Connexion  •  M’enregistrer

le chagrin et la pitié

Annoncez ici les films, séries, documentaires, émissions radio en relation avec la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 12 Juil 2012, 08:28

Bien sûr, le film a été tourné en mai-juin 1969. C'était un moment particulier. Mendès-France était candidat par Deferre interposé. Ils se sont pris une gamelle, d'ailleurs (5%). Pourtant, j'ai trouvé son témoignage très intéressant, très digne. Les abus de la Libération n'ont pas été escamotés. Pas plus que les dénonciations qui l'ont précédée. Bref, c'était un moment où l'on commençait à dire que la masse des Français avait été attentiste et que collabos comme résistants avaient été une minorité...

Christian de La Maizières avait peut-être le beau rôle. Mais son témoignage restait intéressant. J'ai lu son livre à l'époque (le rêveur casqué). Sans être fasciné par le personnage, j'avais trouvé son point de vue digne d'intérêt en ce qu'il expliquait comment un jeune Français avait pu être séduit par le fascisme au point d'aller se battre sous un uniforme allemand.

Bref, un nouvel éclairage sur une période noire de notre histoire.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de norodom  Nouveau message 12 Juil 2012, 09:37

@ BRH

<< Bref, un nouvel éclairage sur une période noire de notre histoire >>

Ce film a été diffusé en salle pour la 1ère fois en 1971
Et vous Bruno, qui êtes censé posséder les qualités d'un Historien, vous avez attendu 41 ans pour être éclairé ?


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 12 Juil 2012, 10:56

Mais non, je l'ai vu pour la 1ère fois dans les années 80. On en avait beaucoup parlé avant... Au point d'en faire une référence, ce qui était exagéré...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 12 Juil 2012, 12:10

norodom a écrit:@ BRH

<< Bref, un nouvel éclairage sur une période noire de notre histoire >>

Ce film a été diffusé en salle pour la 1ère fois en 1971
Et vous Bruno, qui êtes censé posséder les qualités d'un Historien, vous avez attendu 41 ans pour être éclairé ?


Je pense que BRH parlait du nouvel éclairage à l'époque, dans les années 70 évidemment. Et là, ce film fit l'effet d'une bombe. Il avait été tourné au moment du gaullisme finissant, et cassait le mythe du résistancialisme, du Vichy nul et non avenu...
Norodom, vous citez les témoignages, plus ou moins fiables avec raison. Moi aussi j'y ait relevé quelques points de vues curieux. Mais c'est ce qui fait tout l'intérêt du film!!! Par essence le témoignage est sujet à caution à cause de points de vues partisans, d'oublis, d'omissions plus ou moins volontaires, du contexte dans lequel il est recueilli. En ce sens, ce film reste irremplaçable, même si évidemment il nécessite d'être complété par d'autres témoignages et sources. ais ça c'est le propre du chercheur et de l'historien. Evidemment, on peut rejeter tout ce qui y est dit, ainsi que le font les néga, mais là on entre chez Madame Irma, pas chez Clio...!
Effectivement Simone Veil s'est montrée très critique vis à vis du film, avec raison. le rôle des Justes fut totalement oublié. Oubli volontaire ou pas?
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3248
Inscription: 24 Oct 2005, 18:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 16 Juil 2012, 16:59

Mon père m'a emmené voir le film à Paris en 71 (une petite salle du quartier latin) très bon souvenir.
c'était le premier coup de hache sur la propagande gaullienne visant à nous faire croire que tout le monde avait résisté.
et puis La Mazière qui prend à cette occasion l'opportunité de devenir célèbre !

vétéran
vétéran

 
Messages: 577
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Judex  Nouveau message 22 Juil 2012, 10:39

Je voudrais m'exprimer en général sur ce film et en particulier sur l'intervention de Norodom :Or c'est ce deuxième point qui m'intrigue...
Non pas les documents filmés qui pour la plupart sont connus, mais la sincérité des témoignages dont j'ai pour certains quelques doutes.

Témoignage de résistants:
Au cours du deuxième semestre 1946, j'étais à Clermont-Ferrand. Par l'intermédaire d'un gardien de prison, j'ai rencontré deux amis qui résidaient à Aubière (à quelques km de Clermont)
Ces deux amis avaient ceci de particulier... la premier était un ancien résistant authentique qui avait joué un rôle important dans la coordination des réseaux, non pas de l'Auvergne mais du Limousin, mais connaissait bien l'histoire de la résistance en Auvergne... et l'autre... un ancien milicien, non moins authentique !.
J'avais donc trouvé en eux matière à m'informer... voilà que dans le film... il y des points qui ne concordent pas.

Mais celà n'est pas le plus important... ce qui l'est d'avantage, c'est le défilé des témoignages de hautes personnalités qui m'ont fait apparaître des éléments qui ne "collent" pas.
Ces éléments portent sur plusieurs secteurs et rentrer dans le détail n'est pas de mise ici...


A propos des témoignages des résistants je pense que l'on peut les classer en deux catégories :
- Les résistants auvergnats (anciens membres du 1er CF -Coulaudon, Rustan, Menut etc- et les 2 frères vivant dans in village)
- Les anciens responsables FTPF et Astier de La Vigerie (qui n'ont n'appartiennent pas à la résistance auvergnate).

J'aimerais que Norodom nous explique ce qui ne "colle pas" dans les témoignages des résistants auvergnats et le rapport entre mai 1968...

En ce qui me concerne j'ai deux grosses critiques à formuler contre ce film :
- Les témoins (et leur rôle) sont mal contextualisés ce qui pousse de fait le spectateur à un jugement très subjectif (exemple l'officier allemand : suivant qu'il soit un membre d'une unité opérationnelle ou de la commission d'armistice -ce qui était le cas !- et bien son discourt n'a pas le même sens...
- La manière d'obtenir certains témoignages est particulièrement discutable, faire boire les témoins par exemple.... J'en garde le sentiment que l'auteur à voulu nous montrer deux visages de la résistance auvergnate : les bons (les deux les 2 frères Grave) et les mauvais (les officiels)... Je peux vous assurer que lorsque Coulaudon explique qu'il est rentré dans la résistance pour une raison de steacks que pouvaient manger l'occupant et pas lui et bien il s'agit de foutaises comme sa fille a pi me le confirmer.
Je reste à la disposition des membres du forum pour plus de détails sur les membres (et leur action) de la résistance auvergnate rémoignant dans ce film.
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de norodom  Nouveau message 22 Juil 2012, 22:02

Judex a écrit:
"J'aimerais que Norodom nous explique ce qui ne "colle pas" dans les témoignages des résistants auvergnats et le rapport entre mai 1968..."

Bonsoir Christophe,

Tout d'abord je te remercie de ta réaction car j'ai quand même été assez surpris que ce film qui remet en cause pas mal de situations, n'ait pas fait d'avantage "tilt" auprès de nos amis.
Il y avait là matière à saisir l'occasion de remettre quelques pendules à l'heure et plus particulièrement sur les "intentions" de ce film.
Si tu as lu les commentaires de Mme Simone Veil je pense que tu partageras mon point de vue.

Mais nous devons aussi tenir compte que sur ce fil, nous ne devons juger que le film lui-même en nous abstenant de développer le contenu qui s'adresse à plusieurs sujets.

Venons-en à ce qui n'a pas "collé" au "premier choc", je dis bien "au premier choc", car il s'agit tout de même d'une projection de plus de quatre heures et expliquer une réaction à chaud, n'est pas simple. D'où la nécessité de revoir tout çà à tête reposée... c'est ce que je voulais faire, que je n'ai pas encore fait, mais que je vais faire... donc je développerai sous peu.

Il y a un premier point sur lequel je veux te rassurer et qui concerne la résistance en Auvergne, c'est que, dans le rapprochement entre le contenu du film et ce que j'ai appris en 1946, il n'y a rien qui dévalorise le mérite des résistants qui se sont exprimés. La différence porterait plutôt sur le contexte de l'époque dans cette région.

Le rapport avec mai 68, ne concerne pas le témoignage des résistants mais seulement celui des politiques. Et là il y a un côté tellement épineux que je me dispense d'en faire des commentaires ici.
Je rappelle seulement ce que j'ai écrit:
<< Je fais cependant une remarque... certains témoignages me sont apparus comme étant, lorsqu'ils ont été exprimés, influencés par le contexte politique qui a entouré la période de mai 1968. >>

A Bientôt donc... (Patience!)

Très cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Judex  Nouveau message 23 Juil 2012, 10:16

Bonjour Roger,

Merci de ta réponse et je vais donc attendre ton futur développement.... Lorsque tu écris "La différence porterait plutôt sur le contexte de l'époque dans cette région, j'aimerais que tu me fasses part de ce que tu veux dire.

Un autre exemple sur la subjectivité de ce film : La Mazière n'est absolument pas représentatif (et encore plus des survivants) des types de la "Charlemagne", d'ailleurs il était plutôt détesté par la majorité des anciens de cette unité...
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 23 Juil 2012, 14:49

Judex a écrit:Un autre exemple sur la subjectivité de ce film : La Mazière n'est absolument pas représentatif (et encore plus des survivants) des types de la "Charlemagne", d'ailleurs il était plutôt détesté par la majorité des anciens de cette unité...

bonjour Judex, oui, il le reconnait d'ailleurs implicitement dans le deuxième tome de ses mémoires. Mais il faudrait définir alors quelle est la représentativité des anciens de cette unité, s'il s'agit des spectres fantomatiques évoqués par Saint-Loup dans les Nostalgiques, je préfère passer mon chemin !

vétéran
vétéran

 
Messages: 577
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: le chagrin et la pitié

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Judex  Nouveau message 23 Juil 2012, 18:26

Je crois simplement qu'un vétérans est représentatif de son unité par son cursus et par ses propos. Dans les deux cas La Mazière fait plutôt exception.... Quant à la mythologie saint-loupsienne, laissons là où elle se terre...
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Précédente

Retourner vers CINEMA - TELEVISION - RADIO




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 13:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 12:32
par: P. Vian 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 12:30
par: Meteor14 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 12:28
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 12:13
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 12:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 12:05
par: Rogers 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 09:58
par: François Delpla 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll