Connexion  •  M’enregistrer

La peur et la liberté

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur. Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale. Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
Présentez également vos périodiques préférés. Donnez-nous les sommaires et discutez sur les contenus.
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

La peur et la liberté

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Soxton  Nouveau message 05 Avr 2019, 23:29

La peur et la liberté – Comment la seconde guerre mondiale a bouleversé nos vies
Après "L'Europe barbare" voici le nouveau bouquin de Keith Lowe.
Traduit de l'anglais par Johan-Frédérik Hel-Guedj.
Coédition Perrin/Ministère des Armées
Ouvrage paru le : 24/01/2019
Titre original : The Fear and the Freedom: How the Second World War Changed Us

Image
https://www.amazon.co.uk/Fear-Freedom-S ... 0670923516

Présentation de l'éditeur :
La Seconde Guerre mondiale fut l'un des événements les plus catastrophiques de l'histoire de l'humanité. Si on en connaît le déroulement, on en discerne mal les conséquences immédiates et durables. En quoi les épreuves et la mémoire de ce bain de sang – et des liens qu'il a créés – affectent-elles le monde moderne ? En quoi les mémoires de violence, les rêves d'égalité et le désir de liberté que la guerre a engendré transforment-ils les pays et les communautés dans lesquelles nous vivons aujourd'hui ?
Keith Lowe décrit et analyse une période de bouleversements géopolitiques, sociaux et économiques sans précédent. Il montre comment la peur – si prégnante durant le conflit – et la liberté – à laquelle le monde aspire en 1945 – ont été les moteurs de la création de ce nouveau monde de l'après-guerre. Comment cette matrice a conduit des responsables politiques à imaginer des sociétés modernisées, certains aspirant à un gouvernement mondial, d'autres défendant l'indépendance. Comment elle a mené à l'effondrement du colonialisme européen, à la naissance de deux superpuissances et à la guerre froide. Il démontre enfin et surtout à quel point l'après-guerre, époque de terreur et d'émerveillement, trouve encore des résonances dans les débats actuels sur le nationalisme, l'immigration et la mondialisation que nous vivons aujourd'hui.
Non content d'expliquer et d'analyser ces changements majeurs et les mythes qui en sont nés, Keith Lowe les incarne en plaçant au cœur de chaque chapitre l'histoire d'un homme ou d'une femme qui ont survécu au conflit et en ont été profondément bouleversés – qu'ils soient victime ou bourreau. Il livre ainsi une brillante histoire mondiale incarnée, qui renouvelle en profondeur notre connaissance du second XXe siècle et fera autorité.




EXTRAIT :
https://www.lexpress.fr/culture/menace- ... 57508.html
La Seconde Guerre mondiale n'aura pas été un événement comme un autre : elle a tout changé. Alors que les forces armées balayaient le globe, consumant des économies entières, sacrifiant des civils aussi aisément que les soldats, même ceux qui étaient emportés par la violence voyaient bien que quelque chose de fondamental était en cours de destruction. "Il faut comprendre qu'un monde meurt, observait le reporter de guerre américain Ed Murrow en 1940 : de vieilles valeurs, de vieux préjugés, et les vieux fondements du pouvoir et du prestige disparaissent." De part et d'autre de l'Atlantique, et de part et d'autre du Pacifique, les Alliés entrèrent en guerre contre l'Allemagne et le Japon avec la conviction qu'ils luttaient pour préserver un mode de vie. En réalité, ils allaient devenir les spectateurs de la disparition de ce mode de vie.
Le monde qui a émergé en 1945 était complètement différent de celui qui était entré en guerre. D'un côté, il était physiquement marqué et psychologiquement traumatisé : des villes entières avaient été détruites, des nations entières englouties et, dans la plus grande partie de l'Europe et de l'Asie, des communautés avaient été en totalité mises à mort ou déplacées. Des centaines de millions d'individus avaient été exposés à la violence à une échelle qu'ils n'avaient jamais imaginée. D'un autre côté, le monde de 1945 était probablement plus unifié qu'il ne l'avait jamais été. Des amitiés s'étaient forgées au feu de la guerre, et, pendant un temps, il y eut un authentique espoir que ces amitiés réussiraient à perdurer en temps de paix. La fin de la guerre fut aussi porteuse de sentiments de libération que partout les gens se remémoreraient pour le restant de leur vie. Ces deux forces - la peur et la liberté - compteraient parmi les moteurs les plus puissants dans la création du monde d'après-guerre. [...]
La seule région où le nationalisme fut tenu en respect pendant un temps était l'Europe, et pourtant, même sur le Vieux Continent, il connut des résurgences occasionnelles, comme autant de retours éclairs à la Seconde Guerre mondiale. L'Union européenne fut créée comme une tentative de rendre la guerre entre les nations européennes impossible, et en fin de compte, elle inspirerait réellement des rêves de liberté nationale. A l'heure ou j'écris ces lignes, l'UE a aussi entamé sa fragmentation, et le nationalisme est de nouveau une force croissante d'un bout à l'autre du continent. [...] La mondialisation des peuples, encore un autre processus fortement accéléré par le conflit mondial, a contribué à attiser de nouvelles tensions au sein des nations les plus riches, dont le corps social s'est aussi fragmenté et atomisé. Une plus grande liberté n'a pas été porteuse de plus grand bonheur. Les individus peuvent aussi connaître de telles scissions. Certains de ceux qui ont souffert de graves traumatismes pendant les hostilités se virent incapables de concilier les épreuves qu'ils avaient subies avec ce qu'ils croyaient et voulaient être. Ils se retrouvèrent coupés du nouvel avenir radieux vers lequel tous les autres tendaient, et au contraire condamnés à revivre éternellement leur passé. [...] Ce lien entre les dimensions mondiale, nationale et personnelle constitue la partie la plus importante de ce livre. La Seconde Guerre mondiale n'a pas seulement changé notre monde, elle nous a aussi changés, nous. Elle nous a confrontés à nos plus grandes peurs, et nous a traumatisés à un point dont nous n'avons pas encore pleinement pris conscience. Certaines régions du monde n'ont jamais surmonté cette épreuve. Pourtant, elle nous a aussi inspirés, et nous a enseigné la véritable valeur de la liberté, pas seulement la liberté politique et nationale, ou la liberté de culte et de croyance, mais aussi la liberté personnelle et les responsabilités écrasantes qu'elle impose aux individus. [...]
Si la Seconde Guerre mondiale nous a appris une chose, c'est qu'il est rare et guère aisé de réussir à reconquérir cette liberté dès lors qu'on y a renoncé. Malheureusement, adhérer à la liberté n'est pas non plus une option commode. La vraie liberté nous impose de nous écarter de la masse, et même de lui résister à l'occasion, et de penser par nous-mêmes chaque fois que nous le pouvons. [...] Une personne libre est une personne capable d'endosser ses responsabilités et des vérités inconfortables.
A moins d'accepter nous aussi les traumatismes et les déceptions qui se sont imposés à nous depuis ce conflit, nous nous condamnerons à répéter les erreurs du passe. Si nous ne pouvons intégrer la richesse et les complexités de l'existence, si pénibles soient-elles, nous n'aboutirons qu'à de réconfortantes simplifications. Nous continuerons de nous raconter des histoires de héros qui ne peuvent commettre aucun mal, et de monstres qui sont l'incarnation irrémédiable du mal. Nous continuerons de nous imaginer en martyrs, dont la souffrance nous sanctifie et justifie tous nos actes, si malfaisants soient-ils.
Et il ne fait aucun doute que nous continuerons de formuler ces mythes dans le langage de la Seconde Guerre mondiale, tout comme nous l'avons fait depuis 1945, comme si les décennies qui nous séparent de cette époque n'avaient jamais existé.

vétéran
vétéran

 
Messages: 589
Inscription: 12 Fév 2016, 23:19
Région: LYON
Pays: France

Voir le Blog de Soxton : cliquez ici


Re: La peur et la liberté

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 29 Mai 2019, 06:13

J'en suis au 2/3 du livre et mon impression, que j'ai déjà pu vérifier lorsque un ou une véritable historien explique telle ou telle situation, c'est que le niveau est toujours bien supérieur à celui d'un journaliste sans connaissances de l'histoire.
Constat identique avec ces quatre livres:
Dans l'équipe de Staline / Sheila Fitzpatrick (Australienne)
Mao, sa cour et ses complots / Jean-Luc Domenach (Français)
Sous les bombes / Richard Overy (Britannique)
Les Russes / Marc Ferro
(Français)

Par exemple dans le chapitre consacré à Israël, on apprend de façon saisissante ce qu'a été le choc entre les Juifs n'ayant pas subi l'Holocauste, donc résidant en Palestine et l'arrivée à la fois des survivants ainsi que des milliers d'autres en provenance de..partout. Ce ne fut vraiment pas facile..et l'on comprend beaucoup mieux l'attitude d'Israël, qu,on l'approuve ou non.

Ce livre est une véritable source de connaissances de l'après SGm. Et lorsque la profession d'historien veut bien se sortir du carcan idéologique qui l'étouffe,comme en Suisse, alors c'est vraiment une profession extraordinaire que l'on peut admirer.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 472
Inscription: 19 Aoû 2009, 16:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES LIVRES ET LES MAGAZINES DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 2 minutes
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 5 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le premier détecteur de radar portatif autonome 
il y a 7 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  Pour les fans de belles images d'avions WW2 
il y a 35 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Aujourd’hui, 20:53
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Agents espagnols de l'Abwehr opérant à Gibraltar 
Aujourd’hui, 20:39
par: pierma 
    dans:  La "Das Reich" le vrai noyau de la Waffen-SS ? 
Aujourd’hui, 19:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Vercors 
Aujourd’hui, 19:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Comment peut ont expliquer l'efficacité de la Luftwaffe? 
Aujourd’hui, 18:39
par: THEO 
    dans:  cordier 
Aujourd’hui, 18:05
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Anthony, Jumbo, Königstiger, th.reynaud et 63 invités


Scroll