Connexion  •  M’enregistrer

les poches de l'atlantique

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 22 Juin 2015, 09:22

DSCF4091.JPG
DSCF4091.JPG (26.05 Kio) Vu 382 fois

Les poches de l'Atlantique - Les batailles oubliées de la libération - janvier 1944 à mai 1945
de Stéphane Simonnet - éditions Tallandier
Ce livre raconte la libération des dernières poches de résistance des forteresses allemandes de l'Atlantique par des groupes de FFI, équipés de bric et de broc, qui reconstitueront certain Régiment de l'Armée Française.

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de norodom  Nouveau message 22 Juin 2015, 16:47

Ce n'est pas en janvier 1944 mais en janvier 1945, le 10 exactement, qu'était prévue la première attaque sur les poches bretonnes de Lorient et Saint-Nazaire et plus au sud de La Rochelle, Royan et la Pointe de Grave.
Autant de poches dans lesquelles les 100.000 Allemands solidement retranchés, observant la directive de Hitler du 17 août 1944, étaient décidés à tenir jusqu'au bout.
Cette attaque fut différée en raison de l'attaque allemande dans les Ardennes à la mi-décembre 1944, qui oblgea les unités FFI initialement prévues sur le front de l'Atlantique à opérer en Alsace.

C'étaient les FFI sous le haut commandement du Général de Larminat, qui étaient initialement appelés à supporter l'encerclement de ces poches.
Ces unités bien que comprenant beaucoup de soldats n'ayant pas l'expérience des combats, étaient structurées en tant que hiérarchie du commandement et en équipement en matériel de combat.

La qualification de bric et de broc est sans fondement !

J'ai écrit sur ce forum quelle fut ma déception de ne pas avoir été accepté pour participer aux opérations dans la zone sud :
<< Engagé au 1er RIC à Toulouse, j'ai dû quitter cette unité au moment de son départ vers la Pointe de Grave et l'Ile d'Oléron en mars 1945... J'avais été jugé encore une fois trop jeune ! >>

Lors de la seconde attaque fixée au 14 avril 1945, de Larminat a disposé, en plus des FFI, du soutien des blindés de Leclerc, d'éléments américains d'artillerie et d'un appui aérien.
Pour les poches sud, la bataille dura jusqu'au 1er mai.
Pour les secteurs de Lorient et Saint Nazaire le Général Chomel chargé de la direction des opérations autour de Saint-Nazaire dut attendre le 8 mai.

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 22 Juin 2015, 17:24

je ne veux pas entrer dans des polémiques stériles ! Je viens de lire ce livre écrit par Monsieur Stéphane Simonnet, Docteur en histoire, chercheur associé à l'Université de Caen et ancien directeur scientifique du Mémorial de Caen.
La couverture de ce livre en donne le titre et je lis janvier 1944 à mai 1945.
Quant à, "équipé de broc et de broc", je vous demande de lire ce qui est écrit dans ce livre !
les FFI (voir, bons nombres de résistants de dernières minutes, là c'est mon rajout ! ) étaient équipés et armés par l' Armée Américaine et certain FFi récupéraient de l'armement abandonné par les forces allemandes en Normandie, spécialement des chars tigre, panzer, et panzer 4, repeint aux couleur de la France !
Ce n'est pas moi qui le dit c'est Monsieur Simonnet !
Maintenant si ce livre est "faux", ne vous retenez pas ! contactez cet historien !
Cordialement Shelburn

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de brehon  Nouveau message 22 Juin 2015, 17:29

Bonjour Roger,
norodom a écrit:Ce n'est pas en janvier 1944 mais en janvier 1945, le 10 exactement, qu'était prévue la première attaque sur les poches bretonnes de Lorient et Saint-Nazaire et plus au sud de La Rochelle, Royan et la Pointe de Grave.

Je ne comprends pas cette remarque. Le livre décrit toute l'histoire des poches. La date de janvier 1944, qui peut paraître surprenante au premier abord pour certains, fait référence au 19 janvier 1944, jour où les grands ports de l'Atlantique sont déclarés "forteresses" qui devront résister jusqu'au bout.
De plus, des combats ont commencé dès la formation des poches mi-août 1944 et des offensives allemandes ont été menées en octobre et décembre 1944 qui ont eu pour conséquences d'agrandir la poche de Saint-Nazaire.

norodom a écrit:La qualification de bric et de broc est sans fondement !

Désolé, mais lorsqu'on sait comment étaient équipées et habillées les troupes issues des FFI, le qualificatif s'applique parfaitement.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6860
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 22 Juin 2015, 17:46

je maintien le qualificatif de bric et de broc ! il est écrit que les FFI étaient équipés, habillés et armés par l'Armée Américiane, de plus certains FFi étaient chargés de récupérer l'armement abandonné par les forces allemandes sur les plages de Normandie ! Ainsi des chars Tigre Panzer et Panzer 4 ont été remis en état et repeint aux couleur de la France !
Quant aux FFi, bons nombres d'entre eux, ont du se refaire une "nouvelle virginité" en intégrant les Régiments qui ont été reformé

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 22 Juin 2015, 17:52

depuis quelques temps de pseudos résistants réapparaissent ! Les Vrais sont DCD ! alors on raconte ! mais on ne dit surtout pas que l'on a été arrêté pour des délits de droits commun en septembre 1944, date de libération de ma région !
Dommage que Gandpère et Grandmère ne soient plus là pour dire ce que ces gens étaient en réalité !
Pour moi les FFI ! .......................... facile d'arborer un brassard à la toute dernière minute !

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 477
Inscription: 28 Jan 2012, 17:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de brehon  Nouveau message 22 Juin 2015, 18:21

Shelburn a écrit:je maintien le qualificatif de bric et de broc ! i

Tu postes immédiatement après moi sans préciser à qui tu réponds. J'en déduis donc que c'est à moi.
J'ai l'impression que tu n'as pas compris que je dis exactement la même chose que toi.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6860
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de norodom  Nouveau message 22 Juin 2015, 19:23

Bien !
Réglons tout d'abord deux points qui accrochent...
Après, si vous le voulez bien, nous reverrons tout cela de plus près et en particulier sur le cas de Saint-Nazaire... et de Lorient.

1 / La date de janvier 1944...

J'ai écrit :
<< Ce n'est pas en janvier 1944 mais en janvier 1945, le 10 exactement, qu'était prévue la première attaque sur les poches bretonnes de Lorient et Saint-Nazaire et plus au sud de La Rochelle, Royan et la Pointe de Grave.>>

Il s'agit là du début de la période des combats engagés contre ces poches.
Et plus particulièrement contre celles de la zone sud.
Il ne s'agit pas du début de l'existence des forteresses allemandes sur l'Atlantique
L'histoire de l'affrontement avec l'ennemi dans ces zones là s'appuie sur celle des combats pour l'en déloger.
J'ai donc cité janvier 1945 comme date prévue de la première attaque qui en réalité fut amorcée en mars 1945. Cela pour qu'il n'y a pas de confusion.
Il n'y en a peut-être pas pour ceux qui ont lu le livre en question, mais il peut y en avoir pour ceux qui ne l'ont pas lu mais qui ont seulement apperçu la couverture.

2 / L'équipement de bric et de broc...

Je connais un ancien du bataillon de l'Armagnac, bataillon qui comprenait dans ses rangs des anciens du corps-franc Pommiès. Je me suis souvent entretenu avec lui sur les combats à la Pointe de Grave.
Mes anciens compagnons du 1er RIC qui ont rejoint, sans moi, le bataillon d'Armagnac, c'étaient des copains et ils m'ont raconté.
Si, parce que jusqu'en avril 1945 ils ne disposaient pas de blindés, leur armement était considéré comme étant de bric et de broc, c'est pousser le bouchon un peu loin !
Effectivement, leur armement, fusils, FM, mitrailleuses, mortiers etc était américain... si c'est cela le bric et le broc !

Moi-même, plus tard en septembre 1944, j'ai quitté Toulouse équipé d'un mousqueton, casque des deux guerres, pantalon avec bandes moletières etc... Arrivé à Saulieu, en Côte d'Or, nous avons été équipés d'arnachement vestimentaire et d'armement américains avant de rejoindre les zones centre et centre-est de la France.
Tout ce qu'il fallait pour rencontres ceux d'en face qui ne nous voulaient pas du bien !
Encore une fois... le bric et le broc... pas à moi !

Je précise à brehon que les troupes qui ont formé la première armée française comprenaient un grand nombre de FFI dans leurs rangs.
Pour exemple, les anciens du Maquis de Picaussel (résistants de l'Aude) dont bon nombre d'entre eux ont perdu leur vie sur les terres d'Alsace. J'en ai connu et je ne les oublie pas !

Pour ces opérations là il n'était plus question de Maquis. Les engagés n'étaient pas tous des anciens maquisards.

Deux mots en commentaire sur le contenu du dernier post de Shelburn :
piètre et bas !

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de norodom  Nouveau message 22 Juin 2015, 21:45

Je rappelle que l'auteur de ce fil nous présente le livre de Stéphane Simonnet comme un récit qui raconte la libération des dernières poches de résistance des forteresses allemandes de l'Atlantique.

Je lis : <<par des groupes de FFI, équipés de bric et de broc, qui reconstitueront certain Régiment de l'Armée Française >>
Je me suis exprimé sur ce point !

Je n'ai pas lu les 320 pages du livre de Mr Simonnet
Mais je m'exprime en fonction du contexte qui nous est présenté...
Non pas l'histoire de la naissance des forteresses de l'Atlantique mais celle de leur libération
Je me suis précédemment exprimé sur les opérations dans la zone sud...

Pour ne pas être en reste avec brehon, j'ajoute quelques lignes sur ce que je connais de la libération des zones côtières de la zone nord

Cette libération ne fut pas le seul fait des FFI...

Pour la zone côtière entre le Finistère et Lorient, ce furent les Américains sous les ordres du général Middleton (sauf erreur de ma part), aidés par les FFI qui, du 17 au 20 septembre 1944, libérèrent la presqu'ile de Crozon et la pointe du Raz

Sur la zone côtière entre Lorient et Saint-Nazaire (< 150 km), les choses furent beaucoup plus compliquées et les 25.000 Allemands de cette zone se sont solidement retranchés dans les 250 km2 de la poche de Lorient et les 200 km2 de la poche de Saint-Nazaire. Ils y restèrent et ne se rendirent que les 10 et 11 mai 1945, après la capitulation allemande.

En octobre 1944 à Lorient, il y eut en effet plusieurs attaques allemandes en particulier au pont de Nostang vers le nord de Lorient.
Plus de 700 FFI furent tués au combat, au cours des sièges de Lorient et de Saint-Nazaire, dont 200 près de Lorient.

A toi de jouer, Yvonnick, s'il te plait, tu peux nous en apprendre davantage...

Amicalement,

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: les poches de l'atlantique

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de norodom  Nouveau message 23 Juin 2015, 09:19

Erratum !

J'ai écrit : << Moi-même, plus tard en septembre 1944 >>

Il faut lire : << Moi-même, plus tôt en septembre 1944 >>


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 7 minutes
par: iffig 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
il y a 13 minutes
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
il y a 23 minutes
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 09:59
par: Chef Chaudart 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 09:54
par: dominord 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:35
par: Andrée Balagué 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 09:07
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:58
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 21:13
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: barane83, Google Master et 6 invités


Scroll