Page 1 sur 1

La poche de Saint-Nazaire

Nouveau messagePosté: 05 Sep 2019, 07:45
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à tous,

J'étais hier soir à l'avant-première du documentaire produit par FR3 Bretagne sur la poche de Saint-Nazaire. De poignants ou drôles interviews de témoins, des extraits de films inédits comme le passage de De Gaulle. Diffusion le 9 septembre sur FR 3 Bretagne à 23h....Mais visible en replay sur le site de FR3.

J'ai oublié de dire que la ville de Saint-Nazaire, sollicitée plusieurs fois par le réalisateur, n'a donné aucune suite aux demandes...Affligeant, mais bien à l'image des élus de cette ville.

Patrick

Re: La poche de Saint-Nazaire

Nouveau messagePosté: 05 Sep 2019, 09:48
de Prosper Vandenbroucke
Bonjour Patrick,
L'attitude des édiles de la ville de St.Nazaire est incompréhensible!!!!!!
Si j'ai bien vu et lu cela se trouve ici:
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 01454.html
et le docu sera diffusé sur Fr3 Bretagne ce lundi 9 septembre (si c'est bien le docu dont Patrick fait mention

Re: La poche de Saint-Nazaire

Nouveau messagePosté: 05 Sep 2019, 10:25
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à tous,

Tout à fait Prosper. Oui la ville de Saint-Nazaire et ses élus, tout comme d'ailleurs le département, n'ont pas répondu aux demandes. Si on peut comprendre pour le département, ce n'est pas vraiment son rôle, mais rien ne l’empêchait légalement d'y participer, les élus de Saint-Nazaire font preuve pour moi d’obscurantisme. Bientôt les deux derniers bunkers du port vont disparaître aussi...
Patrick

Re: La poche de Saint-Nazaire

Nouveau messagePosté: 05 Sep 2019, 14:19
de Loïc Charpentier
Juste un truc... Un château-fort moyenâgeux, çà a de la gueule, par contre un blockhaus, il faut bien avouer que c'est très moche ! ::mortderire::

A Saint-Nazaire, comme à Lorient ou à La Pallice, question témoignages de l'Histoire , les bases sous-marines constituent, toujours, de "sacrés morceaux", qui passent difficilement inaperçus.

Ici, dans le coin, les grands ouvrages de la Ligne Maginot, soigneusement entretenus, accueillent, chaque année, à la belle saison, plus que leur lot de visiteurs - quand il fait très chaud, en plus, c'est très sympa, parce qu'il y fait, au mieux, 11-12°C ::elu boulet:: -. - mais ils sont, tellement, paumés dans la forêt que, à 200 mètres, on ne les voit pas!

Quand j'étais gamin, durant les séjours estivaux, dans le coin de Lorient et Larmor-Plage, il y avait, encore, une tripotée de blockhaus à l'abandon. Fort logiquement, la curiosité enfantine nous amenait à les explorer; hormis que, au retour de ses expéditions, on se prenait une rafale parentale ... On t'avait dit de ne pas y mettre les pieds, gnagnagna.. c'est dangereux! ... l'éternelle et légitime crainte des adultes qu'il pouvait, encore, y trainer une grenade ou des munitions - ce qui était, parfois, le cas! - ... de toute façon, à l'époque, bien avant même l'avènement du tag, initié par les "hippies", à dater des années 70, à l'intérieur, ce n'était, déjà, plus que des tas d'ordures - tessons de bouteilles et tout le reste... -. Ces blockhaus étaient, tous, devenus des poubelles locales!

Après, il convient de se mettre à la place des municipalités, qui, de nos jours, sont confrontées à la baisse des rentrées "financières" communales, aux exigences d'économies réclamées par leurs collectivités (qui les élisent!), etc., d'autant que la Loire-Atlantique ne fait pas partie des départements les plus simples à gérer - cf. le problème de l'aéroport de Nantes, de la "ZAD" et des résultats du plébiscite enterrés vite fait sous le tapis, pour éviter l'affrontement ouvert avec une "minorité" extrêmiste (!) -. Dans ce contexte, si la municipalité avait le malheur d'attribuer un budget (plus que conséquent!) pour "restaurer" et entretenir une ou deux paires d'ouvrages fortifiés (allemands!), pour une histoire, qui, selon certains, constituerait une "mémoire historique", çà pourrait très vite partir "en saucisse"! Oh!... Eh!... On se calme, on se cogne, déjà, l'entretien de la base sous-marine!