Page 1 sur 2

Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 24 Oct 2010, 22:06
de tagnon
Bonjour,

Je reviens tout remué d'avoir vu ce film. Superbe et poignante évocation de ce que fut la Rafle du Vel' d'Hiv, mais pour spectaculaire et horrifiant que soit le rendu de cet évènement, là n'est pas le thème principal. Au contraire, le sujet du film est bien plus intimiste: la reconstitution du destin d'une jeune, d'une très jeune déportée: Sarah, et la transformation identitaire qui en résulte pour sa descendance - reconstitution pas recherchée par les intéressés, ni souhaitée. Et l'ambivalence des comportements d'alors et de maintenant, où la lucidité le dispute à l'indifférence, la cruauté à l'éclair d'humanité, le secret refoulé à l'aspiration de se livrer.

Film franco-américain, se déroulant principalement en France et en français, avec sous-titrage d'origine pour le dialogue anglais, langage très sobre et très juste, et surtout analyse pénétrante, sans jamais tomber dans les clichés ni la grandiloquence, du cheminement identitaire des descendants de ces disparus, ceux-ci relégués dans "le musée" du monde du passé, ceux-là ayant suivi leurs chemins respectifs dans notre monde à nous, sans regarder en arrière. Exactement le même thème que dans "The Lost" de Dan. Mendelsohn, que je mettrai en ligne bientôt. Le fil de la vie reconstitué, la filiation rétablie, je ne vous en dit pas plus, sinon d'aller le voir au plus vite.

En Belgique, pas d'entracte, et grand silence en quittant la salle. Le même public et le même effet que "La Liste de Schindler" il y a 15 ans.

Bien amicalement,

Alain.

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 24 Oct 2010, 22:13
de Prosper Vandenbroucke
Vous pouvez en voir une bande d'annonce sur ce site:
http://milky25.e-monsite.com/blog,elle- ... 78821.html
Merci pour les impressions mon cher Alain.
Amicalement
Prosper ;)

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 03 Déc 2010, 10:15
de mariefert
Un ami est allé voir le film... Il m'en a raconté des passages...Horrible,...mais réel.

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 21 Déc 2010, 22:09
de tagnon
mariefert a écrit:Un ami est allé voir le film... Il m'en a raconté des passages...Horrible,...mais réel.


Et toi, Mariefert, as-tu eu l'occasion de le voir ? Je serais intéressé de connaître ton sentiment, par MP si tu préfères.

Bien amicalement,

Alain

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 22 Déc 2010, 14:13
de cverrue
J'ai vu le film. Il est trés emouvant.
Certains de ces moments sont cruels mais autentique.

Amicalement
Christophe

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 12 Mar 2011, 20:35
de frontovik 14
Vous avez raison. Superbe film, à la fois pudique et d'une grande force; belle adaptation du livre de Tatiana de Rosnay. Un excellent complément à "La rafle". DVD à se procurer impérativement!

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 05 Avr 2011, 03:01
de titinet16
Je viens de regarder ce film fantastique...Que dire si ce n'est qu'il faut absolument le regarder... Mélange de passé et de présent qui a forcément une incidence sur le futur...
Bravo à Tatiana de Rosnay, auteure du livre, à Gilles Paquet Brenner et à tous les acteurs dont Kristin Scott Thomas qui joue admirablement... :bravo:

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 13 Avr 2011, 15:52
de Bernadette
Vu ce film également , poignant, émouvant, et chose étonnante aussi , se rapportant aussi près que possible du livre que j' ai lu également. Ce qui n est pas toujours le cas quand un film est tire d un livre .le livre est aussi a lire

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 13 Avr 2011, 16:54
de huck
Excellent film. Une bonne histoire, de bons acteurs et une belle réalisation. Le Vel d'hiv est à la mode en ce moment dans le cinéma français. Je remarque qu'on est bien loin de nuit et brouillard de Resnais ou on cachait (pas Resnais, la censure) le rôle primordial pour ne pas dire principal de la police et de la gendarmerie française dans la déportation des populations françaises vers les camps de la mort. Le cinéma français utilise moins de cosmétiques pour adoucir la réalité (comme dans la Rafle, dans l'Affiche rouge, dans 93, rue Lauriston ou dans le sublime Liberté de Tony Gatlif).

Re: Elle s'appellait Sarah

Nouveau messagePosté: 04 Juin 2011, 18:40
de javier
bonsoir
je suis nouvelle sur le site. j'ai commencé à le visiter.
je suis heureuse de parler de ce film avec vous. film adapté du livre de Tatiana de Rosnay.
j'ignorais l'histoire de la rafle du Vel d'Hiv jusqu'à ce que je lise le livre. j'avais lu le livre avant que le film ne sorte au cinéma. livre et film : très bien raconté.
j'ai même été voir le film "La rafle" avec Jean Reno.
J'ai aussi lu un article sur cet évènement dans un grand magazine.
Combien sommes nous à avoir découvert cette rafle depuis la sortie du livre et des films?