Connexion  •  M’enregistrer

Barbarossa : 1941 - La guerre absolue

Venez nous présenter votre dernière lecture ou des ouvrages qui vous tiennent particulièrement à coeur.
Parlons des dernières parutions concernant la seconde guerre mondiale.
Une belle photo de la couverture est toujours la bienvenue...
MODÉRATEURS: Gherla, Marc_91

Re: Barbarossa : 1941 - La guerre absolue

Nouveau message Post Numéro: 141  Nouveau message de cloclo  Nouveau message 23 Nov 2019, 12:05

Un voyage en Crimée ( p 751-759)

Les projets de Rosenberg et de son adjoint Alfred Eduard Frauenfeld pour éradiquer les juifs et les Tatars

Eric Von Manstein qui dicte la conduite de la Wermacht en Crimée (affamer la population restante pour nourrir les soldats)

Les rêves de Hitler a propos de la colonisation de la Crimée par les nouveaux Goths

Tout cela avant d’entamer les 90 dernières pages de ce magnifique bouquin

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 77
Inscription: 30 Sep 2013, 09:45
Localisation: Waterloo
Région: .....................
Pays: Belgique

Voir le Blog de cloclo : cliquez ici


Re: Barbarossa : 1941 - La guerre absolue

Nouveau message Post Numéro: 142  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 25 Nov 2019, 12:31

Je reviens sur la première partie de l'ouvrage consacrée aux racines du "complot judéo-bolchevique" chez HITLER.
Autant éclairant sur les racines de Barbarossa que sur la personnalité d'HITLER lui-même.

Un éclairage utile, voire nécessaire, si pas essentiel, qui est rarement pris en compte par les amateurs de stratégie et rarement étudié à ce point, dans ce contexte précis, par les historiens.

La cour d'HITLER après de la Pologne dans les premières années de son pouvoir me sidère quand on sait ce qu'il va en advenir par la suite.
Un HITLER prêt à toutes les alliances, et à tous les retournements d'alliance, pour parvenir à ses fins !

On y découvre aussi les convictions que l'URSS est au bord de l'implosion (les années 1932 à 37, avant les purges) et que toute action de l'extérieur devrait faire s'effondrer tout l'appareil d'état communiste.
Des diplomates allemands (rares) mettent pourtant en garde le dictateur contre des conclusions simplistes...

La perception de STALINE est également développée dans une ambiance de paranoïa terrible qui explique en partie l'immobilisme des premiers jours de l'invasion.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10598
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA BIBLIOTHEQUE DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Camions 
il y a moins d’une minute
par: Dog Red 
    dans:  Staline moins cruel que A.Hitler??? 
il y a 1 minute
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a 11 minutes
par: coyote 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
il y a 21 minutes
par: iffig 
    dans:  Fabrication d'un collabo. Le cas Joseph Laporte 
il y a 54 minutes
par: Soxton 
    dans:  OPÉRATION COBRA 1944 
Aujourd’hui, 21:19
par: Soxton 
    dans:  la general Clark ( USA) 
Aujourd’hui, 21:07
par: Dog Red 
    dans:  J'ai sans doute compris (?) 
Aujourd’hui, 20:28
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
Aujourd’hui, 19:55
par: kfranc01 
    dans:  Sur LCP le 18 Novembre Les Années Noires du Palais Bourbon 
Aujourd’hui, 17:50
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: AL34, Google, Msn et 102 invités


Scroll