Connexion  •  M’enregistrer

Le bruit de la guerre

Que vous souhaitiez annoncer la création de votre site, sa mise à jour, que vous vouliez nous faire partager un site sur un évènement précis
(lieu, bataille, matériel) cette rubrique est à votre disposition.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 22 Mai 2017, 21:32

En farfouillant sur youtube, j'ai trouvé ceci on a souvent, les images, les photos et des films
d'époque mais rarement le son, réel de ce qu'est un combat, donc voici le lien sur les combats de mai 42 pour Kharkov et aprés:
https://www.youtube.com/watch?v=U3z8KfeNCt0
C'est un film de propagande mais de réelles scènes de combat.
Au passage j'ai voulu rajouter cela à section documentaire mais elle semble close.

vétéran
vétéran

 
Messages: 820
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Mai 2017, 22:59

Bonjour Jean Marc ,
La rubrique "Centre de documentation" n'est pas close mais seul notre modérateur Vincent Dupont peut y déposer des sujets.
Je me permets cependant de transférer ton post dans la rubrique "Liens sur le web"
Par la même occasion je me permet de mettre la vidéo directement en ligne, mais je me demande si il ne s'agit pas d'un ajout au niveau son lors des combats?
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66151
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Mai 2017, 14:38

C'est très bien monté, mais, effectivement, c'est du montage "son" réalisé en studio, à partir d'une phonothèque de bonne qualité, constituée, elle, sur les terrains d'essais ou lors d'exercice.
Les bandes-son "terrain", de l'époque, étaient, généralement, très merdiques, avec une bande passante toute rikiki et pour cause, car une "capsule" de micro ne résistait pas à une trop grande proximité avec un tir de 15 cm s.FH. Le film et la bande-son originale de ce reportage ont été, également, entièrement remastérisés, longtemps après la guerre, sinon, le son serait criard, faute de bande passante "correcte" et bourré de crachotis. Il suffit, pour les plus anciens d'entre nous, de se souvenir de la qualité des bandes-sons des films "grand public" des années 40, passés à la télévision dans les années 60. J'ai, par exemple, en mémoire, la bande-son de la "Grande Illusion", avec Jean Gabin, Pierre Fresnais, Eric von Stroheim, dans son jus d'époque. la voix grave de Jean Gabin devait être placée un bon octave - et je suis gentil! - au-dessus de celle de ses films des années 60-70!
C'est, entre autres, pour cela, qu'on paye cher les tofes du B.A. ou de l'ECPAD, nos écots (surtout en catégorie professionnelle) sont sensés aller garnir la bourse des indispensables travaux de rafraichissement. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Mai 2017, 15:07

Quand les reportages cinématographiques sur la Guerre de 14-18 avaient été tournés, la vitesse de projection variait entre 16 & 18 images par seconde, du coup, l'image était saccadée et les combattants semblaient courir comme des lapins. Jusqu'aux années 1970, ils étaient projetés dans leur jus d'époque, en N&B et à leur vitesse réelle d'enregistrement; puis, dans les années 80, on avait commencé à les coloriser et à les convertir en 24 images/seconde, pour ne pas dégouter nos "jeunes têtes blondes" , éduquées devant le poste de télévision couleurs, qui commençait à se généraliser dans les foyers, et les films en cinémascope. En France, c'est l'ORTF qui est à l'origine de ces "remastérisations" avant la lettre. On balancerait, de nos jours, un "documentaire" muet, en N&B, à 16 images par seconde, çà déboucherait très vite sur un "pêtage" du central téléphonique - çà, aussi, cà n'existe plus! -, sous les protestations des spectateurs convaincus qu'on leur joue un mauvais tour! ::mortderire::

Un "Charlot", projeté à une vitesse "moderne", perd beaucoup de sa saveur.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Fisher  Nouveau message 23 Mai 2017, 17:07

Étant moi même coloriste de photo, je trouve ça assez navrant de voir cette activité sous cette angle :

Loïc Charpentier a écrit:Quand les reportages cinématographiques sur la Guerre de 14-18 avaient été tournés, la vitesse de projection variait entre 16 & 18 images par seconde, du coup, l'image était saccadée et les combattants semblaient courir comme des lapins. Jusqu'aux années 1970, ils étaient projetés dans leur jus d'époque, en N&B et à leur vitesse réelle d'enregistrement; puis, dans les années 80, on avait commencé à les coloriser et à les convertir en 24 images/seconde, pour ne pas dégouter nos "jeunes têtes blondes" , éduquées devant le poste de télévision couleurs, qui commençait à se généraliser dans les foyers, et les films en cinémascope. En France, c'est l'ORTF qui est à l'origine de ces "remastérisations" avant la lettre. On balancerait, de nos jours, un "documentaire" muet, en N&B, à 16 images par seconde, çà déboucherait très vite sur un "pêtage" du central téléphonique - çà, aussi, cà n'existe plus! -, sous les protestations des spectateurs convaincus qu'on leur joue un mauvais tour! ::mortderire::

Un "Charlot", projeté à une vitesse "moderne", perd beaucoup de sa saveur.


Je passe des heures sur mes travaux aussi bien en recherche documentaire que colorisation pure, après je me trompe peut-être, mais je pense que mon travail n'est pas tout a fait dénué d'intérêt.
Je conçois que touché a un document d'archive pour le modifier n'est pas le mieux, mais il faut aussi savoir et montrer aux gens que le passé n'est pas noir et blanc, qu'il a aussi ses propres couleurs et sons.
Car finalement, c'est quand même une défaillance de ces archives, pas de sons, pas de couleurs.

Cependant, il faut dire au gens quand il y a eu modification du produit d'origine, c'est capitale.
Mes illustrations/Colorisations photos historiques : http://fisher-art.tumblr.com/

Technician 5th grade
Technician 5th grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 42
Inscription: 27 Mar 2017, 11:38
Localisation: Saint-Brieuc
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Fisher : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 23 Mai 2017, 18:25

Bonjour ou bonsoir (fais ton choix! :D )

Je ne conteste pas la qualité du travail des coloristes, mais ce que je viens de narrer, plus haut, n'est que la stricte réalité.
Sur le seul plan historique de "l'évolution" de la vitesse d'image et de la colorisation, c'était bien l'intention d’intéresser la jeunesse qui avait, alors , primé.
Sachant que tu pourrais être mon petit-fils , je peux te dire que, dans ma jeunesse, on avait, encore, droit, parfois, en première partie, au cinéma, à des courts-métrages de Charlie Chaplin ou de Max Linder dans leur jus d'origine et qu'il existait, même, tout les dimanches, après-midi, sur l'unique chaine télévisée de l'ORTF, une émission, "Histoire sans parole", qui passait ce genre de courts métrages.... et a perdurée jusqu'en 1986!
A la fin des années 80, les documentalistes audiovisuels avaient constaté que le film d'archive dans son jus d'origine ne "passait" plus chez les nouvelles générations. En plus, l'ambiance piano, sensée souligner l'action des films muets, avait, elle- aussi, largement, fait son temps. Progressivement, pour les reportages réalisés à partir de films d'époque, on avait, d'abord, modifié la vitesse "cinéma", pour obtenir des déplacements plus naturels, tout en rajoutant une bande-son (commentaire et fond sonore). Les premiers essais de colorisation, économiquement "rentables", même si la technique existait depuis longtemps, se succèderont, avant de , définitivement, exploser avec l'apparition du numérique. Je me doute bien que, même, en numérique, la colorisation reste un boulot compliqué, mais, là, il s'agissait, encore, de travailler, directement, sur des films argentiques (ou leur copie), qui avaient, le plus souvent, difficilement, supporté le poids des ans.

Il y a, guère plus de dix ans, la plupart des grands centre d'archives ne travaillaient pas en numérique. je vais prendre un exemple que je connais bien, les archives allemandes de l'US NARA. Fin des années 50, les Américains avaient inauguré une technologie de pointe, le microfilmage, qui permettait de stocker, sur des "cartouches" (rolls) de pellicule-photos, dans un format réduit, des piles de feuillets photographiés en haute résolution - un seul roll (une cartouche) engrangeant, dès lors, 1500/1600 feuillets de documents A4 ou A3 -. C'était une sacrée innovation , sauf que pour lire les documents sur cartouche, il fallait, soit, disposer d'un poste de lecture dédié avec écran - un truc qui pesait plus de 100 kilos avec sa table, qu'on ne trouvera, en France, que dans les entreprises de bonne taille ou dans les services d'archivage régionaux (préfectures, notamment), à partir du milieu des années 70 - ou passer commande d'une copie-papier. De nos jours, tu passes commande, par mail, à Washington, tu payes via Paypal et tu reçois un DVD, chargé jusqu'à la gueule de plusieurs rolls, qu'il suffit de glisser dans le lecteur du PC! Ça nous parait "normal", aujourd'hui, mais il y a, à peine, trente ans, c'était de la pure science-fiction! :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Fisher  Nouveau message 23 Mai 2017, 19:08

Loïc Charpentier a écrit:c'était bien l'intention d’intéresser la jeunesse qui avait, alors , primé.


J'ai presque envie de dire : " et alors ?" :D
Est-ce réellement un mal ?

Je ne pense pas.
En plus, si ça peux intéressé la jeunesse a l'histoire, ça ne peut être qu'un plus.
Mais c'est plus un échec qu’autre chose, quand on voit le peu de monde dans les amphis d'histoire.

D’ailleurs, ça m'étonne beaucoup, je ne me souviens quasi pas de photos en couleurs dans mes livres d'histoire, que se soit au lycée ou au collège (j'ai 24 ans, pour donné un ordre d'idée).

A l'heure a actuelle, si je colorise des photos, c'est pour essayer humblement a mon niveau de rendre des couleurs d'un passé qui n'est plus, d’intéressé les gens a cette matière (enfant comme adulte), et bien sur, car que je suis un passionné d'histoire.

A partir du moment ou l'on précise que la source a été modifié, on ne peux pas reprocher grand choses, a part le fait que le travail est a prendre bien évidemment avec recul et critique, même si la reconstitution des couleurs est très documenté.

Je ne vois aucune raison de s'opposer a cette pratique, critiqué pour critiqué je n'en vois pas l'intérêt.

Cordialement.
Mes illustrations/Colorisations photos historiques : http://fisher-art.tumblr.com/

Technician 5th grade
Technician 5th grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 42
Inscription: 27 Mar 2017, 11:38
Localisation: Saint-Brieuc
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Fisher : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 23 Mai 2017, 20:41

Loïc Charpentier a écrit:C'est très bien monté, mais, effectivement, c'est du montage "son" réalisé en studio, à partir d'une phonothèque de bonne qualité, constituée, elle, sur les terrains d'essais ou lors d'exercice.
Les bandes-son "terrain", de l'époque, étaient, généralement, très merdiques, avec une bande passante toute rikiki et pour cause, car une "capsule" de micro ne résistait pas à une trop grande proximité avec un tir de 15 cm s.FH. Le film et la bande-son originale de ce reportage ont été, également, entièrement remastérisés, longtemps après la guerre, sinon, le son serait criard, faute de bande passante "correcte" et bourré de crachotis. Il suffit, pour les plus anciens d'entre nous, de se souvenir de la qualité des bandes-sons des films "grand public" des années 40, passés à la télévision dans les années 60. J'ai, par exemple, en mémoire, la bande-son de la "Grande Illusion", avec Jean Gabin, Pierre Fresnais, Eric von Stroheim, dans son jus d'époque. la voix grave de Jean Gabin devait être placée un bon octave - et je suis gentil! - au-dessus de celle de ses films des années 60-70!
C'est, entre autres, pour cela, qu'on paye cher les tofes du B.A. ou de l'ECPAD, nos écots (surtout en catégorie professionnelle) sont sensés aller garnir la bourse des indispensables travaux de rafraichissement. :D

Je ne connaissais pas les détails des capsules de micro, mais je me souviens des voies de certains films diffusés dans les années 70 avec des voies graves et des voies de femmes étouffées.

vétéran
vétéran

 
Messages: 820
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 23 Mai 2017, 20:43

Loïc Charpentier a écrit:Quand les reportages cinématographiques sur la Guerre de 14-18 avaient été tournés, la vitesse de projection variait entre 16 & 18 images par seconde, du coup, l'image était saccadée et les combattants semblaient courir comme des lapins. Jusqu'aux années 1970, ils étaient projetés dans leur jus d'époque, en N&B et à leur vitesse réelle d'enregistrement; puis, dans les années 80, on avait commencé à les coloriser et à les convertir en 24 images/seconde, pour ne pas dégouter nos "jeunes têtes blondes" , éduquées devant le poste de télévision couleurs, qui commençait à se généraliser dans les foyers, et les films en cinémascope. En France, c'est l'ORTF qui est à l'origine de ces "remastérisations" avant la lettre. On balancerait, de nos jours, un "documentaire" muet, en N&B, à 16 images par seconde, çà déboucherait très vite sur un "pêtage" du central téléphonique - çà, aussi, cà n'existe plus! -, sous les protestations des spectateurs convaincus qu'on leur joue un mauvais tour! ::mortderire::

Un "Charlot", projeté à une vitesse "moderne", perd beaucoup de sa saveur.

Oui les actions sont un peu trop rapide, il faut prendre son temps et savoir regarder les films dans leur jus.

vétéran
vétéran

 
Messages: 820
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Le bruit de la guerre

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 24 Mai 2017, 11:09

Fisher a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:c'était bien l'intention d’intéresser la jeunesse qui avait, alors , primé.


J'ai presque envie de dire : " et alors ?" :D
Est-ce réellement un mal ?

Je ne pense pas.
En plus, si ça peux intéressé la jeunesse a l'histoire, ça ne peut être qu'un plus.
Mais c'est plus un échec qu’autre chose, quand on voit le peu de monde dans les amphis d'histoire.

D’ailleurs, ça m'étonne beaucoup, je ne me souviens quasi pas de photos en couleurs dans mes livres d'histoire, que se soit au lycée ou au collège (j'ai 24 ans, pour donné un ordre d'idée).

A l'heure a actuelle, si je colorise des photos, c'est pour essayer humblement a mon niveau de rendre des couleurs d'un passé qui n'est plus, d’intéressé les gens a cette matière (enfant comme adulte), et bien sur, car que je suis un passionné d'histoire.

A partir du moment ou l'on précise que la source a été modifié, on ne peux pas reprocher grand choses, a part le fait que le travail est a prendre bien évidemment avec recul et critique, même si la reconstitution des couleurs est très documenté.

Je ne vois aucune raison de s'opposer a cette pratique, critiqué pour critiqué je n'en vois pas l'intérêt.

Cordialement.


Ai-je, à un seul moment, formulé une critique ? Non. j'ai juste résumé l'évolution technique.
Par contre, personnellement, je serais plus réservé sur certains traitements de couleurs, quand il s'agit d'archives cinématographiques militaires.
Ça n'a rien à voir avec la compétence des coloristes, mais tient à la difficulté d’interpréter des photos ou film N&B.
Je vais prendre un seul exemple, les livrées camouflées des Panzer, qui constituent un véritable casse-tête... à commencer par le fait que le RAL 7028 "original", couleur de base Dunkelgelb (jaune sombre), a disparu, en 1945, de la palette RAL. De même, le Dunkelgrau (Gris Panzer), livrée unique (tout est relatif) normalisée entre juillet 1940 et février 1943, a beaucoup évolué durant cette période, car on utilisait des pigments d'aluminium pour l'obtenir ; assez rapidement, l'aluminium ayant été contingenté, pour des raisons d'approvisionnement, les usines couperont, de plus en plus, au fil des mois, le Panzergrau avec du blanc - je dois même avoir sa référence qui traine dans un coin -, pour économiser les stocks. Etc. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2584
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LIENS SUR LE WEB




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  266 Infanterie Division 
il y a 20 minutes
par: thucydide 
    dans:  forum 
il y a 21 minutes
par: thucydide 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 23 minutes
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 42 minutes
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 43 minutes
par: iffig 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
il y a 58 minutes
par: pierma 
    dans:  Heinrich Böll, lettres de guerre 
Aujourd’hui, 20:12
par: pierma 
    dans:  Croisement de parcours... 
Aujourd’hui, 18:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 18:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 17:53
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll