Connexion  •  M’enregistrer

Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de carcajou  Nouveau message 09 Nov 2014, 11:47

Sous les bombes: nouvelle histoire de la guerre aérienne, 1939-1945. Richard Overy. Flammarion. 900 pages. 2014.

Image

« Le point sur les multiples opérations aériennes durant la Seconde Guerre mondiale des points de vue militaire, économique et social. Outre la dimension stratégique des bombardements, l'historien détaille les technologies à l'œuvre, les pertes civiles et militaires, l'aspect industriel, etc.»


``Aucun ``fils de p...``n'a jamais gagné une guerre en mourrant pour son pays. On gagne une guerre en faisant ce qu'il faut pour que ``le fils de p...`` d'en face meure pour son pays``. ( No son of a bitch ever won a war by dying for his contry, you win a war by making what it needs so that the son of a bitch in front of you die for his country).- G.Patton.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2243
Inscription: 15 Fév 2009, 12:39
Localisation: Québec
Région: Montréal
Pays: Canada

Voir le Blog de carcajou : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de sylvain-  Nouveau message 09 Nov 2014, 12:50

ma prochaine lecture !!

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 85
Inscription: 09 Avr 2013, 20:14
Région: paris
Pays: france

Voir le Blog de sylvain- : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Nov 2014, 14:00

Approche intéressante... qui n'est pas sans rappeller "L'incendie" de l'Allemand JÖRG il y a 10 ans.
Quand j'aurai apuré mon retard de lectures, la comparaison de ces 2 ouvrages devrait m'intéresser.

En tous cas, merci pour l'info.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7143
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de sylvain-  Nouveau message 18 Nov 2014, 20:49

je l'ai commencé et c'est un ouvrage réellement très très intéressant, l'approche est inédite ou presque, le style est là , très fluide, très didactique avec un esprit de synthèse très clair.. un livre passionnant qui remet la seconde guerre mondiale dans une perspective inattendue et riche en enseignements.

c'est un fait que la guerre totale que fût la seconde guerre mondiale aura été dans une large part la guerre aérienne (souvent ignorée par le primat de la guerre sur terre essentiellement) une guerre aérienne qui prend son plein essor techniquement mais dans la théorisation également et qui conclura ce conflit hors norme par Hiroshima

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 85
Inscription: 09 Avr 2013, 20:14
Région: paris
Pays: france

Voir le Blog de sylvain- : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Soxton  Nouveau message 28 Fév 2017, 22:24

Le résumé :
Les chiffres sont ahurissants : au cours de la Seconde Guerre mondiale, 600 000 civils européens trouvèrent la mort lors des bombardements et plus d'un million d'autres furent grièvement blessés. Dans cette sombre comptabilité, la France, où l'on dénombre le plus fort tonnage de bombes larguées, occupe une place particulière. Des villes entières furent dévastées sous les bombes alliées, parfois même rasées à l'instar de Vire, Saint-Lô, Lisieux, Coutances mais aussi Royan ou encore Le Havre.
La terre semblait en éruption, selon le mot d'un pilote de la RAF qui avait bombardé Caen. Puis le silence retomba durant des années. Le souvenir aussi était tabou. Tant de questions restaient en suspens, parmi lesquelles, la plus cruciale : fallait-il bombarder l'Europe ? Pour y répondre, l'historien Richard Overy a mené des recherches dans tous les pays des anciens belligérants. Dans un travail inédit et résolument neuf, il s'interroge sur les commandements militaires, les stratégies, les différents raids (le Blitz, Hambourg, Dresde, Monte Cassino).
Si les bombardements, comme il le souligne, étaient soumis aux impératifs politiques (Churchill en était partisan) et militaires, ils ne furent jamais un moyen de gagner la guerre. L'historien raconte le quotidien terrifiant des aviateurs sous pression maximale, rappelle les grandes heures de la défense passive, l'héroïsme des civils face à la précision approximative des bombardiers. Pourtant les attaques meurtrières échouèrent à détruire l'économie ennemie, plus encore à déprimer les civils.
Ce constat de l'échec se double de la question morale des frappes contre les populations. La destruction à l'aveugle, l'acharnement manifeste à tuer lors de certains bombardements sont au cour de cette histoire que l'auteur a voulu, de bout en bout, très humaine.



Philippe Ballarini donne son opinion sur le bouquin d'Overy :
http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article4576.html
Monumental, c’est le mot ! Et pas seulement par l’impressionnant volume (plus de 1100 pages), mais par sa densité. Car en prime, l’ouvrage ne laisse guère de place au bavardage. L’auteur part du constat fort juste selon lequel le Blitz et quelques opérations spectaculaires de bombardement sur L’Allemagne (Hambourg, Dresde) ont monopolisé l’attention des historiens, alors qu’on a fait relativement peu de cas des bombardements sur la France, l’Italie, la Scandinavie, la Belgique, l’URSS, la Bulgarie… Par ailleurs, les bombardements sont considérés ici comme partie intégrante de la machine de guerre, et non comme distincts des autres événements (« Bombarder l’Europe n’a jamais été un moyen de gagner la guerre »). Pour finir, l’auteur cherche à aborder la question du bombardement sous la double perspective de l’objectif poursuivi (le point de vue du "bombardeur") et des conséquences du bombardement (le point de vue du bombardé).

On notera au passage que ce volumineux ouvrage manque de précision dans son titre français, l’original étant The bombing war Europe 1939-1945 ; seuls les théâtres d’opération européens sont visés, et si d’évidentes implications ou corrélations avec l’Extrême-Orient sont envisageables, les raids sur le Japon, qu’ils soient incendiaires ou nucléaires, n’entrent pas dans le champ de l’étude.

Le rideau s’ouvre dans un prologue sur les bombardements de Sofia, la capitale bulgare, dont il est si rarement fait état, assorti de réflexions plus générales sur le bombardement, ses implications politiques, humaines et morales. Il est patent que Richard Overy est hostile à la pratique du bombardement stratégique, en particulier du bombardement de zone, mais cela ne fait pas pour autant de ce livre un plaidoyer militant. D’ailleurs, l’auteur ne s’épargne pas certaines contradictions : on reproche par exemple souvent au bombardement massif une certaine inutilité, mais il est rappelé ici que les raids sur Sofia avaient puissamment contribué à l’effondrement politique d’un pays lié au IIIe Reich.

À moins de reproduire servilement la table des matières, il serait présomptueux de vouloir évoquer par le menu l’intégralité de l’ouvrage, d’autant plus qu’il relève d’un découpage qui ne paraît pas nécessairement d’une grande rationalité. Celui-ci n’est ni tout à fait chronologique, ni tout à fait géographique et amène à une lecture assez linéaire du livre, en partant de la page 9 pour aller jusqu’à la page 869 où commencent les annexes. Nous sommes en présence d’un ouvrage d’une richesse flamboyante, dont tout un chacun pourra tirer des enseignements, mais qui, en dépit d’une traduction de qualité, surprendra le lecteur francophone accoutumé à un découpage plus méthodique. Cette "richesse flamboyante" pourra paraître à certains un tantinet brouillonne : cet aspect diffus pourra empêcher de considérer ce livre comme un ouvrage de référence, car difficile à utiliser pour y retrouver l’information nécessaire dans un délai raisonnable. Nous signalerons néanmoins la présence d’un index des noms cités, ici absolument indispensable (25 pages sur deux colonnes), et qui rend le livre plus exploitable. Les annexes occupent la bagatelle de… 302 pages ! Elles regroupent (hélas à nos yeux) les centaines de notes dont la brièveté aurait pu permettre de les placer en bas de page, directement accessibles au lecteur : chacun sait que dans un ouvrage volumineux, rares sont ceux qui chercheront éperdument à la fin du livre la note qui l’intéresse.

Ces petits défauts ne sont tout de même pas des vices, et cela ne devrait pas jeter une ombre sur l’excellence de l’ouvrage dont le seul défaut est qu’il s’avère un peu trop anglo-saxon pour être cartésien, et qu’après une lecture enrichissante autant que passionnante, il n’est pas très évident (hors l’usage de l’index) d’y retrouver un passage ou un élément précis. La meilleure solution consiste peut-être à se munir d’un bloc-notes avant sa lecture. En tout cas, passer à côté de ce livre remarquable serait une erreur de taille lorsque l’on s’intéresse à la Seconde Guerre mondiale et à la guerre aérienne.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 476
Inscription: 12 Fév 2016, 23:19
Région: LYON
Pays: France

Voir le Blog de Soxton : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de pierma  Nouveau message 01 Mar 2017, 00:55

Je suis un peu étonné que la France soit mentionnée comme ayant reçu le plus fort tonnage de bombes (ou alors il faut lire : parmi les pays occupés ?) sachant que les Alliés ont bombardé, parfois plusieurs fois, TOUTES les villes allemandes de plus de 100 000 h.

vétéran
vétéran

 
Messages: 689
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 01 Mar 2017, 11:00

Lecture certainement très intéressante.

Quels gâchis tous ces bombardements sur les villes et les populations civiles....criminels et inefficaces militairement....

vétéran
vétéran

 
Messages: 677
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Soxton  Nouveau message 23 Sep 2017, 02:24

Dans le Guardian l'historien Richard Evans a rédigé une recension élogieuse de cette brillante étude des bombardements en Europe pendant la seconde guerre mondiale.
https://www.theguardian.com/books/2013/ ... ery-review

Dans le Guardian l'historien Keith Lowe a lui aussi rédigé une recension élogieuse.
http://www.telegraph.co.uk/culture/1037 ... eview.html

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 476
Inscription: 12 Fév 2016, 23:19
Région: LYON
Pays: France

Voir le Blog de Soxton : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Soxton  Nouveau message 23 Sep 2017, 02:41

pierma a écrit:Je suis un peu étonné que la France soit mentionnée comme ayant reçu le plus fort tonnage de bombes (ou alors il faut lire : parmi les pays occupés ?) sachant que les Alliés ont bombardé, parfois plusieurs fois, TOUTES les villes allemandes de plus de 100 000 h.


La réponse se trouve dans la question : "ou alors il faut lire : parmi les pays occupés ?".
J'ai vu un tableau avec des chiffres dans le bouquin d'Andrew Knapp. Le tonnage de bombes larguées sur l'Allemagne est considérable. Il est largement supérieur à celui des autres pays.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 476
Inscription: 12 Fév 2016, 23:19
Région: LYON
Pays: France

Voir le Blog de Soxton : cliquez ici


Re: Sous les bombes:nouvelle histoire de la guerre aérienne,1939-1945

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 23 Sep 2017, 06:38

J'ai présenté le livre de Richard Ovéry sur Livres de guerre sans avoir pris connaissance de cette discussion
http://www.livresdeguerre.net/forum/suj ... sujet=1721

Ces faits révèlent de façon horrible que lorsque on dépasse un certain quota de morts, la mort d'une seule personne peut occuper l'opinion pendant des années alors que 75000 enfants allemands tués sous les bombes incendiaires ou explosives sont des faits qui relèvent uniquement de la stratégie.

Ce fut bel et bien une stratégie, celle de tuer le maximum d'enfants ! On me dira civils, certes mais parmi les civils des innocents, quels que furent leur religion ou leur pays. Et aujourd'hui encore, lorsqu'on procède à tous ces bombardements de villes, LA STRATéGIE occulte la mort des enfants. En clair les stratèges ne veulent pas voir que les enfants qu'ils vont tuer sont les mêmes que leurs enfants. Il faut savoir que la stratégie englobait tous les alentours d'une usine afin de tuer le maximum d'ouvriers, ce qui prouve bien que les civils étaient des ennemis comme les militaires et le sort des enfants ne comptait pas.

Dans l'épilogue du livre il faut savoir que la stratégie des bombardements de civils pour faire plier l'ennemi a été adoptée dès la fin de la guerre, donc fini la guerre seulement entre militaires.

Il faut lire le livre de Raymond Courvoisier Ceux qui ne devaient pas mourir
http://www.livresdeguerre.net/forum/suj ... t%20mourir

En France et en Suisse on n'en finit pas de notre devoir de mémoire mais là aucun devoir de mémoire...

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 465
Inscription: 19 Aoû 2009, 16:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Parachutistes allemands dans le Vercors 
Aujourd’hui, 01:10
par: Soxton 
    dans:  "Hitler" par P. Longerich 
Aujourd’hui, 01:04
par: Soxton 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:55
par: Gaston 
    dans:  Le sous-marin Le Héros 
Aujourd’hui, 00:45
par: Tri martolod 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 00:37
par: Soxton 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:02
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 22:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:30
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Hier, 20:50
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 19:43
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: JARDIN DAVID, Java, Signal Corps et 20 invités


Scroll