Page 1 sur 1

Jules un JUSTE de 105 ans !

Nouveau messagePosté: 28 Aoû 2011, 12:25
de fbonnus
Chaque année, ils se retrouvent. Gilberte Stemmer ne manque pas un anniversaire de celui qui lui a sauvé la vie pendant la 2e guerre mondiale. La petite Juive avait 4 ans quand elle est arrivée chez Jules et Odette Hébrard, en 1942. Elle sera hébergée deux ans à Lasalle, un village des Cévennes (Gard). À ceux, Allemands et Français, qui s’interrogeaient sur la présence de la fillette ; le métayer répondait que c’était sa nièce. Soixante-dix ans plus tard, Gilberte considère toujours Jules comme son "tonton".

Image
Gilberte Stemmer et Jules Hébrard


Gilberte Stemmer : "Si je suis là aujourd’hui, c’est grâce à lui"

Elle est venue de Paris pour fêter les 105 ans de son sauveur, hier à la maison de retraite Les Glycines, à Lasalle. Jules Hébrard y réside depuis 2008. "Si je suis là aujourd’hui, c’est grâce à lui. Quand mon père est venu me chercher en 1944, je ne voulais pas repartir. Il m’a convaincu en me promettant du chocolat... Puis je suis revenue tous les ans ici en vacances. Jules était devenu garde champêtre. Je le revois avec son tambour et son képi criant : “Avis à la population” !" Des souvenirs, Gilberte en a des milliers avec son “tonton”.

Entre 1942 et 1944, sa femme Odette aujourd'hui décédée et lui ont hébergé une fillette juive, Gilberte Stemmer, dans leur ferme de Lasalle. Aux Allemands et aux Français qui s’interrogeaient, le Cévenol répondait que c’était sa nièce. La médaille du Département lui a été remise ce samedi à la maison de retraite où il réside. Gilberte, désormais âgée de 73 ans, était présente. En 2007, Jules Hébrard avait été fait chevalier de la Légion d’honneur.

En 1997, le lien qui les unit est entré dans l’histoire : l’État d’Israël, via l’institut Yad Vashem, lui a décerné le titre de Juste. Un honneur désignant les hommes et femmes qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs. Trois mille Français ont été ainsi distingués. Hier, et après la Légion d’honneur en 2007, Jules Hébrard a reçu une autre médaille : celle du département. "L’attitude qu’a eue Jules pendant la guerre est la seule qui peut garantir le salut de l’humanité, a justifié Rémy Menvier, conseiller général. Tu as rendu beaucoup de services dans ta vie, de par aussi tes fonctions (il fut également conseiller municipal) et tes dons de sourcier."

Et le centenaire, attentif et modeste, de répliquer devant famille, élus, personnel et résidents de la maison de retraite : "Autant que possible, oui. Je ne vais pas faire un discours mais je remercie tout le monde." Gilberte, le peuple juif et l’Histoire le remercient aussi.

Jules le Juste est le doyen du village de Lassale. A 105 ans, il est un des plus vieux gardois et Languedocien. Il a 3 filles, adoptées, dont Denise qui vit en Suisse. Sa petite fille Sonia, de Saint Hippolyte du Fort le visite régulièrement. Le Cévenol a aussi six arrière petits enfants. Depuis qu'il s'est cassé le col du fémur en Décembre dernier, il ne marche plus et sa santé va déclinant selon ses proches. Il entend plus difficilement, voit moins, mais il a toute sa tête et dialogue sans mal avec ses proches. Son secret ? : Le vin Rosé (il ne boit pas d'eau) et l'Humour. Et quand Gilberte lui a demandé s'il avait "Une fiancée" à la maison de retraite, son regard bleu s'est éclairé et il lui a confié "Je crois que je sui un peu trop vieux ..." !

Sacré Jules !
Photo et Reportage : Midi Libre

Re: Jules un JUSTE de 105 ans !

Nouveau messagePosté: 28 Aoû 2011, 13:20
de Prosper Vandenbroucke
Merci pour cet émouvant témoignage Fred.
Jules le mérite bien.
Amicalement
Prosper ;)

Re: Jules un JUSTE de 105 ans !

Nouveau messagePosté: 03 Sep 2011, 15:43
de Nicki le Bousier
Bravo Jules ! :bravo:

Et merci Fred de nous avoir transmis ce témoignage.
Amitiés
Nicki :cheers: