Connexion  •  M’enregistrer

La fin du Bismarck

Annoncez ici les films, séries, documentaires, émissions radio en relation avec la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de Patrick.Fleuridas  Nouveau message 30 Sep 2015, 07:42

Bonjour à tous,

Dans le documentaire de RMC, il est précisé que lors de son départ de Norvège, seul le "Prinz Eugen" a fait le plein en carburant, mais pas le "Bismarck". Une faute grave car lors des dernières phases de combat, quand le navire, touché, va perdre une grande quantité de carburant, cet approvisionnement incomplet pèsera aussi sur son destin.
Très émouvant les deux rescapés lorsqu'ils découvrent les images filmées sur l'épave.
Cordialement
Patrick
MURALIS SACER DOTIBUS

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2063
Inscription: 29 Avr 2009, 19:17
Localisation: Guérande
Région: Pays de la Loire
Pays: France

Voir le Blog de Patrick.Fleuridas : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 30 Sep 2015, 08:45

Tiens, le rôle des navires ravitailleurs est toujours peu évoqué !
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5898
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de norodom  Nouveau message 30 Sep 2015, 10:23

alfa1965 a écrit:Donc le 'coup fatal' revient aux matelots de la KM qui ont sabordé leur propre navire.

Le sujet de ce débat est "La fin du Bismarck"
Lorsqu'il est disparu dans les flots, le Bismarck était FINI !... irrémédiablement hors d'état d'être réparé !... Bon pour la CASSE !
Alors évoquer un coup fatal ?
La fin du Bismarck est quoi que soient les explications de part et d'autre, l'oeuvre de la Royal Navy qui a détruit une à une toutes les tourelles privant le navire de toute défense

Patrick.Fleuridas a écrit:Dans le documentaire de RMC, il est précisé que lors de son départ de Norvège, seul le "Prinz Eugen" a fait le plein en carburant, mais pas le "Bismarck". Une faute grave car lors des dernières phases de combat, quand le navire, touché, va perdre une grande quantité de carburant, cet approvisionnement incomplet pèsera aussi sur son destin.

La "négligence" du Bismarck lors de son départ, n'a eu aucun effet sur son destin.
Les raisons du déclin commencèrent au soir du 26 mai lorsqu'une torpille lancée par un avion de "l'Ark Royal" faussa les gouvernails en les bloquant à un angle de -15°. Manoeuvrer le Bismarck devenait désormais impossible !
Puis au cours de la bataille, un premier compartiment de carburant fut détruit rendant le deuxième inaccessible.
La fuite du carburant n'empêcha pas le Bismarck d'avancer, sans contrôle, à vitesse réduite.

Cordialement,

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Angus  Nouveau message 30 Sep 2015, 10:51

Je suis d'accord
Si on devait vraiment définir le coup fatal, ce serait cette fameuse torpille qui a bloqué les gouvernails scellant ainsi le destin du cuirassé

Ça a du être l'enfer à bord en ce jour du 27 mai 1941
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."
Winston Churchill
www.panzerchronique.fr

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 576
Inscription: 12 Déc 2014, 09:38
Région: Hyères
Pays: France

Voir le Blog de Angus : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de jmh  Nouveau message 30 Sep 2015, 11:42

La décision qui peut paraître surprenante, c'est qu'après l'opposition avec le Prince of Wales, le 24 mai, et alors que le Bismarck a déjà été touché 3 fois, la marine allemande décide de le ramener seul vers les côtes françaises pour le réparer.

Les deux navires allemands venaient de rencontrer 3 navires anglais, ( Hood, Prince of Wales ét Suffolk), ils auraient pu se douter que la marine anglaise n'allait pas en rester la...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1082
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Patrick.Fleuridas  Nouveau message 30 Sep 2015, 12:53

Bonjour à tous,

"...La "négligence" du Bismarck lors de son départ, n'a eu aucun effet sur son destin.
Les raisons du déclin commencèrent au soir du 26 mai lorsqu'une torpille lancée par un avion de "l'Ark Royal" faussa les gouvernails en les bloquant à un angle de -15°. Manoeuvrer le Bismarck devenait désormais impossible !
Puis au cours de la bataille, un premier compartiment de carburant fut détruit rendant le deuxième inaccessible.
La fuite du carburant n'empêcha pas le Bismarck d'avancer, sans contrôle, à vitesse réduite."

Je connaissais l'impact irréversible sur le gouvernail. Je pensais simplement que c'était intervenu après la fuite de carburant. Merci pour la précision. Dans ce cas effectivement cela n'avait plus d'importance. Pour autant une dernière question à Roger en particulier qui semble bien connaître le sujet. Avec le manque de carburant plus la fuite, sans tenir compte de l'avarie de gouvernail, le "Bismarck" avait-il les moyens de rejoindre Brest ?
Cordialement

Patrick
MURALIS SACER DOTIBUS

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2063
Inscription: 29 Avr 2009, 19:17
Localisation: Guérande
Région: Pays de la Loire
Pays: France

Voir le Blog de Patrick.Fleuridas : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de norodom  Nouveau message 30 Sep 2015, 15:14

Bonjour,

Les dernières interventions de Angus (Julien), jmh (Jean-Marc) et Patrick.Fleuridas (Patrick) sont particulièrement intéressantes parce qu'elles permettent de détailler davantage le cours des événements qui ont précédé la disparition du Bismarck.

Je ne reproduis pas les citations, chacun s'y retrouvera...

Julien...

Ce coup fatal, (rapport au gouvernail) si tant que l'on puisse admettre qu'il fut fatal (c'est mon avis et je crois avoir compris que vous le partagez ?), eut pour conséquence, compte tenu de la houle, de ne pouvoir maintenir le Bismarck au cap sud-est.
Le gouvernail principal était bloqué et du fait qu'il était impossible de s'en servir il n'y avait aucun espoir de se servir du gouvernail auxiliaire.
(NB: Je ne suis pas suffisamment qualifié pour vous en expliquer la raison)

Donc, compte tenu de la houle, il était nécessaire de se tourner (avec le seul mouvement des hélices) vers le nord-ouest pour présenter l'avant du navire à la lame, à une vitesse réduite... et cela face à l'ennemi !

Jean-Marc...

Je n'ai, pour l'instant, pas suffisamment approfondi les raisons des choix qui ont été faits par le commandant capitaine Lindemann, pour juger s'il y eut ou pas des erreurs de stratégie ou d'appréciation du danger.
Mais l'épisode que vous évoquez, bien qu'ayant un rapport avec la traque que les Britanniques engagèrent sur le Bismarck, s'écarte un peu du sujet présent sur "La fin du Bismarck"
Mais c'est vrai, qu'en marge du sujet il y aurait, Ô combien, matière à débat !

Patrick...

Dans des conditions matérielles normales, le Bismarck avait-il les moyens de rejoindre Brest ?
Vous voulez dire alors qu'il étai poursuivi ?
Sachant que le Bismarcck pouvait filer allègrement les 28 ou 29 noeuds (plus de 50 kmH), bien que j'imagine que la performance des poursuivants devait être approchante, je doute qu'ils auraient continué leur chasse jusqu'à Brest ?

Reste l'interrogation sur la réserve de carburant dont disposait le Bismarck et sur son autonomie ?
Après mûre réflexion, à votre question << le Bismarck avait-il les moyens de rejoindre Brest ? >>
Je me jette à l'eau... j'en doute fortement !

Cordialement,

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de Angus  Nouveau message 30 Sep 2015, 15:34

Si Wikipédia n'est pas toujours une valeur sûre, la page du Bismarck est étonnamment extrêmement précise.
Il y a une partie particulièrement intéressante sur les dégâts qu'à subit le cuirassé lors de son affrontement avec le Prince of Wales

je cite :

Même si ses avaries l'avaient obligé à réduire sa vitesse, le Bismarck continuait à naviguer à 27 ou 28 nœuds (52 km/h), soit autant que le King George V de la Home Fleet. À moins de pouvoir ralentir le cuirassé, les Britanniques seraient incapables de l'intercepter avant son arrivée en France. Peu avant 16 h le 25 mai, Tovey détacha le porte-avions Victorious et quatre croiseurs légers afin qu'il puisse lancer ses bombardier-torpilleurs74. À 22 h, six chasseurs Fairey Fulmar et neuf torpilleurs Fairey Swordfish décollèrent du pont d'envol. Les pilotes inexpérimentés faillirent attaquer le Norfolk et la confusion permit aux défenses anti-aériennes du Bismarck de se préparer75. Aucun des appareils ne fut abattu et le cuirassé fut touché par l'une des neuf torpilles qui le visaient75. L'impact au milieu du navire au niveau de la ceinture blindée ne perça pas la coque mais l'onde de choc tua un marin et en blessa cinq autres76.

L'explosion endommagea légèrement les équipements électriques mais des dégâts bien plus importants furent causés par la grande vitesse et les manœuvres violentes destinées à échapper aux torpilles. Les réparations de la voie d'eau à la proue furent affaiblies et l'inondation obligea à l'abandon de la salle des machines no 2 sur bâbord. La perte de deux chaudières, la baisse des réserves de carburant et l'accroissement de la gîte vers l'avant obligea le navire à réduire sa vitesse à 16 nœuds (30 km/h). Après des travaux de colmatage de la brèche avant réalisés par des plongeurs, la vitesse passa à 20 nœuds (37 km/h)77. Peu après le départ des bombardiers, le Bismarck et le Prince of Wales s'engagèrent dans un bref duel d'artillerie mais aucun des deux ne parvint à mettre au but.


la source complète : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bismarck_ ... s%C3%A9%29

Et oui, pour moi la torpille qui a bloqué le gouvernail est la condamnation à mort du cuirassé.
Autrement, pour moi le Bismarck serait arrivé à Brest, avec une part une vitesse très respectable et la capacité de semer les poursuivants par des manœuvres d'évasion comme il l'a fait pendant la poursuite. A cela j'ajouterai que plus le Bismarck aurait été près des côtes, plus les britanniques auraient été prudent ( luftwaffe, torpilleurs, u-boot ) jusqu'à rompre la poursuite.
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."
Winston Churchill
www.panzerchronique.fr

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 576
Inscription: 12 Déc 2014, 09:38
Région: Hyères
Pays: France

Voir le Blog de Angus : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de norodom  Nouveau message 30 Sep 2015, 18:11

Bonsoir,

La difficulté avec Wikipédia c'est que l'on a parfois du mal à s'y retrouver...
Chacun le sait, "Wiki" est une Encyclopédie qui rassemble des données à partir de documentations très diverses.
Ainsi dans le cas du Bismarck on est en présence d'une synthèse à partir de 129 notes et références dont on peut supposer qu'elles ont toutes été jugées fiables.

Pourquoi j'écris cela ?

La partie du récit que nous pouvons lire ne concerne pas l'attaque des avions partis de "l'Ark Royal" laquelle eut lieu le lundi 26 mai 1941 après que l'alerte aérienne ait sonné à bord du Bismarck à 20 H 45

On peut comprendre la confusion qui apparaît dans le récit de "Wiki" au vu des deux récits :

Capitaine de corvette Peter Kemp sur "La chasse au Bismarck"
( NB : La date est le dimanche 25 mai 1941 )

<< A 8 H 10, bénéficiant d'une bonne visibilité, les "Swordfish" s'étaient envolés du "Victorious" pour ratisser un secteur compris entre l'ouest et le nord-est, dans un rayon de 100 milles. Ils firent chou blanc. >>

Au sujet de l'attaque aérienne par les avions de "l'Ark Royal", voici une partie du récit du Capitaine de corvette Gerhard Junack sur "Les dernières heures du Bismarck":

( NB : La date est le lundi 26 mai 1941, après qu'au cours des heures précédentes, le Bismarck ait navigué à grande vitesse vers la côte française, sans que la Royal Navy fût avertie de sa position et de ses intentions. )

<< Mais à 10 H 30 le lundi matin, le Bismarck repéra dans une trouée du plafond nuageux, un hydravion britannique et ouvrit le feu >>
(NB : L'hydravion disparut au milieu des nuages mais il avait repéré le Bismarck )

<< Il devenait dès lors évident que l'ennemi allait lancer ses attaques aériennes contre le Bismarck. Ces avions ne pourraient être que ceux de "l'Ark Royal", basé à Gibraltar. On passa la journée à calculer fébrilement la position probable du porte-avions britannique. Enfin, l'alerte aérienne sonna à 20 H 45 . Les avions de "l'Ark Royal" touchèrent le Bismarck à deux reprises avec leurs torpilles.... >>

Cordialement,

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: La fin du Bismarck

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de Angus  Nouveau message 30 Sep 2015, 18:58

Effectivement, je me suis trompé dans les citations, bien que je ne voulais pas citer le paragraphe concernant l'attaque des Swordfish de l'Ark Royal mais souligner l'affaiblissement du Bismarck lors de sa confrontation avec le Hood et le Prince of Wales, et notamment souligner sa perte de puissance et de carburant
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."
Winston Churchill
www.panzerchronique.fr

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 576
Inscription: 12 Déc 2014, 09:38
Région: Hyères
Pays: France

Voir le Blog de Angus : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers CINEMA - TELEVISION - RADIO




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Hier, 18:38
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités


Scroll