Connexion  •  M’enregistrer

Un héros nommé Guingouin par Jean-Pierre Le Dantec

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

Un héros nommé Guingouin par Jean-Pierre Le Dantec

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 26 Fév 2015, 17:36

Image
Georges Guingouin

Dans son livre sobrement intitulé Un héros, Jean-Pierre Le Dantec célèbre le fameux chef des maquis du Limousin.

«Paysans! Cachez votre récolte. Plus rien pour Hitler. Prenez les fusils pour faire passer le goût du pain aux inspecteurs qui se hasardent dans les greniers. Vive le Front national de lutte pour l'indépendance de la France!» Le 15 mai 1941, lorsque Georges Guingouin et la poignée de maquisards qui l'avaient rejoint dans les forêts du Limousin depuis le mois février distribuèrent ce tract à la foire d'Eymoutiers, la vieille nation ne s'était pas encore remise du coup de massue du mois de juin 1940 et du coma subséquent. La situation était plus confuse encore dans la Haute-Vienne communiste, où l'on débattait encore pour savoir si l'Allemagne nazie était l'alliée ou l'ennemie de la Russie soviétique.
Il fallut attendre le 22 juin et le déclenchement de l'opération «Barbarossa» par les divisions blindées du Reich pour que les choses soient claires. Le maréchal Staline demanda alors aux communistes français d'entrer en résistance armée contre l'occupant nazi.
Instituteur communiste révoqué de l'enseignement en septembre 1940, Georges Guingouin avait devancé l'appel malgré les consignes des dirigeants du Parti, qui avaient d'abord suggéré aux militants de se comporter sans haine à l'égard des soldats allemands et de cibler en priorité le clan capitaliste représenté à Londres par le «maurrassien» de Gaulle et le «ploutocrate» Churchill…

Une longue route de dissidence
Mû par un patriotisme instinctif qui est le privilège des milieux populaires et de l'aristocratie authentique, Georges Guingouin avait ignoré ces instructions, entamant une longue route de dissidence dont il ne s'écarta jamais. Par la suite, il entretint des contacts réguliers avec les gaullistes et les Anglais pendant toute l'Occupation, refusa de prendre Limoges par la force en 1944, dénonça la dérive stalinienne du Comité central en 1945 et fut exclu en 1952 d'un PCF qu'il ne daigna jamais réintégrer malgré les minauderies de Maurice Thorez et, quarante ans plus tard, celles de Robert Hue. «L'Histoire est un fouillis de sentiers qui bifurquent», écrit Jean-Pierre Le Dantec dans sa restitution romanesque de la vie du chef des maquis du Limousin.
L'admiration qu'affiche cet ancien militant maoïste pour Georges Guingouin ne nous étonne guère. Frédéric H. Fajardie témoigna d'une semblable fascination pour la geste héroïque du «préfet du maquis» dans son roman Un homme en harmonie. Indifférent à l'enseignement du marxisme-léninisme-stalinisme orthodoxe, Guingouin fonda sa lutte sur une base révolutionnaire non pas ouvrière, mais paysanne, comme le fera Mao Tsé-toung lors de la Grande Marche. Armant les patriotes limousins du désir de se battre, «le Grand» mena contre l'occupant allemand et ses laquais pétainistes de hardies opérations de guérilla: destruction d'une botteleuse du ravitaillement général à la gare d'Eymoutiers en décembre 1942, plasticage du viaduc ferroviaire de Bussy-Varache en mars 1943, sabotage de l'usine de caoutchouc du Palais-sur-Vienne quelques semaines plus tard… Tout un roman.

Source : Le figaro.fr

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12172
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Photo d'Iwo Jima: les Marines reconnaissent une seconde erreur. 
Aujourd’hui, 01:31
par: carcajou 
    dans:  le Musée de la Moselle annexée s'agrandit. 
Aujourd’hui, 01:06
par: orpo57 
    dans:  Démobilisation des alsaciens en 1940 
Aujourd’hui, 00:16
par: dynamo 
    dans:  ABREVIATIONS SUR FICHE MATRICULE 
Hier, 23:55
par: Loïc 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
Hier, 23:18
par: thucydide 
    dans:  motif de démobilisation après armistice 22 juin 1940 
Hier, 22:29
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 21:56
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  VAINS ESPOIRS POLONAIS ENVERS LA FRANCE ET LE ROYAUME-UNI ? 
Hier, 21:10
par: Dog Red 
    dans:  Au coeur de l'enfer.Témoignage d'un Sonderkommando d'Auschwitz 1944. 
Hier, 20:52
par: pierma 
    dans:  [DU 31 août 2019 au 31 octobre 2019]:Chemin de fer allemands pendant la SGM 
Hier, 20:14
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: cloclo, Gildas83, pierma, xavier dupuis et 109 invités


Scroll