Connexion  •  M’enregistrer

Parce que tu portes mon nom

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

_________________________________________________________________________

Image
La Bibliothèque du Portail : Les Livres de Référence, les Meilleures présentations ...
La Bibilothèque de Référence sur la Seconde Guerre Mondiale => Cliquez ici

Parce que tu portes mon nom

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 06 Jan 2007, 12:55

Je ne résiste pas à la tentation de vous citer un extrait du livre de Norbert et Stephan LEBERT "Parce que tu portes mon nom - enfants de dirigeants nazis, ils témoignent" (Ed. Plon) p.150-151

En 1959, Norbert Lebert, journaliste allemand, recueille les témoignages des enfants de Bormann, Hess, Himmler, Göring, von Schirach...
40 ans après, son fils Stephan refait le même chemin et revoit ces hommes et ces femmes qui ont vieilli, mais qui n'ont pas changé.
Aux interviews réalisées par son père, il rajoute les nouvelles rencontres et ses impressions personnelles (dont beaucoup sur la quête de son propre père, ce qui le rapproches des sujets de son étude).

"Mon père était tout près d'avoir une biographie de criminel nazi. Il racontait souvent comment, membre enthousiaste des Jeunesses hitlériennes, il fixait des petits drapeaux sur une carte du monde, marquant les nombreux pays que Hitler avait attaqué avec succès, au début de la guerre. Pour lui, l'effondrement de l'Allemagne nazie était une catastrophe, il ne vécut pas l'arrivée des Alliés comme une libération, mais comme une grande défaite. Il racontait qu'il n'avait que du mépris pour les gens qui se mettaient au bord des rues pour saluer les Américains. Pour lui, c'étaient des traîtres.
A la fin de la guerre, mon père avait quinze ans, et il faut dire à sa décharge qu'il n'était qu'un enfant. C'est ainsi qu'il le voyait lui-même : "J'avais la chance de ne pas avoir été plus âgé, cela m'a préservé d'un destin horrible." Il ne voulait pas seulement parler de la guerre qui lui a été épargnée mais, surtout, de la possibilité de devenir un dirigeant nazi, avec toutes les conséquences que cela aurait impliqué.
"Mon Dieu, quelle sorte d'homme serais-je devenu si les Allemands n'avaient pas perdu la guerre ?" Peut-être un chef de disctrict du nom de Norbert Lebert, quelque part dans le grand Reich national-socialiste.
Pour lui, il n'y avait pas de doute : "Vu mon enthousiasme sans réserve, à l'époque, il n'y avait aucune raison de penser que j'aurais évolué autrement".
Jusqu'à sa mort, ce constat l'a marqué et tourmenté : on ne peut pas se faire confiance, on est capable de toutes sortes de choses, dont les pires, si les circonstances extérieures y sont favorables. Or, ce bouleversement qui allait marquer toute sa vie ne venait pas de ce qu'il se considérait comme quelqu'un qui aurait été corrompu. Il savait une chose : qu'il faut bien se garder d'attribuer à ses propres conceptions morales une valeur universelle."


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 26 Jan 2007, 15:06

Je me permets de signaler ceci http://www.delpla.org/article.php3?id_article=187, qui montre une limite du très estimable travail de Stephan Lebert : il se trompe lourdement sur Hitler.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6039
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 26 Jan 2007, 17:07

Comme indiqué ici :
http://www.debarquement-normandie.com/p ... rs+heureux

Je ferai, dans un avenir plus ou moins proche, un petit compte-rendu de ma lecture car, outre ma déception concernant les témoignages recueillis par Norbert Lebert, je suis très sceptiques sur les apports de son fils, ajoutés 40 ans plus tard, et qui semblent plus être le reflet de ses sentiments personnels que de véritables constatations historiques, le tout dans un mélange parfois tendancieux.

Le post précédent visait à attirer l'attention sur les citations du père, auteur de l'ouvrage de base (publié en 59), malheureusement indisponible depuis la réédition commentée par le fils.


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici



Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Gyroscope allemand ? 
Aujourd’hui, 01:08
par: thucydide 
    dans:  Libération de Chalonnes sur Loire fin août 1944 
Aujourd’hui, 00:17
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:33
par: Richelieu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 23:17
par: Hussard ailé 
    dans:  CEFS 1940 Norvege 
Hier, 21:44
par: orpo57 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Hier, 19:30
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Hier, 19:26
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 18:58
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise 
Hier, 18:45
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: frontovik 14, Hussard ailé, Richelieu et 21 invités


Scroll