Connexion  •  M’enregistrer

Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Juin 2014, 18:22

Bonjour à toutes et à tous,
Je me permets de vous présenter un tout nouvel ouvrage de la plume de notre nouveau membre Nicolas Aubin.
Il s'agit d'un gros pavé format A4, 224 pages couleurs illustré de 400 photos, 60 cartes et tableaux intitulé :
Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945. Histoire et collections, 2014.

9622_Couv routes de la liberté.jpg
9622_Couv routes de la liberté.jpg (35.88 Kio) Vu 2721 fois


En voici la 4e de couverture : "La Red Ball Express Highway est le surnom donné à la route ouverte en août 1944 pour ravitailler, depuis les plages du débarquement, les armées américaines lancées dans une fantastique poursuite à travers la France. Pendant trois mois, jusqu'à 6000 camions la sillonnent. Elle symbolise l'opulence et la toute-puissance logistique américaine. Pourtant, les généraux se plaignent, dans leurs mémoires, d'avoir manqué d'essence, de munitions et même de vêtements chauds et de cigarettes. Pour Patton, les services de l'arrière du général Lee auraient échoué dans leur mission et retardé la fin de la guerre. C'est ce paradoxe qui est à l'origine de cet ouvrage.
Au delà du récit détaillé et méconnu de la campagne vue de l'arrière, cette enquête, est le premier ouvrage de fond consacré à l'effort logistique américain pendant la Seconde Guerre mondiale en Europe : doctrines d'emploi, tactiques, techniques, matériels.... Elle nous transporte des bureaux feutrés de Washington, sur les ponts des Liberty Ships, au sommet des portiques de Cherbourg, au volant des GMC et dans les cabines des locomotives "Broadway Limited", à la recherche d'une révolution logistique. Elle décrit comment les Américains ont aboli la tyrannie de la distance en réussissant à projeter une force de 61 divisions à 5 000 kilomètres de New York. Elle révèle que la dernière étape de la distribution, celle des plages normandes jusqu'aux combattants, n'avait pas été convenablement pensée. On découvre, que, loin des idées reçues, l'US Army a été rationnée dès le débarquement et que sa chaîne logistique a été disloquée d'août à novembre 1944 par la faute d'une doctrine inadaptée et de querelles administratives. C'est finalement au prix d'expédients redoutables et d'innovations remarquables sur le terrain, que l'US Army est devenue au printemps 1945, l'unique machine de guerre capable de ravitailler durablement des millions de soldats et des milliers de chars dans la profondeur du dispositif ennemi".

Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61487
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de nicolas aubin  Nouveau message 26 Juin 2014, 10:59

Profitant des avantages d'internet qui permet de faire vivre un ouvrage, je vous propose un petit complément que j'ai écrit suite à un courrier d'un lecteur, enfant en 1944, qui nous livre un court témoignage évocateur. Je le copie ici avec son autorisation :

"Reims et ses environs constituaient une énorme base logistique et les convois parcouraient la ville incessamment ; tous les espaces publics, places, jardins, promenades etc… servaient de dépôts pour des empilement de caisses et de cartons couverts par de grandes bâches. Dans un grand bâtiment industriel avec un embranchement ferroviaire les Américains recevaient des trains rapportant du front des wagons entiers d'effets militaires qui étaient déchargés, triés, lavés, remis en état par des prisonniers allemands. Là aussi, j'ai des images vivaces et des souvenirs puisque j'ai toujours une collection d'insignes d'épaules de différentes unités américaines.
Pour en revenir à ce jour de décembre 1944 [20 ou 21 décembre], un des Officiers américains devenu ami de la famille, le "Major" Carpenter qui faisait souvent la navette entre Paris et Reims avec sa propre voiture avait proposé à mes parents de ma ramener avec lui depuis Paris. C'était l'époque de la contre-offensive allemande dans les Ardennes et il faisait un temps froid épouvantable et je me souviens que nous avons pris, - tout au moins sur une grande partie du trajet – ce qui était une "Red Ball" tout au moins une route qui était en sens unique et nous avons doublé tout au long du trajet ces convois interminables. Deux images très précises me restent : celle d'un conducteur de GMC (ou autre) urinant du haut de son camion tout en continuant de rouler, à moitié debout, la jambe gauche sortie sur le marche pied, l'autre sans doute toujours sur l'accélérateur et une main sur le volant !
L'autre souvenir : ce sont les empilements de Gerrycans pleins à intervalles réguliers le long de la route. Ils étaient destinés, je crois, à approvisionner les véhicules de cette noria qui se seraient trouvés à court de carburant
".

Au-delà de l'intérêt du témoignage sur les pratiques acrobatiques des conducteurs, ce témoin me donne l'occasion de revenir sur les "Colour Routes". J'utilise ici les données extraites de RG ruppenthal, Logistical Support of the Armies.

Notre témoin a sans doute circulé sur l'une d'entre elles. Par manque de place dans le livre je n'ai pu présenter toutes les "Colour Routes" et je n'évoque que les "Red Ball", "ABC" et "XYZ Roads". Notre témoin a sans doute emprunté la "White Ball Express Highway" qui a relié les ports du Havre et Rouen aux gares parisiennes puis poursuivait son chemin jusqu’au principal dépôt de munitions de la 3e Armée à Reims. Le trajet aller passait par Yvetot, Rouen, Pontoise, Saint Denis, Soissons et le retour par Soissons, Compiègne, Beauvais et St Saens. Elle a été ouverte du 6 octobre au 10 janvier 1945 et existait donc au moment où notre témoin rentrait de sa pension en région parisienne pour passer les fêtes en famille. 29 compagnies ont en moyenne emprunté cet itinéraire transportant au total 134 067 tonnes de ravitaillement. Fonctionnant sur le même principe que la Red Ball, elle a pourtant moins bien fonctionné. La coordination et la planification ont été notoirement insuffisantes : les dépôts ne recevaient pas les plannings de circulation, les ouvriers de manutention français manquaient aux points de chargement et de déchargement. Les points de régulation du trafic n’ont été ouverts que fin octobre en même temps que les postes de maintenance le long de la route. La disponibilité en véhicules s’en est ressentie avec en moyenne 32 camions disponibles sur 48 par compagnie. Pour aggraver la situation, il était fréquent de réquisitionner des camions pour des missions locales.

Elle avait été ouverte pour compenser l'impossibilité de rétablir le réseau ferrée entre Le Havre et Paris. En effet, plusieurs viaducs avaient été détruits (neuf arches manquent au viaduc de Barentin du fait des bombardements alliés, deux manquent à celui de Mirville suite à un sabotage de la Wehrmacht en retraite) et ils ne seront remis en service qu’en 1945. Mais cette route est également révélatrice des difficultés des Américains à construire une chaine de dépôts y compris à la fin de l’année 1944. Les dépôts intermédiaires manquaient encore et il fallait toujours expédier directement les fournitures débarquées vers les dépôts de l’ADSEC. En pleine contre-offensive des Ardennes, avec Patton qui bascule sa troisième Armée sur les flancs des Allemands pour libérer Bastogne, les besoins en munitions s’envolent. Il faut de nouveau ratisser les stocks normands. Ainsi quand la 3rd Army réclame 7 000 obus fumigènes de 155 pour couvrir un passage de rivière, la moitié se trouve dans un dépôt près… d’Omaha et doit être expédiée d’urgence par la route via un convoi spécial (la Red ball étant fermée), soit une rotation de 1500km.

Image
Le port de Rouen à l'automne (Nara)

Il a existé d'autres "Colour Routes". La "Red Lion" a été ouverte pour supporter l'opération Market Garden à raison de 500 tonnes de marchandises par jour de Bayeux à Bruxelles via Lisieux, Evreux, Beauvais, Arras, Tournai (16 sept-12 oct). Huit compagnies américaines (6 de GMC et 2 de tracteurs) ont assisté les unités de transport de sa Majesté. Deux Medium Automotive Maintenance Companies, une à chaque "Regulating Control point", organisaient des patrouilles le long de la route et effectuaient les réparations. Elles possédaient quelques GMC utilisés pour remplacer les véhicules qui exigeaient un délai de réparation trop long. Le fait qu'il n'y avait qu'un seul dépôt de chargement et un seul de déchargement facilita nettement la rapidité et l'organisation de la route. 5,9t de marchandises étaient chargées en moyenne sur les camions américains, un chiffre plus important que sur la Red Ball qui s'explique aisément par le fait que 20% des véhicules étaient des tracteurs. Ainsi au lieu de 500t quotidiennes, ce sont 650 tonnes qui arrivaient à Bruxelles tous les jours (dont la moitié était destinée aux divisions aéroportées US ce qui justifie pleinement la participation américaine à cette route).

Il y a eu aussi la "Green Diamond Route" ouverte par la Normandy Base Section pour transporter des marchandises des dépôts et des ports du Cotentin jusqu'en Bretagne (Granville et Dol). Ouverte du 10 octobre au 1er novembre, elle a livré la modeste quantité de 15 600 tonnes de fournitures à cause du manque d'effectifs (seulement 15 compagnies de transports contre 40 prévues), à cause de profondes déficiences organisationnelles (son intégration dans les "Colour Routes" est même contestable tant elle n'en rempli guère les critères) et surtout à cause de la boue qui obligeait à utiliser des GMC dans les dépôts puis à en transférer le chargement sur la route à bord des semi-remorques. Cette route prouve cependant l'importance vitale d'ouvrir des dépôts avec des allées en dur (par exemple en réutilisant les tapis de plage, des fascines) pour permettre la circulation des véhicules les plus lourds. Contrairement aux autres, cette route n'avait rien de vitale pour les armées et a surtout été une tentative de la ComZ pour désengorger les dépôts du Cotentin.

Enfin, une "Little Red ball" a été ouverte en décembre au moment de la contre-offensive des Ardennes. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une route, mais davantage d'un service de livraison express. Le principe était de délivrer en moins de 24 heures, cent tonnes de fournitures urgentes des dépôts du Cotentin jusqu'aux gares parisiennes (contre trois jours pour les livraisons normales). Les camions, des tracteurs avec semi-remorques de 10t, empruntaient la N13. 106t/j ont été en moyenne délivrées durant les 5 semaines d'activité avant qu'un service par rail ne la remplace : le "Toot Sweet Express" au départ de Cherbourg. Un train prioritaire de 20 wagons quittait Cherbourg tous les matins, il était complété de 20 wagons supplémentaires à Paris et divisé en deux convois, l'un pour Namur et l'autre pour Verdun. La rotation durait 36 heures (385t/j). Ses terminus ont ensuite suivi l'avance américaine en Allemagne. Là encore ce service est révélateur des improvisations pour compenser l'impossibilité d'approvisionner les dépôts avancés via une chaîne de dépôts intermédiaires complet. La plupart du temps, la fourniture était bien présente auprès du front, mais des problèmes de catalogage ou des difficultés à organiser le transport du dépôt intermédiaire vers l'ADSEC conduisaient à privilégier l'expédition depuis la zone portuaire.

Image
Le "Toot Sweet Express" (Nara)

Internet permet aussi d'offrir des précisions ou des corrections. Aucun livre n'est parfait, en particulier de tels ouvrages aussi denses et riches en informations. Je pense notamment aux légendes des photos. Un lecteur m'a d'ores et déjà fait remarquer que la légende de la page p.106 en haut à gauche comportait une erreur. En détaillant une plaque d'immatriculation, j'écris que le code "3990 TC" signifie qu'il s'agit de la 3990e compagnie du Transportation Corps. TC ne signifie pas "Transportation Corps" (ce ne sera le cas que quelques mois plus tard) mais est simplement un terme générique "Transport Company". En l'occurrence, cette 3990e compagnie dépend du276th Quartermaster Truck Bn comme il est d'ailleurs indiqué à la page précédente dans l'ordre de bataille de la Motor Transport Brigade. La contradiction entre ces deux pages est donc éclaircie. (référence : Jean Milmeister et Emile Becker, US Army ETO 1944/1945, Marquage et Organisation).


Bien cordialement

Nicolas Aubin

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 06 Juin 2014, 17:38
Région: Haute-Normandie
Pays: France

Voir le Blog de nicolas aubin : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Juin 2014, 11:21

Je n'ai pas encore eu le plaisir de lire votre livre (c'est programmé !)
mais d'ores et déjà merci pour ces fort intéressantes précisions sur un sujet complexe et qui nécessite effectivement un traitement détaillé.

Merci de vous y être attelé !

Daniel
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7137
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 26 Juin 2014, 13:03

bon , ben moi qui hesitait à me procurer ce livre ... tout les doutes sont effacés :)


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Fredobedo  Nouveau message 02 Juil 2014, 12:41

Bonjour à tous, voilà un livre qui tombe à point (pour moi :) ) les différentes routes prisent par les américains pour sortir de la Normandie passent par la Picardie (entre autre) et jusqu'à maintenant peu de choses à se mettre sous la main concernant cette partie ... même auprès des vétérans que j'ai pu contacter. Et donc mon article restait assez maigre ...

Voilà j'espère donc que le livre de Nicolas fera référence à ce tronçon ( de toute façon il est déjà commandé :D ). Je ne manquerai pas de venir discuter, certainement, avec Nicolas sur des points plus précis.

Fred
Fred -

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 370
Inscription: 09 Avr 2005, 11:54
Localisation: Oise
Région: Picardie
Pays: France

Voir le Blog de Fredobedo : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Fredobedo  Nouveau message 10 Juil 2014, 22:09

J'ai reçu le "pavé". Magnifique ouvrage dans son ensemble. On en prend plein la vue tout de suite ! Des photos en veux-tu en voilà ! d'ores et déjà bravo pour l'ensemble. Je vais profiter des vacances pour lire cela studieusement. Si certains chapitres m'étaient déjà familiers, d'autres le sont moins (ex : le marché noir des marchandises U.S.) et je vais certainement apprendre beaucoup.

Le seul bémol (avant de lire :oops: ) c'est qu'en effet, Nicolas n'aborde pas la White Ball Express Highway ni la Red Lion, mais ça c'est mon côté local qui ressurgit ! ;)
j'espère que je pourrai échanger avec toi Nicolas sur ces sujets et j'aurais d'autres questions.

Mais je vais d'abord lire l'ouvrage, car je parlais des nombreuses photos et illustrations, mais il y a aussi énormément de texte. Il y a de toute évidence un sacré travail derrière cela, il suffit de regarder aussi la bibliographie pour finir de s'en persuader.

A dans quelques semaines quand j'aurai fini :P
Fred -

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 370
Inscription: 09 Avr 2005, 11:54
Localisation: Oise
Région: Picardie
Pays: France

Voir le Blog de Fredobedo : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 24 Juil 2014, 20:53

Bonsoir Nicolas.

Mon libraire préféré vient de me fournir votre ouvrage. Je l'ai parcouru tout à l'heure.
C'est d'emblée une référence!

Une lecture studieuse me semble nécessaire. Je vais y prendre un grand plaisir.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7137
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de nicolas aubin  Nouveau message 06 Aoû 2014, 22:25

Merci pour ces compliments. Je suis bien sûr entièrement à votre dispositions pour des compléments d'info dans la mesure de mes connaissances.

J'en profite pour vous signaler une critique de mon livre les Routes de la Liberté, publiée par le Colonel Rémy Porte sur son blog, qui n'est pas étranger à ces questions puisqu'il a lui même publié de nombreux ouvrages sur les liens entre le monde industriel et l'armée française durant la Grande Guerre et qu'il a même consacré sa thèse de doctorat d'Histoire à l'étude de la motorisation des armées pendant la Première Guerre mondiale, sous l’angle du service automobile du GQG, dans les domaines de l’organisation, de la gestion et de l’emploi.
C'est ici : http://guerres-et-conflits.over-blog.co ... tique.html

Bien cordialement
Nicolas Aubin

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 06 Juin 2014, 17:38
Région: Haute-Normandie
Pays: France

Voir le Blog de nicolas aubin : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de nicolas aubin  Nouveau message 05 Sep 2014, 19:57

Bonjour à tous,

Pour les Haut-Normands, je vous propose de nous rencontrer le dimanche 21 septembre à l'occasion des journées du Patrimoine au musée "août 44", un musée spécialisé sur le franchissement de la Seine situé dans le magnifique écrin du chateau du Taillis à Duclair (76), à 10 kilomètres de Rouen. J'y dédicacerai "les routes de la liberté" et discuterai avec plaisir entre 10h-12h et 14h-18h. N'hésitez pas si vous êtes dans la région, rien que le cadre vaut le détour...

Pour les Bas-normands, cochez le samedi 11 octobre. Je serai cette fois en compagnie de Nicolas Ferard,documentaliste de référence à l'ECPAD et auteur de "Propaganda Kompanie", une histoire des reporters de guerre du IIIe Reich ainsi que de Régis Giard, qui a écrit "Normandie 44, objets témoins", à la librairie Fantastik Attic de Bayeux,18 passage de l'Islet, entre 14 et 18h.

Les dates du reste de la tournée mondiale n'ont pas encore été arrétées ::pipo:: .

Bien cordialement

Nicolas

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 06 Juin 2014, 17:38
Région: Haute-Normandie
Pays: France

Voir le Blog de nicolas aubin : cliquez ici


Re: Les routes de la Liberté, La logistique américaine en France et en Allemagne 1944-1945

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de nicolas aubin  Nouveau message 23 Nov 2014, 21:05

Bonjour,

Une nouvelle critique est parue sur le blog de Bir-Hacheim... visiblement, il a aimé.
C'est ici : http://www.bir-hacheim.com/les-routes-d ... s-aubin-2/

Cordialement
NA

Private
Private

 
Messages: 7
Inscription: 06 Juin 2014, 17:38
Région: Haute-Normandie
Pays: France

Voir le Blog de nicolas aubin : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a moins d’une minute
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 7 minutes
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
il y a 41 minutes
par: Alcide NITRYK 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 43 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 48 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 10:05
par: iffig 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll