Connexion  •  M’enregistrer

Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Sep 2017, 07:48

Christian27 a écrit:Dans l'épilogue du livre il faut savoir que la stratégie des bombardements de civils pour faire plier l'ennemi a été adoptée dès la fin de la guerre, donc fini la guerre seulement entre militaires.


Dès le début de la guerre veux-tu dire, et même avant avec Gernika.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8249
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de pierma  Nouveau message 23 Sep 2017, 09:00

Très étonnant, le ressentiment allemand contre les bombardements alliés s'est rapidement éteint après la guerre et n'a pas persisté parmi une population qui aurait pu avoir la mémoire plus longue. En fait le grand public allemand a rapidement intégré - en Allemagne de l'ouest - le fait que les alliés constituaient leur rempart contre les Soviétiques, dont ils gardaient un souvenir épouvanté.

L'opinion allemande a basculé massivement en 1948, avec le pont aérien pour Berlin, qui montrait que les Américains étaient leurs nouveaux alliés et ne les laissaient pas tomber.

vétéran
vétéran

 
Messages: 869
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 23 Sep 2017, 09:54

Dog Red a écrit:
Christian27 a écrit:Dans l'épilogue du livre il faut savoir que la stratégie des bombardements de civils pour faire plier l'ennemi a été adoptée dès la fin de la guerre, donc fini la guerre seulement entre militaires.


Dès le début de la guerre veux-tu dire, et même avant avec Gernika.


J'aurais du dire: "admise ou reconnue parce que bien sûr que cette stratégie a rapidement été adoptée au début de la guerre, sur Ldg j'ai écrit:
Dans l’avant guerre on s’était promis jurés de ne pas commettre des bombardements, toutes les Conventions d’ailleurs déclaraient comme crime de guerre le bombardement sur des civils.
Ensuite la guerre venue, vint immédiatement l’excuse : c’est pas nous c’est l'autre ! Il semble que les premiers bombardements de villes furent l’acte des Japonais contre la Chine. Il y eut aussi en Espagne par les Allemands et les Italiens et les Italiens en Éthiopie. Pour ce qui concerne uniquement la Grande-Bretagne et l’Allemagne, les Britanniques bombardèrent en premier les côtes allemandes, n’importe comment, y compris des hameaux. Quant aux Allemands ils bombardèrent immédiatement les premiers pays à envahir.


pierma a écrit:Très étonnant, le ressentiment allemand contre les bombardements alliés s'est rapidement éteint après la guerre et n'a pas persisté parmi une population qui aurait pu avoir la mémoire plus longue. En fait le grand public allemand a rapidement intégré - en Allemagne de l'ouest - le fait que les alliés constituaient leur rempart contre les Soviétiques, dont ils gardaient un souvenir épouvanté.

L'opinion allemande a basculé massivement en 1948, avec le pont aérien pour Berlin, qui montrait que les Américains étaient leurs nouveaux alliés et ne les laissaient pas tomber.


C'est vrai et il faut comprendre que la défaite du nazisme a été aussi une libération pour beaucoup d'Allemands, on l'oublie un peu trop.

Et même au Japon après les deux bombes A les Japonais ne manifestaient pas d'hostilité envers les Américains...on peut lire cela dans le livre du délégué du CICR Marcel Junod: le Troisième combattant

I

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 464
Inscription: 19 Aoû 2009, 17:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 8 minutes
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 15 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 47 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
il y a 49 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  Organisation du Gross-Paris 
Aujourd’hui, 13:48
par: tistou48 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 13:46
par: Tomcat 
    dans:  Le plaisir d'essence 
Aujourd’hui, 12:38
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 12:34
par: François 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
Aujourd’hui, 09:37
par: udonthanifrancophone 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 00:00
par: Margont 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités


Scroll