Connexion  •  M’enregistrer

1er BATAILLON DE CHOC 43/45

Que vous souhaitiez annoncer la création de votre site, sa mise à jour, que vous vouliez nous faire partager un site sur un évènement précis
(lieu, bataille, matériel) cette rubrique est à votre disposition.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

1er BATAILLON DE CHOC 43/45

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Max Kaartmann  Nouveau message 19 Oct 2010, 17:10

Image1er BATAILLON DE CHOCImage

Image


Le 1er Bataillon de choc est une unité d'élite de l'armée de terre française, unités spéciale parachutistes de la Seconde Guerre mondiale.
Créée le 25 mai 1943 à Staoueli en Algérie, par le chef de bataillon Gambiez, puis est dissous le 31 décembre 1963.

En 1943, le chef de bataillon Gambiez persuade l'état-major de la nécessité de créer une unité spéciale "susceptibles d'apporter le moment venu une aide puissante aux éléments implantés clandestinement dans la zone des opérations de débarquement". Il rejoint les vues de la direction des services spéciaux qui décide la création à Staoueli à compter du 23 mai du "Bataillon d'Assaut" qui prendra ensuite le nom de "Bataillon de Choc".

Ancien chef de section de cette célèbre unité, Raymond Muelle - 23 ans de campagne, 13 citations, 3 blessures, décoré de la médaille militaire, officier de la Légion d'honneur - en a raconté l'aventure dans un livre paru en 1977 "Le 1er Bataillon de Choc" (Presse de la cité) préfacé par Michel Poniatowski qu'il avait eu comme sergent dans sa section.

ImageImage


"Né des services spéciaux, écrit Muelle, destiné aux services spéciaux, le " Bataillon de Choc" n'a que rarement été utilisé selon sa vocation".

En effet dans l'esprit de Gambiez, les "Chocs" devaient être parachutés ou infiltrés dans le dispositif ennemi, capable de durer en climat d'insécurité, de détruire, paralyser, harceler l'adversaire.

Bref, le "Choc" devait être l'équivalent pour la France du SAS britannique, des commandos Allemands de Skorzeny, des unités de Wingate en Birmanie. Et il reçoit à cet effet une instruction de commando parachutiste. Mais hormis quelques actions spéciales en Italie et en territoire occupé accomplies par des isolés ou par une section, le "Choc" fut essentiellement utilisé comme élément précurseur des grandes opérations de la 1ère Armée et participa à des combats frontaux classiques. Selon R. Muelle, il était suspecté de "Giraudisme" aux yeux du BCRA de Londres. Et c'est ce qui lui aurait en partie valu de ne pas être parfaitement utilisé en territoire occupé selon sa vocation et ses capacités.

Quoi qu'il en soit, il fut une glorieuse unité. Le général de Lattre de Tassigny lui décerna en février 1946 une citation éloquente :

"Arme nouvelle, forgée pour des exploits nouveaux, le bataillon donna au premier appel sa mesure de perfection."

* La conquête de la Corse et son coup d'essai.
* A l'île d'Elbe, il ouvre les chemins de l'invasion.
* A Toulon, son action déconcerte la résistance ennemi et précipite la chute de la place.

Image


A chaque étape de l'itinéraire des victoires qui conduit la 1ère armée française jusqu'au porte du Tyrol, le 1er Bataillon de Choc s'est vu confier les missions les plus difficiles. Il n'a pas connu d'échec. En Algérie, comme l'écrit Raymond Muelle "Le bataillon de Choc, rattaché au célèbre Choc étroitement lié au service "action" du S.D.E.C.E. retrouvera sa vocation première. Né des services spéciaux. Il est revenu au service de spéciaux."

Pour un effectif de 700 hommes à peine, le 1er Choc a eu, entre septembre 1943 et mai 1945, 205 tués, 42 disparus, 535 blessés, sans compter les décès et blessures accidentelles. Les dernières garnisons du 1er BPC de 1957 à 1963 sont Calvi et Corte.


Image

Image
>>>>>>>>>>>>> http://www.1erbataillondechoc.forumactif.com <<<<<<<<<<<<<


Ce forum a pour but de rassembler tout les documents, photos et toutes informations concernant cette fabuleuse unité d'élite de 1943 à 1945. Pour permettre aux intéressés de bénéficier de connaissance du sujet pour la reconstitution d'uniformes et de participer dans un groupe de passionnés aux évènements de mémoire du 1er Bataillon de Choc du débarquement en Provence, jusqu'en Allemagne - Autriche.
Ce forum accueil des anciens de l'Amicale du bataillon de Choc, ainsi que des historiens (Henri Simorre...). Très vaste collection histo-photographique INÉDITE !


 

Voir le Blog de Max Kaartmann : cliquez ici


Re: 1er BATAILLON DE CHOC 43/45

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 15 Nov 2010, 13:27

Merci de l'info mon cher Max et avis aux amateurs.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66194
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: 1er BATAILLON DE CHOC 43/45

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 31 Mai 2012, 20:35

Bonjour,

Petit extrait d'une intervention de J.M BORIS le soir du débriefing après les combats du Haut-de-Tôt, en novembre 44, dans les Vosges, le 1er Commando de choc devait attaquer avec le soutien des chars mais ces derniers ne sont pas arrivés et le Colonel GAMBIEZ a quand même donné l'ordre de l'assaut après une préparation d'artillerie sommaire: "Il ne fallait pas attaquer sans les chars! trop de mes amis sont morts, mon colonel, vous êtes un assassin."....Etonnament, Il n'y aura pas de sanction à l'encontre de ce très jeune vétéran de Bir Hacheim de 23 ans...

A+,

Pierre
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4086
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici



Retourner vers LIENS SUR LE WEB




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:19
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:06
par: François 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:13
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Hier, 19:30
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 18:45
par: Signal Corps 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Hier, 18:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
Hier, 17:59
par: thucydide 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Hier, 17:39
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Hier, 16:54
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll