Page 1 sur 1

Nouveau livre de François Delpla: Martin Bormann: Homme de confiance d'Hitler

Nouveau messagePosté: 21 Oct 2020, 12:44
de Prosper Vandenbroucke
Image
Je cite le site d’Amazon.fr :

Martin Bormann est la seule figure majeure du nazisme a n’avoir fait l’objet d’aucune biographie depuis quarante ans. Les rares écrits sur lui se cantonnent à un propos moraliste : Bormann le pire des nazis, plus cruel que Hitler dont il aurait été le « mauvais génie ».
L’auteur utilise de nombreuses archives, en historien, en établissant des faits et en laissant le lecteur tirer ses propres conclusions. Il démontre que Hitler était bel et bien son propre maître en politique. Bormann est son instrument docile. Son ascension, à partir d’une embauche comme secrétaire-dactylographe au siège du Parti nazi à l’âge de 29 ans, tient non pas à l’arrivisme que tous lui prêtent mais à sa foi nazie et à sa capacité de la mettre au service de deux dirigeants successifs, Rudolf Hess, puis Hitler lui-même.
Chemin faisant, Bormann est devenu l’intime du dictateur en gérant ses finances et ses domaines. Donc au courant de beaucoup d’aspects du IIIe Reich restés obscurs, et que cette biographie propose d’éclairer.
Sa réputation de « mauvais génie » n’est cependant pas sans fondement. Il est ce qu’on appelle en politique un « fusible », un collaborateur qui concentre le blâme pour les reproches suscités, à tort ou à raison, par les décisions du chef. Sauf que ce fusible ne fond jamais ! La carrière de Bormann culmine avec un titre de « secrétaire du Führer » obtenu en 1943.


https://www.amazon.fr/Martin-Bormann-Ho ... 2380941238

Re: Nouveau livre de François Delpla: Martin Bormann: Homme de confiance d'Hitler

Nouveau messagePosté: 21 Oct 2020, 16:44
de pierma
pas facile comme sujet, tant cet homme s'est dissimulé dans l'ombre. Sans doute pour ça qu'il n'avait jamais été "biographié".

Re: Nouveau livre de François Delpla: Martin Bormann: Homme de confiance d'Hitler

Nouveau messagePosté: 21 Nov 2020, 14:05
de manudread
Bonjour,
Je commence la lecture du livre, acheté avec d'autres en catastrophe la veille du confinement !
Miam, c'est toujours stimulant de lire un ouvrage de cet auteur !