Connexion  •  M’enregistrer

Une saison noire. Le massacre des tirailleurs sénégalais

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Une saison noire. Le massacre des tirailleurs sénégalais

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 10 Oct 2007, 14:33

Une saison noire. Le massacre des tirailleurs sénégalais, par Raffael Scheck, éd. Tallandier.

Je viens d'achever le livre de Raffael Scheck, historien... américain (visiblement, le sujet a peu intéressé ses confrères français), sur le massacre des tirailleurs par l'armée allemande. En ce qui me concerne, il s'agit de l'une des meilleures publications historiques de l'année.

Au terme d'une démonstration impeccable et riche en références documentaires, Raffael Scheck démontre que ces massacres ne résultent pas d’une directive globale, mais d’un ensemble de facteurs tenant à la fois de l’imaginaire collectif allemand et des situations spécifiques des combats de l’été 1940. Bref, le racisme a créé les bases du passage à l'acte, lequel a été déterminé par la nature des combats, à savoir "la découverte de soldats allemands mutilés, la peur du combat associée aux positions françaises en hérisson, et la frustration de devoir surmonter une défense acharnée au moment où la France avait manifestement perdu la guerre" (p. 186), le fantasme propagandiste du "franc-tireur" ayant une fois de plus joué son rôle. A quoi l’historien américain ajoute que "la résistance déterminée des tirailleurs sénégalais résulta elle-même des méthodes de combat brutales employées contre eux, et les accusations de mutilation furent, sinon toujours fallacieuses, du moins largement exagérées" (ibid.).

Pertinente s'avère l'observation de Raffael Scheck sur la stratégie hitlérienne. Le Führer aurait cherché, sans l'afficher, à accentuer la "brutalisation" de sa Wehrmacht, démarche déjà révélée par la campagne de Pologne, en diffusant abondamment au moment de la bataille de France des messages propagandistes anti-Noirs, et en autorisant implicitement de telles exactions. Toutefois, le fait que la majorité des soldats allemands n'aient pas suivi - pour tragiques qu'ils soient (entre 1.500 et 3.000 morts), les massacres de prisonniers noirs constituent l'exception davantage que la règle - va l'inciter à être plus explicite à l'avenir, vis-à-vis du traitement à infliger aux Soviétiques puis aux Juifs...
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 11 Oct 2007, 13:11

Bonjour à tous, bonjour Nicolas,

J'ai une question, est-ce que par hasard au départ on a pas essayer de faire passer ces crimes hideux pour ceux de la Résistance ?

Je te demande ça, parce que je me souviens d'un film sur Jean Moulin (joué par Charles Berling), la Gestapo montre à Jean Moulin, au moment de sa première arrestation, les corps mutilés d'africains (probablement des tirailleurs sénégalais). La Gestapo voulait montrer à Jean Moulin ce que pouvait faire des résistants, alors que c'était elle qui avait tout monté. Ca avait aussi pour but d'effrayer la population, et de ce fait l'empêchait d'entrer en Résistance.

Cordialement

Sekhmet


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 11 Oct 2007, 20:57

Je pense qu'il y a maldonne; c'était des cadavre de soldats allemands soi-disant mutilés, voire de civils français tués dans les combats. Je crois même que les Allemands ont parlé de Françaises violées par les noirs.

Ceci afin de justifier leur conduite honteuse et criminelle envers ces braves soldats.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 13 Oct 2007, 15:01

sekhmet a écrit:Bonjour à tous, bonjour Nicolas,

J'ai une question, est-ce que par hasard au départ on a pas essayer de faire passer ces crimes hideux pour ceux de la Résistance ?

Je te demande ça, parce que je me souviens d'un film sur Jean Moulin (joué par Charles Berling), la Gestapo montre à Jean Moulin, au moment de sa première arrestation, les corps mutilés d'africains (probablement des tirailleurs sénégalais). La Gestapo voulait montrer à Jean Moulin ce que pouvait faire des résistants, alors que c'était elle qui avait tout monté. Ca avait aussi pour but d'effrayer la population, et de ce fait l'empêchait d'entrer en Résistance.

Cordialement

Sekhmet


Bonjour,

En fait, les Allemands ont tenté de contraindre Moulin à signer une attestation accusant les tirailleurs sénégalais d'avoir violé et tué des femmes et des enfants français dans la zone de Chartes - où Jean Moulin y officiait en qualité de Préfet.

Les Allemands n'ignoraient nullement qu'ils commettaient là une falsification de la réalité. Tout avait commencé au soir du 16 juin 1940, lorsqu'un détachement de reconnaissance de la Wehrmacht tomba sur le cadavre d'un officier allemand éventré et grièvement blessé aux yeux. Ces Allemands communiquèrent au P.C. de leur division que l'atrocité avait été commise par des soldats noirs, compte tenu de la farouche résistance offerte par ces derniers dans la région. Nulle preuve à l'appui de leurs dires, mais le propos résultait à la fois d'un "facteur de situation" et de leurs préjugés. En représailles, les prisonniers noirs furent supprimés.

Mais une enquête permit de déterminer que l'officier allemand avait été tué dans une embuscade tendue par des soldats français blancs, comme le confirmèrent ses propres soldats. Pour mieux camoufler leur crime de guerre, les Allemands tentèrent d'extorquer à Jean Moulin sa signature sur le fameux document accusant les Sénégalais - voir Raffael Scheck, Une saison noire, Tallandier, 2007, p. 145-146.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici



Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
il y a 23 minutes
par: Alfred 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 26 minutes
par: brehon 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 39 minutes
par: dominord 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 13:46
par: iffig 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 13:44
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:09
par: Dog Red 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 11:15
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:05
par: iffig 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:35
par: Andrée Balagué 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: barane83, thucydide et 12 invités


Scroll