Connexion  •  M’enregistrer

TRACES DE GUERRE

Que vous souhaitiez annoncer la création de votre site, sa mise à jour, que vous vouliez nous faire partager un site sur un évènement précis
(lieu, bataille, matériel) cette rubrique est à votre disposition.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Sep 2019, 12:59

Christophe PRIME (qui nous fait le plaisir d'intervenir régulièrement sur le forum) vient de publier un blog :
http://tracesdeguerre.com/

Les premiers articles remettent les pendules à l'heure à propos du Jerrycan et reviennent sur l'exploite de Gunther PRIEN dont nous évoquerons bientôt le torpillage du Royal Oak dans la rubrique "80° Anniversaire".

Le style de Christophe est efficace et ses propos servis par un blog épuré plutôt classieux.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10275
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Sep 2019, 13:42

Merci pour le lien Daniel.
Amicalement et bon dimanche
Prosper ::content4:: ::content4::
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 74554
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de cprime  Nouveau message 08 Sep 2019, 21:46

Plus rapide que l'éclair, c'est Daniel.

::super::

Eh oui, après avoir longuement réfléchi à la question, je me suis lancé et j'ai lancé mon blog auteur. Ce n'est pas quelque chose qui se fait à la légère car cela demande du temps, mais c'était la suite logique.

Christophe
Christophe
Facebook : @christophe.prime35

Private First Class
Private First Class

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2019, 14:21
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de cprime : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 08 Sep 2019, 21:52

Merci Dan pour cette annonce. ::super:: Et bon travail Christophe! ::super:: J'ai particulièrement apprécié l'article dédié au jerrycan. Un objet quasi universel pendant cette guerre et trop méconnu.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3593
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de cprime  Nouveau message 22 Sep 2019, 01:26

Petit up.
De nouveaux articles sont en ligne.

http://tracesdeguerre.com/index.php/201 ... ete-ships/

Bonne lecture
Christophe
Christophe
Facebook : @christophe.prime35

Private First Class
Private First Class

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2019, 14:21
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de cprime : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Sep 2019, 08:28

Utile ce up pour ne pas rater tes derniers écrits.

Pas possible d'ajouter à ton blog une forme d'abonnement (Style newsletter) générant une notification à chaque nouvelle contribution ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10275
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Sep 2019, 11:03

Bonjour,

Très intéressante, cette séries d'explications. ::Merci:: ::super::

Juste un petit truc à propos de l'article sur l'essence synthétique...

Le prototype du Panther VK 30.02 DB de Daimler Benz devait ainsi être doté d’un moteur diesel comme le T-34. Bien que moins coûteux et plus facile à fabriquer, il n’est pas retenu, le Heereswaffenamt craignant que l’industrie ne parviennent pas à produire suffisamment de moteurs diesel et d’alliage d’aluminium.


En fait, Daimler-Benz n'était pas en capacité d'achever la mise au point de son moteur-diesel (puissance 650/700 CV) et d'en lancer la production en série dans les délais impartis, le démarrage de l'assemblage du Panther étant programmé pour novembre 1942- elle débutera fin décembre -. De surcroit, si le moteur diesel est moins gourmand que son équivalent, fonctionnant à l’essence, son encombrement plus important réduisait d’autant l’espace disponible dans le compartiment moteur. Dans l’éventualité, par exemple, de son remplacement par le moteur à essence Maybach, HL 210, il était nécessaire de changer les réservoirs (750 litres au lieu des 550 litres prévus pour le projet VK 3001 DB), pour augmenter l’autonomie, mais le remplacement était compliqué par la configuration du compartiment moteur telle qu’elle avait été conçue par Daimler-Benz. De toute manière, le projet DB avait été écarté, au profit de celui de MAN, ce qui obligeait le premier cité à revoir tout l'encombrement de son moteur-diesel pour pouvoir l'intégrer dans la caisse "MAN". DB avait eu le feu vert pour poursuivre le développement de son gros diesel, mais, à ma connaissance, il n'avait pas abouti sur un modèle de série. La culasse en aluminium du Maybach HL 210, trop sujette à la surchauffe, sera remplacée par un modèle en fonte (HL 230), en mai 1943, après la mise en service du 250ème exemplaire du Panther (idem pour le Tiger I) et tous les véhicules déjà en service seront, ultérieurement, modifiés.

Il y avait, aussi, en arrière-plan, l'expérience "douloureuse" des rigueurs hivernales, sur le Front Est, durant l'hiver 1941/1942, où le gasoil (présence de paraffine, etc.) gelait dans les réservoirs, en sus de l'huile et de la flotte dans les radiateurs (d'où la mise au point de la Glysentin)! :( Tout çà posait de sérieux problèmes de chauffe pour pouvoir disposer de chars immédiatement opérationnels. Il aurait fallu prévoir des dispositifs de chauffage (électrique) des réservoirs et des circuits de carburant, bref, on en arrivait à la quadrature du cercle! ::mal-a-la-tete:: Contrairement aux allemands, les russes, eux, avaient l'avantage de posséder une longue expérience dans ce domaine.

En 1944, il était prévu de produire des Jagdpanzer 38 D - comme diesel ;) - mais la capitulation était survenue avant leur mise en service et il ne s'agissait que d'un moteur qui développait 300 CV

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3825
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de cprime  Nouveau message 22 Sep 2019, 14:18

Merci pour ces précision Loïc.
Je modifie ma phrase en conséquence.
Les Allemands n'étaient pas encore les rois du diesel à l'époque. :D

Christophe
Christophe
Facebook : @christophe.prime35

Private First Class
Private First Class

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28
Inscription: 23 Juin 2019, 14:21
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de cprime : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Sep 2019, 15:04

J'ai appris quelque chose avec les concrete ships !!!
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10275
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: TRACES DE GUERRE

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 22 Sep 2019, 17:58

cprime a écrit:Merci pour ces précision Loïc.
Je modifie ma phrase en conséquence.
Les Allemands n'étaient pas encore les rois du diesel à l'époque. :D

Christophe

Ben, non, en tous cas, pas dans cette classe de puissance (plus de 500 CV). :D

Il y a, aussi, un détail important, le développement d'une gamme de moteurs diesel demande du temps - à la limite, 4 ans de guerre étaient insuffisants! -, ensuite, il fallait revoir toute l'ergonomie des compartiments-moteurs, pour pouvoir les intégrer, or, après le Panther, les allemands ne sortiront que le Tiger II , assemblés à 659 exemplaires (!), dont 492, officiellement, réceptionnés par le Wa.A, entre novembre 1943 et mars 1945. Le Panther était sensé remplacer le parc de Panzer IV - qui, eux-mêmes, s'étaient sauvés les fesses, en permettant l'intégration du 7,5 cm KwK 40, que "refusait" d'accepter la tourelle du Panzer III, d'où la "mort" de ce dernier programmée fin 1942! -, mais sa production n'y avait pas suffit.

La firme Maybach, qui sera l'unique fournisseur de moteurs de chars et de canons d'assaut de la Heer (on oublie le Panzer 38 (t) tchèque et ses différentes variantes), excellait dans la conception de moteur à essence puissants, fiables et, surtout, compacts, technologie qu'elle maitrisait parfaitement - au point que les américains et les français en baveront des ronds de serviette, en les décortiquant, après-guerre -. Le point le plus sensible de la mécanique des Panzerounets n'étaient pas leurs bourrins, mais leurs transmissions, sauf que eux-aussi marchaient, sous réserve d'un entretien beaucoup plus conséquent qu'un simple " coup de pied au cul" et un coup de chiffon, bref, en exigeant une fréquence de visites techniques périodiques et systématiques qui faisait pâlir d'effroi les services d'intendance, chargés d'en chiffrer le coût!

Déjà, les allemands n'avaient pas prévu de se consumer à l'Est, au-delà de fin 1941. Du coup, ils s'étaient retrouvés à la ramasse, dès l'automne 1941, d'où la nécessité de concevoir très vite des armements sensés leur redonner leur supériorité. Le Panther, conçu de toutes pièces et mis en fabrication en 12 mois, était un programme d'urgence, dont la mise en production était directement liée à la disponibilité immédiate du moteur nécessaire... et il n'y avait que le Maybach de 650/700 CV (HL 210) qui, lui, était, immédiatement, disponible.

Ensuite, de nos jours, nous avons tendance à faire une fixette sur la consommation d'un moteur diesel, sensé être moins gourmand que son pendant marchant à l'essence ::content4:: ::content4:: ; sauf qu'un moteur diesel, de l'époque, exigeait plus d'entretiens périodiques que son copain à essence ; tout ceux qui ont acquis ou s'étaient vus confier le célèbre Indenor diesel, qui équipait les 504 Peugeot, dans les années 70, le savent! - Je sais, j'ai donné! :rire: -. Il fallait procéder à la vidange, tous les 5000 km - alors que les véhicules à essence, selon leur technicité, déjà, y avaient droit tous les 10 000 ou 15 000 kilomètres Les pièces de rechanges, par exemple, les injecteurs, coûtaient (et coûte, toujours!) la peau des murges; les tuyauteries d'arrivée de carburant devaient être exemptes de toute prise d'air, sinon, on finissait au pas ou presque, en se faisant klaxonner par les gars de derrière, alors qu'un moteur à essence pouvait pisser l'essence, hormis le risque d'incendie dans le compartiment-moteur - s'il n'est pas suffisamment ventilé -, il n'en avait rien à secouer, etc.

A la limite, les problèmes d'approvisionnement en carburants de la Wehrmacht n'avaient pas de rapport direct avec la consommation supposée excessive de certains de ses Panzerounets. Quand on se retrouve à poil de ressources, que ce soit de l'essence pour pétrolettes, pour aéronefs, ou du diesel, ne change rien à l'affaire, il faut pouvoir alimenter le "cracking", qu'il soit à base de pétrole ou de houille. ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3825
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LIENS SUR LE WEB




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Puissance mixte (électrique & combustion interne) du FC2m et d'autres chars 
Aujourd’hui, 00:19
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 23:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 23:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  libération de Chaumont mort du Colonel Grunert 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  le parlement européen réécrit l'histoire de la SGM 
Hier, 22:23
par: frontovik 14 
    dans:  Dossier Corps- Francs 
Hier, 21:43
par: alfa1965 
    dans:  calcul théorique de pénétration d'obus (Krupp) 
Hier, 20:55
par: alain adam 
    dans:  "MARTHA" va devenir un data center 
Hier, 20:54
par: brehon 
    dans:  TNT N°76 
Hier, 20:43
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 20:40
par: Didier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 33 invités


Scroll