Connexion  •  M’enregistrer

Retour sur le Terrain: Berlin 1933-1945. 2ième tableau.

Que vous souhaitiez annoncer la création de votre site, sa mise à jour, que vous vouliez nous faire partager un site sur un évènement précis
(lieu, bataille, matériel) cette rubrique est à votre disposition.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Retour sur le Terrain: Berlin 1933-1945. 2ième tableau.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 27 Avr 2008, 13:58

Rebonjour à tous et aux aficionados de l'Histoire sur le terrain en particulier,

Après la découverte de la ville de Berlin, et quelques lectures, promenade ciblée dans la quartier de la Wilhelmstrasse.

Cette avenue, à quelques centaines de mètres de la Porte de Brandebourg, était depuis le début du XIXième siècle le centre du quartier des grandes instances gouvernementales du pays, auquel le régime Nazi a voulu donner un caractère grandiose et impressionnant. De celà, il ne reste rien. Rien. Sévèrement endommagés par les bombardements, la plupart des bâtiments ont été rasés en 1948 sur ordre de l'occupant Soviétique, et remplacés par de modestes HLM parfaitement neutres et anonymes. Volonté d'éffacer ? de la DDR d'utiliser à (bien) meilleur escient des hectares précieux en plein centre ? Riposte à la reconstruction en zône occidentale ? L'on ne retrouve, aidé par les livres, que les sites où étaient tel immeuble, tel organisme. Ces sites sont très bien signalisés sur place par des panneaux "touristiques" (le mot convient-il ? je n'en ai pas de meilleur) qui illustrent l'état d'alors, et d'après guerre. Mais quelle puissance d'évocation ont ces constructions modernes et anodines !

Depuis l'Hôtel Adlon, l'on passe successivement devant l'ambassade Britannique, maintenant nouvelle mais reconstruite sur le site de celle des années 30, évacuée en 1939, puis provisoirement réinstallée en face jusqu'à son retour en 2002. Le 3 septembre 1939, c'est d'ici que l'ambassadeur, Sir Neville Henderson, se rendit chez Ribbentrop, pour lui remettre l'ultimatum britannique de se retirer de Pologne. Plus loin, le ministère des Affaires Etrangers ("La Wilhelmstrasse" pour les diplomates de l'époque), où Ribbentrop reçut Henderson, et quelques heures plus tard, l'ambassadeur français Coulondre. En face, le bureau de Ribbentrop, et celui de Hess, député de Hitler, jusqu'à sa fugue solitaire en Angleterre en 1941, et son remplacement par Bormann. Retraversée vers l'ambassade et les Affaires etrangères, et quelques dizaines de metres plus loin, l'Ancienne (depuis 1878) Chancellerie du Reich. Après Bismark et Ebert, l'emplacement des bureaux particuliers et de la résidence d'Hitler ! Encore une fois, plus rien. Enfin, au coin, la "nouvelle" Chancellerie, construite en 1935-38 par Speer. Proportions gigantesques, volonté d'apparat, bureau officiel d'Hitler. C'est là qu'il recevait ses visiteurs, écrasés par les lieux après avoir parcouru une gallerie d'acces double de la gallerie de Glaces à Versailles.

En poursuivant ma promenade, rencontre fortuite d'un groupe d'anglais emmenés par un guide volubile et paraissant savant: il les fait passer, et moi derrière, sous une porte cochère traversant un des HLM (emplacement de la Chancellerie), donnant acces à des parkings, des portes arrière, des massifs d'arbustes, et quelques jeux pour les enfants des résidents. Tout celà plutôt sale et étriqué, négligé sans être vraiment lépreux, comme tant de quartiers modestes dans tant de villes. Mais, et je le savais bien avant de m'arréter et avant d'écouter le guide: nous sommes sur les dessus du fameux Fuhrerbunker, l'abri sous-terrain où Hitler et ses sbires ont vecu les dernières semaines de la guerre. C'est là que lui et Eva Braun se sont suicidés, ainsi que Goebbels et femme et enfants (tués, pas suicidés). Et c'est ici, à nos pieds, que dans un trou d'obus, les corps partiellement calcinés d'Hitler et sa jeune épouse ont été trouvés, et emportés par l'Armée Rouge. Les superstructures restantes ont été détruites, la dalle (le plafond) du bunker sont encore là, à quelques metres de profondeur, le garage pour les limousines d'Hitler aussi, retrouvé en 1990, avec des fresques SS; impossible à démolir sans dégats au voisinage, il a été réenfouit et condamné. Mais il est toujours là, sous la plaine de jeux... Un panneau explicatif très succint, rien d'autre. Un néant écrasant, il n'y a pas d'autres mots. A ce moment, je suis, je l'avoue, au comble de l'émotion. Pour l'historien amateur et qui se veut humaniste, fouler au pied cet endroit maléfique et qui n'est plus rien, c'est une boucle qui se referme.

Après le retour sur la Wilhelmstrasse, on passe devant le Ministère de l'Air (la Luftwaffe), bâtiment de 2000 pièces construit à l'exigence de Göring, et qui a survécu. Pataud, laid, ostentatoire, il est à la mesure de l'obésité du Reichsmarschall . Après le coin suivant, celui de la Prinz-Albrechtstrasse, on arrive au site du Prinz-Albrecht Palais, siège des services de la SD puis de la RSHA, dirigés par le sinistre Heydrich, et plus loin, le site du journal nazi "Der Angriff". Bâtiments rasés après la guerre.

Les bâtiments bordant à l'origine la Prinz-Albrechtstrasse, rebaptisée Niederkirchnerstrasse, ont tous disparu. C'étaient e. a. les bureaux du Reichsfuhrer Himmler, à l'emplacement de l'ancien hôtel Vier Jahrzeiten (les 4 Saisons), et le siége de la Gestapo. Un côté de la rue est occupé, en semi-sous sol, comme l'étaient les locaux d'incarcération de la Gestapo à cet endroit même, par une exposition qui s'appelle "la Topographie de la Terreur". Elle décrit très bien, textes explicatifs et nombreuses photos d'époque à l'appui, le règne atroce de la Gestapo, de la SS, de l'état Nazi. Une très longue heure de promenade de lecture, de photos, de méditation. Le tout dans un immense terrain vague, laissé en friche. Rien d'origine à voir sauf une section préservée du Mur. Mais ici encore, l'odeur du mal absolu est indélébile.

Après cette journée - et j'y suis retourné brièvement le surlendemain - retour à l'hôtel, anéanti.

Bien cordialement,

Alain

[à suivre]


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Retourner vers LIENS SUR LE WEB




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le sous-marin Le Héros 
il y a 6 minutes
par: P. Vian 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 28 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 48 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 22:30
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 21:54
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 20:50
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 19:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 18:51
par: P. Vian 
    dans:  uniformes marine française 1939-1940 
Aujourd’hui, 18:31
par: P. Vian 
    dans:  Maurice Juncker 
Aujourd’hui, 18:26
par: virlo-junk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll