Page 3 sur 3

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 20:17
de CarcharodonLBN75
Dog Red a écrit:
CarcharodonLBN75 a écrit:Et oui il est vrai... que je n'ai pas la façon d’écrire de François.. était-il nécessaire de souligner que je ne sais pas m'exprimer ?


Effectivement.
Il n'était pas nécessaire d'insister sur certaines maladresses orthographiques.

Par le passé, brehon était assez coutumier du fait de bousculer les nouveaux, surtout s'il peut s'en prendre à leur orthographe.
En son temps, j'ai déjà eu l'occasion de le lui faire remarquer.

Je le lui rappelle à nouveau malheureusement ::moderation:
Tout comme je lui rappelle que si la charte évoque l'expression écrite et notamment l'orthographe, l'article 1 insiste sur la courtoisie entre les membres.
brehon est plus habile pour l'écriture que pour le relationnel.
Chacun d'entre nous a ses qualités et ses défauts.

Carcharodon, sache que l'équipe a conscience que le français n'est pas ta langue maternelle. Comme tu l'as précisé dans ta présentation.
Et tu sais t'exprimer. A travers le présent fil ou celui consacré à la Waffen-SS. Et tu t'exprimes très bien à travers ta présentation ou wikipédia. ::super::

Je t'engage donc à poursuivre ta participation au forum, au mieux de tes possibilités.

Cordialement.

Dog Red
Pour l'équipe d'administration
et de modération

PS. @François s'il nous lit : as-tu jamais sauté en parachute ? :mrgreen:


Merci de cette réponse .. en réalité j'ai fait le faux vexé .. juste que l'orthographe et la maîtrise de la langue est une vraie frustration pour moi... vraiment... pourtant j'en ai lu des bouquins... mais bon....

Sur wikipedia... je me fais corriger par ma femme .. krkrkr
Merci en tout cas .. et je n'ai rien contre quiconque

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 20:29
de dynamo
le requin blanc (du Liban ?) doit continuer à communiquer.
De plus, je peux certifier que le parachutisme contribue, bien souvent, à l'amélioration de l'individu.
:cheers:

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 20:33
de CarcharodonLBN75
dynamo a écrit:le requin blanc (du Liban ?) doit continuer à communiquer.
De plus, je peux certifier que le parachutisme contribue, bien souvent, à l'amélioration de l'individu.
:cheers:


ohhhh yeahhhhhhh !!!!! :-)

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 20:39
de CarcharodonLBN75
CarcharodonLBN75 a écrit:
dynamo a écrit:le requin blanc (du Liban ?) doit continuer à communiquer.
De plus, je peux certifier que le parachutisme contribue, bien souvent, à l'amélioration de l'individu.
:cheers:


ohhhh yeahhhhhhh !!!!! :-)

L.B.N : Loubard By Nature :-)

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 20:52
de dynamo
je reviens sur la critique de François concernant Speer.
J'ai lu et relu le bouquin de Speer et comme de nombreux lecteurs, je prends pour argent comptant ce que Speer raconte.
Je n'ai pas les connaissances nécessaires ou l'esprit d'analyse pour être contradictoire.
Question : y a t'il un ouvrage permettant de déterminer le vrai du faux ou de la nuance dans l'histoire écrite et vue par Speer ?

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 21:07
de Prosper Vandenbroucke
dynamo a écrit:je reviens sur la critique de François concernant Speer.
J'ai lu et relu le bouquin de Speer et comme de nombreux lecteurs, je prends pour argent comptant ce que Speer raconte.
Je n'ai pas les connaissances nécessaires ou l'esprit d'analyse pour être contradictoire.
Question : y a t'il un ouvrage permettant de déterminer le vrai du faux ou de la nuance dans l'histoire écrite et vue par Speer ?


Bonsoir Patrick,
Je ne l'ai pas lu, mais peut-être le livre de Joachim Fest "Albert Speer, confident de Hitler" en dit-il plus?

Re: Livre LES CENT DERNIERS JOURS D'HITLER de Jean Lopez

Nouveau messagePosté: 16 Oct 2020, 21:17
de Dog Red
Pour l'avoir lu, je crains que non.
FEST ne m'a pas laissé le sentiment d'aller aussi loin que la réflexion de François...