Connexion  •  M’enregistrer

Persécutions et entraides dans la France occupée, de Jacques SEMELIN.

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Persécutions et entraides dans la France occupée, de Jacques SEMELIN.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 07 Oct 2013, 18:42

Bonjour à tous.
J'avais déjà abordé cet ouvrage il y a quelques temps, après l'avoir acheté, pas encore lu, une présentation avec la Quatrième de couverture et une critique de la revue "L'Histoire".

Le titre complet est: "Persécutions et entraides dans la France occupée; comment 75% des Juifs en France ont échappé à la mort". De Jacques SEMELIN, paru aux éditions Les Arènes-Seuil. 2013. 900 pages!!! 29€.

"Près de 80000 Juifs (français et étrangers) demeurant en France en 1940 ont été tués par les nazis durant les années d'occupation. Cette tragédie est désormais établie et documentée. Leur histoire en appelle cependant une autre, trop peu étudiée par les historiens, et que l'auteur de ce livre prend à bras-le-corps. Puisque environ 330000 Juifs vivaient alors dans notre pays, cela signifie que 75% d'entre eux ont pu échapper à l'extermination. Pour les Juifs français, cette proportion avoisine les 90%. Par comparaison, la Belgique n'a compté que 55% de survivants et les Pays-Bas 20%.
Comment comprendre cette singularité du cas français, puisque la volonté nazie de détruire les Juifs est partout semblable et que Vichy collabore à leur déportation? Cette question était encore un "point aveugle" dans l'historiographie de la Shoah. Certains ont même parlé d'une "énigme française".
Au terme d'une enquête de plusieurs années, riche de témoignages et d'archives, écrite d'une plume sensible et sereine, Jacques Semelin apporte une contribution décisive. Il brosse un tableau radicalement autre de la France occupée. Une société plurielle et changeante, où la délation coexiste avec l'entraide, où l'antisémitisme n'empêche pas la solidarité des petits gestes. Sans jamais minimiser l'horreur du crime, ce livre monumental ouvre une nouvelle période dans notre lecture des années d'Occupation. Il fera date".

Directeur de recherches au CNRS (CERI) et professeur à Sciences-Po, Jacques Semelin est spécialiste de la résistance civile et des crimes de masse. Son livre [i]Sans armes face à Hitler (1989), désormais considéré comme un classique, vient d'être réédité. Il a aussi publié Purifier et détruire. Usages politiques des massacres et des génocides (2005), ouvrage traduit aux Etats-Unis par la Columbia University Press.
[/i]


La critique de la revue "L'Histoire" n° 391 de septembre 2013.

"Mieux que le titre, c'est le sous-titre, Comment 75% des Juifs en France ont échappé à la mort, qui définit le véritable sujet du grand ouvrage de Jacques Semelin et en fait une des originalités. L'autre originalité est de s'être placé résolument à l'intérieur du monde juif dans sa grande diversité, des "israélites", qui se sentent français avant d'être Juifs, à l'émigré le plus récent, polonais, communiste ou sioniste, et allemand après la Nuit de Cristal, artisans ou grands bourgeois.
Choix conforme à l'une des conclusions majeures de l'ouvrage: les juifs se sont d'abord sauvés par eux-mêmes. Ce n'est pas bien entendu diminuer le rôle de nombreux réseaux, que Jacques Semelin recense également soigneusement, sans ublier les organisations juives elles-mêmes. Mais l'image du Juif passif et simple victime, trop souvent retenue, disparait. Disparait aussi la vision d'une opinion française au mieux indifférente au pire antisémite. L'été 42 et le sort des enfants juifs marquent un tournant: la multiplication des petits gestes de solidarité constamment et partout attestés est le signe le plus clair d'une opposition de plus en plus affirmée à la politique de déportation.
Pour étayer sa démonstration, l'auteur a su mêler histoires de vie et synthèses. Il s'est appuyé à la fois sur une imposante bibliographie parfaitement maitrisée et sur ses propres enquêtes, allant de modestes anonymes aux grands intellectuels, tels Stanley Hoffmann, ce qui rend la lecture très vivante. Voilà un livre qui pourrait devenir un classique".


Le temps de le lire...
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3248
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 12 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 28 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 33 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 13:29
par: Alcide NITRYK 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 13:28
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll