Connexion  •  M’enregistrer

Fascistes clandestins sud de l'Italie

De l'assaut sur Dakar à la bataille d'El Alamein, les combats en Méditerranée. Opération Torch et la suite logique avec le débarquement en Sicile et les affrontements dans la péninsule italienne. Anzio, Monte Cassino, le Garigliano...
MODÉRATEURS : Gherla,alfa1965

Fascistes clandestins sud de l'Italie

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 01 Juin 2018, 23:57

Peu de temps avant l'élimination de Mussolini par le vote du Grand Conseil Fasciste du 25 juillet 1943, le duce avait évoqué l'éventualité avec Scorza, le dernier secrétaire-général du PNF, la possibilité de lever une structure militaire pouvant opérer sur le territoire méridional occupé par les alliés en l’occurrence, la Sicile.
Pour mettre sur pied cette structure, Scorza choisit le prince calabrais Valerio Pignatelli della Cerchiara. Celui-ci, officier de cavalerie durant la guerre italo-turque, capitaine des Ardit durant la Grande guerre, combattant en Ethiopie puis en Espagne, avait été à plusieurs reprises chassé du parti.
L'unité est appelée Guardia ai Labari (garde à l’étendard).
Après le retour de Mussolini et la création de la RSI, ce dernier refuse que ces hommes participent à une guerre civile dans le sud à l'instar de ce qu'il se passe dans le nord. Des réseaux d'information sont créés pour informer la RSI des mouvements militaires alliés. Des journaux clandestins fascistes circulent un peu partout dans le sud de l'Italie et en Sicile.
En Sicile, certains fascistes se joignirent à l'armée indépendantiste sicilienne (EVIS, esercito volontario per l'indipendenza della Sicilia ) -on y retrouve le fameux bandit sicilien Salvatore Giuliano- pour attaquer les représentants de l'Etat italien que pour diverses raisons étaient détestés par les uns (trahison royale) ou les autres (visées séparatistes). Des manifestations sont organisées pour protester contre la pénurie alimentaire dont les approvisionnement sont gérés par la Mafia de retour dans les bagages US.
A Comiso, toujours en Sicile, le 11 janvier 1945, une révolte chasse les Anglais et les soldats italiens qui reprennent la ville en perdant 17 militaires (19 pour les rebelles). Il est possible que des nageurs-parachutistes de la Decima Mas aient participé à la rébellion.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6366
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Retourner vers LA GUERRE EN AFRIQUE, EN MEDITERRANEE ET EN ITALIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a moins d’une minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 1 minute
par: MichaelHunter 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 14 minutes
par: MichaelHunter 
    dans:  La femme au temps du National-Socialisme 
il y a 18 minutes
par: pierma 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 47 minutes
par: iffig 
    dans:  Réseau SSMF-TR 
Aujourd’hui, 19:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Les cendres du vice-amiral Jozef UNRUG rapatriées en Pologne 
Aujourd’hui, 19:08
par: brehon 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 18:49
par: iffig 
    dans:  Uniformes Finlandais 
Aujourd’hui, 18:42
par: iffig 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 18:40
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: jmh, Tarnais, th.reynaud, Tri martolod et 13 invités


Scroll