Connexion  •  M’enregistrer

Eben-Emael - L'autre vérité

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 19 Avr 2016, 09:48

Je pense que ton analyse est correcte, c'est pour cela en partie que nous attendrons la lecture avec impatience !

Nèanmoins le détail (vrai ou faux) indiquant que les troupes allemandes ne purent jamais pénétrer profondément dans les structures du fort avant sa reddition me fait me poser des questions quand aux ordres supérieurs donnés ou non a l'encadrement des troupes ?!?

vétéran
vétéran

 
Messages: 3009
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 19 Avr 2016, 10:05

La poignée de paras allemands n'a jamais eu l'intention de 'pénétrer' dans le fort. La neutralisation des coupoles d'artillerie par l'emploi révolutionnaire de charges creuses suffisait à neutraliser ce colosse aux pieds d'argiles conçu pour une répétition de la guerre de tranchées précédente.

La doctrine de couverture réciproque des forts voulait que l'on réponde à un assaut ennemi par un bombardement massif du fort attaqué depuis les autres forts de la ceinture de Liège. Il fut procédé à ce(s) bombardement(s) d'interdiction. Mais l'action minutée des paras était déjà terminée et réussie.

La défense rapprochée de l'ouvrage n'était pas dévolue à la garnison (artilleurs et techniciens, rappelons le en arrière de la ligne principale de défense que seul un assaut vertical impensable alors mit en première ligne) mais à l'infanterie de ligne déployée en avant du fort et qui intervint comme prévu, sous les bombes des Stukas venus couvrir les paras.

Mais ne refaisons pas ici l'attaque du fort déjà discutée en long et en large dans d'autres fils du forum et attendons la parution du livre pour justement relancer ces passionnantes discussions.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6594
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 19 Avr 2016, 10:21

Reçu :) , stand by ;)

vétéran
vétéran

 
Messages: 3009
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de norodom  Nouveau message 19 Avr 2016, 11:07

Bonjour,

De Dog Red sur l’ouvrage de Hugues WENKIN

<< Enfin un ouvrage récent sur ce fait d'arme devenu un véritable mythe.>>

Où est le mythe ?

Réponse de Prosper à Jumbo :

<< Oui, Jean, des révélations au sujet de la défense du fort laquelle n'était pas ce que l'on croyait (ou crois) et au sujet de la "propagande" allemande faite autour de la prise du fort. Cependant je ne sais rien de plus, faudra attende la sortie du livre pour en savoir plus !! >>

C’est bien ce qu’il convient de faire !

Je viens de relire un récit du Colonel Rudolf Witzig qui commandait le groupe de sapeurs aéroportés qui entreprit l’assaut du fort.
Cette attaque fut une des premières et fut décisive lors de l’invasion allemande de la Belgique le 10 mai 1940.
Ce fort avait pourtant la réputation d’être inexpugnable.

Bien que l’on connaissait l’efficacité des forces transportées par des planeurs, ce mode d’opération n’avait pas été envisagé.
Si c’eut-été le cas , il eut été sage et facile de placer des obstacles sur le sommet du fort pour empêcher ou prévenir ce genre d’attaque. Mais les ordres donnés dans ce sens n’ont pas toujours été exécutés, à l’heure où l’ennemi frappa !

Alors, il est permis de penser que 76 ans plus tard on ressorte cette négligence avec force propos pour meubler.

Mais attendons….

Cordialement,

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 2176
Inscription: 04 Mar 2009, 18:07
Localisation: Midi_Pyrénées
Région: Midi-Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 19 Avr 2016, 12:19

Bonjour Norodom,

norodom a écrit:De Dog Red sur l’ouvrage de Hugues WENKIN

<< Enfin un ouvrage récent sur ce fait d'arme devenu un véritable mythe.>>

Où est le mythe ?

[...]

Je viens de relire un récit du Colonel Rudolf Witzig qui commandait le groupe de sapeurs aéroportés qui entreprit l’assaut du fort.
Cette attaque fut une des premières et fut décisive lors de l’invasion allemande de la Belgique le 10 mai 1940.
Ce fort avait pourtant la réputation d’être inexpugnable.


Le mythe est là. Mythe d'inexpugnabilité que la propagande nazie va instrumentaliser ; instrumentalisation qui servira plus tard un certain 'fatalisme' bien pratique pour cacher la cécité relative des autorités belges durant la Drôle de guerre.

Les faits sont plus complexes et plus intéressants quant au niveau de préparation de l'armée belge et de son état-major tout pétri des grandes théories de 1918 face à une menace d'une toute autre mesure.

norodom a écrit:Bien que l’on connaissait l’efficacité des forces transportées par des planeurs, ce mode d’opération n’avait pas été envisagé.
Si c’eut-été le cas , il eut été sage et facile de placer des obstacles sur le sommet du fort pour empêcher ou prévenir ce genre d’attaque. Mais les ordres donnés dans ce sens n’ont pas toujours été exécutés, à l’heure où l’ennemi frappa !


Qui est ce 'on' :?:

De Paris à Washington et en passant par Londres, l'attaque aéroportée d'Eben-Emael, des ponts du canal Albert et des Pays-Bas en mai '40 a pris les grandes puissances par surprise (que dire dans ce cas d'un petit pays neutre coincé entre deux géants). ROOSVELT lui-même se fera passer le film des actualités allemandes vantant l'exploit. S'en suivra la création des Airborne Forces chez nos alliés anglo-saxons.

A posteriori, écririez-vous qu'il eut été sage et facile de placer des obstacles autour des ponts de Bénouville et Ranville, afin d'empêcher les paras britanniques de se saisir des ces points stratégiques la nuit du 5 juin 1944 ? J'en doute bien évidemment.

norodom a écrit:Alors, il est permis de penser que 76 ans plus tard on ressorte cette négligence avec force propos pour meubler.


Qu'est-ce à dire ? Auriez-vous lu par-dessus l'épaule de Hugues WENKIN ou tenteriez-vous de lui faire un mauvais procès d'intention ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6594
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 19 Avr 2016, 12:44

Si on avait voulu empêcher l'atterrissage des planeurs, il aurait fallu consteller le sol normand d'obstacles. Difficile à réaliser.
Attendons la version donnée par Hugues Wenkin avant de considérer que l'Histoire est une et immuable, coulée dans le bronze des souvenirs des témoins et acteurs et de l'historiographie des premiers temps.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3195
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de calkstein  Nouveau message 19 Avr 2016, 15:26

Chers Amis,

C'est avec un peu d'appréhension que je lis vos échanges sur le forum. Je suis l'auteur de ce livre et je découvre bien des attentes auxquelles j'espère que mon livre répondra.

Pour dévoiler un peu sur le contenu du livre. J'ai eu la chance d'avoir accès à une source d'information de première main resté classée jusqu'à présent: le rapport de la commission des forts. Bien entendu dans ce rapport Eben-Emael (EE) prend une place importante (pas moins de 2000 pages).

Ce que je peux vous dire:

-Les parachutistes allemands ont donné des rapports clairs, circonstanciés et reflétant vraiment ce qu'il s'est passé sur le glacis. Cette source d'informations fiables a été exploitée jusqu'à présent par les historiens sérieux,; Je ne me suis pas privé de l'utiliser également. Aussi, pour la face allemande de l'opération ceux qui connaissent le sujet n'apprendront pas grand chose de neuf. Les autres auront accès aux sources primaires..

-J'ai vu une question: les Allemands ont-ils pénétré dans le fort: NON. Seul l'un deux est descendu de quelques marches et a jeté des explosif dans une chambre d'escalier. Les Belges étaient par contre certains du contraire.

-Après guerre, on a beaucoup parlé d'un éventuel espion. C'est faux, les Allemands ne savaient rien de l'intérieur du fort et ne connaissaient que ce qu'ils avaient pu photographier de l'extérieur. Je me base pour le démonter sur le Denkschrift Lüttish (le mémoire de Liège) daté de janvier 1940.Il rassemble les informations dont ils disposaient sur EE. J'ai eu la surprise de découvrir qu'il contenait des photos (celles parues dans le soir illustré du même mois). Le commandement belge avait habilement utilisé le quotidien pour intoxiquer l'ennemi.

-La menace aéroportée; elle est connue de la défense nationale depuis 1936. D'entrée de jeu, j'explique dans l'ouvrage le cheminement des informations dans le commandement de l'armée. Il est indéniable que la menace était connue, le problème est qu'elle n'a guère été prise au sérieux sur le terrain. Seul Van Overstraeten semblait vraiment s'émouvoir de la menace (enfin, c'est ce qu'il démontre dans ses mémoires). Néanmoins, les traces écrites subsistantes, laissent entendre qu'effectivement il avait bel et bien attiré l'attention à ce niveau. Vous verrez, les documents le démontrant sont reproduits dans le livre. Je vous en place un en pièce jointe: files3945c/11348_1940-05-01 - Terrains susceptibles d'atterrissage.pdf

-Ce qui est resté dans l'ombre c'est le comportement de la garnison et celui des troupes autour du fort.Je suis quelqu'un de calme, cependant je me suis énervé en lisant certains rapports tant la bêtise, l'irresponsabilité et la couardise sont présentes à tous les niveaux.J'ai été écœuré et j'ai compris immédiatement pourquoi le côté belge avait été maintenu aussi longtemps sous une chape de plomb. Si la garnison est bel et bien à blâmer, les troupes autours du fort sont loin d'avoir été commandées efficacement. A la lecture des 2000 pages du rapport et de ses annexes, j'affirme que si les procédures avait été respectées, la mission Granit aurait été un échec cuisant! Witzig et ses hommes ont certes très bien réalisé leur mission, ils ont résisté habilement sur le fort après avoir détruit les ouvrages, mais si les procédures avaient été respectées leur taux de perte aurait été très élevé et peu sont ceux qui auraient pu remplir leur mission. C'est évident à la lecture des rapports.Les fait confirme cette thèse: la seule coupole intacte à la fin de la bataille (coupole SUD) est celle qui étaient occupée et en état de tirer à l'arrivée des paras. Vous découvrirez le reste à la lecture de l'ouvrage.

Si cela intéresse certains, j'organise pour des amis une visite de la superstructure du fort (normalement le 10 mai rdv au fort à 9h00). Si nous sommes assez nombreux, nous aurons l'occasion de réserver une visite de l'intérieur (c'est payant). Je guiderai sur la superstructure.

Les personnes intéressées peuvent me contacter via le Forum.

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 61
Inscription: 19 Avr 2016, 10:05
Région: Ardennes belges
Pays: Belgique

Voir le Blog de calkstein : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Avr 2016, 15:37

Bonjour et un grand merci pour les explications très précises Hugues.
Cet avec plaisir et grand intérêt que je prendrais connaissance de ton nouvel ouvrage.
Grand merci également pour ton invitation, seulement et en ce qui me concerne, je ne suis pas libre ce jour là (RDV pris avec l'ophtalmologue)
Ce sera pour une prochaine fois.
Les membres intéressés peuvent te contacter via MP (Message personnel)
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 58593
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de norodom  Nouveau message 19 Avr 2016, 16:04

@ Dog Red

Bonjour,

Reprenons les choses dans l’ordre…

Tout d’abord le mythe que vous associez à l’inexpugnabilité.
Pensez-vous sérieusement qu’il s’en trouvaient qui pensaient que ce fort occupant une surface de 63 hectares pouvait être pris par la force ?
Même au sein de l’état-major allemand, beaucoup était sceptiques sur la réussite de l’opération !

Je ne détaille pas tous les systèmes défensifs internes et externes de cet ouvrage, vous devez les connaître. Alors je vous repose la question sous une autre forme :
Pensez-vous que la conviction d’invincibilité de ce fort était une vue de l’esprit ?

A1ors, bien sûr la réussite de la capture de ce fort a surpris tout le monde y compris les Américains…
Mais on pourrait se demander comment et pourquoi tous les exercices effectués avec des planeurs en novembre 1939 à Hildesheim en basse saxe et les exercices de sabotage dans la zone fortifiée de Gleiwitz près de la frontière germano-polonaise, sont passés inaperçus ?

A votre attention et à celle de frontovik 14, je fais remarquer que comparer les sommets du fort Eben-Emael et la plaine normande, ça n’est pas une bonne idée !

J’en termine avec Mr Hugues WENKIN, auteur du livre tant attendu…
Je comprends que comme dans le cas précédent, c’est le « on » qui vous a dérangé
Je n’ai pas lu par-dessus l’épaule de ce monsieur, mais le « on » ne lui étant pas étranger dans mon esprit, vous souffrirez que je puisse anticiper sur ce qu’il nous apprendra, si toutefois il nous apprendra quelque chose ?

La mode sur les nouvelles publications est le plus souvent fondée par la « découverte de nouvelles archives » ou sur la publication de « récits inédits », ce qui fait pressentir un scoop lequel se termine souvent comme un pétard mouillé.

Alors, voudriez-vous être le seul à m’interdire d’imaginer ?
J’imagine mais je peux me tromper… Réponse quand le bouquin paraîtra !

Cordialement,

Roger

PS : Au moment de poster je découvre l’intervention de Mr Hugues Wenklin.
Je vais donc étudier attentivement son contenu.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2176
Inscription: 04 Mar 2009, 18:07
Localisation: Midi_Pyrénées
Région: Midi-Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Eben-Emael - L'autre vérité

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de calkstein  Nouveau message 19 Avr 2016, 16:14

Tout d'abord toutes mes excuses pour les fautes d'orthographe,j'ai rédigé trop vite et ne me suis pas relu suffisamment.

@ Norodom

Je vous poste une photo de la superstructure du fort et vous verrez qu'il est plus facile de se poser sur EE que dans le bocage normand. La photo est prise du bloc mi-nord en direction de coupole sud

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 61
Inscription: 19 Avr 2016, 10:05
Région: Ardennes belges
Pays: Belgique

Voir le Blog de calkstein : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE HALTBEFEHL (suite) 
il y a 17 minutes
par: François Delpla 
    dans:  Île d'Yeu : la tombe du maréchal Pétain vandalisée 
Aujourd’hui, 02:38
par: quovadis 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 22:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 16 
Hier, 21:41
par: kfranc01 
    dans:  Dunkerque(Christopher Nolan, 2017) Bande Annonce. VF. 
Hier, 21:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Appel à témoin Gi Fred Linden 
Hier, 20:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sante Garibaldi et la légion garibaldienne en 1940 
Hier, 19:36
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 18:59
par: kfranc01 
    dans:  ROMMEL dans la Somme... 
Hier, 12:26
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Aide à la lecture de la transcription ci jointe. 
Hier, 12:02
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: manudread, Twitter et 6 invités


Scroll