ci), l'autre étant un agent double exécuté par la résistance française avec la connivence, mais pas d'ordre spécifique, du SIS (quelques recherches web me donnent le nom de Arthur Bradley Davies alias Bla, tué par des membres du réseau Alliance).

Source : James Bond the MI6 killer was just artistic licence


Edit bis : je viens de percuter qu'il y a un autre cas "tangent" mentionné dans le bouquin, mais oublié de cet article (maintenant indisponible) : en octobre 1935, le chef du service secret militaire roumain, le major Mihail Muruzov informe le chef de station du SIS, Montagu Chidson, qu'il a arrêté deux frères, Mikhail et Alexander Flemmer, qui travaillaient sur l'URSS à la fois pour Muruzov et l'agent HV/109 du SIS (qui était un ancien officier tsariste), parce qu'il avait découvert qu'ils travaillaient aussi pour l'OGPU soviétique. Un procès aurait été gênant, notamment parce qu'il risquait de dévoiler la collaboration entre les Roumains et le SIS, et Muruzov dit qu'il comptait exécuter les deux hommes après les avoir interrogés. L'histoire est ensuite elliptique : « Chidson se dit tout à fait d'accord (strongly agreed) avec la nécessité de garder le secret et accepta l'offre de Muruzov d'interroger lui-même les Flemmer dans le but d'établir à quel point l'organisation du SIS en Roumanie et ses filières de courriers en Union soviétique avaient pu être compromises. Après avoir interrogé les malheureux frères et 109, Muruzov conclut que ce dernier était innocent, mais que l'OGPU avait totalement pénétré aussi bien les réseaux anti-soviétiques roumains que ceux du SIS. »

Et plus rien n'est dit sur les deux frères... Tout ça pour rien, car Chidson a continué ses opérations tant qu'il n'avait pas de preuve formelle, ce qui était une erreur. Muruzov a soupçonné un autre sous-agent de HV/109 de travailler pour les Soviétiques, 109/18, et a proposé aussi d'arranger son « élimination discrète », mais Chidson s'y est fermement opposé, même s'il a arrêté de l'employer. En février 1936, Chidson a envoyé un agent de confiance en URSS pour rétablir le contact avec deux anciennes sources dans la zone de la mer Noire. On n'a plus entendu parler de l'agent ni des deux sources, par la suite présumés avoir été trahis à l'OGPU par 109/18.

Captain
Captain

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 189
Inscription: 12 Sep 2017, 16:50
Région: Île-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Rob1 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [du 1er octobre au 30 novembre 2021]: Les troupes coloniales 
il y a 4 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Himmler en France en 1940 
il y a 18 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ suite 1 
il y a 24 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  80° BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE DANS LA TOURMENTE. HIVER 1941-1942 
Aujourd’hui, 09:16
par: coyote 
    dans:  Maquis blancs, la "résistance" des collabos 
Aujourd’hui, 08:59
par: landevenneg 
    dans:  Services secrets 
Aujourd’hui, 01:14
par: dynamo 
    dans:  Guderian 
Hier, 22:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La différence entre "RMVE" et "REI" ? 
Hier, 08:00
par: RSCHERER 
    dans:  Le silence des maquis (roman) 
Hier, 07:45
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LA BRETAGNE OCCUPEE 
19 Oct 2021, 22:33
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 52 invités


Scroll