Connexion  •  M’enregistrer

"Une mer déchaînée"

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

"Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Arras  Nouveau message 08 Aoû 2015, 13:37

Bonjour,

Une autre nouvelle écrite par mes soins


"Une mer déchaînée"

5 Juin 1944 au soir :

- Hoffmann !
- Oui Feldwebel Schäfer ?
- As-tu nettoyé la mitrailleuse !?
- Non, j’observais la plage...
- Tu n’as vraiment rien que ça à faire !?
- Euh…non... Feldwebel Schäfer... j’allais justem...
- ... nettoies moi cette MG 42 et rapidement !
- Oui tout de suite...

Je me présente, je m’appelle Albrecht... Albrecht Hoffmann.
Je viens d’avoir 19 ans et viens d’être affecté à une unité de défense dans un coin tranquille, juste en face de la mer.
Moi, je m’occupe de la mitrailleuse, et autant dire que ce n’est pas joyeux tous les jours. Cette mécanique est si complexe que je dois démonter et graisser le mécanisme presque tous les matins. La mer et son sable fin, c’est bien, mais en temps de guerre, le sable est le pire ennemis de l’arme, à cause de lui, elle s’enraille et se bloque. Je pleins mes camarades stationnés dans le Nord pas de Calais. Une rumeur court comme quoi les ricains débarqueraient las bas. Ils ont mal choisis leur endroit ces yankees, Rommel a tellement fait barricader les plages et les côtes à cet endroit, que les vagues portées jusqu’aux collines par la marrée haute, ne peuvent franchir les protections.

- Dites Feldwebel Schäfer, vous avez déjà...tué un homme ?
- Eh...bien, j’ai combattu sur le front de l’Est, et autant dire que si tu ne tranchais pas la gorge du mec d’en face, eh...bien lui ne se gênait pas pour te la trancher...
- ... sur le front de l’Est ? que faites-vous ici alors ?
- Hey p’tit merdeux j’t’en pose des questions moi ?!
- Oh excusez Feldwebel...
- ...la vérité c’est que je me suis pris une balle de Rustof dans le bras et été envoyé ici...peinard non ?
- Mh...dites Feldwebel Schäfer, vous pensez que la mer sera aussi paisible demain ? Il paraitrait que les Ricains arriveraient au Nord pour nous déloger...

Le Feldwebel Schäfer allume une cigarette, seul la flamme de son briquet est visible dans la pénombre. Une lueur rouge orangé envahit la pièce bétonnée et dit :

- Demain...la mer grognera soit en sur...et à ce moment là, nous connaitrons la signification du mot « horreur ».

Sur ces quelques mots, le Feldwebel Schäfer partis se coucher, tandis qu’Albrecht, observant l’horizon se dit :

- Je ne peux guère croire que cette mer aussi paisible, puisse se déchainer...


6 Juin 1944 6 : 00 :

Albrecht est endormis sur sa mitrailleuse quand soudain, des bruits inconnus et sourds le réveil. Au loin des lumières ocres déchirent l’horizon, puis viennent des sifflements. Des sifflements de plus en plus stridents. Il porte alors à ces yeux une paire de jumelle. Le Feldwebel Schäfer déboule dans le bunker et dit :

- tu entends ça Hoffmann ?!
- Mais qu’es ce que...

Tout à coup des explosions retentissent aux alentours.
Schäfer, tout en regardant l’horizon, attiré par ces mélanges jaune orangé qui ébranle les nuages, dit :

- Ca commence...
- Qu’es ce qui commence ?!
- La définition du mot « horreur »...

Pendant une demi-heure les bombardements des navires Américains stationnés au large des côtes Normandes, écrasent dunes et collines sous un amat de feu et de poudre. Une bombe viendra se loger dans la trancher au devant de la porte blindée du bunker, bloquant les deux hommes à l’intérieur de ce coffre de ciment.
Quand vient l’arrêt des canons, les deux hommes voyant déferler des centaines de barges, ne peuvent bouger. Ces derniers sont sonnés par les bruits atroces d’explosions passées quelques minutes auparavant.
Schäfer reprenant ces esprits rapidement, s’écrit à Hoffmann :

- Hoffman ! attrape les caisses de munitions sur la table !
- Oui Feldwebel !
- Tu vas me charger cette mitrailleuse comme si tu voulais séduire une jeune femme, rapidement, mais tendrement...
- ...tout de suite


6 Juin 1944 6 :30 :


Les barges s’approchent de plus en plus des plages...

- Elle est enraillée !
- Comment ça enraillée ?! Tu l’as graissée hier, ce n’est pas possible... ! Pas maintenant !

Les barges sont à 30 secondes des plages...

Hoffmann, essayant de nettoyer la mitrailleuse du sable qui s’est logé dans la culasse, ne peut se détacher de lancer quelques regards vers l’horizon où des centaines de barges voguent comme si elles voulaient dévorer les flots de cette mer déchainée.

Les barges sont à 10 secondes des plages...

La Maschinengewehr 42 d’Hoffmann était montée sur bi pied ce qui la rendait absolument redoutable face à des vagues de soldats non protégés. Quand soudain Hoffmann s’écria :

- Ca y est ! Ca y est ! Je l’ai débloqué !
- Chargeons là !

Schäfer ouvre la boite de munition, sort une bande complète et vient la loger dans la MG 42, Hoffmann s’empresse de reculer la culasse afin d’engager la première cartouche
Les barges sont là, certaines s’éventrent sur les obstacles de bois, d’autres se stoppent net par les obstacles de fer. Les barges arrêtées...les rampent s’affaissent laissant apercevoir aux deux servants de mitrailleuses des hommes s’élançant hors de l’embarcation en criant.
Hoffmann, à la fois apeuré et admiratifs de ces hommes, actionne son doigt sur la détente sans réfléchir et fait cracher sa mitrailleuse.

- Aaaaaaaaaaaah !!!
- Ils arrivent !

Le bunker s’illumine d’un feu rouge et orangé, les douilles de la MG 42 s’éjectent à une telle vitesse, que l’on pourrait se demander si cette arme est une création humaine. Les soldats Américains avancent, se couvrant derrière les barricades, rampant sur le sable couleur sang. Dans le bunker la barbarie est à son apogée, deux hommes viennent de tuer une section entière de soldats.

- Mais d’où viennent t-ils ? Il y en a partout !
- Je ne sais pas ! Je t’avais dit que la mer serait agitée

Les deux hommes se mirent à rire sans doute pour caché leur peur extrême et l’envie de crier leur tristesse de tuer autant d’hommes avec leur seule arme.
Les balles s’engagent une à une dans un bruit assourdissant que dégage le mécanisme de l’arme. Les soldats Américains peuvent apercevoir au loin, le feu jaillir d’une minuscule fenêtre qui pourtant vient déjà d’abattre une cinquantaine d’homme en trois minutes. Un mélange de poudre monte au nez des deux servants de mitrailleuse. Bientôt, les munitions viennent à épuisement et le canon est écarlate, Hoffmann s’écrit :

- Il faut changer le canon !
- Je vais le chercher !

Hoffmann profite de cet instant de répits pour regarder la plage en soupirant d’un sentiment de compassion:

- Allez cachez vous ! Quand on va reprendre ça va être un massacre...

Schäfer revient à la MG 42 ouvre le compartiment du canon à l’aide de la poignée, enlève le canon bouillant avec son gant et le remplace par un autre. Il ouvre une boite de munition, engage ces dernières dans l’arme. Hoffmann recule le levier d’armement, l’arme est prête... et dans un dernier moment de repos se dit :

- Mille balles vont être tirées et autant de morts vont tomber...

Soudain la mitrailleuse reprit son vacarme incessant, provoquant terreur et pitié sur la plage. Les douilles encore chaude du poinçon de l’arme, s’éjectent et s’écrasent sur le ciment du bunker. Schäfer, quand à lui, assure le bon fonctionnement de la mitrailleuse en plaçant ses mains parallèles. Les munitions entrent parfaitement dans l’arme qui recrachent aussitôt balles et douilles.

Bientôt, les soldats se font rares sur la plage. La mitrailleuse se tait peut à peut, le feu de cette dernière laissant place à la fumer sortant du canon. Le sol en ciment du bunker est couvert de douilles. Les deux soldats retirent leur casque, et ne peuvent que constater le massacre...

6 Juin 1944, il est 6 :40 ...


 

Voir le Blog de Arras : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:09

il faudrait y ajouter cet allemand à tête de cochon qui dans certain reportage ne regrette pas, à 17 ans, d'avoir aligné sa mg39 ou 40 sur l'ouverture de la porte de la barge pour tuer un maximun de GI !
je ne me rappelle pas du nom de cette chose immonde et germanique, la tête gonflée de principes hitlériens ! mais quand je le vois dans des reportages j'ai envie de lui coller ma main dans sa tronche !
Comment peux t'on écouter ses récits !

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Arras  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:15

Bonjour,

Tu parle du mittrailleur Franz Gockel qui était posté au WN62 sur Omaha Beach,

Il est vrai qu'ils étaient lobotomisés de parole ! Même après guerre ils ne changent pas d'avis car depuis leur enfance on leur à appris à être ce qu'ils sont, j'ai vu le reportage dont tu parle et ça prouve bien que sa mentalité à été "fabriqué"


 

Voir le Blog de Arras : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:20

il s'agit de Franz Gockel âgé de 17 ans qui se promène fièrement à Omaha et qui sert la main d'un GI qu'il a allumé avec sa mg 39 ou 42 ! ce personnage ne devrait plus être vu là ! sur bloody beach ! et on ne devrait plus le voir dans aucun reportage puisqu'il ne regrette rien ! en attendant ce GI s'est mouché 5 fois par son tir !

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:26

non Arras ! ce n'est pas une blague !
à la lecture de votre prose j'écris ce que j'en pense !

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:29

ici à Boulogne sur mer, ex zone interdite par le dispositif de l'atlantik wall et des bases secrétes de V1, V2 et V3 ! issu d'une famille de SOLDATS (voyez les déco de ma gmère, plus tard je mettrai les déco de mon gpère) on ne peut pas dire que l'on apprécie le spounss !

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:37

Tiens "Arras", le dénommé "Easy's Arts" s'est toi ??

Cordialement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61660
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Arras  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:38

Exact ! Comment connais tu ? :)


 

Voir le Blog de Arras : cliquez ici


Re: "Une mer déchaînée"

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Aoû 2015, 14:42

Arras a écrit:Exact ! Comment connais tu ? :)

C'est pas difficile!!!!!!
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61660
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 1 minute
par: P. Vian 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 4 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  identification de soldats 
il y a 19 minutes
par: gherla 
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
il y a 30 minutes
par: frontovik 14 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
il y a 34 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
il y a 39 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 40 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 47 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:40
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
Aujourd’hui, 18:38
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: AGAG, Anthony, cloclo, frontovik 14, Joldan, Rob1, Semrush, Tapedur, tinain76 et 21 invités


Scroll