Connexion  •  M’enregistrer

La France à l'heure allemande

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

La France à l'heure allemande

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 28 Mar 2008, 13:35

Image
La France à l’heure allemande, éditions du seuil, 1995
Philippe Burrin, professeur à l’Institut universitaire de hautes études internationales à Genève nous raconte l’occupation allemande. Il nous montre l’adaptation de la population française face à l’occupant, les quelques-uns qui refusent, la majorité qui subit et de ceux qui s’accommodent ou recherche l’entente avec les vainqueurs. L’ouvrage reconstruit les manières dont les Français ont réagi, leurs comportements face à l’occupant. L’immense majorité se plie devant l’ennemi triomphant, les résistants aussi se conforment aux apparences. L’occupation est une situation qui met une société à l’épreuve, surtout quand des tensions et des divisions la travaillent. L’occupant lui, intervient pour tirer profit de cet état, il sollicite et exploite, réprime et persécute. Pour une minorité l’accommodation se marque par la complaisance pour les allemands, de la sympathie pour certains aspects idéologiques. D’autres pensent que la victoire ne peut être renversée et estiment indispensable un accord avec l’ennemi d’hier.
L’ouvrage recouvre trois secteurs de la société française, le gouvernement, la société civile et au sein de cette société civile les simples Français qui se sont engagés en faveur de l’occupant. Le tout montrant des variations dans l’ajustement des comportements et leurs évolutions, les points de vue se modifiant d’année en année.

Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tom  Nouveau message 28 Mar 2008, 21:04

Oui, c'est, appliquée à l'histoire, la fameuse thèse de l'accommodation (enfin, il me semble) du psychologue Jean Piaget (né à Neuchâtel en 1896, décédé à Genève en 1980 : autre Genevois célèbre et pas seulement parce qu'il venait à la fac en vélo - à l'époque, c'était quelque chose !).

Cela dit, excellent auteur, excellente étude, déjà publiée par le Seuil en grand format en janvier 1995 (la version Points Histoire est plus tardive)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Christian  Nouveau message 29 Mar 2008, 11:29

Bonjour.

Je ne peux que m'associer à laurentlemiltonien et Tom et conseiller la lecture de cet ouvrage.

Une phrase de l'introduction illustre parfaitement l'objectif poursuivi par Burrin :

Philippe Burrin a écrit:Il ne s'agit pas de noyer dans la catégorie générale de l'accommodation la notion de collaboration, qui en fut la manifestation la plus marquée - c'est en quelque sorte l'accommodation élevée en politique -, mais d'embrasser toutes les formes de l'adaptation pour distinguer leur gradation et cerner les spécificités, pour ressaisir la diversité des comportements et la complexité des motifs, pour restituer la vaste zone grise qui est, en fait, la tache de couleur dominante sur le tableau des années noires.

Philippe Burrin, La France à l'heure allemande, 1940-1944, Seuil, Le point Histoire, Paris, 1995 p. 8-9


Cette étude apporte beaucoup de nuances entre le "le refus intégral [de l'occupant qui] ne pouvait être que marginal" et la "minorité substantielle [pour laquelle] il n'y avait pas lieu de viser le minimum et de s'y tenir".

Cordialement,
Christian

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 398
Inscription: 11 Sep 2007, 22:02
Localisation: La Neuveville, CH
Région: Jura bernois
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Mar 2008, 11:50

Une limite de l'ouvrage : il ne se demande pas assez ce que voulait Hitler.

Nettement plus que ses devanciers cependant.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici



Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 9 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
il y a 12 minutes
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 16 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
il y a 18 minutes
par: carcajou 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
il y a 23 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 35 minutes
par: Didier 
    dans:  Le Camp de Drancy: seuil de l'enfer juif 
il y a 35 minutes
par: carcajou 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 50 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Transcription 
il y a 56 minutes
par: carcajou 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 09:40
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alfred, Gerard LAIB, pierma, Rob1, seaux, Shyraku et 26 invités


Scroll